La Plume d'Aliocha

12/03/2013

Surchauffe neigeuse

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 22:29
Tags:

Fichtre, il neige en hier hiver ! Comme tous les hivers ou presque d’ailleurs. Et comme tous les hivers, « les médias » s’émeuvent à grand renfort de termes cataclysmiques. Notez, il y a une petite nouveauté cette année : il neige…en mars ! A quelques jours du printemps. Si. Pas à Noël, pas le jour de l’An, pas même durant ce mois gris nommé février dont on attend tout et surtout le pire, non, il neige en mars. Pan sur la tête des crocus qui commençaient tout juste à fleurir dans les parcs à joggeurs et à poussettes (je le sais, je les ai vus au Parc Monceau samedi). Un truc de dingue. Voilà donc l’élément inédit qui va permettre de pondre de la copie et d’occuper du temps d’antenne.

Ce matin, tout a commencé comme à l’ordinaire. Alerte orange – voire rouge dans certaines régions particulièrement malchanceuses -, liste des départements touchés, description des routes coupées ou impraticables,  des avions bloqués, trains en panne, RER en rade, coupures électriques ; évaluation minute par minute de la hauteur de la couche de neige, consignes de sécurité, témoignages d’usagers ulcérés…Bref, la chronique ordinaire déclinée sur un ton de fin du monde, des désagréments insurmontables de l’hiver. En tout cas insurmontables chez nous, parce que de Moscou à Montréal, ils doivent bien rigoler en nous regardant paniquer pour quelques centimètres de poudreuse.

Comme nous l’explique Le Point, cette fichue neige a provoqué « Une pagaille monstre ». Las, en fin de journée, l’intensité des précipitations ralentit et l’inspiration journalistique s’épuise, du coup Le Figaro annonce déjà une autre calamité parfaitement inattendue en hiver : le froid. Mais pas n’importe lequel : « un grand froid » . Brrr, on en frissonne par anticipation. Il faut dire qu’un peu plus tôt , le même quotidien était déçu d’apprendre qu’il n’y avait pas assez de neige à Paris pour lancer l’alerte rouge. Ben non, il aurait fallu 50 centimètres, nous n’y étions pas. Je vous recommande l’interview du prévisionniste de Meteo Consult. L’effet comique est savoureux. Face à une journaliste décrivant une situation proche d’un Armaggedon, l’expert demeure d’une froideur étonnante. C’est à se demander si l’interview ne s’est pas déroulée dans une congère. Autant de neige ? C’est du jamais vu depuis….2010,  nous apprend-il. Songez donc ! Et il ne s’émeut même pas, l’homme de l’art. Il trouve ça normal. L’inconscient ! A l’époque de Twitter, 2010, c’est autrefois. Seuls les historiens s’en souviennent.

Grâce à Google news et à la mobilisation exemplaire des médias, nous avons pu suivre en direct toute la journée minute par minute l’évolution de l’incroyable évènement.  Et hop, les trains, les routes, l’électricité, les galères des uns et des autres, les centimètres de neige qui s’accumulent et puis les avions, le RER, les automobilistes…Ce matin, c’était dur de partir travailler, ce soir c’était difficile de rentrer. Et hop, encore de la copie. Jusqu’à ce que les politiques s’expriment enfin. Ah, jouissance infinie ! Encore du remplissage de vide en perspective. François Hollande  a réagi à la mesure de la gravité de la situation en promettant la mobilisation de « moyens exceptionnels ». Exceptionnels….Pour l’année prochaine certainement car on voit mal comment il pourrait d’un claquement de doigt remédier  au traditionnel blocage du pays dès qu’il tombe quelques centimètres de neige. Surtout quand le préjudice est largement consommé, montrant ainsi l’incurie chronique des pouvoirs publics, de droite comme de gauche, sur le redoutable problème du flocon indésirable en hiver depuis des décennies. Sans surprise,  « les médias » ont tendu le micro à l’opposition pour recueillir les incontournables critiques sur la gestion forcément calamiteuse du cataclysme.

Heureusement, il est un endroit où l’on peut respirer. Sur Twitter, les internautes se bidonnent en parodiant jusqu’à plus soif le traitement médiatique de la « catastrophe ». On rigole à s’en faire claquer les muscles abdominaux. Mais c’est le plus sérieusement du monde que notre premier ministre, Jean-Marc Ayraut, a remis les choses à leur place en twittant à la France gelée et paralysée  :

Si ! Et il a même ajouté ceci :

 

Re-Si ! Aux dubitatifs dans mon genre qui penseraient à une plaisanterie d’outre-tombe de Philippe Muray, je précise que j’ai vérifié plusieurs fois qu’il s’agissait bien du compte officiel de notre Premier Ministre. En première lecture j’avoue avoir hurlé de rire en pensant à un compte parodique. Hélas…

Et voilà comment un épisode neigeux en hiver, dans un pays au climat dit « tempéré » et donc sujet à ce genre de léger désordre, se hisse à la Une de l’actualité et provoque des déclarations politiques fracassantes. Le déficit ? C’est compliqué à expliquer pour « les médias » et impossible à résoudre pour le gouvernement. Mais la neige…Ah ça ! On va voir ce qu’on va voir ! Nous avons vu.

