La Plume d'Aliocha

21/01/2012

Un autre regard sur les candidats aux présidentielles

Filed under: Coup de chapeau ! — laplumedaliocha @ 12:56
Tags: , ,

Il y a des petits bonheurs dans la vie. Par exemple des gens qui posent un regard différent sur les choses et vous ouvrent l’esprit autant qu’ils vous reposent du sentiment de révolte permanent qu’entretient la bruyante imbécillité médiatique.

Tenez, le magazine Polka (désormais bimestriel) est allé à la rencontre des candidats à la présidentielle. Le photographe Pierre-Anthony Allard, ancien directeur artistique du Studio Harcourt, les a laissés choisir l’endroit où ils souhaitaient être photographiés et nous propose un travail bien intéressant sur  les hommes et les femmes qui font la campagne. Eva Joly dans le Thalys, le regard lointain perché au-dessus de ses fameuses lunettes roses, invite à la méditation. François Bayrou sur le Pont des Arts, souriant sous un parapluie, rappelle une toile de Caillebotte. Jean-Luc Mélenchon à Lorient affiche un sourire crispé en regardant un pêcheur qui semble faire une blague, ciel couvert, éclaircie en vue. Nathalie Arthaud, assise dans la rue, jambes croisées regard direct devant une agence de Pôle emploi lance un cri silencieux. Marine Le Pen pose devant trois drapeaux français. Elle éclate de rire. Un quatrième drapeau porte la mention « liberté » en blanc sur fond bleu. Philippe Poutou est seul devant son usine, assis sur un banc, tandis que Christine Boutin trône sur un fauteuil recouvert d’un tissu pourpre, la nuit, devant l’Assemblée nationale.Dominique de Villepin planté au milieu d’une sculpture moderne ressemble à un mannequin d’un catalogue Burberry’s. François Hollande  incarne une déclinaison de la force tranquille, sur le toit de l’assemblée. En arrière plan, le Panthéon à gauche, une église à droite. Il y en a d’autres.

Ces photos auraient pu accentuer davantage encore le caractère superficiel du débat politique, s’inscrire dans le mouvement qui tend à « vendre » un candidat comme un baril de lessive, déraper dans une logique de vote « à la tête du client », ou bien encore prétendre opérer une psychanalyse aussi sauvage que discutable. En réalité, c’est tout le contraire. Elles suscitent une réflexion d’une étonnante profondeur sur la campagne présidentielle. Ce sont des images qui parviennent à distancier toutes les autres images, qui racontent une  histoire différente des discours et des analyses critiques. Leur juxtaposition dans un même article n’est d’ailleurs pas la moindre de leurs vertus. Il faut tourner les pages, revenir en arrière, détailler chaque photo, méditer, se laisser entraîner par le photographe et son modèle dans une histoire. Et voir surgir tout à coup le paysage politique français, les maux de la société, ses rêves, ses interrogations.  Le making-of est ici. Il vous donnera un aperçu des photos, mais je ne peux que vous recommander d’aller au moins feuilleter le magazine au kiosque. Rien ne remplace le papier. Ce d’autant plus que ce numéro de Polka propose bien d’autres sujets intéressants sur le Bolchoï, l’Irak, la Mafia sicilienne, les Restos du coeur…

Publicités

5 commentaires »

  1. Je suis entièrement du même opinion
    Mais il faut ajouter que les propriétaires des media sont sous l’influence des compagnies de marketing car ce sont eux a qui appartient le vrai pouvoir. Donc comme vous le dite il n’y a aucune différence entre un bar a savon et un politicien, les vendeurs suivent la même règle du marketing : Comment ce produit vous bénéficie t’il (le consommateur)?
    En Amérique du Nord nous sommes bombardes à chaque heure du jour et de la nuit pendant la période électorale, il faut préciser que l’on développe une carapace contre ces abus.
    Pendant les règnes Républicain sous les deux BUSH, l’éducation a été modifiée pour l’avantage des plus riches, l’art de critiquer a disparu dans les écoles publiques, mais pas dans les écoles privées.
    Une masse populaire non éduquées est donc plus facile à manipuler avec les outils du marketing, que ce soit une bar à savon ou un politicien.
    Bonne fin de semaine
    RF

    Commentaire par Richard Fitoussi — 21/01/2012 @ 16:31

  2. Aussi talentueux que pourra être le photographe, il restera un instrument de « propagande » pour le candidat parce qu »‘ils » choisissent les poses et les lieux. « ils » ont un message à faire passer.
    L’avantage de la photo sera l’émotion qu’elle provoquera chez celui qui la regarde. Vu le défaut de capacité à élaborer un discours critique, les spectateurs resteront sous le coup du ressenti
    En France aussi, le système éducatif est défaillant.
    Les élèves « acquièrent » des connaissances à partir de documents ou d’exemples alors même qu’ils ne disposent pas du bagage de connaissances pour comparer ou élaborer une discussion structurée. Les enseignants de moins de 40 ans à qui j’explique cette incohérence ne comprennent pas mon argumentation parce qu’ils ont; eux aussi; reçu cette éducation.
    Cependant, service public ou écoles privées « ordinaires » sont touchés par le même phénomène …

    Commentaire par fultrix — 21/01/2012 @ 18:16

  3. @Fultrix : toute communication contient une part d’influence. Ce que je trouve intéressant ici, c’est qu’il y a le regard du photographe professionnel qui se surajoute à celui du candidat. En plus, si vous regardez le making of, vous verrez qu’ils ne sont pas tous à l’aise avec l’exercice, loin de là. C’est d’ailleurs assez passionnant de voir à quel point ils se sentent plus à l’aise dans la parole que dans l’image. A croire même qu’ils redoutent le message que pourrait envoyer malgré eux la photo. Je trouve aussi pertinent de les avoir laissé choisir le lieu. Marine Le Pen riant devant le drapeau sur lequel est écrit « liberté » (joli effet de diagonale, mais je dis cela sachant que je suis ignarde en photo), c’est juste magique tellement ça fait du sens. Bayrou sous un parapluie devant le Pont Neuf, vous vous rendez compte de la charge symbolique ?! Poutou seul devant une usine qui semble abandonnée, quel message ! Et Boutin, assise sur du velours rouge ! Pour moi c’est la meilleure. A croire que le photographe a démultiplié à chaque fois par son talent le sens que chaque candidat voulait donner au lieu. Toutes rassemblées dans les pages d’un magazine, je vous assure que ces photos offrent un tableau sacrément pertinent de la vie politique française. Comme l’écrivait mon maître, c’est la beauté qui sauvera le monde (Dostoïveski). Ce que je veux signifier par là, c’est que l’esthétique des photos ouvre des pistes de réflexion inattendues.

    Commentaire par laplumedaliocha — 21/01/2012 @ 18:57

  4. @Fultrix:
    à priori, c’est bien cela qui est intéressante: que le candidat ait choisi la photo, la pose, le décor… etc…
    ça nous dit quelque chose sur lui (elle).
    Si c’est le photographe qui décide de la pose on est un peu dans une manipulation (Le Pen devant des drapeaux, Poutou devant son usine…) quand ce sont eux même qui choisissent, on se voit un autre pan de ce qu’ils veulent faire passer dans leurs discours.

    Il est évident (et normal) que les candidats essaient d’adapter leur image au discours qu’ils tiennent, ce que je trouve plutôt intéressant, c’est de voir s’ils restent dans le symbole ‘facile’ (les deux cas décrits plus haut sont des caricatures plutôt décevante de mon point de vue) où s’ils tentent d’aller un peu plus loin en faisant appel à l’imagination du lecteur.

    (donc, merci pour l’information, c’est le genre de chose que je n’aurais certainement pas vu passer)

    Commentaire par JaK — 21/01/2012 @ 21:13

  5. Pour moi, le moment fort de cette vidéo c’est Christine Boutin, absolument surréaliste avec un petit côté Boulgakov que l’on doit sans doute au photographe qui n’est pas le premier venu.
    Les autres photos sont assez académiques, même si la volonté de faire passer un message est évident. A tort ou à raison, certaines m’ont fait penser à des billets de banque où l’arrière plan n’est pas innocent et le regard du photographe non plus.
    Merci.

    Commentaire par HV — 22/01/2012 @ 07:41


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :