La Plume d'Aliocha

19/11/2013

L’orgasme du direct

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 10:57

Oh joie. Le système médiatique a découvert son point G et atteint l’orgasme. Notez, au départ, rien ne laissait présager une telle jouissance. Le tireur qui menace vendredi matin BFMTV n’émeut guère. A tort, puisqu’il semblerait que ce soit le même homme qui  frappe le quotidien Libération lundi matin. Il tire et blesse un photographe pigiste prénommé César. Le pronostic vital du confrère est toujours engagé aujourd’hui mardi après 6 heures sur la table d’opération. Puis le même tireur semble-t-il se rend à La Défense et tire sur la Tour Société Générale. Là, il prend en otage un automobiliste et l’oblige à l’emmener sur les champs Elysées.

L’homme disparait.

Le show médiatique commence. Avec direct, hélicoptère, témoins, experts en tout genre, et images en boucle.

L’envoyé spécial devant la Tour Socgen est embarrassé de n’avoir rien à dire. Et pour cause, les salariés de la banque rouge et noire qui fument tranquillement sur le parvis n’ont rien vu, ils ne peuvent que répéter ce qu’ils ont lu sur Twitter. A la limite, le journaliste en sait plus qu’eux puisque sa chaine aussi a été visée. Le serpent médiatique se mord la queue, mais notre envoyé spécial tente de faire comme si de rien n’était. Il y a quelques vitres brisées, qu’on ne nous montre pas, et beaucoup de policiers qu’on voit un peu. Fin du sujet.

Effet de système, il faut être sur place, même s’il n’y a rien à voir, ce qui est souvent le cas.

On saute de La Défense au siège de Libération en duplex. Questions sotte lancée depuis le plateau, dictée par l’impératif de meubler :

–  C’est l’émotion chez vous ?

(Non, non. On a juste un confrère tiré comme un lapin dans le hall, il y a du sang partout, mais on est cool). Ce n’était évidemment pas la réponse du boss de Libé, mais comment résister, en tant que téléspectateur, à la tentation de l’ironie ? Le simple exposé des faits qui a précédé cette question poisseuse suffit à renseigner n’importe quel individu normalement constitué sur l’état d’esprit de salariés qui viennent de voir l’un des leurs se faire tirer dessus. Et l’on se prend à regretter le temps où les faits primaient sur l’émotion dans les récits journalistiques. Halte au gluant, par pitié !

Effet de système, l’émotion entretient la tension dramatique.

Reportage suivant. Un policier du syndicat Alliance  qui n’a pas grand chose à dire sur des événements qui viennent tout juste de se produire  s’aventure à préciser qu’un individu qui tire au fusil de chasse à midi sur un bâtiment est dangereux. On s’en serait douté.

Effet de système, il faut un avis de professionnel du terrain, même si l’intéressé n’a rien à dire.

Retour en plateau : Les experts glosent à l’infini sur les maigres éléments matériels, le fusil, la tenue de l’intéressé filmé par des caméras, son allure, ses déplacements.  C’est alors que surgit Dominique Rizet sorti tout droit de  Faites entrer dans l’accusé. L’histoire qui fait frissonner du dimanche soir sur France 2 devient soudain la réalité en plein jour sur BFM. Frustré de ne pouvoir montrer les photos, l’expert les décrit par le menu.

Personne n’est dupe. Ni les journalistes en plateau, ni le public. Il s’agit de remplir des vides pour servir au quidam qui se branche sur la chaine sa dose d’information en direct, en espérant qu’il deviendra accro à l’info comme d’autres le sont de la cocaïne, pour le plus grand bonheur du dealer.

Effet de système, il faut étirer l’événement tant qu’il paie

Et puis vient le temps des réactions politiques. Attention, c’est décoiffant. Je reprends la synthèse du Point.

Pour François Hollande : la priorité est« d’arrêter celui qui a tenté de tuer et qui peut tuer encore. La seule instruction qui vaille est celle que j’ai donnée au ministre de l’Intérieur (Manuel Valls) et à toutes les forces de sécurité: d’interpeller, d’arrêter ce tireur, pour qu’il ne puisse nuire à quiconque d’autre ». Il aurait donné la consigne inverse, j’avoue que j’aurais été étonnée. Question : pourquoi un président de la République gaspille-t-il son temps précieux à dire pareilles platitudes tandis que les médias relaient sur leur tout aussi précieux temps d’antenne ces atroces banalités ? C’est la magie – ou la sorcellerie – de la communication. Il faut occuper l’espace médiatique, à tout prix. La banalité pour cela est idéale, on vous entend mais vous ne risquez pas le dérapage qui pourrait nuire à votre image. Et le Président de poursuivre « Un tireur a agressé un journaliste photographe à Libération ce matin. Le même, semble-t-il, même s’il convient d’être prudent, a également utilisé une arme dans une tour de la Défense ». Conclusion :  « Dans un pays de droit, nous devons plus que jamais protéger les organes de presse ». Notez comme l’agression de Socgen  est passée sous silence. Pas un mot pour nos amies les banques, pourtant visées aussi, a priori, et de manière presque égale avec la presse. Au grand concours de la déclaration indispensable à faire et parfaitement superflue à entendre, notre ancien premier ministre François Fillon a participé joyeusement : « La fusillade au sein des locaux du journal Libération est dramatique et préoccupante. »   Mazette, heureusement qu’il le précise, on n’avait pas compris. André Gattolin, sénateur écologiste et ancien dirigeant de Libération se déclare « horrifié par l’ignoble agression qui vient de frapper le journal ». Notez « horrible » et « ignoble ». Roger-Gérard Schwartzenberg, président du groupe Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste de l’Assemblée nationale vibre :  » La liberté d’informer est un droit capital, qui doit être respecté et protégé. Le quatrième pouvoir est indispensable à la démocratie. »  Martine Aubry, maire de Lille, parvient à caser dans sa déclaration le plus de mots tragiques : « J’apprends avec effroi l’agression odieuse dont a fait l’objet un assistant photographe, grièvement blessé à l’arme à feu, dans les locaux mêmes de Libération ». Là, il faut imaginer Fabrice Luchini vous scandant la chose. J’ap-prends-avec-EFFFFFFFFFFFROI- l’agression-O-DI-EU-SE, etc…. On pourrait continuer comme ça longtemps, il y en a d’autres, mais je fatigue.