Advertisements

51 commentaires »

  1. C’est désolant mais c’est ça. Il est si difficile de voir la réalité en face – déficits, dette, chômage, désindustrialisation, délitement social… – qu’on se polarise sur la neige qui tombe… C’est le cas du premier ministre et c’est bien triste mais n’est-il pas notre reflet fidèle ?

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 12/03/2013 @ 23:06

  2. Résident à Varsovie, où de telles chutes de neige sont à peu près hebdomadaires sans que cela dérange qui que ce soit. L’excitation sans cesse renouvelée des médias et de la classe politique français dès qu’un flocon de neige pointe le bout de son nez n’est pas que lassante : elle révèle une nouvelle fois cette exaspérante incapacité à se concentrer sur l’essentiel au détriment de l’anecdotique.

    Commentaire par thibaudcontamine — 12/03/2013 @ 23:11

  3. Il neige en hier…

    Et en aujourd’hui ???

    Et en demain ?????

    Mais vous nous angoissez, à la fin !!!!!!! C’est insupportable !!!!!!!! Jean Marc, au secours !!!!!!!!!!!! La dame, a fait qu’à nous faire peu r!!!!!!!!!!!!!!!! 😉

    Commentaire par Zarga — 12/03/2013 @ 23:43

  4. Et voilà : grâce à Aliocha, je vais faire des cauchemars….. Je ne vous dis pas merci !
    😉

    Commentaire par Zarga — 12/03/2013 @ 23:46

  5. @Zarga : voilà la correction orthographique la plus poétique que j’aie jamais vue 😉 merci, c’est rectifié dans la première phrase (en correction apparente pour que les lecteurs comprennent votre commentaire). Bonne nuit, je m’en voudrais de vous faire faire des cauchemars…

    Commentaire par laplumedaliocha — 12/03/2013 @ 23:58

  6. À Montréal aussi il nous est parfois difficile de partir travailler et difficile de rentrer, certains automobilistes restent 2 heures ou plus bloqués dans leur voiture. Ceci avec seulement une vingtaine de centimètres lorsqu’elle tombe durant les heures de circulation intensive. Toutefois, il en faut cinquante pour provoquer un battage médiatique et on ne verra jamais un politicien oser intervenir sur un sujet aussi … banal.

    Commentaire par Limila — 13/03/2013 @ 00:15

  7. pour une fois je vous trouve injuste
    il est tombé de la neige en quantité sur toute la France

    ben ce n’est pas si fréquent chez nous, c’est une vraie info parce que cela a perturbé toute notre journée

    certes on a moins parlé du déficit, mais franchement on en parle tout de même plus que la neige, y a un truc nouveau à en dire aujourd’hui d’ailleurs?
    et sur le coup vous me rappelez beaucoup ces trolls qui écument les blogs pour clore n’importe quelle conversation par un cinglant « et pendant ce temps y a des gens qui meurent de fin au ****** »

    oui et alors? c’est pas non plus l’horizon de toutes pensées

    et puis ça me gonfle lorsqu’on vient nous sortir l’éternelle chanson « pendant ce temps à varsovie et à … ». Et je ne vous parle pas du Groenland
    Oui, on a compris, même au Zibabwé tout est 1000 fois mieux qu’en France

    Mais peut être faudrait t’il comparer des climats comparables. Il s’est passé quoi en Belgique ou en Angleterre? Ils ont été plus malins qu’au Zimbabwé qui eux sont 1000 fois plus malin que nous?

    J’ai des amis qui viennent du Québec, ma fois quand il neige, même 20 cm, ça ne les fait pas marrer et les premiers jour y a la même pagaille. Que voulez vous, on ne dégage pas des kilomètres de route comme ça, même au Québec qui sont 1000 fois mieux qu’au Zimbabwé qui eux sont 1000 fois mieux qu’en France

    Commentaire par fredo — 13/03/2013 @ 04:39

  8. Bonjour Aliocha,

    C’est vrai qu’il y aurait des solutions simples aux intempéries : disposer en permanence, en tous lieux et en tous temps, d’un nombre suffisant de chasse-neige et sableuses pour dégager dans un délai de 10 minutes quinze départements en alerte orange ou rouge. Et pour les re-dégager une heure après quand les congères se sont reformées. Les pompiers étant en sous-nombre, il faudrait également construire des casernes qui abriteraient à l’année (car il faut penser à l’été et aux inondations) tout le personnel nécessaire à ces opérations.

