La Plume d'Aliocha

27/08/2013

La e-clope serait-elle e-mortelle ?

Filed under: Mon amie la com' — laplumedaliocha @ 10:33
Tags: ,

C’est la mauvaise nouvelle de la rentrée : il semblerait que la e-cigarette ne soit pas aussi inoffensive que ses concepteurs voulaient bien nous le faire croire. En tout cas la revue 60 Millions de consommateurs met en garde contre les substances qu’inhalent et diffusent le million d’adeptes de la cigarette du futur en France. On n’en est pas encore à lancer le cri d’alarme « vapoter tue » mais c’est tout comme. Pourtant l’affaire se présentait plutôt bien. Après le fromage dégraissé, la charcuterie allégée, le bonbon sans sucre, le sexe sous latex, la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière dans les voitures, le port du casque obligatoire à bicyclette, les barrières autour des piscines, on pouvait penser que la cigarette sans papier ni tabac était l’ultime étape dans la course à l’invention de la médaille à une seule face.  On se sentait d’autant plus rassuré que le « e » de « e-cigarette » incitait à croire que nous étions dans le virtuel, ce lieu enchanté où rien n’est grave. En réalité, Wikipedia m’informe que ce « e » n’est rien d’autre qu’une géniale invention marketing car lorsque la cigarette du futur est sortie en 2005 elle ne contenait pas plus de composant électronique que de beurre en broche, comme aurait dit ma grand-mère qui n’aurait pas manqué de fustiger au passage tous ces peigne-culs qui racontent n’importe quoi. Seulement voilà, le « e » vous installait la chose dans un contexte culturel porteur. Las ! L’habillage publicitaire n’a pas résisté à l’analyse scientifique. On sait désormais qu’il n’y a pas que de la vapeur d’eau dans la e-clope. Certes, comme toujours, la science ici fait sa mijaurée de sorte qu’on ne comprend pas très bien ce qui est dangereux ou pas dans les autres composants. Tenez, par exemple le propylène glycol est classé aux Etats-Unis dans la liste « des substances généralement reconnues comme inoffensives » ; notez comme la formule s’emploie soigneusement à ne rien dire qui ne puisse être interprété dans un sens ou dans le sens inverse…Au final, on ignore donc si la e-clope est aussi mortelle ou pas que le bon vieux tuyau de papier rempli de tabac séché, ce qu’on sait, c’est qu’elle est potentiellement dangereuse.  Et  l’on découvre avec horreur que la e-vie technologiquement aseptisée pourrait bien être aussi risquée que sa lointaine cousine préhistorique, surtout si les industriels chinois s’emploient à nous empoisonner rien que pour avoir les moyens ensuite de dévaliser nos boutiques de luxe. De fait, plutôt que de multiplier les encadrements réglementaires de produits et les mises en garde diverses et variées, je propose que le gouvernement lance une gigantesque campagne publicitaire pour informer la population une bonne fois pour toute : consommer tue.

Note : que les fidèles de ce blog se rassurent, la lutte contre l’addiction au tabac n’est pas devenue la nouvelle ligne éditoriale de ces lieux. Que le sujet ait inspiré le dernier billet de l’année scolaire et le premier de la rentrée est pur hasard. Bonne rentrée à tous !

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.