La Plume d'Aliocha

22/09/2012

Mais quel combat mène réellement Charlie Hebdo ?

Filed under: Débats,Droits et libertés — laplumedaliocha @ 13:13
Tags: ,

Comme chacun sait, la religion c’est l’opium du peuple. Il faut donc féliciter chaudement Charlie Hebdo qui a pris le risque de voir incendier ses locaux et bastonner ses dessinateurs pour expliquer aux musulmans de tous pays que, bon sang de bonsoir, le carré intello germano-pratin, canal trotskiste, c’est-à-dire la lumière du monde, le messie du Bien enfin triomphant, ne se laisserait pas voler sa liberté d’expression par une poignée d’énervés défendant des croyances ridiculement surannées. On applaudit à tout rompre, même si on se sent légèrement géné aux entournures. La sécurité intérieure s’inquiète, les Imams appellent au calme, et 47% de français songent, nous disent les sondages, qu’on aurait pu s’épargner ce bordel sans que la liberté d’expression disparaisse pour autant. Ce sont les centristes qui sont les plus réservés dans cette histoire. A l’inverse, les électeurs de Mélenchon et Le Pen applaudisssent. Tu m’étonnes ! Les deux ont pour objectif de faire péter le système. De fait, ce n’est pas la liberté d’expression qu’ils défendent, c’est la menace d’une explosion qu’ils encouragent sans le dire.

Mais revenons à nos caricatures. Fallait-il publier ou pas ? Polémique inutile, puisque c’est fait. La question qui m’intéresse c’est : à quel type de conflit assistons-nous réellement ? La liberté d’expression démocratique contre le fanatisme religieux, nous explique-t-on doctement. Ah ? J’ai plutôt le sentiment qu’il y a deux combats et non pas un seul. Celui qu’on vient d’évoquer, certes, mais aussi un autre, beaucoup plus discutable. Il suffit de lire les commentaires sous les différents articles consacrés au sujet, pour voir que c’est aussi une guerre de l’athéisme militant contre la religion tout court. Chez @si, un lecteur ne craint pas d’avancer que si les musulmans sont choqués par les caricatures, lui n’a de cesse d’être choqué par l’expression religieuse, à commencer par la messe sur France 2 le dimanche matin. Nous y voilà ! Evidemment, on ne saurait attribuer à Charlie la pensée d’un lecteur anonyme sur le web. Mais en même temps, on ne peut se défendre de penser que nous assistons ici à l’affrontement possible de deux fanatismes, le nôtre que nous observons forcément avec la bienveillance de notre lumineuse supériorité de pays des droits de l’homme face à l’obscurantisme des pays musulmans, et celui des fanatiques du camp d’en face, dont on connait la sinistre dangerosité. Au milieu, il y a l’immense majorité silencieuse, croyante ou pas, qui n’aspire qu’à vivre dans le calme et la bonne entente. J’entends bien que le calme nécessite parfois de prendre les armes pour le défendre, et que l’arme de papier  est  particulièrement civilisée au regard des bombes des autres. « Si vis pacem, para bellum », disaient les romains, autrement dit si tu veux la paix prépare la guerre. Prépare, pas déclenche…

Tiens, j’ai une idée pour Charlie. Pourquoi ne pas caricaturer, dans un prochain numéro, le nombre incalculable de crétins membres de la secte Apple qui ont passé des heures voire des jours à faire le pied de grue devant la boutique place de l’Opéra pour avoir le droit d’acheter la nouvelle idole du moment, j’ai nommé l’IPhone 5 ? Voilà une « religion », celle de la consommation techno new age qui fait bien plus de victimes que les anciennes religions révélées, n’apporte guère de réconfort, vide le portefeuille, suscite de démoniaques addictions, pourrit la planète, ne comprend aucun message de paix, tarifie tout ce qu’elle touche, cultive l’envie, le goût du lucre, entretient la guerre économique, et répand ses morts, j’entends par là les chômeurs, avec autant d’enthousiasme que les vieilles croyances défendaient la vie. Amis dessinateurs de Charlie, vous gagneriez sans doute à envisager l’hypothèse, je l’admets hérétique à vos yeux, que tout ce qui est moderne n’est pas forcément signe de progrès vers un avenir radieux, et inversement que les religions ne sont pas nécessairement stupides parce qu’elles sont anciennes.

Propulsé par WordPress.com.