    Cela nous laisserait du temps pour parler du déficit, qui d’abyssal passerait alors au niveau cataclysmique…

    Et toujours merci pour votre blog, dont je reste une fidèle lectrice.

    Commentaire par Odile — 13/03/2013 @ 07:56

  9. Nous habitons un pays tempéré pas habitué aux extrêmes c’est normal d’en parler d’autant que la population pas du tout disciplinée n’en fait qu’à sa tête et continue à sortir en voiture malgré les alertes fait du hors piste en montagne ou sort sa petite barque de loisir avant la tempête .. Tout ça histoire de mettre en danger la vie des autres.
    Ailleurs on attend tranquillement chez soi que la tempête se calme et après avoir fait des réserves on s’entraide en attendant le chasse-neige qu’on paie de ses deniers lorsqu’il s’agit de déblayer sa propre allée. Car ça à un prix et c’est très cher d’entretenir ces engins, or pour en avoir il faut qu’ils soient amortis.
    Chez -nous pareilles situations sont exceptionnelles et donc de la même façon que les gens n’investissent pas dans des après skis bonnets et doudounes chaudes l’Etat hésite à faire de gros frais pour quelques jours par an .
    La gâtés français doivent apprendre parfois la patience et l’entraide , ne pas oublier les vieux les malades les infirmes bloqués chez-eux et savoir que face à la nature notre toute puissance à ses limites.

    Commentaire par Scaramouche — 13/03/2013 @ 08:25

  10. Même si je suis d’accord sur le fond (beaucoup de battage médiatique pour un sujet plus banal que les journalistes veulent le faire apparaître), cela reste tout de même un évènement qui concerne des millions de français. Je travaille en Normandie, et dans mon service, 4 personnes sur 20 ont pu se rendre au travail, et cela doit pouvoir se généraliser à notre centre de 700 personnes. Toute ma famille a été bloquée chez elle ou sur la route, ma femme ne peut pas se rendre à son travail aujourd’hui car les trains sont supprimés.
    Alors même si les JT, les chaines d’info et autres en font trop, ces infos m’intéressent et intéressent une immense majorité de normands et nordistes. Alors certes, il n’y a rien eu à Paris (ou presque), mais chez nous, c’est vraiment la galère, même pour sortir acheter du pain (et oui, il faut prendre la voiture pour y aller). Alors certes, ça concerne des provinciaux, mais pour une fois, le tapage médiatique ne concerne pas que Paris…

    Commentaire par Gitano — 13/03/2013 @ 09:04

  11. @Gitano : que l’information soit utile, c’est certain. Bien sûr qu’il faut savoir qui est touché, comment fonctionnent les transports, quand sera rétablie l’électricité etc…C’est le ton de fin du monde qui est irritant. Au-delà de ça, je n’ai pas vu la vraie question : comment se peut-il que ce soit le cirque à chaque fois ? Le papier du Figaro s’en prend au prévisionniste en cherchant la faute, il y a peut-être plus intéressant à faire, par exemple se demander pourquoi à chaque fois on est pris au dépourvu ? Pourquoi des automobilistes restent coincés 15 heures sur une route sans information ?etc, etc.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 09:09

  12. La chronique de Daniel, sur le même sujet : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5686

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 09:21

  13. Le souci c’est surtout que nos media n’ont pas vraiment concentré leurs efforts sur les infos utiles… Ce que j’ai vu sur le terrain, c’est une équipe télé au métro Plaisance qui bloquait des escaliers déjà étroits pour demander aux gens ce qu’ils pensaient de la neige! De ce que j’ai vu ils ont surtout récupéré des commentaires du genre « ben oui, il neige, il faut faire avec ». Je ne suis pas sûre que les journalistes se soient rendus compte de l’ironie qu’il y avait à empêcher des gens de passer pour récupérer des points de vue sur le fait qu’ils étaient embêtés par les intempéries…

    Commentaire par juanita — 13/03/2013 @ 09:30

  14. et une interdiction pure et simple de la neige…. on y songerait pas ? cela règlerait le problème… sauf à l’autoriser lorsque cela ne dérange pas… mais encore faudrait-il créer des exceptions au principe… et règlementer tout cela… usine à gaz peut-être ?? 😉

    Commentaire par villiv — 13/03/2013 @ 09:44

  15. @juanita : très jolie anecdote sur l’absurdité de l’exercice, en effet !

    @villiv : vous avez raison, il faut toujours interdire ce qu’on ne parvient pas à gérer. J’imagine le projet de loi, une pure gourmandise 😉

    Seb Musset s’énerve aussi : http://sebmusset.blogspot.fr/2013/03/labominable-info-des-neiges.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed:+sebmusset+(LES+JOURS+ET+L'ENNUI+DE+SEB+MUSSET)

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 11:13

  16. Bonjour Aliocha,

    Qu’attendre de médias qui ont fait du vide la recette de leur supposé succès? En plus de cette stupidité affichée, je constate simplement l’incurie complète des structures dévolues dès que dans ce pays la température dépasse les 27°c (la canicule) ou passe en-dessous de 0°c (le terrible froid de l’hiver) et le pitoyable spectacle offert par les politiques (les twits d’Iznogoud méritent de passer à la postérité). On attend un projet de loi!!! Tout ce que trouve à faire vos collègues, ce sont des radio-trottoirs ineptes (sans parler, pardonnez-moi, sur qui ressemble terriblement à un encouragement à glander. Comme si ces intempéries devaient servir d’excuses faciles à ne pas venir travailler!!!). Météo France fait profil bas depuis une certaine tempête de 1999 et brandit plus qu’à son tour les menaces supposées ou réelles des aléas climatiques à venir [au passage, savez-vous que météorologue est un des rares métiers où on est payé pour se tromper -;) ] . Dans ma ville; la dernière alerte orange pour chute de neige s’est traduite par un arrêt quasi complet de l’activité alors qu’il n’y a eu que « 2 cm » de neige. Dès son annonce, les structures publiques comme les transports en bus, les écoles et la quasi totalité des administrations ont courageusement fait face à leurs obligations qui en cessant de circuler, qui en renvoyant tout le monde chez soi au cas ou…. Pour des raisons strictement professionnelles, je suis extrêmement méfiant vis-à-vis des annonces de Météo-France. Ça été un organisme sérieux par le passé. Pour 2 cm de neige rapidement fondue, la vie de la cité s’est arrêtée!!! Plus fort qu’une attaque nucléaire. Heureusement que le ridicule ne tue pas, il serait la première cause de mortalité dans ce pays.

    Bonne journée

    Bonne journée

    PS: au passage, si les médias français cessaient de colporter une unique, simplissime et fausse vision d’un supposé changement climatique (celui qui se nommait réchauffement climatique il y a encore peu), ils gagneraient en crédibilité (domaine où ils ne peuvent que progresser d’ailleurs): http://www.contrepoints.org/2013/02/26/116205-le-giec-reconnait-17-ans-sans-rechauffement et http://www.contrepoints.org/2013/03/08/117448-changement-climatique-linvisible-rechauffement.

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 11:43

  17. Dernière nouvelle : une cellule de crise est mise en place par le premier ministre…

    C’est bien les crises dont on sait qu’elles se résorberont de toutes façons, on peut rouler des mécaniques sans crainte…

    Cela dit, sans être un écolo militant, je crois que ces épisodes répétés extrêmes sont autant de symptômes du mal dont le climat souffre. Ils devraient être vus comme autant d’avertissements.

    Mais comment moins polluer, comment moins influencer l’évolution du climat, quand on est persuadé qu’il faut toujours produire et consommer plus, qu’il faut toujours plus de croissance ? Il y a là une contradiction irréductible.

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 13/03/2013 @ 12:19

  18. La palme de la vacuité revient à BFM tv, ils m’avaient déjà impressionné l’année dernière avec leur armada d’envoyés spéciaux, juste pour dire « il neige ». Par définition, les conséquences de ces épisodes sont difficiles à prévoir… et on y verra à chaque fois la tendance bien française de râler à propos de tout et n’importe quoi. Il neige, c’est la faute au gouvernement, il pleut c’est la faute au gouvernement. Il fait trop chaud, c’est la faute au gouvernement. Comme le dis DMB, de toutes façons, avec le changement climatique, les zones tempérées seront de plus en plus soumises à ces épisodes un peu extrêmes… autant s’y habituer. Je le vois tous les ans dans le Cône sud américain, et pas qu’en hiver. Monckton, sans formation scientifique, est connu pour être un « climatosceptique » bien pratique, mais pas forcément crédible. Ses « fausses citations » sont bien connues dans le milieu.