Effet de système qui trouve son paroxysme : par la grâce de la déclaration politique, l’événement médiatique accouche de lui-même en un cercle parfait. Je tends le micro, je récupère une info, je la livre, je tends le micro etc.

Je parle de la télévision, c’est injuste pour Internet qui n’a pas démérité. Les sites de presse en ligne s’en donnent à coeur joie dans le registre « suivez l’actualité en direct ». On peut y lire la décomposition minute par minute d’une série de riens entre deux événements un peu intéressants, le tout illustré par la carte du trajet du tueur fou, les réactions plus ou moins ineptes des politiques, des vidéos, des tweets de célébrités ou d’anonymes. Un vrai feu d’artifice. Le multimedia au service de l’information.

Sur Twitter, c’est l’hystérie. Aux dires de certains, l’information s’annoncerait désormais d’abord par les blagues qui la prennent sous l’angle de la dérision.  A l’autre extrémité du spectre, ça rivalise de pathos, on étouffe les sanglots en évoquant le confrère à terre, on panique à l’idée d’en être arrivé là (où exactement on n’en sait rien, vu qu’un dingue ne constitue pas à lui seul l’émergence d’une tendance), on se révolte contre ce monde qui n’est pas encore parfait malgré tous les efforts accomplis (Muray aurait rigolé de cette irruption du mal, toujours aussi intempestive, au milieu d’un monde lisse comme un spot de lessive). Entre les deux, les mauvais esprits, au premier comme au second degré, tentent de se faire une réputation en sortant la phrase qui fera du buzz, déclenchant au choix indignations virulentes ou succès d’estimes. De fait, à cet instant, chacun peut ressentir ce qui motive l’homme politique quand on lui tend le micro : l’envie d’exister, l’ambition du mot qui sonne juste, l’espoir d’être repris, salué, voire encensé. L’intérêt des nouvelles technologies, c’est que nous sommes désormais des millions à participer à ce bruyant et dérisoire exercice.

Tenez, en écrivant ce billet (1), j’écoute en fond sonore ITélé qui évoque en boucle « la chasse à l’homme du tireur fou traqué pour toutes les polices de Paris et de sa région ». Fichtre.

Ce mardi matin, le football a remplacé le tireur fou à la Une. Normal, un orgasme, c’est éphémère (2).

(1) Hier soir.

(2) : note du 22 novembre : un ami aussi cultivé que taquin m’indique qu’éphémère renvoie à « ce qui ne dure qu’un jour », un jour c’est peu pour bien des choses, mais c’est très long pour un orgasme. Il me conseille de remplacer par « fugace ». Je livre ce petit secret de fabrication car je trouve la précision fort intéressante.

Advertisements

69 commentaires »

  1. Simple témoignage, ou plutôt absence de témoignage. Je travaille tout près de BFM. Vendredi, vers 10h, j’apprends par Twitter ce qui s’est passé. Rien de clair, récit confus. Cyniquement, je me dis que ne pas avoir de récit factuel, alors que le bâtiment héberge des dizaines de journalistes, c’est un comble… Dehors, rien. Les gents attendent le tram sans se douter de rien. Pas de déploiement policier, comme on en voit pourtant souvent, quand il y a un invité « à risque »
    Devant l’absence de réaction, je me dis même que ce doit être fréquent, si ce n’est banal.
    Alors, évidement, aujourd’hui…

    Commentaire par Kaeldric — 19/11/2013 @ 11:25

  2. Superbe article qui correspond exactement à ce que j’ai ressenti et ressens encore. Merci à vous. Ouf, je ne fume « presque » plus grace à vous aussi !

    Commentaire par Thibaudeau — 19/11/2013 @ 11:32

  3. Bon , je ne vais pas dire que je m’amuse quand il y a un homme entre la vie et la mort, mais tout de même j’avoue qu’il y a place pour une certaine forme d’ironie, laquelle , si je ne m’abuse , je sens pointer en vous chère .Aliocha.
    Car enfin c’est bien ce tireur fou que j’ai vu grimper l’escalier en contournant une personne âgée qui ne semble pas affolée le moins du monde et continue sur la vidéo à gravir lentement les marches en se cramponnant à la rampe ? Scène quasi surréaliste digne d’un film à gags où un aveugle sourd passerait à travers un bombardement . Je gage que tous les gens qui ont croisé l’homme armé ne lui ont porté qu’une attention distraite, il y a belle lurette que nous ne regardons plusu le voisin, qu’on ne s’intéresse pas à lui et qu’on le laisse tomber dans la rue sans l’aider à se relever ( histoire vécue).
    Je suis cynique jusqu’au bout en disant que pour les médias et le gouvernement c’est du pain béni . Pour les uns c’´est le meilleur des feuilletons, pour les autres une excellente diversion.

    Commentaire par Scaramouche — 19/11/2013 @ 11:39

  4. Merci pour cette démonstration imparable sur la médiatisation du vide.

    Bonne journée

    Commentaire par H. — 19/11/2013 @ 12:08

  5. Tout ce cirque m’est passé par dessus. Mais au moins en lisant cet article, j’ai détendu mes zygomatiques !!

    Commentaire par L. — 19/11/2013 @ 12:12

  6. Mmmmince ! Il y a eu un orgasme en direct et je n’étais même pas là, j’ai rien vu, rien entendu, rien lu, si juste les blogs que je choisi de suivre ou des liens posés par des blogueurs que j’apprécie, mais sur le sujet j’avoue que je suis vierge… même pas lu la synthèse citée dans cet article veuillez m’excuser, ça me fatigue aussi.
    C’est juste de la folie ordinaire, il y a bien d’autres instants ou événements qui me provoquent une grande tristesse, nul besoin de l’insignifiance de la communication du 20h.
    Mais si vous voyez en arriver un autre… en direct, svp sonnez les tambours pour que je puisse être « de tous les combats devant ma télé » comme disait la chanson.
    Je ne vois même pas pourquoi j’écris des âneries, peut-être pour que Aliocha continue de griffer.

    tchao

    Commentaire par Juli-Tux — 19/11/2013 @ 12:57

  7. itele et bfmtv font du sous-cnn. (keuneuneu, comme on dit dans southpark)

    Commentaire par Germaine Chignole — 19/11/2013 @ 13:10

  8. L’orgasme, ce n’est pas ce qu’on appelle également « la petite mort »? Le mot « mort » y est donc associé. Hasard ou coïncidence quand le sujet est la presse?

    Bon après-midi

    Commentaire par H. — 19/11/2013 @ 13:11

  9. 🙂 j’aime quand vous vous lâchez Aliocha… Oui, c’est ça « La société du spectacle » (Guy DEBORD – 1967) :
    « Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation. »

    Attention, parce que si vous avez eu un orgasme à la suite de l’écriture de cet article, vous faites partie du show…

    Commentaire par Incognitototo — 19/11/2013 @ 13:51

  10. Mais quelle idée, aussi, de regarder en continu les chaines-info’ 24/24 !…

    Commentaire par fultrix — 19/11/2013 @ 17:07

  11. L’excitation, je vois. Mais l’orgasme? Il me semblait que pour pouvoir employer ce mot il fallait qu’un truc appelé plaisir se manifeste dans l’histoire. Or, là, je ne vois pas bien qui prend du plaisir à débiter des paroles vides, en montrant des images vides, accompagnées de réactions politiques vides, regardées par d’un oeil vide par des spectateurs qui feront ensuite des commentaires vides.

    Commentaire par Gwynfrid — 19/11/2013 @ 17:52

  12. Ça me rappelle le traitement par TF1 du crash de l’airbus en provenance de Rio… Je me souviens avoir chronométré; l’envoyé spécial à Rio a réussi à occuper l’antenne en disant qu’il n’avait rien à dire car on ne savait rien de plus (le lendemain d’un crash d’un avion en plein atlantique sud c’est vachement surprenant quand même) pendant exactement 17minutes et 43 secondes! À ce niveau là j’avais trouvé que ça méritait au moins un oscar…

    Commentaire par lordphoenix — 19/11/2013 @ 18:08

  13. @Scaramouche
    Lu sur un fil info (oui, je sais, c’est mal) … Le vieux monsieur dont vous parlez est un prêtre venu parler du père Vandenbeusch enlevé au Cameroun. Marchant difficilement, il était concentré sur les escaliers et n’a pas du tout compris ce qui se passait. C’est vrai que cela donnait à la vidéo BFM un côté cocasse.

    @Aliocha
    Moi aussi ça m’a frappée que l’on parle si peu des coups de feu tirés sur le siège d’une banque. Evidemment la personne grièvement blessée était à Libération et les journalistes se sentent, c’est normal, davantage impliqués par ce qui arrive à l’un des leurs. Mais quand même, on ne parle pas ici de n’importe quelle banque, non non non, mais bien de la noire et honnie Société Générale … Hasard qu’elle soit prise pour cible et qu’on rechigne à la considérer comme victime ?

    Commentaire par Maelle — 19/11/2013 @ 18:10

  14. @ Maelle
    Aucune critique sur le (vieux) monsieur et vois l’avez bien compris , je monte les escaliers de la même façon .. et en ce qui le concerne son bon ange le suivait à la trace .. C’est Daniel dans la fosse aux lions.
    Où avez-vous pioché que suivre l’info est mal? C’est néfaste pour votre moral mais c’est encore ce qu’il y a de mieux pour essayer de comprendre une époque et suivre l’évolution de la société.

    Commentaire par Scaramouche — 19/11/2013 @ 18:59

  15. Maelle: il est banal que les journalistes victimes, otages, etc. soient l’objet d’infiniment plus d’attention médiatique que les victimes, otages etc de toute autre profession, à l’exception des célébrités comme Ingrid Betancourt. Quelque part, c’est assez compréhensible.

    Commentaire par Gwynfrid — 19/11/2013 @ 19:00

  16. @Gwynfrid : vous pensez vraiment ? Pas sûre. Ce qui est banal en revanche, et très accentué depuis la crise, c’est que nul ne songe à s’émouvoir du sort fait à une banque. Je gage même que chacun comprend secrètement qu’on ait envie de leur tirer dessus. Quant au Président Hollande, il a désigné son ennemie la finance lors de la campagne, je trouve qu’ici ses contorsions dorsales pour évoquer les tirs de La Défense sont poilantes ! Ce qui est drôle, c’est que dans la petite communauté des journalistes éco, les malheurs de Socgen sont devenus une private joke. Elle est dans toutes les galères, mais jusqu’ici il s’agissait de galères en lien avec son activité, là elle décroche le pompon. Je note également que l’agression contre BFMTV n’a pas été considérée sur le moment comme une attaque contre les médias. Il a fallu qu’on s’en prenne à Libé. Donc, Libé est un symbole de la presse, pas BFM…

    Commentaire par laplumedaliocha — 19/11/2013 @ 19:47

  17. Evidemment, l’affaire Libé est infiniment plus grave. Je force donc un peu le trait, mais je pense qu’au fond, il y a un brin de vérité dans ce que je souligne. Et j’en profite pour souligner que notre jeune confrère est sorti du coma et que son pronostic vital n’est plus engagé, sous réserve d’un risque infectieux car tous les plombs n’ont pas été extraits.

