La Plume d'Aliocha

29/08/2017

L’erreur Bruno Roger-Petit

Filed under: Mon amie la com' — laplumedaliocha @ 14:33

La nomination de l’éditorialiste/journaliste Bruno Roger-Petit, révélée ce matin sur RTL et confirmée par un communiqué de l’Elysée, a déclenché une bronca sur Twitter.

 

Les critiques pointent pour l’essentiel le fait que l’intéressé a soutenu durant des mois dans le magazine Challenge le candidat Macron au point de susciter la colère de la rédaction tant le traitement de la campagne présidentielle apparaissait partisan. Pour le grand public, c’est la preuve une nouvelle fois de la collusion entre journalistes et politiques. Mais là où l’affaire est embarrassante c’est qu’il ne s’agit pas d’un simple changement de métier, au demeurant courant, du journalisme vers la communication, mais de ce qui apparait comme le prix du soutien apporté par le journaliste/éditorialiste politique durant la campagne présidentielle. A la soupe ! lit-on ici et là. D’ailleurs, BRP avait déjà été repéré comme le seul « journaliste » invité au fameux dîner à la Rotonde le soir du premier tour. Cette annonce intervient alors que durant les jours précédents on a appris la reconversion de plusieurs politiques en chroniqueurs médias. De quoi alimenter  le « tous copains » et son frère de sang le « tous pourris ». A croire, comme ont pu l’observer certains, que cette nomination est une démarche cynique du Président visant à achever de discréditer les journalistes.

La réaction négative quasiment unanime sur twitter à l’égard de cette nomination suffit à démontrer que c’est une erreur de communication. On objectera que twitter ou n’importe quel autre réseau social ne représente ni la France ni l’opinion. En effet. Pourtant c’est ici le bon baromètre et ce pour deux raisons. La première, spécifique à cet événement, réside dans le fait que l’intéressé est désigné pour porter la parole de l’Elysée auprès des journalistes notamment via le compte twitter. Or, le réseau le rejette déjà, quant à ses confrères qui constituent une bonne part du réseau, ils le démolissent en choeur. La deuxième raison qui fait de Twitter la bonne référence est hélas plus générale. Il faut bien se rendre à l’évidence, les politiques agissent en considération de l’opinion, or l’opinion est une inconnue que ni les sondages ni les réseaux sociaux ne parviennent à exprimer de façon fiable. Mais comme il n’existe aucun autre outil, on continue d’observer les sondages et les réseaux sociaux et d’agir en conséquence. Twitter c’est l’opinion publique parce que politiques et journalistes n’ont pas de meilleure référence et finissent invariablement par s’y référer faute de mieux. A cela s’ajoute le fait qu’on y cultive un entre-soi intense et addictif qui occulte assez vite « le reste du monde »en donnant l’illusion que l’univers se confond avec le réseau social.

Cette nomination est sans doute aussi une erreur politique. BRP est en effet l’auteur d’un violent pamphlet anti-Fillon publié lors de la campagne et de tweets tout aussi violents à l’égard de ceux qui ne pensent pas comme lui. A voir leurs réactions toujours sur Twitter, les intéressés l’ont parfaitement noté.  Voilà qui confère soudain à la victoire d’Emmanuel Macron une allure revancharde et vindicative à l’égard d’une grande partie de ceux qui n’ont pas voté pour lui dont on peine à apercevoir l’intérêt. On a déjà vu des opérations de communication plus réussies, au moins dans un premier temps, que celle-ci !

Publicités

5 commentaires »

  1. Ci-dessous intéressant diagnostic d’un psychiatre italien, émis en janvier ou février dernier je crois (que j’avais peut-être trouvé ici même d’ailleurs).

    Il nous a séduit, nous l’avons élu.

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 29/08/2017 @ 16:30

  2. Très intéressante, cette analyse du psychiatre italien. Mais si Macron est psychopathe, c’est le lot de bien des hommes politiques assoiffés de reconnaissance et de pouvoir, à commencer par Sarkozy.

    Commentaire par Gilbert Duroux — 30/08/2017 @ 13:36

  3. Il aurait quand même était bon de citer la source de cette vidéo afin que l’on sache d’où parle ce psychiatre :
    https://www.arretsurimages.net/breves/2017-05-10/Debat-Le-Pen-inspiree-par-un-psychiatre-italien-id20618

    Commentaire par Gilbert Duroux — 30/08/2017 @ 13:40

  4. Oups, il faut lire « il aurait quand même été bon »…

    Commentaire par Gilbert Duroux — 30/08/2017 @ 15:27

  5. Entre nous, les analyses de psy qui n’ont pas vu le patient…..

    Commentaire par laplumedaliocha — 31/08/2017 @ 07:05


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :