La Plume d'Aliocha

13/02/2009

Le courage comme stratégie ?

Filed under: Mon amie la com' — laplumedaliocha @ 10:22

Amusant. Je viens tout juste de recevoir un communiqué de presse sur la parution d’un livre intitulé « La stratégie du courage ». N’apercevant au début que le titre du mail, mon sang ne fit qu’un tour : enfin, me disais-je voilà un penseur, un philosophe, un sociologue ou un spychologue qui a observé notre société et déduit que journalistes, politiques, juges aussi peut-être, penseurs, citoyens, nous tous manquions de courage. Et j’adhérais déjà, par principe et par anticipation au propos du livre. Je l’aime bien cette idée de courage, c’est beau le courage, beau, mais rare.

Las, c’est un ouvrage de marketing ! Avouez que c’est pas de chance. Quel pied de nez  pour moi qui n’aime guère ces disciplines paillettes et leur fichue tendance à interférer dans mon travail.  Cela étant, comme je suis curieuse de tout, j’ai quand même voulu en savoir plus.  Il est signé de Patrick Mercier qui vient de monter son agence et publié chez Eyrolles. Allez donc lire l’introduction et le chapitre 1 sur le site de l’éditeur. On y découvre avec intérêt que la pression des médias, des consommateurs de mieux en mieux informés ainsi que d’Internet remet en cause toute la stratégie marketing des marques et les invite à ne surtout plus mentir sous peine de disparaître en cas de découverte de la trahison. Ce qui démontre au passage qu’on nous a menti et que, bonne nouvelle, ça pourrait s’arrêter ! Entre nous, ça ne m’empêchera pas de rester vigilante. Qui sait si le livre lui-même n’est pas une stratégie visant à faire croire à un marketing vertueux ? Tout est possible avec mon amie la com’. Allons, je plaisante…

Mais, me direz-vous ne diabolisons pas la com’. C’est que nous ne la côtoyez pas au quotidien, croyez-moi les inquiétudes que j’évoque ici ne sont pas les miennes mais celles de tous mes confrères dans la presse économique. On n’en peut plus de la com’. D’ailleurs, je viens de lire un billet intéressant qui relaie une interview de Télérama intitulé « Et si les journalistes disparaissaient ? ». Rick Edmonds, spécialistes des médias, exprime une crainte que j’ai maintes fois évoquée  : « je suis très inquiet du déséquilibre grandissant entre un petit nombre de journalistes débordés et multitâches, et, en face, un Etat, des administrations, des pouvoirs économiques capables de fabriquer une information sophistiquée avec des services de communication et de relations publiques forts ». 

Voilà pourquoi je plaide pour un journalisme offensif et pour un code d’éthique. Que les moyens déployés par la communication soient sans commune mesure avec ceux d’une presse malade économiquement, c’est une évidence. Et ça ne va aller qu’en s’aggravant. Mais ce combat de David contre Goliath n’est pas sans espoir. Il nous suffit de nous rappeler que nous avons une mission démocratique qui suppose une obligation de compétence et de déontologie. Il nous suffit de prendre conscience que plus cette com’ intoxiquera, plus il faudra des professionnels pour déjouer ses pièges. Il nous suffit de nous rappeler que face à l’endormissement généralisé que cultive cette discipline, endormissement des valeurs, du goût de la vérité, de l’esprit critique, il serait sans doute temps que nous fassions preuve de….courage, justement ! Et que le public nous suive, bien sûr. Longtemps notre mission a consisté à aller chercher l’information détenue par quelques uns pour la diffuser au plus grand nombre. Aujourd’hui la donne a changé, ce qui fait dire à certains qu’on n’a plus besoin de journalistes puisque l’information est partout disponible. Erreur, nous n’en avons jamais eu autant besoin car ce qu’on pense être de l’information est en réalité de la désinformation pure. A nous la presse de lui arracher systématiquement son masque. A nous d’aller chercher non pas la vérité c’est un objectif inaccessible, mais ce qui s’en approche le plus. Ou bien nous devrons nous habituer à vivre dans un monde où l’information ne sera plus qu’un gigantesque spot publicitaire…

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.