    Commentaire par laplumedaliocha — 19/11/2013 @ 19:50

  18. @ Aliocha: j’en suis tout à fait certain. Je me suis fait cette réflexion pour la première fois lors des prises d’otages au Liban dans les années 80. C’était criant et ça a été confirmé depuis à de multiples reprises. Tenez, un petit test: parmi les noms suivants, Aubenas, Malbrunot, Planche, Chesnot, lesquels vous rappellent-ils quelque chose?

    Par ailleurs, bien sûr la banque et le business ne sont pas aimés, et cela peut se traduire, par extension, pour moins d’attention prêtée à BFMTV. Par contre, il faut quand même reconnaître une différence objective: l’immeuble de la SocGen n’a eu que quelques fenêtres cassées, à Libé, c’est autre chose.

    Commentaire par Gwynfrid — 19/11/2013 @ 20:12

  19. Le pire c’est que la SocGen elle non plus ne communique pas. Je comprends qu’ils ne veulent pas attirer l’attention des cingles. Mais il parait que meme en interne, a part un vague soutien psychologique a ceux qui en eprouveraient le besoin, on prefere ne pas en parler. Ca ne vous rappelle rien ? A croire que la grande et mechante banque a assimile le fait que toutes les merdes qu’elle connait sont bien meritees. 

    Commentaire par Maelle — 19/11/2013 @ 20:18

  20. Je balance entre participer à la dilatation du vide en noircissant du commentaire, et passer mon chemin… quelle navrance, tout de même.

    Commentaire par Zarga — 19/11/2013 @ 20:45

  21. En attendant d’en savoir plus sur le détraqué des Champs Elysées (un bon titre de film, ça ! Au mois aussi bon que « Crise cardiaque à l’expo florale » ), Philippe Bilger propose un post intéressant, comme souvent. Un écho au climat ambiant, un avatar déglingué du vent de casse qui semble s’être levé ?

    Commentaire par Zarga — 19/11/2013 @ 20:48

  22. voici peut être la réponse:
    http://www.legorafi.fr/2013/11/19/tireur-fou-bfm-tv-annonce-la-sortie-dun-dvd-des-meilleurs-temoignages-inutiles/

    mieux vaut en rire

    Commentaire par Fredo — 19/11/2013 @ 22:37

  23. Serait ce un sosie de Hollande qui s’attaque, enfin, à la Banque, Société en Générale et à la presse qui propage des rumeurs catastrophique sur son sujet qui ne serait plus président ? Ubu enfin roi.

    Commentaire par le grand jeu — 20/11/2013 @ 01:45

  24. Il se passe que le goût de l’exagération et de l’hyperbole est une escalade sans fin et que de moins en moins nous croyons ce qu’on nous raconte. C’est un chiffon rouge agité devant un taureau potentiellement furieux destiné à le dévier de ses problèmes .
    Il semblerait que le système qui consiste à produire un feuilleton pour vendre soit éculé.

    Les Américains qui ont quelques idées sur les « tueurs fous  » traiteraient de « déséquilibré dangereux ce tireur dont le fusil s’enraye et qui tire à la chevrotine , leur habitude des faits divers de ce genre ne distrairait pas Obama des affaires de l’Etat. Mais nous avons à la tête du pays un roi sans couronne qui est  » le petit père du peuple » ce qui l’oblige à de multiples tâches…

    Mieux vaut en rire car enfin si vous montez l’escalier péniblement à côté de ce  » fou dangereux » i, certes il ne vous aidera pas mais il vous contournera paisiblement après avoir non moins paisiblement choisi une autre victime. Il ne vous tuera pas non plus s’il « emprunte » votre voiture et vous prend en otage et il vous laissera quasiment sa carte de visite , car maintenant avec la connaissance de ses habits et son visage au petit nez épaté nul doute que les hélicos les forces de police déployées et tous les appels à témoin permettront que cesse cet infernal suspens qui jette les parisiens dans la terreur.

    Ce comportement chez ce mauvais tireur laisse perplexe . Il est grave et dangereux parce qu’on peut se demander jusqu’où peut aller « l’homme tranquille » lorsqu’il est poussé à bout et s’il ne va pas faire des émules plus sophistiquées qui auront appris à passer dans les mailles du filet .

    Commentaire par Scaramouche — 20/11/2013 @ 10:20

  25. Alors, Scraramouche, peut on « imaginer », car il fourmille d’imagination ce pouvoir, une mise en scène de l’état profond où l’assassin est lui même une future victime désignée, téléguidé par l’actualité, le feuilleton dans le feuilleton comme dans l’affaire Mérah .On a présenté Mr Bauer, un gros calibre du renseignement stratégique, sur Anal +, récemment, pour assurer le service après vente………..la question reste, qui gouverne vraiment, au delà de la façade.

    Commentaire par le grand jeu — 20/11/2013 @ 11:16

  26. @le grand jeu

    La vie elle-même étant une vaste comédie , la seule différence est dans la conscience que les « comédiens participants » en ont et dans leur puissance à se prendre au sérieux, compte tenu du fait qu’il y a ceux qui savent qu’ils jouent mais passent leur temps à nous persuader du contraire et les purs qui sont innocents et le restent jusqu’au bout.
    « Compliqué  » … direz vous sans doute… mais c’est tout le charme du « grand jeu  » où la complexité du cerveau humain excelle .