    Commentaire par eczistenz — 13/03/2013 @ 12:36

  19. @ Denis Monod-Broca

    Si je peux me permettre, deux livres à vous conseiller puisque la neige et le froid en hiver semblent vous perturber:
    – « L’histoire du climat depuis l’an mil » d’Emmanuel Le Roy Ladurie chez Champs, Flammarion,
    – « La servitude climatique : Changement climatique, Business et Politique » de Jean-Michel Bélouve (plus difficile à trouver)

    Bonne lecture

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 12:39

  20. interdire… ou mieux : l’imposer…

    idéal pour réduire le déficit … tout possesseur de neige serait imposé, le plus difficile étant de définir la possession de neige sur son terrain et/ou son véhicule… etc etc

    et cela me rappelle la fabuleuse histoire de la fiscalité « racontée », via la fable de l’impot sur parapluies, par le regretté professeur COzian : cf http://actu-politique.info/la-fable-de-l-impot-sur-les-parapluies-de-maurice-cozian-t1844.html

    Commentaire par villiv — 13/03/2013 @ 12:43

  21. En fait, ce qui me dérange le plus dans l’information télévisuelle sur ce genre d’intempéries, c’est qu’un journaliste (et son caméraman) se trouve obligé de se planter les deux pieds dans la neige pour dire « oui, en effet je suis en direct depuis … et croyez-moi, il fait super froid et la neige glisse et croyez-moi c’est compliqué de rouler ».
    – Vidberg dans son dessin du jour: http://vidberg.blog.lemonde.fr/2013/03/13/internet-1-television-0/#xtor=RSS-32280322

    Commentaire par JaK — 13/03/2013 @ 12:47

  22. Ma concierge prétend ce matin que la France est paralysée par les congénères. Est-ce un lapsus?

    Commentaire par araok — 13/03/2013 @ 13:45

  23. Quelqu’un connait une bonne analyse coûts/bénéfices des investissements en terme de lutte contre la neige?

    Est-ce qu’on est vraiment pris au dépourvu à chaque fois? Ou est-ce qu’on refuse simplement d’accepter qu’il y a des impondérables, que d’investir plus de moyens pour la gestion des ces quelques jours de perturbation par an n’est pas rentable et qu’espérer la moindre précision sur les prévisions météo à plus de 3 jours, et encore, est illusoire (et ce n’est pas dû à l’incompétence des météorologues)? Est-ce qu’on ne serait pas un peu gâtés à vouloir tout maitriser, à s’affranchir de tout imprévu, à espérer le risque zéro?

    Keep calm & carry on?

    Foxtrot.

    Commentaire par tangowithfoxtrot — 13/03/2013 @ 13:52

  24. À l’échelle de l’âge de la Terre, un événement isolé, aussi extrême soit-il, et les chutes de neige d’hier sont plus inhabituelles qu’extrêmes, n’a aucune signification. Mais il y a convergence : des scientifiques observent que la température du climat augmentent, l’activité des hommes est d’une ampleur de plus en plus gigantesque, les événements inhabituels sont de plus en plus fréquents et de plus en plus importants. Cette convergence oblige à réfléchir.

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 13/03/2013 @ 13:57

  25. Ce pays est gangrené par la soviétisation, on peut être donc certain qu’il va s’en sortir: « …ce sont les ministres Delphine Batho (Écologie) et Manuel Valls (Intérieur) qui ont demandé à Météo France de repasser en vigilance orange, comme s’en vante Mme Batho dans la vidéo ci-dessous. Cette cacophonie crée une crise de confiance. » (http://leplus.nouvelobs.com/contribution/798925-vigilance-orange-verglas-neige-meteo-france-et-le-gouvernement-sont-ils-a-la-hauteur.html)
    Pour la crise de confiance, c’est trop tard. Pour le reste….

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 14:01

  26. @Villiv : mince, je ne connaissais pas, c’est fabuleux !!!! Merci mille fois.

    @Jak : n’oubliez pas que la télé, c’est l’image, donc si le journaliste n’a pas les pieds dans la neige, son bonnet enfoncé jusqu’aux maxillaires et ses moufles, le telespectateur risque de ne pas comprendre de quoi il parle 😉

    @araok : j’adore ! Un de mes copains, ex-trader et donc par déformation facétieux au téléphone, quand un restaurant lui répond qu’il est complet, demande immanquablement : « mais vous aurez peut-être une défécation ? »…en général, ça déclenche un silence embarrassé. Dans le même ordre d’idée, il y a Julie Lescaut sortant « je suis un étron libre ». Et puis toute l’oeuvre de San Antonio, bien entendu.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 14:18

  27. @ Villiv

    Réellement excellent le coup du parapluie. Ça doit servir de vade-mecum aux parlementaires et aux fonctionnaires de Bercy.

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 15:02

  28. Et si on cessait de tout attendre du gouvernement ?
    Ils préviennent et on en tire les conséquences ils renseignent et on s’organise. Ca suffit .
    Vivre c’est un risque permanent et c’est ce qui en fait le prix .
    A tout attendre des assurances diverses et des procédés de précautions au cas où .. Nous finissons par avoir un gouvernement nounou qui nous infantilise.
    Sarkozy a dit un jour qu’il  » était là pour nous protéger »
    Staline était « le petit père des peuples »
    Méfions nous de ceux qui nous veulent trop de bien.

    Commentaire par Scaramouche — 13/03/2013 @ 15:32

  29. Et si nous cessions de nous appuyer sur un gouvernement nounou qui nous infantilise en nous privant de toutes responsabilités. Et si nous cessions de les croire tout puissants et infaillibles et qu’à chaque occasion nous cessions de chercher un coupable ?
    Ils préviennent et on en tire les conséquences et si on prend des risques on les assume.
    Abrutis de lois aussi nombreuses qu’inconnues, abreuvés de nouvelles pessimistes et de catastrophes diverses le journal Marianne se plaint que les élites dénigrent la France .
    Non pas « la France  » chère Marianne, mais les Français, ceux qui par leur comportement pourrissent la vie des autres .
    donc pas tous mais ceux qui prennent la route quand ce n’est pas nécessaire ou font du hors-piste exprès malgré les avalanches . Ceux -là n’ont que ce qu’ils méritent.

    Commentaire par Scaramouche — 13/03/2013 @ 15:56

  30. Excusez-moi j’ai refait mon post croyant qu’il s’était perdu !

    Commentaire par Scaramouche — 13/03/2013 @ 15:57

  31. la problématique de la neige est simple, comme tout le reste cela revient à la question : est-ce que je veux investir du temps et de l’argent dans cette opération.

    Les écoliers sont content de la neige car ils n’ont pas école, les profs également (si il n’y a pas d’élèves) car ils sont payés quand même, mais ils stressent pour le programme qui n’est pas fait et certains essayent de rattraper des heures de droite et de gauche. (sales faignasses). Moi mardi je suis allé à l’école pour 2 heures de cours (3h30 de routes avec la neige). Nous étions 3 professeurs pour les premières et terminales. Ils en avait marre de la perm’ j’ai pris en plus ceux qui le désiraient et j’ai rentabilisé le déplacement. Mais je sais que je ne serais pas payé et d’ailleurs je ne le demanderais même pas.

    @scaramouche

    le soucis du maichant citoyen qui sort quand même et met les autres en danger, c’est que 2 jours d’absence sur un mois ca doit représenter pas loin de 10% du salaire. Certains (nombreux) ne peuvent pas se permettre de les perdre. Parce qu’autant les employeurs ne veulent pas faire de comptes d’apothicaires avec les minutes de droites et de gauches qui finissent par faire des jours et les payer, autant certains (nombreux) décomptent ces jours d’absence du salaires et ne laissent pas la possibilité de le récupérer heure par heure sur le reste du temps. L’annualisation du temps de travail c’est juste pour avantager l’employeur, pas pour bien gérer l’activité et l’environnement de travail.

    Il est là le travail du gouvernement : pas à twiter des conneries ou claquer 950 000 euros pour 3 jours à NY (ca fait combien de racloir ?), mais assurer pour les citoyens une vie paisible et honorable. C’est facile dans le cas de la neige, une petite loi qui devrait satisfaire tout le monde : suivant le niveau d’alerte : les jours sont considérés comme chômés PAYÉS et récupérés heures par heures sur des jours habituellement travaillés. Voila plus de problème de neige insoluble à gérer : on déneige comme on peut et tant pis si pendant 3 jours on ne peut pas rouler. Mais ca veut dire qu’il faut un vrai gouvernement je n’ai pas souvenir d’en avoir vu un seul.

    je crois que vous n’avez pas compris que les individus ne sont pas ravis de prendre leur voiture avec les risques que cela implique, ils sont obligés de le faire.

    @laplume… Ah le parc monceau, toute mon enfance à courir après les pigeons…

    Commentaire par herve_02 — 13/03/2013 @ 16:00

  32. @Scaramouche

    >Ceux -là n’ont que ce qu’ils méritent.

    Lorsqu’on commence à dire « bien fait » à ses voisins, on commence à franchir certaines limites qui nous éloignent de l’humanité.

    Commentaire par herve_02 — 13/03/2013 @ 16:03

  33. J’espère bien me tromper mais la prochaine étape est en route: rendre obligatoire les pneus neige en hiver. Entendu sur cette radio d’info nationale cet après midi un superbe dialogue entre une journaliste de la chaîne et un journaliste du hebdomadaire spécialisé dans l’automobile, dialogue au cours duquel la première demandait ingénument (c’est une journaliste, -;) ne l’oublions pas!) au second pourquoi les fameux pneus neige n’étaient pas obligatoire en hiver, question à laquelle il était répondu (Oh surprise!!!) qu’effectivement, si ces pneus étaient rendus obligatoires, nous ne connaîtrions pas des drames de l’hiver comme on en voit en ce moment, il n’y a qu’à voir ma bonne dame comment ça se passe bien en Allemagne et dans les pays nordiques quand ils ont des conditions équivalentes et alors que ces équipements sont obligatoires!. Bien sûr, ça a un coût mais il est modique par rapport au gain escompté….
    Mon esprit très mal tourné m’a dit que les lobbies divers et variés étaient entrée en jeu et que le gouvernement n’allait pas tarder à nous sortir, au nom de notre sacré sainte sécurité, une nouvelle et onéreuse obligation, au cas ou et avec sanctions financières à l’appui, de façon à faire oublier la gabegie observée ces jours-ci. Tout cela dit d’un air de ne pas y toucher. Du grand art.

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 16:50

  34. @H

    Et les pneus qui s’usent plus vite lorsque la neige n’est plus. Si ca devient obligatoire, je passe directement aux pneux cloutés, je ne serais pas le seul à payer.

    Commentaire par herve_02 — 13/03/2013 @ 17:04

  35. @ Aliocha

    Un peu HS quoique: http://www.rue89.com/zapnet/2013/03/13/beau-clash-entre-patrick-cohen-et-frederic-taddei-240507
    Dois-je vous préciser que l’un des deux vient de faire beaucoup de bien à sa profession. A votre avis, lequel des deux? (l’autre par contre…).

    Commentaire par H. — 13/03/2013 @ 17:35

  36. La neige sur la route, c’est vendeur mais pour les trains ?
    Non, parce que avant de tout électrifier, les loco’ au charbon ou au diesel roulaient par tous les temps, un peu moins vite certes, et dépotaient de jour comme de nuit … Et puis surtout, il y avait du personnel pour veiller sur les machines.
    Il y a un chouette blog d’un conducteur de RER qui devrait faire votre bonheur pour les histoire de trains qui n’arrivent pas toujours à l’heure :
    http://transport.blogs.liberation.fr/

    Commentaire par fultrix — 13/03/2013 @ 18:13

  37. @H : j’ai vu cela sur Twitter, de mémoire, Patrick Cohen a démoli les bouquin de Péan et Cohen sur Le Pen, donc ses propos dans cette vidéo ne me surprennent pas. La tentation du militantisme n’est jamais très loin, moi-même je la ressens sur mes arides sujets techniques, mais il ne faut pas y céder me semble-t-il car on a alors de fortes chances de se planter. J’aime bien Taddei même s’il m’irrite parfois avec ses plateaux bondés et ses invités sommés de se prononcer sur une actualité qui parfois les dépasse.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 18:55

  38. misère journalistique + laïcité absurde + infojoujouduweb = http://www.liberation.fr/monde/2013/03/12/choisissez-le-successeur-de-benoit-xvi-avec-le-paposcope_887958

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 19:25

  39. libération = gala

    Commentaire par herve_02 — 13/03/2013 @ 19:35

  40. A tous ceux qui suivent avec enthousiasme ou à leur corps défendant la mobilisation médiatique sur l’élection du nouveau Pape, je livre ce sujet de réflexion : quel curieux engouement pour une religion qui, il y a quelques jours encore était traitée avec un mépris infinie et le sera de nouveau demain. Intéressant à observer sous l’angle du fonctionnement événementiel de la machine médiatique…

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 19:37

  41. @Herve_02 : n’insultez pas Gala. Je l’ai lu chez mon coiffeur (véridique) samedi, c’est un canard drôlement bien fait. Bon, je ne suis pas la cible, mais techniquement, c’est impeccable. Et sur le fond, pour peu qu’il y en ait un, c’est moins prétentieux que Libé. Du bien bel ouvrage.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 19:39

  42. oui c’est vrai… c’était pas sympa pour gala.

    patapé /o\

    Commentaire par herve_02 — 13/03/2013 @ 20:00

  43. Et hop, à l’instant même où le nouveau Pape apparaissait, mediapart et @si balançait un épisode trouble de son passé durant la dictature argentine…dommage que les mêmes n’aient pas pensé à l’époque où DSK était candidat à la présidentielle à nous alerter sur son caractère un tantinet excessif sur certains sujets. Ou bien à nous informer de l’existence de la fille de Mitterrand, ou bien…oui, enfin, vous m’avez comprise

