La Plume d'Aliocha

27/10/2014

L’écrivain, le plug et la ministre

Filed under: Réflexions libres — laplumedaliocha @ 09:58
Tags: , , ,

On se disputait ferme hier sur Twitter. Oui, j’en parle beaucoup en ce moment, mais c’est que tout s’y passe. Twitter est la chronique polyphonique instantanée du monde, mais aussi un univers à part entière ponctué d’événements divers et variés. Des événements liés au langage, informations, plaisanteries, polémiques, débats, disputes….Bref, hier soir on s’écharpait à propos de Fleur Pellerin, la ministre de la culture.

Figurez-vous que sur le plateau du supplément de Canal +, la ministre a dû concéder qu’elle n’avait pas lu Modiano. Jamais. Pas un seul ouvrage. Alors même qu’elle confiait à propos d’un déjeuner avec lui que c’avait été une « rencontre merveilleuse ». 

Sans surprise, l’insolent petit peuple de twitter s’est mis à rigoler. C’est dans sa nature au petit peuple de Twitter de tout tourner en dérision. Je dis « petit peuple » comme quand on évoque les lutins, car le twittos a quelque chose du lutin. Il est planqué dans le vaste monde virtuel ce qui le rend quasiment invisible à l’oeil nu et il passe une bonne partie de son temps à faire des farces aux gens sérieux du vrai monde. Toujours est-il qu’entre les farceurs professionnels, les opposants politiques et les amoureux de la littérature, Dame Pellerin s’est fait d’un coup beaucoup d’ennemis. Personne n’appelait à la démission mais tout le monde invoquait son illustre prédécesseur Malraux pour dénoncer le peu de sérieux de la ministre.

Quelques résistants à la rigolade générale saluaient toutefois la franchise de la Dame et s’indignaient contre ce qu’ils qualifiaient de « procès stalinien ». Elle n’a pas menti, répétaient en boucle ses défenseurs les plus convaincus. Mieux vaut dire simplement qu’on ne l’a pas lu plutôt que de  répéter bêtement le contenu d’une fiche préparée par un obscur conseiller.

En fait de franchise, un twittos farceur ressortait en fin de polémique ce tweet du 9 octobre dans lequel Dame Pellerin félicitait Modiano pour son prix Nobel, en confiant au passage son immense admiration pour l’oeuvre de l’intéressé.

Vous avez dit franchise ?

Pour mémoire, notre ministre avait évoqué dans un autre tweet les relents de sombre époque de l’art dégénéré en apprenant le dégonflage du splendide plug anal installé place Vendôme. Elle s’est aussi faite photographier avec la grande artiste Zahia à la FIAC.

Tout ceci donne le sentiment que l’on oublie peu à peu les devoirs d’une charge pour ne plus se souvenir que des droits et privilèges y afférent. Ainsi une ministre peut-elle avouer tranquillement avoir déjeuné avec le Prix Nobel de littérature (la partie plaisir de la fonction), mais n’aperçoit à aucun moment la nécessité de lire son oeuvre pour être en mesure d’en parler dans les médias ou lors d’un événement officiel.

Ainsi encore est-il possible d’associer l’image du gouvernement français à une sulfureuse jeune personne comme Zahia sans que nul ne frémisse. Ou bien d’installer un machin vert Place Vendôme, en riant sous cape à l’idée de tous ces réacs’ qui vont protester et sans se demander un instant si le machin mérite ou non pareil honneur. Puisqu’on vous dit que c’est de l’AAAAAAArrrrtt !

La franchise, ou son autre nom la transparence, est à ce point devenue une vertu à part entière qu’on se moque bien de ce qu’elle révèle, ce qui est quand même un comble si l’on songe que la transparence ne vaut en principe que pour l’accès qu’elle offre à ce qui nécessite d’être connu. Être transparent est devenu un impératif catégorique, un objectif en soi, totalement déconnecté de sa finalité.  On peut être incompétent, médiocre ou même voyou, qu’importe du moment qu’on l’est au grand jour. Il ne vient à l’esprit d’aucun de ces thuriféraires de la déesse transparence que ce qu’on préservait autrefois, parfois au prix du mensonge (pouark !), c’était l’idée que l’on se faisait d’une institution plus grande que soi. Mais il est vrai que l’on pensait encore qu’il existait des choses plus grandes que soi…

Publicité

Propulsé par WordPress.com.