    Commentaire par Scaramouche — 20/11/2013 @ 14:47

  27. Hé, oui, Nous sommes une monarchie républicaine manipulée par une oligarchie discrète.
    Qui a dit ça? je ne sais plus

    Commentaire par araok — 20/11/2013 @ 14:49

  28. Ce doit être moi cher araok.. à moins que je sois encore plagiée… ( LOL )

    Commentaire par Scaramouche — 20/11/2013 @ 15:17

  29. Je suis satisfait.
    Le tueur n’est pas d’extrême droite.
    Il a un patronyme exotique.
    Il est lié à l’extrême-gauche.
    Donc on en fera pas des tonnes pour une fois. Si ça avait été un skin-head, je n’ose imaginer le nombre de conférences contre l’extrémisme il y aurait eu à saint germain des prés. Une lutte héroïque aurait eu lieu, à coups de démocratie en danger et de république ébranlée, avec renforts de macarons et de champagne.

    Mais là, puisque c’est un maghrébin lié à l’extrême-gauche, ça va.

    Commentaire par Flash — 21/11/2013 @ 08:59

  30. @Flash
    C’est drôle comme on a mauvais esprit j’ai pensé la même chose …
    et puis il a un passé .. A noter que si on se refait une virginité de casier judiciaire au bout d’un certain temps on n’en est pas moins sujet aux idées fixes qui se réveillent tôt ou tard .
    Qu’en pense madame Taubira ?

    Commentaire par Scaramouche — 21/11/2013 @ 10:10

  31. Oui Flash sale temps pour la gauchiasserie, enfin, habitée par l’esprit potache et traumatisée du bizutage.
    Jeu les ai rencontré, ces maime gens là dans la fin des années 70, par hasard dans les manifs autonomes, Menigon,JM Rouillan toujours aussi con server pas grandit, ce dernier est au NPAthétique, à pleurer, grands propagandistes de la non évolution, très utiles du à quoi bon. J’attends la publication de son crado anti cacapitoyable primaire
    PS Très belle rencontre sur tweeter, hier soir entre Neaulleau et Soral à propos de leurs livres, mondain comateux versus ce monde tel qu’il est

    Commentaire par le grand jeu — 21/11/2013 @ 12:36

  32. On est pas tout seuls à faire du mauvais esprit, on dirait. La France rance en action, j’imagine…ou bien il y a une partie significative de la population qui en a marre de cette « modernité » délirante, avec le règne de la communication, du buzz, de l’émotion, de la manipulation par la culpabilité ou les bons sentiments. Et aussi du traitement orienté de l’information. Ou du fait que l’anathème sur l’ennemi a remplacé le débat avec l’autre (genre à un moment les articles sur les bonnets rouges, et leurs liens avec les druides nazis…). Enfin bref…

    Commentaire par Flash — 21/11/2013 @ 19:39

  33. @ Flash

    Youpee !
    Bienvenue au club parce qu’il y a des moments où on se laisse aller à la desespérance à voir et entendre tous ces gens qui se prennent au sérieux à droite comme à gauche en prétendant nous apprendre à penser , à parler et à vivre dans leur monde formaté.

    Trois jours de suspens à chaud avec appels au public , deux jours de plats de resistance en suspens haletant et maintenant on va nous servir le réchauffé des aveux du suspect pour le week-end… Tout pour susciter peur panique et psychose.
    Indigeste
    Espérons pour les journalistes qu’il y aura de la neige la semaine prochaîne afin de s’étonner que les voitures glissent ..

    On se demande s’il y a un grain de bon-sens dans ce pays.

    Commentaire par Scaramouche — 21/11/2013 @ 22:55

  34. Vous avez vu? Nous sommes d’extrême droite pour le Monde : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/11/21/l-affaire-dekhar-cristallise-les-doutes-et-les-rumeurs_3518107_3224.html

    L’affaire Meric n’a aussi marqué que les militants proches de l’extrême droite, à en croire le Monde. J’imagine que tous ceux choqués par l’hystérie médiatique et le caractère orienté des journalistes sont d’affreux nazis. Ce journal est devenu un torchon militant…

    Commentaire par Flash — 22/11/2013 @ 08:53

  35. @ Flash

    Je dirai surtout que ce journal devenu médiocre est dans la bonne moyenne.´
    Il hurle avec les loups pour se vendre parce qu’il transforme tout en politique et en politique partisane , exactement comme on a fait avec l’affaire des photos Taubira. En transposant et transformant en affaire raciste ce qui aurait dû être traité légèrement en simple caricature.

    On donne de l’importance aux insultes par la façon dont nous les recevons.
    Parce que je pense que si on veut vraiment s’intégrer et surtout intégrer les autres (comme on le dit si bien ..) . Il est impératif de les traiter comme nous et pas avec des sous-entendus , des réminiscences du passé et des mots tabous. Les Français depuis Kippling outre des grenouilles sont le « Bandar Log .. » .révisons les classiques.. Madame Taubira est française .. Donc.pas de passe-droit et d’hypocrisie.
    Une réponse en ce sens s’imposait
    Mais non , on préfère fair monter la mayonnaise et on continue dans le cas précis en focalisant sur la race ( mot tabou) car enfin si on avait eu affaire à l’individu blond aux yeux bleus et de droite quelle aubaine! .. Mais qui va demander la disparition de l’extrême gauche du monde politique ? Et qui va interpeller madame Taubira pour que les fichiers soient conservés sur des affaires aussi Importantes qu’Action Directe?
    Personne ..

    Marre des appellations de « racisme » et des allusions venimeuses sur un.  » nazisme » qu’ils n’ont pas vécu et marre de ces Français qui ne savent rien d’une époque où ils se seraient sans doute comportés moins bien que leurs aînés car lorsqu’on voit leur égocentrisme et le peu d’entraide voire la jalousie et la haine qui les anime parfois dans le quotidien on a des doutes sur leurs bons sentiments du style « Aimez vous les uns les autres » .

    Niveau intello : le Monde dégringole parce qu’ils ont des lecteurs qui ne sont plus capables de comprendre et de réfléchir , les journalistes nous servent la nourriture que nous aimons , nous préparer des plats plus sophistiqués met leur gagne-pain en péril alors c’est un cercle vicieux,

    (Voilà je donne du grain à moudre à un tollé général)

    Commentaire par Scaramouche — 22/11/2013 @ 10:30

  36. Il ne dit pas que des choses fausses, cet article du Monde cité par Flash, mais il sonne un peu bizarre quand même, passons …
    Y’a quand même quelque chose qui m’étonne : je n’ai jamais pensé que le « tireur de Paris » serait d’extrême droite, car il y a bien d’autres cibles qu’un tel individu aurait visées avant BFM, Libé et la SG ; en revanche, cela fait finalement plus sens pour un mec d’extrême gauche de s’attaquer à une télé euh comment la qualifier … un journal socio-traître et une saloperie de banque.
    Bon, la base du truc c’est que ce type ne va très bien, pour ne pas dire est cinglé, dans quelle mesure c’est un autre débat.

    Commentaire par Maelle — 22/11/2013 @ 11:07

  37. Ah oui, j’ai oublié de préciser que mon hypothèse c’était plutôt un type solitaire et parano qui se vengeait de quelque chose qui lui était vraiment arrivé mais transformé dans un cheminement de pensée plus ou moins délirant, sans qu’il y ait d’idéologie.

    Commentaire par Maelle — 22/11/2013 @ 11:10

  38. Je ne pense pas que vous soyez au centre de la discussion Maelle mais que ce soit plutôt l’atmosphère délétère dégagée par les médias .
    Votre dernier post serait plutôt dans la ligne de ce que nous pensons. Sauf que le pauvre type maléfique aurait une formation de base plutôt ciblée !!

    Commentaire par Scaramouche — 22/11/2013 @ 13:27

  39. « Madame Taubira est française .. Donc.pas de passe-droit et d’hypocrisie. »

    Je me permets de renvoyer une fois du plus aux écrits de Tim Wise sur la « colorblindness » et l’illusion que nous vivons dans une société post-raciale: http://inamerica.blogs.cnn.com/2012/01/31/opinion-tim-wise-what-is-post-racial-reflections-on-denial-and-reality/

    Prétendre que la couleur de peau n’a pas d’importance est un luxe dont ne dispose pas les personnes racisées, parce qu’elle peuvent constater au quotidien qu’elles ne sont pas traitées de la même façon que les personnes non-racisées.

    Foxtrot.

    Commentaire par tangowithfoxtrot — 22/11/2013 @ 14:48

  40. Voici une autre critique des approches universalistes (dans le cadre de l’opposition féminisme/humanisme mais cela se transpose assez bien à l’opposition idéal républicain/lutte anti-raciste): http://www.crepegeorgette.com/2013/10/11/pourquoi-le-mot-humanisme-ne-peut-remplacer-le-mot-feminisme/

    (l’orthographe est loin d’être excellente mais le propos vaut la peine de passer au dessus.)

    Foxtrot.

    Commentaire par tangowithfoxtrot — 22/11/2013 @ 15:03

  41. Bonjour,

    « Nous avons tous un ami qui ne suit plus que la météo tant il ou elle est dégoutée par le traitement médiatique de la politique… » (http://www.contrepoints.org/2013/11/22/147171-guerir-le-journalisme)
    Et encore, dans mon cas, il y a longtemps que je ne prends plus la météo sur les sites français.

    Bonne soirée

    Commentaire par H. — 22/11/2013 @ 15:40

  42. Pour sourire en cette fin de semaine, visionnez donc le sketch ci-joint: http://guybirenbaum.com/20131121/je-ferai-pas-la-chasse-aux-oeufs/#more-20428 ou le journalisme expliqué en trois minutes.

    Bonne soirée

    Commentaire par H. — 22/11/2013 @ 15:47

  43. En effet elles sont mieux traitées
    Madame Taubira remonte dans les sondages et est « élue femme de l’année »
    Le sujet est clos

    Commentaire par Scaramouche — 22/11/2013 @ 17:28

  44. @Maëlle : tout dépend de ce que vous appelez cinglés. Des cinglés, il y en a beaucoup qui courent les rues et les salons mondains. Des psychotiques, il y en a beaucoup moins. Et je ne suis pas sûre que ce type là soit psychotique.

    Commentaire par Dorine — 22/11/2013 @ 17:51

  45. @scaramouche

    Et évidemment cela n’arrive que parce qu’elle est d’origine africaine, rien à voir avec son travail ou ses combats politiques.

    Commentaire par tangowithfoxtrot — 22/11/2013 @ 18:22

  46. @ foxtrot

    Vous ne pensez pas si bien dire Madame Taubira a été copieusement essorée professionnellement au congrès de l’USM où son bilan une fois étudié ils n’ont accordé à son actif que le mariage pour tous!
    Voir http.www//lemonde.fr/societe/article/2…html

    Commentaire par Scaramouche — 22/11/2013 @ 19:15

  47. @ Scaramouche :

    Bof, vous savez, il n’y a guère que les morts pour faire l’unanimité, et encore…

    Et puis si je ne m’abuse, au cours du barnum du « Mur des Cons », on n’a vu voler aucune des avanies dont on nous a abreuvé récemment.

    Alors, hasard ou coïncidence…

    Commentaire par Zarga — 23/11/2013 @ 09:50

  48. Pour ce qui est du « présumé coupable » il ne nous reste plus qu’à voir jusqu’où on va pouvoir presser le citron. Le parfum peut en allécher certains, qui se souviendront sans doute de la comparaison qui avait été faite à l’époque entre l’équipée sanglante du couple Rey-Maupin et la sortie en France de « Natural Born Killers »…

    On va probablement nous faire du neuf avec du vieux… l’avantage c’est que ça ne coute pas cher à produire.

    Ne pas être né avec une tablette dans les mains préserve quand même pas mal de tout ce tintouin.

    Commentaire par Zarga — 23/11/2013 @ 09:57

  49. Je ne sais pas Zarga , sinon qu’au lieu de nous chipoter les uns les autres sur ce que je pense être des broutilles nous ferions mieux de nous serrer les coudes parce que nous sommes dans le même bateau et si ça ne change pas grand chose ça permet au moins de rendre la vie quotidienne plus acceptable et on en a bien besoin.

    Commentaire par Scaramouche — 23/11/2013 @ 10:21

  50. C’est une chose sure, comme disait l’autre 😉

    Cette histoire de tireur fou m’est passée complètement au dessus de la tête! Faut dire que je reste collé de plus en plus sur France Culture, et qu’on y prend le temps et la distance.

    On ne colle pas tous au même événement, comme des chiens qui se sentent le derrière…

    Commentaire par Zarga — 23/11/2013 @ 11:10

  51. @zarga

    Mais si mais si on est  » des toutous qui font là où on nous dit de faire  » et c’est tout le sujet du lien parce dès qu’on ouvre un poste on tombe sur les mêmes infos avec le même traitement et toujours au conditionnel histoire de faire grimper le suspens au cas où on aurait une vue d’un futur optimiste.
    Vous tentez d’échapper à l’actualité, mais tout vous y ramène et tout est politisé de manière à vous formater dans un sens.
    Je ne prends pas les sites français pour diverses raisons mais vivant ici je suis obligatoirement concernée par quelqu’un qui m’en parle, des titres de journaux dans les kiosques ou un flash venu d’on ne sait où. Pas moyen d’échapper à la pub, aux médias ou aux conversations. Pas moyen de fermer les écoutilles sans qu’elles prennent la vague de plein fouet.
    Un somnifère comme solution ?
    Même France Culture est politisé.
    Je vous l’ai dit il est difficile de vivre à contre courant à notre époque car même si on élève des chèvres au Larzac il faut de temps en temps retourner au village..

    Commentaire par Scaramouche — 23/11/2013 @ 11:35

  52. Oh misère, Littré lui donne raison (voir note 2 sous le billet) : http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/éphémère

    Commentaire par laplumedaliocha — 24/11/2013 @ 00:35

  53. Zut, pour rire,l’enculage de mouche çà dure combien de temps ?jeu sort.

    Commentaire par le grand jeu — 24/11/2013 @ 00:44

  54. Si pour certains êtres vivants une vie c’est un jour , quelques secondes sont une heure et suffisent pour reproduire l’espèce.

    @ Le grand jeu
    amours des mouches sont une exception qui trouve une place privilégiée dans les discussions .

    N . B On a trouvé en 2006 la plus vieille palourde du monde qui serait âgée de 507 ans et qui a malencontreusement été tuée en voulant lui soutirer ses secrets. Si tout est relatif Je gage que certains d’entre-vous restent rêveur quant au temps pris pour sa reproduction.

    Commentaire par Scaramouche — 24/11/2013 @ 06:20

  55. Aliocha : votre ami « turlupin » est-il « mauvais coucheur » ? Car en parlant d’entité abstraite dans une seconde acception l’orgasme d’un jour, fût-il fugace, ne peut être qu’éphémère !

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 24/11/2013 @ 15:01

  56. @ Scaramouche :

    Il va de soi que tout est politisé, puisque avoir une opinion, c’est être politisé. La mesure dans laquelle on arrive à « penser contre soi » ou a remettre en cause ce en quoi on croit, à quoi on adhère, avec quoi on se sent en phase (rayer la mention inutile)… sans se sentir frappé de nullité à un moment, fait la différence.

    J’aime bien France Culture parce que s’y côtoient des intervenants de sensibilités différentes (voir Marc Kravetz et Brice Couturier, par exemple), et que ce petit monde dialogue sans tomber dans l’invective, s’écoute, argumente, discute, débat… au bénéfice des auditeurs.

    Les autres pseudo-débats qu’on nous propose dans les émissions d’infotainment font figure d’émétique à côté.

    Mais malgré la qualité des émissions auxquelles participent les personnes mentionnées, j’éprouve le besoin de me reposer l’esprit, j’écoute alors Marie Richeux (Pas la peine de Crier)… Le seul son de sa voix, indépendamment du contenu des émissions, me suffit. Et comme le contenu est toujours de qualité…

    Commentaire par Zarga — 24/11/2013 @ 18:05

  57. @ Scaramouche # 51 :

    Relisez « Le roi des Aulnes »… le passage où Abel Tiffauges rêve d’un Adam contenant encore Eve, et qui serait « enceint » de ses propres œuvres est pas mal dans son genre.

    Commentaire par Zarga — 24/11/2013 @ 18:10

  58. Le problème est que lorsque on est pris dans le mouvement perpétuel d’une profession ou d’un travail il est plus facile d’aller vers la facilité et si en plus cette facilité est ce qu’il y a de plus répandu il faut une certaine force de caractère pour ne pas céder aux sirènes de la paresse. Beaucoup d’entre-nous cherchent le repos dans la torpeur engourdissante du canapé quand ils rentrent le soir , prendre un livre ou écouter une émission qui demande de l’attention devient un effort.
    Ne croyez pas que c’est mieux en vieillissant, les forces physiques manquent, on fatigue très vite et on n’a même plus « envie parfois d’avoir envie.  » Sortir devient même un supplice . Les vendeurs d’images et de sensations fortes en profitent.
    Bravo donc pour France Culture qui surnage au desssus de la mêlée et vous tire hors des sentiers battus et si vous êtes encore en forme après une journée de travail si les enfants sont couchés ou que la cuisine ne retient pas votre attention profitez pleinement de ces quelques précieuses minutes Merci de me donner des idées … J’écoute très peu la radio et c’est un tort , j’ai eu deux ou trois fois l’impression d’entendre quelques intellos pompeux et j’ai abandonné. Mauvaise pioche !

    Commentaire par Scaramouche — 24/11/2013 @ 18:33

  59. @ Scaramouche :

    Je vous assure, il doit bien y avoir un petit quelque chose à glaner sur France Culture.

    Donnez leur une seconde chance ! 😉

    Commentaire par Zarga — 25/11/2013 @ 12:22

  60. Écoutez plutôt « la voix de la russie » orgasme hebdomadaire sur la post orgie ochidentale des paumés du petit matin. Superbe, on peut rêver.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Journal-hebdomadaire-de-La-Voix-de-la-Russie-21541.html

    Commentaire par le grand jeu — 25/11/2013 @ 13:54

  61. Pour me divertir me donner une bouffée d’air frais et apprendre beaucoup sur le terroir et la petite Histoire je lis des articles de « La France pittoresque » parce que ce que j’ai trouvé de mieux comme évasion jusqu’ici pour moi est un voyage dans le temps.
    On peut s’y abonner ou acheter une rétrospective ou encore recevoir des articles par mail. Rien d’intellectuel, tout le monde y a accès de 7à 90 ans …et on apprend plein de choses.

    Commentaire par Scaramouche — 25/11/2013 @ 15:53

  62. @ Scaramouche :

    http://www.france-pittoresque.org/

    😉

    Commentaire par Zarga — 25/11/2013 @ 18:09

  63. Cela dit (et ça a peut-être été dit avant, pas le courage de tout lire), nous spectateur avons une large part de responsabilité là-dedans. C’est tellement jouissif ces affaires à suivre heure-par-heure. Ce vrai suspens où vraiment n’importe quoi peut se passer. Peut-être que nous sommes trop saturé de virtuel et que nous avons besoin de drame réel à suivre.

    Commentaire par Schiczu — 25/11/2013 @ 23:43

  64. @ zarga
    Merci , je me suis mise à l’informatique toute seule et je sais mieux repriser les chaussettes

    @ Shiczu

    Oui c’est ce que nous disions, d’où l’idée de s’orienter ailleurs pour éviter de trop prendre d’anti-dépresseurs.
    C’est l’éternel cercle vicieux de l’offre et la demande où l’actualité remplace les feuilletons d’autrefois (là où excellaient Eugène Sue ou Ponson du Terrail ). Il y avait « le grand guignol » où nos parents allaient voir couler le sang et se faire peur , les bals des « apaches » où ils s’encanaillaient ..
    L’être humain aime l’excès et avoir peur pour sentir qu’il existe. Maintenant on a les jeux vidéos et les médias qui en rajoutent.
    Nous sommes malades de trop d’informations parce que nous sommes les héros du feuilleton du jour.

    Commentaire par Scaramouche — 26/11/2013 @ 06:07

  65. démonstration des fonctionnements de la TV et de ce que valent ces appels à l’opinion en guise d’information. Un type s’amuse à faire dérailler le système et le fait savoir
    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/29/ce-n-est-pas-le-premier-sondage-en-ligne-que-je-fausse_3522512_3236.html

    Commentaire par King Arthur — 29/11/2013 @ 16:35

  66. Il a tiré sur la SG ? alors c’est peut-être un fan de Kerviel ? non, je déconne 🙂
    mais je ne sais pas, je n’ai pas la TV et je m’épargne le plaisir masochiste de souffrir en m’infligeant de tels spectacles.

    Comme Zarga je ne connais que France-culture et la radio jazz et n’ayant pas l’esprit chagrin de Scaramouche qui m’a l’air d’être guettée par l’aigreur j’y trouve un grand plaisir. L’esprit pétillant d’Etienne Klein et son humour, les chroniques richissimes en références ignorées d’Abdelwahab Meddeb qui font mesurer notre ignorance sur le monde musulman -qui ne se résume pas à la misère dont il donne le spectacle aujourd’hui-, les émissions de sciences du très fin St. Deligeorges, toujours passionnantes, la belle voix nocturne d’Alain Weinstein et son art incomparable de l’écoute que n’égale que son art de faire parler son invité , et en plus le nombre incalculable d’invités forts intéressants, savants , témoignant de leurs créations oeuvres de l’esprit ou artistiques que l’on peut recevoir chez soi à partir des diverses émissions . Ces dernières peuvent n’être animées que par un animateur moyen mais ces invités et leur génie, les rendent, par leur présence, de haute qualité.
    Cessons de pleurer et de regretter le temps passé. C’est du temps perdu. L’esprit réactionnaire perd son temps à dénigrer.

    bonne journée à vous Aliocha, toujours là

    Commentaire par King Arthur — 29/11/2013 @ 16:55

  67. @king Arthur

    Quelle merveille cette fraîcheur du moineau qui sort de l’oeuf , car dans le jardin des délices où tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil, il suffit de ne pas avoir de télé.
    Formidable, il fallait y penser…

    (J’avais plutôt senti au départ une analyse réaliste du sujet traité et un peu de sérieux dans les reponses , mais maintenant ça retombe en enfance et ce n’est pas pour me déplaire !)

    Commentaire par Scaramouche — 29/11/2013 @ 21:06

  68. […] que ce soit le même homme qui frappe le quotidien Libération lundi matin (…).» Source : laplumedaliocha.wordpress.com/2013/11/19/lorgasme-du-direct/ Billets en relation : 15/01/2013. Exit le terrorisme: et si on consacrait des milliards à la lutte […]

    Ping par Actus Généralistes 2013 S47-48 | La Mare du Gof — 01/12/2013 @ 13:53

  69. Sur Twitter on commence à voir apparaître le mot-dièse #BFNTV
    Car il est toujours plus vendeur de dire que 17% des personnes se sentent en insécurité que 83% des personnes se sentent en sécurité ou à minima ne se sentent pas en insécurité. Double négation très à la mode en ce moment avec le « Je ne peux pas ne pas revenir »

    Lisa

    Commentaire par Lisa Bali — 21/12/2013 @ 10:54


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :