La Plume d'Aliocha

16/04/2013

Piège médiatique

Filed under: Mon amie la com' — laplumedaliocha @ 10:27
Tags: , ,

Eh bien voilà, nous savons tout sur le patrimoine de nos ministres. Tout, cela signifie l’essentiel et l’accessoire, les fortunes immobilières et les véhicules plus cotés à l’Argus. Pour les comptes en Suisse et les justes évaluations des maisons, immeubles et autres fioritures, il faudra évidemment attendre que la machine de l’investigation se mette en marche. Mediapart doit être déjà dans les starting-blocks.

Ce matin, deux réactions se dessinent. Une large majorité d’éditorialistes fustige l’inutilité de la démarche, tandis que la polémique, car il en faut bien une, agite la grande machine à onanisme intellectuel autour de cette question cruciale : peut-on être riche et de gauche ? C’est le devoir sur table de la journée pour tous ceux qui font commerce des ficelles du prêt-à-penser  spéciales plateaux télé. Laissons ce dernier débat à ceux qu’il amuse. La réaction très réservée des éditorialistes mais aussi des internautes montre les limites de la communication. Tant que celle-ci s’applique à transmettre un message dans des conditions optimales pour faciliter sa compréhension, elle est utile. Mais lorsqu’elle se met en tête de fabriquer de toute pièce l’action qu’elle juge nécessaire en réponse à un scandale médiatique – ici publier le patrimoine des ministres pour restaurer la confiance suite à l’affaire Cahuzac – alors elle s’expose à tous les dangers. Quel rapport, s’interroge-t-on sur Internet, entre cette publication et le compte suisse de l’ancien ministre du budget ? Evidemment aucun dans les faits. Le lien logique ne se situe pas dans la réalité mais dans sa représentation médiatique : à la crise de confiance, associée sur le terrain de la communication à une opacité, on répond par la transparence. Du coup, journalistes et public expriment leur désaccord. Il y a de quoi. Répondre à un interlocuteur en caricaturant sa pensée est une des techniques du sophisme. Ici le problème de fond est celui du respect de la loi et des règles et, accessoirement, de la cohérence entre le comportement et la fonction. La transparence sur le patrimoine, a fortiori de ceux qui sont extérieurs à l’affaire, est parfaitement hors sujet.

Certains observent néanmoins que la démarche pourrait avoir le mérite de nous rapprocher des vertueuses démocraties nordiques. C’est possible en effet, mais on aurait aimé une réflexion de fond sur ce sujet englobant transparence, gestion des conflits d’intérêts,  etc. En fait de quoi, on nous propose à la hâte un maladroit contre-feu. Pas dupes, les médias que l’on croyait ainsi séduire se cabrent face à la fumisterie. Le piège s’est refermé. On n’abuse pas sans risque de la tentation de manipuler…

Advertisements

25 commentaires »

  1. Deux réflexions:
    – On sait tout…. vraiment? Quand je lis que certain ne possèdent presqu’aucune économies mais ont des remboursements de plusieurs milliers d’euros par mois comme Aurélie Filippetti (déclare un seul bien – en plus de 10 euros sur cinq comptes bancaires différents […] Il lui reste cependant 313 000 euros à rembourser) ou Vincent Peillon (33 000 euros sur diverses comptes bancaires […] soit près de 4 000 euros à rembourser chaque mois) et Marisol Touraine (millionnaire […] sur lesquels il reste des emprunts (392 000 euros) qu’elle rembourse à hauteur de 4 000 euros par mois […] et seulement 4 363 euros sur des comptes bancaires) je suis plus que dubitatif: j’ai l’impression qu’on se moque du monde !
    Ministre étant un poste en CDD, je me demande comment on prépare sa sortie avec 4000 euros a payer par mois… et donc 1 mois seulement d’économie (après on est à la rue et clochard?). Je m’étonne que personne ne s’étonne et ne pose de questions…!

    – au final on s’en fout. Oui évidement que les plus âgés ont plus de chance d’avoir du patrimoine ; que lorsqu’on a fait des hautes études, on a plus de chance de bien réussir et d’avoir de l’argent 10, 20 ou 40 ans plus tard. On enfonce des portes ouvertes, quel intérêt ?

    Commentaire par Vonric — 16/04/2013 @ 10:58

  2. Même si dans le fond ca ne change pas grand chose comme vous le dites (ceux et celles qui ont un compte en Suisse continueront de le cacher) ça a au moins pour moi le mérite de montrer que celles et ceux qui se prétendent de gauche sont en fait pour certains et certaines de gros rentiers…. Incohérences ! Ah la carrière, Ah le travail… Ils ont bon dos les « carrières » et le « travail »… Dans la réaction des éditorialistes, j’ai tendance à y voir un réflexe de classe… Des fois qu’on demanderait aux éditorialistes, journalistes bien installés, de faire pareil !

    Commentaire par eczistenz — 16/04/2013 @ 10:59

  3. Déballons, déballons, il en restera quelque chose ?
    Oui, mais pas forcément ce à quoi s’attende ceux qui déballent.

    Présenter son patrimoine personnel quand on vit en couple laisse rêveur. Cela me rappelle le temps où les entrepreneurs ou les commerçants se mariaient sous le régime de la séparation de biens pour ne pas perdre la maison et certaines valeurs dans le naufrage commercial de leurs activités.
    Il suffit de tout mettre au nom de madame ou des enfants et l’élu (pour les femmes ont dit « suppléante ») devient un gars ordinaire voire moins riche qu’un citoyen lambda … Pour un peu on organiserait une quête …

    Moi, j’aimerais bien que l’on retrouve dans le code pénal les trop nombreuses incriminations de la délinquance financière ordinaire, passées à la trappe du « toilettage législatif » mené sous l’ancienne législature avec la bénédiction du précédent gouvernement … Et que l’on mette du monde dans les brigades et dans les bureaux des magistrats, sans monter un énième comité Théodule …

    Commentaire par fultrix — 16/04/2013 @ 11:40

  4. « Quel rapport, s’interroge-t-on sur Internet, entre cette publication et le compte suisse de l’ancien ministre du budget ? »
    Pas que sur Internet !
    Comment « restaurer la confiance », indispensable dans un système démocratique ?

    Car non seulement il y a l’affaire Cahuzac, mais on découvre tous les jours, depuis des années en fait, des « scandales », des tricheries (la viande de cheval dans du 100% pur boeuf, un champion cycliste qui avait lui aussi juré ne pas se doper, etc)
    L’Homme a depuis toujours eu besoin de référants, de modèles.
    Si les héros sportifs, si les représentants de la nation (car en plus d’être Ministre, Cahuzac était surtout celui du Budget) s’avèrent être des tricheurs … où sont les « modèles » ?

    Commentaire par Yves D — 16/04/2013 @ 11:51

  5. Le conflit d’intérêt était pourtant un enjeu bien plus crucial, d’autant que cette affaire Cahuzac, loin d’être purgée, laisse de fortes présomptions sur l’existence de modalités actives de lobbying par des groupes économiques, qui, à défaut d’agir au grand jour comme aux USA, préfèrent stipendier des responsables politiques bien intégrés au sein de la machine institutionnelle pour défendre leurs intérêts. Avec cette injonction de transparence, le gouvernement a voulu faire deux pas en arrière pour mieux sauter, mais, pour l’instant, il n’a pas encore pris son départ et n’a pas affronté l’essentiel.

    Peut-on être « riche et socialiste »? Il me semble que dans l’histoire de nos démocraties, les sociaux-démocrates sont en très majeure partie d’extraction bourgeoise: les travaillistes britanniques des années 20 s’étaient côtoyés dans les meilleures universités – Cambridge étant en outre à cette époque un véritable repère de communistes dans lequel le NKVD puisait sans vergogne des tonnes d’agents doubles. Les Sociaux-Démocrates de l’époque du Kaiser pouvait bien faire leurs dissertations sur les moyens d’acclimater l’Allemagne à la révolution marxiste, et pourtant, loin de l’image type du prolétaire, ils étaient eux-mêmes des personnages de bon standing, bien repus de bière et de mets bourgeois. Leur toute première décision lorsqu’ils accédèrent au pouvoir en 1918 fut d’octroyer aux Ministres des salaires rien moins que modestes – une stupide initiative qui les a bien grillés auprès de l’opinion.

    La vérité reste plus prosaïque, et ne concerne pas exclusivement le PS: dans la démocratie représentative, les notables assurent la représentation du corps électoral, un peu comme pour nos communes, le notaire du coin, ou le professeur de lycée à la retraite, sont élus maires par leurs voisins, afin qu’ils prennent la charge des affaires de tous.

    Commentaire par Switz — 16/04/2013 @ 12:24

  6. Aliocha je retiens deux phrases clés dans votre blog :
     » Répondre à un interlocuteur en caricaturant sa pensée est une des caracterisqtiques du sophisme  »
    et:
    « On n’abuse pas sans risques de la tentation de manipuler  »

    Ces deux phrases résument toute une situation où personne n’est content.

    Encore une fois le gouvernement enfume les électeurs et irrite les élus et certains découvrent tout soudain qu’ il existe une gauche caviar et une droite saucisson .. Vous parlez d’un scoop ! Pour se moquer on a droit aux cuillères à café de la grand-mère… Une mine d’or pour les chansonniers , au moins il y aura des heureux.
    Mais à quand le non cumul des mandats? Et la transparence des comptes de campagne ?

    Un peu de réalisme : Si les zélus et zélites n’avaient plus les privilèges , les avantages , les fins de mois et retraites lucratives de leurs professions aucune chance qu’ils se précipitent au portillon pour faire partie du panier de crabes. Il y a un monde de différences avec les gens du Nord qui n’ont pas , mais pas du tout la même mentalité pas plus que les Anglo-Saxons plutôt plus proches de nous.
    Un journaliste a dit  » Prenons garde à ne pas dégoûter les vocations d’hommes politiques . »
    Il n’a pas pensé à notre vocation de « citoyen votant » un peu perdu dans la tourmente.

    Je vous le redis et vous le savez bien : Personne n’est content, et le pire est qu’on aurait presque pitié d’un gouvernement qui donne le sentiment comme le précédent de ne pas savoir quoi faire en s’agitant dans tous les sens .

    Commentaire par Scaramouche — 16/04/2013 @ 14:55

  7. Le problème n’est pas tant d’être riche, mais de savoir ce qu’on fait – ou pas – de sa richesse. Sincèrement, qui a besoin de 4 maisons et 12 voitures ? Pourquoi garder 6 M d’euros de patrimoine quand on n’a même pas d’enfants à qui payer des études… Ca me dépasse… Pourquoi ne pas créer de l’activité, des emplois, sponsoriser, faire du mécenat… Non, la rente, la rente, la rente… Et après on s’étonne qu’il y ai 3 M de chômeurs… A comparer avec un Vincent Cassel qui met une grande partie de ses cachets dans du mécénat ou de la production culturelle…

    Commentaire par eczistenz — 16/04/2013 @ 14:55

  8. Switz>+1 tout a fait d’accord. Je ne vois rien d’étonnant a que quelqu’un qui ai fait des grandes études gagne de l’argent, et donc rien de surprenant de voir qu’après 20, 30 ou 40 ans il a réussit a acquérir quelques biens et vit confortablement. Je ne vois rien d’étonnant a posséder une (des) maisons, ni un peu de sous de coté. D’ailleurs c’est surtout ceux qui disent de rien avoir sur leur compte en banque avec 4000€ de remboursements a sortir tous les mois qui m’inquiètent en fait (ou alors ils mettent en effet tout au nom de l’époux, et cette opération transparence est un grand foutage de gueule!)

    Mais j’entends nombre d’idiots annoncer qu’un homme de gauche doit être pauvre (a commencer par le commentaire #2). Pourquoi ? En contrepartie un gouvernement de droite devrait être composé de millionnaires ?

    Commentaire par Vonric — 16/04/2013 @ 15:06

  9. Cet élu de droite, qui pose nu dans l’Est républicain, en cachant simplement « ses bijoux de famille », a parfaitement raison : «on peut publier son patrimoine et cacher l’essentiel».
    http://www.leparisien.fr/politique/transparence-un-elu-de-montbeliard-pose-nu-16-04-2013-2731413.php
    Cette « opération transparence » est d’une hypocrisie sans nom.

    Commentaire par Gilbert Duroux — 16/04/2013 @ 17:09

  10. @eczistenz

    Si je veux donner ce que je possède à la cause animale comme Brigitte Bardot ou si je brûle , (ce que je ne ferai pas) un gros billet à la télévision comme Gainsbourg … ça me regarde comme ça les regarde et ça s’appelle la liberté .
    Sinon on vit tous comme un dictateur l’ordonne mais ne vous étonnez pas alors si je travaille un minimum juste pour assurer l’essentiel.
    Votre conception du bonheur est dans l’aide culturelle, la mienne peut être ailleurs et celui qui achëte des maisons donne du travail aux autres et fait marcher le commerce . Quant à la rente c’est de l’argent placé en Bourse et nécessaire aux entreprises . Quand ils perdent de l’argent personne ne leur en donne, alors tant mieux s’ils en gagnent honnêtement sans délit d’initié.

    On a l’impression en France que ce que possède l’autre est ou bien volé ou bien mal employé , pas étonnant que l’argent soit caché et que nous ayons une population de geignards toujours grognons.
    Chez-nous il faut mieux faire pitié qu’envie .

    Commentaire par Scaramouche — 16/04/2013 @ 17:39

  11. @ Scaramouche
    « On a l’impression en France que ce que possède l’autre est ou bien volé ou bien mal employé ». Pour moi, celui qui gagne plus de 20 fois plus qu’un autre a, quelque part, volé cet argent. Aucun homme ne vaut 20 fois plus qu’un autre. Et qu’on ne me parle pas d’utilité sociale. La notion de mérite, en pareil cas, c’est de la fumisterie. On me traitera d’extrémiste (j’ai l’habitude) mais certains sont encore plus extrémistes que moi qui proposent une échelle des revenus allant de 1 à 5.

    PS : ne pas confondre patrimoine et revenus, comme le fait ce gouvernement « de gauche » en prétendant moraliser la vie politique.

    Commentaire par Gilbert Duroux — 16/04/2013 @ 17:47

  12. « On a l’impression en France que ce que possède l’autre est ou bien volé ou bien mal employé , pas étonnant que l’argent soit caché et que nous ayons une population de geignards toujours grognons.
    Chez-nous il faut mieux faire pitié qu’envie . »

    Chez Eolas, fût un temps où il y avait un caféducommerce détector.

    Commentaire par gf — 16/04/2013 @ 18:19

  13. Aucun ministre n’a dit : « j’attache la plus grande importance à l’honnêteté, sur tous les plans. Je ne conçois pas d’exercer ma mission autrement que dans la plus stricte honnêteté. Présenter cette opération transparence-patrimoine à la fois comme une réponse à l’affaire Cahuzac et comme une garantie d’honnêteté est à mes yeux une malhonnêteté intellectuelle. Je me vois donc désormais dans l’impossibilité d’exercer mes fonctions ministérielles. Je quitte le gouvernement ». Cela aurait eu de la cohérence et de l’allure.

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 16/04/2013 @ 18:21

  14. Je suis d’accord avec Gilbert Duroux… Personne ne vaut 20 fois plus qu’un autre. La rente immobilière ne crée aucun emploi. Cherchez un peu pourquoi la France a à la fois le taux de chomage le plus élevé, et le taux de propriétaires le plus élevé. L’immobilier bloque l’épargne qui serait plus utile dans une entreprise, à soutenir l’activité, l’investissement…

    Commentaire par eczistenz — 17/04/2013 @ 07:24

  15. @eczistenz

    et la cherté des loyers expliquent que des personnes travaillant à temps plein ne peuvent pas se loger. Mais pas que. Le niveau de vie en chine est 10 fois moindre. Un ouvrier la-bas avec 250 euros vivrait chez nous avec 2500 euros. Et on se plaint du français glandeur trop payé ?