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 21:04

  44. @ Aliocha en # 26 :

    « Ils zondit á le téessef, poursuivit la logeuse, que c’est un aérosol aphrobaisiaque. »

    Boris Vian, « l’amour est aveugle »

    Commentaire par Zarga — 13/03/2013 @ 21:06

  45. Habemus Papam ? Sic transit gloria mundi…

    Ben voilà que je sors le nez de mon Bison Ravi, pour voir la mise à jour… je vous lèche (pardon, je vous laisse) et je vais voir la bobine de l’heureux Zélu…

    Commentaire par Zarga — 13/03/2013 @ 21:08

  46. @laplumedaliocha: Avouez que l’élection papale est un MAGNIFIQUE sujet pour les journalistes. Récapitulons:
    – évènement exceptionnel
    – suspense (comme ça on peut faire plein de pronostics)
    – rituels kitsch (costumes, chapelle Sixtine, fumées)
    – rappels historiques foireux à faire (ne nous faisons aucune illusion, ils lisent des fiches, pas forcément établies par des gens très compétents)

    Tout ceci permet de meubler et d’éviter de parler de la neige.

    Commentaire par DM — 13/03/2013 @ 21:18

  47. @DM : demain on aura une queue de comète avec polémique sur son rôle durant la dictature argentine, et quelques débats autour des sujets sexuels qui passionnent nos contemporains (préservatif, IVG, mariage homo…). La question est : de quoi parlera-t-on après-demain ?

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/03/2013 @ 23:37

  48. Bonjour,

    A lire, le billet que Philippe Herlin consacre à cet épisode: http://philippeherlin.blogspot.fr/2013/03/le-naufrage-de-la-france-sovietique.html

    Bonne journée

    Commentaire par H. — 14/03/2013 @ 08:58

  49. après la fable de l’impot sur les parapluies…

    un autre texte fabuleux : cf le titre du texte paru ce jour au JO

    4 Arrêté du 18 février 2013 portant modification des chiffres de la population de Dumbéa et de Païta et attribution de population fictive
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027172619&dateTexte=&categorieLien=id

    et après on dit que le droit c’est trop sérieux… ?!

    Commentaire par villiv — 15/03/2013 @ 09:57

  50. Et oui. Il est vrai aussi que la « vie médiatique » est comme cela. On fait la Une avec un fait divers. On gonfle tout cela, et on obtient des heures de JT. Mais c’est aussi le monde « journalistique » qui devrait parfois se mettre en questions. Ainsi, en 1996, je me trouvais à Annecy pour « le grand tremblement de terre qui a rasé la ville ». Enfin c’était pas loin d’être comme cela que ce tremblement de terre (5.2 sur l’échelle de Richter) était présenté dans les médias. Quand aux discussions de bureau, pour nous qui l’avions vécu, cela donnait:
    – tu as eu quoi comme dégâts?
    – Mes bouteilles d’apéritif sont tombés du meuble. J’ai du ramasser le verre brisé et passer la serpillière.

    Y aurait-il quelque part comme un « léger décalage »?

    Commentaire par Alain38 — 20/03/2013 @ 14:05

  51. Je réagis à retardement sur plusieurs points.
    D’abord toute la France concernée : si mes souvenirs sont bons on n’avait que le tiers nord du pays.

    Ensuite, je dois l’avouer, chaque hiver, c’est récurrent, je m’étonne qu’on s’étonne qu’il neige. Probablement que je suis doué d’une mémoire extraordinaire qui me permet de conserver de tels souvenirs alors que personne n’en garde trace.

    On note aussi que certaines régions semblent se souvenir du temps de l’année passée et mettent en place les moyens adéquats pour pallier ces problèmes.
    Et finalement comme ça a été signalé c’est un problème économique : Est-ce que les normands/nordistes/bretons/méditerranéens/etc. sont prêts à payer la flotte de chasse neige qui les protégera des imprévus pour un incident qui ne se produira pas tous les ans, chez eux?
    D’ailleurs on tombe sur la même problématique avec les pneus neiges : l’opinon courante dans ces régions est que ça coute trop cher pour l’utilité qu’on en a. Ce n’est pas forcément faux, mais dans ce cas :
    1/on reste chez soi les jours de neige puisque les routes ne seront pas praticables(et qu’on va bloquer tout le monde ou se retrouver bloqué)
    2/on ne dénonce pas l’incurie des pouvoirs publics, alors qu’on a fait le meme choix pour soi-meme et qu’on n’aurait pas manqué de reprocher l’achat d’engin de déneigement qui rouillent dans les hangars si tel avait été le cas.

    Commentaire par Haifeji — 26/03/2013 @ 16:45


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :