La Plume d'Aliocha

04/01/2012

Le blues du fruit défendu

Filed under: Mon amie la com' — laplumedaliocha @ 15:08

Oh ! Le joli communiqué de presse !

En 2012, l’infidélité, c’est tendance. Enfin non, c’est le contraire en fait. Il faut être fidèle à tous ses partenaires. Vous noterez la subtilité de la nuance. D’ailleurs, ce sont les « experts, auteurs, sociologues et psychologues » qui l’assurent. C’est dire si ce doit être vrai ! Autrefois, il fallait faire comme les religieux nous expliquaient que Dieu voulait que nous fassions. Aujourd’hui, il convient d’agir comme les marchands, entourés de leur clergé d’experts,  nous disent que les autres citoyens-consommateurs agissent. Il m’arrive de me demander si nous y avons gagné au change. Personnellement, je commence à regretter les carcans d’antan. Au moins, quand on transgressait on ressentait le délicieux frisson de l’interdit. Maintenant, on se sent juste « tendance ». Déprimant.

« Carton plein pour Gleeden et l’agence Melville L’année dernière, Gleeden créait l’évènement en présentant sa 1ère campagne EXTRA-conjugale dans le métro parisien. Son originalité et son impertinence lui ont même valu d’être nominé au Favor’i du jury 2011. En ce début d’année 2012, à l’heure des nouvelles résolutions, Gleeden joue la fidélité et présente sa toute dernière campagne signée par l’agence Melville.
 
 
Portrait de ces infidèles 30-50 ans, tranche d’âge la plus représentée
63% / 37% répartition hommes/femmes
91% sont des personnes mariées ou en couple
9% sont célibataires, souvent séparés ou divorcés
11% recherchent des relations homosexuelles ou bisexuelles. Ce que veulent les femmes… Gleeden le sait !

Gleeden.com est le premier site de rencontres extraconjugales pensé par des femmes. Dès le début de l’aventure, Teddy Truchot, co-fondateur du site, décidait de confier les rênes de la plateforme à un board de femmes. Des équipes marketing et communication aux équipes éditoriales en passant par les équipes de design, les femmes mènent la danse. Elles s’entourent également d’un cercle d’experts, auteurs, sociologues, psychologues, qui mènent une réflexion autour de la liberté dans le couple ».

C’est l’histoire d’un « sale mec »…

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 13:27

Vous souvenez-vous de la petite phrase qui nous a tenus en haleine au tout début de l’année 2011 ? Mais si, vous savez, la petite phrase qui tournait dans les médias à l’époque, suscitant commentaires, interprétations, indignation, confirmation, réfutation et autres saillies commençant par « s’il a vraiment dit cela… ». Eh bien figurez-vous qu’il y a un an, c’était Manuel Valls qui faisait la Une avec sa phrase sur le déverrouillage des 35 heures. Si ! On a polémiqué là-dessus jusqu’à l’épuisement. Pour preuve, c’est ici. Mais entre temps, nous avons traversé Fukushima, le printemps arabe, la mort de Bel Laden, le scandale DSK, la crise financière saison 2  et autres événements majeurs. Et surtout, nous entrons au coeur de ce non-événement absolu qu’est la campagne présidentielle, de sorte que la petite phrase qui inaugure 2012 a quand même plus de force et de panache médiatique que celle de 2011. Cette fois, c’est du lourd. Vous êtes prêts ? François Hollande, l’homme qui s’est fait traiter de Flamby, de Babar et même de Capitaine de pédalo (ma préférée, merci M. Mélenchon) aurait dit, en off, à des journalistes qui se disputent déjà sur la nature exacte des propos, que Nicolas Sarkozy était un « sale mec ». Si ! Enorme. Là-dessus, s’est greffée la ritournelle habituelle des dénégations, critiques, appels aux excuses immédiates, cris de vierges effarouchées, alimentant cette vaste machine à mouliner le rien que devient la presse quand souffle le vent fou de la petite phrase. Comme vous le voyez, 2012 commence sur les chapeaux de roue, médiatiquement parlant. L’ennui dans tout cela, c’est que les Guignols de l’info commencent à avoir l’air plus sérieux que les vrais…

Propulsé par WordPress.com.