    Divisions déjà les prix par 5 : loyers, assurances, carburant, tabac, alimentation, etc…. et divisons les salaires par 3. Tout le monde sera content. ah non…. ca marchera pas, ceux qui commande et qui possèdent ne le veulent pas… la rente….. merde c’était un si beau rève.

    Commentaire par herve_02 — 17/04/2013 @ 10:14

  16. Chère Aliocha,
    Votre dernier paragraphe m’interpelle. Vous dites :
    « Certains observent néanmoins que la démarche pourrait avoir le mérite de nous rapprocher des vertueuses démocraties nordiques. C’est possible en effet, mais on aurait aimé une réflexion de fond sur ce sujet englobant transparence, gestion des conflits d’intérêts, etc. En fait de quoi, on nous propose à la hâte un maladroit contre-feu. »
    Il me semble que la réflexion de fond sur les conflit d’intérêts est engagée : notamment, le gouvernement nous dit bientôt établir une liste de métiers incompatibles avec l’exercice du pouvoir. Convenez que ce genre de chose ne se décrète pas d’un claquement de doigts. Vous voyez une tentative de manipulation dans le fait d’avoir publié leur patrimoine sans attendre ? On peut aussi penser qu’ils l’ont fait simplement parce que c’était possible directement sans décret ni loi. Je leur en sais gré. Et je pense que tout ce qui va dans le sens de la transparence est une bonne chose pour qu’on amorce dans ce pays une normalisation des rapports à l’argent.

    Commentaire par Ginkgo — 17/04/2013 @ 11:05

  17. @ Gingko
    Mais de quelle transparence parlez-vous ? Si Cahuzac avait dû publier son patrimoine comme les autres, vous croyez qu’il aurait indiqué « j’ai un compte en Suisse que j’ai transféré à Singagour quand ça devenait chaud » ? Faut être un peu sérieux. Le grand déballage auquel on assiste, c’est du foutage de gueule. Tous ces politicards de profession qui cumulent depuis des décennies, ont, pour la plupart, accumulé guère plus de patrimoine qu’un contremaître. Qui peut croire aux histoires de vieille Twingo, de livrets d’épargne avec trois francs six sous et autres fariboles ? Si vraiment ce gouvernement voulait faire la chasse aux fraudeurs du fisc, il embaucherait des contrôleurs et des inspecteurs fiscaux. Ce ne serait pas une dépense puisqu’ils rapportent dix fois plus qu’ils ne coûtent.

    Commentaire par Gilbert Duroux — 17/04/2013 @ 13:42

  18. @ DMB
    « Cela aurait eu de la cohérence et de l’allure. »
    De l’allure sans doute … mais surtout, une majorité se serait dit « Celui-là, il ne devait pas avoir la conscience claire et s’en tire par une pirouette pour ne pas être démasqué ».
    Bref, il faut être déjà au-dessus de tout soupçon, ou avoir une image de probité forte pour ce permettre ce genre de chose … Tout le monde n’est pas De Gaulle !

    Commentaire par Yves D — 18/04/2013 @ 11:56

  19. Il y a une échelle de valeurs et quand vous faites dix ou quinze ans d’études pour être chirurgien il est normal qu’avec les responsabilités et le temps passé à ne rien gagner vous puissiez plus tard rattraper le temps perdu en récoltant les résultats.
    Ça en dérange peut – ête quelques -uns mais on a envie de leur dire. : Faites en donc en autant. .Les joueurs de foot ou les acteurs sont nettement plus riches en France que les chercheurs du prix Nobel dont on oublie le nom et pour quelques patrons cosmopolites trop gourmands beaucoup d’autres travaillent plus que huit heures par jour avec des responsabilités stressantes .

    Ce n’est pas parce que les ouvriers les instits ou les infirmières sont mal payées qu’il faut aligner sur eux les salaires .
    Si ce sont des réflexions de café du commerce ( cf gf en 12) les autres sont des slogans gauchos basiques . Si on veut des gens de qualité il faut les payer . Là où ça ne va plus c’est lorsqu’on paie le même smig pour celui qui se défonce au boulot et pour celui qui n’en touche pas une , et c’est valable en bas de l’échelle comme en haut .
    Ce sont les magouilles les conflits d’intérêts les commissions diverses privilèges et autres qui sont difficiles à avaler, pas ce que les gens gagnent dans leur travail.

    Conclusion, savoir d’où proviennent les sommes planquées de Cahuzac semble primordial .

    Commentaire par Scaramouche — 19/04/2013 @ 05:58

  20. Ginkgo : « Il me semble que la réflexion de fond sur les conflit d’intérêts est engagée : notamment, le gouvernement nous dit bientôt établir une liste de métiers incompatibles avec l’exercice du pouvoir ».
    Je suis prêt à parier que ça ne va pas se faire. Les députés ne veulent pas que ça change à ce niveau là. Hollande n’a que la gueule. La seule mesure à prendre, c’est : quand on est député, on est député à plein temps et on ne fait pas plus de deux mandats tout au long de sa vie. À ce moment là on aurait une représentation plus près du peuple. Mais bien évidemment que ça n’intéresse pas nos gouvernants.

    Commentaire par Gilbert Duroux — 19/04/2013 @ 13:14

  21. @ Gilbert Duroux

    OK, mais après ses 2 mandats à plein temps, il fait quoi votre député ?
    Il faudrait créer un « congé députation » durant jusqu’à 10 ans ??
    Déjà qu’après un congés parental de 3 ans maxi, il est difficile de revenir à une place intéressante, alors au boute de 10 ans …
    Contrairement à ce que vous écrivez, il y aurait alors un fort risque de « professionalisation » de la députation (les partis politiques assurant le « recasage » dans leurs structures des ex-députés, et donc « un éloignement du peuple » …

    Commentaire par Yves D — 19/04/2013 @ 13:41

  22. Notre maire par ailleurs au Conseil général et ancien député est en poste depuis plus de 22 ans .
    Une catastrophe .

    Commentaire par Scaramouche — 19/04/2013 @ 14:50

  23. Gilbert Duroux : un premier projet de loi sera présenté d’ici 10 jours, avec notamment la possible interdiction du métier d’avocat (notamment d’affaire) quand on est député… Ni journaliste, ni consultant en entreprise.

    Commentaire par eczistenz — 19/04/2013 @ 15:35

  24. @ eczistenz
    Je ne crois pas une seconde qu’ils vont interdire aux députés d’être en même temps avocat. Aucune confiance dans un gouvernement qui pratique l’enfumage avec des déclarations de patrimoine bidon.
    On ne sait toujours pas si la Commission chargée de vérifier le patrimoine des élus, et qui a le pouvoir de porter plainte en cas de déclaration mensongère ,a effectivement porté plainte à la suite de l’aveu de Cahuzac. Alors la transparence…
    Comment faire confiance à un gouvernement qui nous dit qu’il va publier la liste des banques qui ont des filiales dans les paradis fiscaux alors qu’il suffit d’ouvrir le bottin pour le savoir ?
    Et puis tant qu’on pourra ouvrir un compte secret au Lichtenstein en 13 minutes… http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=15425

    Commentaire par Gilbert Duroux — 19/04/2013 @ 17:16

  25. Rien n’interdit de placer son argent dans un paradis fiscal si cet argent est propre et toutes les banques ont un secret bancaire .
    C’est l’origine de l’argent placé et s’il a échappé au fisc qui fait toute la différence mais ces pays qui en tirent toute une économie ne sont pas prêts à tuer la poule aux oeufs d’or et pour « lutter contre « il faut un consensus qui suppose l’unanimité.
    Si on n’arrive pas à démêler les histoires de financements occultes des partis politiques …que dire des petites magouilles et pots de vin de chacun ?
    Sarko Khadafi Bettencourt Cahuzac Woerth sans compter les histoires pas claires de Tapie …
    Le pouvoir corrompt et rester trop longtemps à un poste clé en politique confére un sentiment d’impunité.

    Commentaire par Scaramouche — 20/04/2013 @ 08:49


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :