La Plume d'Aliocha

24/08/2012

My nouveau téléphone is very dangerous

Filed under: Choses vues — laplumedaliocha @ 22:28

On savait que le téléphone portable au volant était dangereux. A lire les consignes de sécurité insérées dans le joli coffret abritant mon nouveau Samsung multi-fonctions (oui, j’ai enfin réussi à acheter un téléphone moderne !), je découvre que l’objet est une véritable bombe en puissance, en tout cas pour le consommateur type auquel s’adresse la notice et qui semble plus décalé encore avec la modernité que le fameux Jacouille la Fripouille des Visiteurs. Le dealer de dope technologique qui m’a vendu le plus légalement du monde cette came du diable a osé me dire : « Inutile de lire la notice, elle sert à rien ». Peu importe lui ai-je répondu, je la lirai quand même. Bien m’en a pris, car j’ai découvert la liste quasiment infinie des risques attachés à l’utilisation de l’objet.

Florilège (1) :

« Eteignez le téléphone dans les lieux présentant des risques d’explosion » indique le mode d’emploi qui précise qu’il ne faut pas stocker de liquides inflammables dans le même habitacle que le téléphone. Ah ? Mais des liquides inflammables, j’en ai des tas dans mon « habitacle », à commencer par les produits ménagers, le dissolvant pour mes ongles et autres substances du même genre. Le téléphone dormira donc sur le palier. Je m’en vais prévenir la gardienne de ce pas que je détiens une bombe en puissance et qu’il est hors de question qu’elle utilise le produit à vitres (à base d’alcool) à proximité de  l’objet. On n’est jamais trop prudent.

« Ne conservez pas votre téléphone dans des endroits chauds ou froids » : J’avoue que cette consigne m’a laissée rêveuse car éviter les endroits chauds ou froids parait compliqué en première analyse. Heureusement, le fabricant  s’explique : la bonne température pour mon nouvel ami est comprise entre -20 et +50 degrés celsius. Ouf ! Pour le congélateur c’est OK, en revanche, je ne pourrai pas l’emmener au sauna, ce qui m’ennuie un peu…Imaginons que j’ai un malaise, eh bien il me sera impossible d’appeler les pompiers et je grillerai sur les planches en bois comme une merguez. Triste fin.

« Ne conservez pas votre téléphone à proximité ou à l’intérieur de radiateurs, de fours à micro-ondes, d’équipements de cuisine chauffants » : entre nous, il ne m’était pas venu à l’esprit de me glisser dans les tuyaux du chauffage ou de me rouler en boule dans le four pour téléphoner. Il faut croire que d’autres ont eu à la fois cette étrange idée et les aptitudes physiques pour la mettre en pratique.  Saluons les auteurs très pointus de ces prescriptions qui pensent à tout, y compris à la communauté des contorsionnistes de haut niveau. Hélas, on ne peut jamais tout prévoir. Tenez, moi par exemple, pour accueillir mon nouveau camarade high tech, j’ai transformé le micro-onde dont je ne me sers jamais en petit appartement avec lit, fauteuil, tapis Boukhara etc. Dois-je renoncer à l’installer convenablement dans ses nouveaux locaux ou bien le micro-onde, dès lors qu’il est éteint, constitue-t-il un lieu acceptable d’hébergement  ? La notice ne précise pas si le matériel chauffant est dangereux en soi ou seulement quand il chauffe. Je pense que je vais écrire au fabricant, c’est plus prudent. En attendant, je lui laisserai mon lit (au téléphone, pas au fabricant) et je prendrai le canapé. A la guerre comme à la guerre…Mais non, j’y pense, il est condamné à séjourner sur le palier, produits ménagers inflammables oblige. Suis-je bête ! Il sera toujours temps de déménager le micro-onde devant la porte de mon appartement si le fabricant m’autorise à l’installer dans un micro-onde éteint (et débranché).

« Ne laissez pas tomber votre téléphone » : vu le prix qu’il m’a coûté, il y a peu de chances que je l’abandonne  sur une aire d’autoroute.

« Ne mordez et ne portez pas à votre bouche le téléphone ou la batterie ». Fichtre ! Je dois avouer que l’idée de mordre mon téléphone ne m’était encore pas venue à l’esprit. Il faut croire qu’il y a déjà eu des cas puisque les prudents auteurs de la notice prennent la peine de le préciser. D’ailleurs, ils ajoutent, pour qu’on comprenne bien : « mordre ou porter le téléphone ou la batterie à votre bouche pourrait endommager votre téléphone ou provoquer une explosion ». Quand je pense au nombre de gens qui ne lisent pas les notices et sont susceptibles d’exploser pour avoir bêtement grignoté leur objet fétiche en le prenant pour un stylo à bille…Au passage, vous noterez l’infériorité du téléphone-portable-qui-fait-tout-sauf-la-vaisselle-pour-l’instant par rapport au bon vieux crayon : impossible de le mâchonner si on est énervé.

Le reste des prescriptions est moins inquiétant, mais mérite quand même d’être évoqué. Par exemple, il est recommandé de tenir le téléphone de manière détendue quand on s’en sert pour téléphoner et de s’exprimer dans le microphone (ça je le savais, c’est expliqué dans « Les visiteurs » quand Jacouille encourage Jean Reno à « parler sans crainte dans les petits trous »).  En revanche, il vaut mieux ne pas le mettre dans sa poche car on risque de l’écraser en s’asseyant dessus (oui, c’est précisé). Il ne faut pas non plus peindre ou coller des autocollants sur l’objet. Ah ? Même pas un petit Hello Kitty dans un coin ? Là j’suis déçue.

(1) Toutes les citations en gras italique son issues de la notice et rigoureusement exactes. Si j’arrive à transférer les photos dudit prospectus du portable vers l’ordinateur et à accomplir quelques manipulations complémentaires, je mettrai le document en PDF. Sinon, il faudra me croire sur parole…La notice ne contient, hélas, quasiment aucune information pratique sur l’utilisation normale du téléphone.

Advertisements

26 commentaires »

  1. Et bien….effectivement il faudra que je lise un jour les notices des téléphones que je vends en ce cas pour alerter mes clients. Je suis mort de rire à cette évocation d’appartement douillet de micro ondes. Moi c’aurait été une simple chaussette; esthétique et chauffante l’hiver…

    Merci pour cette fraîcheur de ton.

    Commentaire par marina1958 — 24/08/2012 @ 22:37

  2. @Marina1958 : c’est la notice du Samsung S2, vous allez rigoler ! Sinon, vous êtes rude avec votre téléphone, un objet d’une telle importance mérite le meilleur accueil. Songez qu’il est en passe de remplacer l’animal traditionnel de compagnie (genre chat, chien, iguane etc)

    Commentaire par laplumedaliocha — 24/08/2012 @ 22:54

  3. Bah vous avez vu la notice livrée avec les Kinder Surprise … Pour dire en plus de 20 langues que le jouet ne convient pas aux petits enfants (risque de l’avaler) …

    Commentaire par Yves D — 24/08/2012 @ 23:49

  4. … mais sur les méfaits de la consommation excessive d’huile de palme … nada !

    Commentaire par Yves D — 24/08/2012 @ 23:50

  5. @yves D : ne me dites pas qu’ils collent de l’huile de palme jusque dans les téléphones portables ou je m’enroule dans le tuyau d’aspirateur en signe de protestation. M’enfin !

    Commentaire par laplumedaliocha — 25/08/2012 @ 00:03

  6. Drôle de jour pour acheter un smartphone Samsung http://www.liberation.fr/ecrans/2012/08/25/violation-de-brevets-samsung-devra-payer-un-milliard-a-apple_841769

    Commentaire par Nacre — 25/08/2012 @ 02:06

  7. Ben faut dire que moi j’ai réussi à décrocher le graal du téléphone un iphone ! (un vieux offert par mon fils mais bon; les aficionados d’apple comprendront; les autres je n’essaierai même pas de tenter d’expliquer, c’est impossible) Et je viens de le faire tomber….aucun soucis ca marche toujours ! Moins fin qu’un S2 mais tellement plus intuitif.

    Commentaire par marina1958 — 25/08/2012 @ 13:08

  8. ADDITIF IMPORTANT A L’EDITION 2012.
    Il est dangereux de se servir du téléphone en jouant du hautbois.
    Il est déconseillé d’utiliser l’appareil durant un accouchement ou une opération chirugicale.
    Le téléphone ne doit pas être laissé à la portée des chiens de moins de cinq kilos.
    Il est déconseillé d’utiliser le téléphone en mer, les ondes éléctro-magnétiques pouvant traumatiser les dauphins et désorienter les tortues des Galapagos (espèce protégée).
    L’usage du flash, même avec le filtre yeux-rouges, n’est pas conseillé pour la photographie des gorilles.
    D’une façon générale, l’usage du téléphone devra être limité aux cas d’urgence dans les parcs et réserves naturelles.
    ATTENTION ! Certaines sonneries du téléphone sont susceptibles de déclencher des avalanches en haute montagne, d’autres peuvent alerter des ours ou perturber des abeilles. Se renseigner localement.
    ATTENTION ! La luminosité de l’écran peut attirer des insectes porteurs du virus chikungunya.
    Pour des raisons d’hygiène, le téléphone doit toujours être utilisé les mains propres puis doit être soigneusement nettoyé après chaque usage. L’usage de produits ménagers courants constitue une rupture de la garantie. Des tampons, des brossettes et une solution spéciales sont fournies en option. Consulter le catalogue.
    La société décline toute responsabilité si l’appareil n’est pas utilisé dans des circonstances spécifiquement préconisées par le fabricant.
    Nous sommes heureux que vous ayez choisi notre marque et nous souhaitons que votre appareil vous apporte toute satisfaction.

    Commentaire par Massilian — 25/08/2012 @ 18:27

  9. Vous rigolez, mais moi je connais quelqu’un qui a un jour fait chauffer un réveil dans son micro-onde à la place de sa tasse de café, par distraction… (véridique)

    Et il y a aussi eu des gens qui ont fait tomber leur téléphone dans la cuvette des toilettes, apparemment, je crois que j’avais lu ça sur internet. Comme quoi certains facteurs de risques semble être véritablement sous-estimés dans la population, ici la concomitance entre une conversation téléphonique vraiment importante et une envie vraiment pressante fut probablement fatale au malheureux téléphone. Et je suis sûr que votre notice n’en pipe mot. La censure est partout.

    Commentaire par Jor — 25/08/2012 @ 21:37

  10. @Massilian : vous rigolez, mais nous sommes dans un cas typique de fabricant flippant à l’idée qu’un consommateur dingo ne fasse une connerie et ne se retourne contre lui ensuite. Voila qui me rappelle l’histoire de la dame qui avait voulu sécher son chat dans son four micro-ondes. Les actions en responsabilité absurdes ne prospèrent pas en France en raison d’un régime de responsabilité très exigeant, du coup, ce genre de conseil infantilisant nous fait sourire, mais les hypothèses les plus farfelues peuvent déboucher sur des indemnisations record aux US par exemple. Dans ce contexte, je recommande au fabricant de lire attentivement votre additif. Il m’a fait hurler de rire, il va faire flipper Samsung. Au passage, je vous signale que le flash est évoqué dans le prospectus, mais pas spécifiquement pour les gorilles !

    @Jor : et le téléphone, il ressemblait à quoi après avoir séjourné dans le four ????? Sinon, vous me faites penser que la notice ne dit rien sur une éventuelle utilisation sexuelle du téléphone, du coup je m’interroge….. 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 25/08/2012 @ 23:25

  11. @Nacre : c’est pas un drôle de jour, c’était LE jour d’entrer en résistance contre la tentation du monopole d’Apple, confortée par un jury américain soupçonnable d’un brin de chauvinisme…Notez, les quelques arguments que j’ai entendus au bénéfice d’Apple me paraissaient fondés.

    Commentaire par laplumedaliocha — 25/08/2012 @ 23:29

  12. Alors pour info en attendant le logiciel pour une utilisation sexuelle existe pour l’iphone, na !

    Commentaire par marina1958 — 25/08/2012 @ 23:37

  13. @Aliocha (10): Si je me souviens bien, au micro-ondes c’était un réveil par contre. Et le truc devait être un peu cramé à la sortie, je crois qu’il fonctionnait plus d’ailleurs. Pourtant c’était un bon vieux réveil tout ce qu’il y a de plus mécanique, à remonter de temps en temps… ^^;

    Il faudrait tester avec un téléphone aussi, mais bon s’il y a vraiment des risques d’explosions, avec les composants chimiques de la batterie, je laisserai quelqu’un d’autre faire le test.

    Sinon, il y a certainement des cas « usuels » qui ont été oubliés dans votre notice. Les utilisateurs, malheureusement (ou heureusement ?), ont bien plus d’imagination pour utiliser le matériel qu’ils achètent que les auteurs de notices pour rédiger leurs notices, on peut donc probablement s’attendre à d’autres procès marrants à l’avenir. 😉

    Commentaire par Jor — 26/08/2012 @ 10:20

  14. A l’époque où il Bloggait plus que Twittait, et où ses billets ne recueillait qu’une (petite) cinquantaine de commentaires, notre bon Maitre Eolas avait fait quelques billets sur les actions en justice farfelues :
    http://www.maitre-eolas.fr/post/2007/04/13/598-les-stella-awards-2006-les-vrais

    Sinon, complètement Hors-Sujet, mais en lien avec le thème de ce Blog, j’ai découvert aujourd’hui une vieille chanson parodique de Thierry Le Luron, qui reprennait une chanson du même titre de Guy Béart : « Rotatives »
    Extrait : Tournez, tournez, rotatives. Vendez ça comme la lessive. Mettez du sexe, mettez du sang. Faut que ça vende chez Hersant. Le tirage baisse à grande vitesse Vite publiez une histoire de fesses. Il me faut pour tenir le coup Des histoires à dormir debout. J’aimerais qu’elle nous dise, la vérité sur la crise, qu’elle cesse d’anesthésier les populations. Mais elle veut couper le souffle du lecteur en pantoufles qui garde le papier pour les commodités.

    Et pour faire un lien avec votre billet de « couleur politique » précédent, Aliocha, n’êtes vous pas finalement proche de feu Thierry ?
    http://www.asso-chc.net/rubrique.php3?id_rubrique=95

    Commentaire par Yves D — 26/08/2012 @ 14:34

  15. En fait on est en plein dans les travers américains où de peur d’avoir un procès le distributeur ou le fabriquant signale toutes les vilainies malicieuses possibles dont sont capables les usagers en mal d’indémnités ..
    le coup du minou dans le four électro-ondes ayant fait long feu il est bon depuis ce jour de prévenir les usagers que leurs manigances peuvent être déjouées. Reste que s’ils ont oublié le fait que vous vouliez entrer l’appareil das vos trous de nez et qu’il vous arrive malheur vous pourriez peut-être essayer d »obtenir des dommages et intérêt, après tout ils ne sauraient penser à tout et l’imagination humaine est sans limites.

    Commentaire par Scaramouche — 26/08/2012 @ 17:38

  16. HS : je viens de voir un reportage sur la Syrie au 19/20 de France 3 et j’ai cherché par curiosité des infos sur le confrère envoyé sur place, Luc Lagun-Bouchet. Du coup, je suis tombée sur ce papier de Libé qui illustre bien ce que je tente d’expliquer sur ce blog, les journalistes ne sont pas responsables de la médiocrité de l’offre éditoriale, ils en sont souvent les premières victimes : http://www.ecrans.fr/France-3-rage-a-contre-courant,14698.html
    A lire, pour comprendre à quel point nous avons besoin du public pour faire comprendre à nos chefs qu’il faut faire un travail intelligent.

    Commentaire par laplumedaliocha — 26/08/2012 @ 19:58

  17. Et pour les paresseux, extrait du récit du conflit à France 3 entre journalistes et direction :

    « Thierry Thuillier dit vouloir, explique-t-il à Libération, un « repositionnement éditorial : France 3, c’est la régionalisation et la proximité avec une offre nationale qui doit correspondre : les dix premières minutes, c’est l’actualité. Ensuite c’est la couleur France 3, l’économie proche des gens, l’éducation, le pouvoir d’achat, la société, l’éducation… Si ça, ça n’intéresse pas des journalistes, il faut changer de métier. » Traduction, hier, d’un journaliste lors de l’AG : « On fait du Jean-Pierre Pernaut. » Un autre tempête : « La conso, l’air du temps, le sujet sur les nouvelles formes de gâteau, ça ne m’intéresse pas. » Un troisième daube sur cette histoire de sanglier ravageant un salon de coiffure qui a fait l’ouverture d’un JT. Tous regrettent l’abus de faits divers, l’absence de sujets sport ou culture, le manque de longs reportages ».

    Je me trompe où les regrets des journalistes sur les sujets traités rejoignent ceux exprimés par le public ? 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 26/08/2012 @ 20:02

  18. Il est fort instructif cet article de Libé et dit bien comment les journalistes sont piégés, contraints par leur direction, à faire du mauvais journalisme, du fait divers, de l’anecdotique, pas de véritable information, pas de reportage, surtout pas éclairer le public, pas d’analyses approfondies des évènements, rien que du banal et du superficiel.

    Par exemple, extrait de ce texte, sur les joies de la profession : « si le référendum organisé par la Société des journalistes (SDJ) pointe une ligne éditoriale de la rédaction qui, à une écrasante majorité, « n’est pas conforme à sa mission de service public », il révèle aussi une « souffrance au travail » pour 68% des salariés de la Trois. [FR3]

    Mauvais travail et conditions de travail déplorables. En tant que journalistes, ils souffrent de ce manque de professionnalisme et manque de sérieux pour un supposé service public. A fortiori souffrent-ils s’ils sont de gauche.

    Vous disiez que la grande majorité des journalistes est de gauche. Donc la grande majorité est flouée, souffre des contraintes qu’on lui impose.

    En somme l’article d’Acrimed est justifié et semble juste : si les journalistes sont de gauche pour la plupart, la plupart aussi travaillent pour faire tourner un système médiatique qui ne remplit pas sa fonction d’information et relève en bonne partie du bourrage de mou.

    Alors, se moquer des journalistes de gauche ? Se moquer de la fonction d’information qui leur est impartie en principe, alors qu’ils sont tenus de suivre les consignes de leurs patrons , qui empe^chenet précisément cette information véritable ? Et de là, plus largement, se moquer des intellectuels ?

    C’est ce que vient encore de faire Copé pour prendre la tête de l’UMP, lancé dans une grosse charge contre les « intellectuels de St Germain des Prés », (sic) thème cher à Sarkozy et Le Pen;

    Heureuse droite qui n’a pas d’intellectuels, car ceux-ci sont tous de gauche, qui peut donc sans choquer son électorat ni égratigner sa vision du monde, s’en prendre régulièrement aux intellectuels, tous de St Germain des Prés bien sûr, et gauche caviar of course;

    La bourgeoisie d’affaires alliée à la bourgeoisie de pouvoir (la bourgeoisie d’affaires qui détient un pouvoir écrasant), méprise et moque la petite et moyenne bourgeoisie intellectuelle, qui n’est pas de droite et a une fâcheuse tendance à la critique (N.B. critique du système, pas des individus ; la nuance n’est pas mince).

    Nihil nove sub sole.

    Commentaire par Schmilblick — 27/08/2012 @ 19:46

  19. @Schmilblick : permettez-moi d’apercevoir deux problèmes distincts. Acrimed pointe l’adhésion idéologique des médias au système. Les journalistes de France 3 contestent quelque chose d’un peu différent. Ils discutent le choix, généralisé dans les médias, de faire des sujets attractifs pour le public ou plutôt l’idée que se font les directions du public : en d’autres termes des sujets cons. Une idée qui, s’agissant de la télévision, se fonde en grande partie sur l’audimat. Lequel audimat renseigne sur le fait que les sujets proches des gens intéressent plus que les reportages en Syrie. On n’est même pas au stade de l’idéologie, mais sur le terrain de ce qui rapporte. Vous pouvez y voir – avec raison – un effet du libéralisme, ce qui nous ramène à l’idéologie indirectement, mais seulement indirectement. Quant à la droite, elle a des intellectuels, sauf qu’ils n’ont pas la place de s’exprimer et qu’ils souffrent par ailleurs d’un gros complexe, en tout cas vis à vis des médias 😉 Tenez, le remarquable Muray ne fait parler de lui que depuis qu’il a disparu. C’est dommage, sa critique de l’homo festivus est remarquable. Et quand il tape sur les médias, il tape juste parce qu’il en décrit les dérives et les ridicules, ce qui est au moins aussi intéressant que de pointer leur allégeance au système dominant. Changez le système, et vous retrouverez très vite les mêmes dérives car elles sont inhérentes au fonctionnement médiatique.

    Commentaire par laplumedaliocha — 27/08/2012 @ 20:11

  20. sûr que « les sujets proches des gens intéressent plus que les reportages en Syrie »
    sûr aussi que l’audimat est le mot du commencement et celui de la fin

    mais non seulement il n’y a aucune contradiction entre faire de l’audimat et traiter de « sujets cons » (voir la presse people ras-le-bidet qui est ce qui se vend le plus, et dans des proportions incomparables avec les vrais media d’information ; idem pour les buzz sur internet, les sujets qui font le succès de Wikipedia…) , mais faire de l’audimat et traiter de « sujets cons » est lié et constitue l’idéologie dans une démocratie, soit vendre son âme, pour les patrons de media qui y contraignent leurs employés journalistes ET PAR LA MEME OCCASION, enfoncer les gens dans des sujets cons, les conforter dans une vision du monde stupide, réac et raciste : répandre l’inculture, historique et politique. Il n’est absolument pas neutre, ni apolitique, d’abreuver le grand public avec des « sujets cons » , ça les aide à entretenir les stéréotypes de la bêtise et les préjugés de la beaufitude, soit de l’idéologie qui sert le capitalisme et la société de consommation en s’y soumettant et les pousse à voter bien conservateur et bien extrême-droite, c’est selon.

    L’inculture diffusée à grande échelle, est tout sauf neutre et c’est ainsi que fonctionne l’idéologie conformiste.

    Pour être critique du système capitaliste et comprendre un tout petit peu la société et le monde dans lequel nous vivons, faire face à la crise sans sombrer dans le racisme et la haine des autres, pour comprendre qq chose à la situation internationale en évitant les stéréotypes faciles, il faut être un peu instruit, suffisamment informé et réfléchir un peu… ce qui a tendance à porter les gens vers la gauche (grosso modo, bien sûr, aucune nécessité mécanique). En tout cas la gauche valorise l’instruction, l’éducation et le droit de réfléchir par soi-même, et l’importance de la formation et de l’instruction, bien plus et bien autrement que la droite, qui elle, dans ses campagnes électorales ne recule pas devant les stéréotypes (genre intellectuels de St G. des P), la stigmatisation et les simplifications outrancières voire mensongères (ex : Sarkozy, orfèvre en la matière).

    Muray, que j’apprécie pour son esprit corrosif, est un critique acide et lucide de la modernité, avant tout. Il témoigne d’un regard non complaisant, porté sur la modernité et qui en analyse les illusions pour les déconstruire. Je ne crois pas qu’on puisse dire qu’il soit de droite. Il l’aurait certainement refusé. (Il avait du reste une grande admiration pour Mendès-France). Critique ne veut pas dire de droite. Tout au contraire, même. Très apprécié chez les intellectuels qui ne (se) racontent pas d’histoire, ceux qui sont matérialistes et tentent de pointer les illusions de leur temps, ceux qui ne se prennent pas pour des curés ou des enfants de choeur. Soit, ceux qui sont en dehors de la loghorrée progressiste de la bonne conscience, que Muray appelait « l’Empire du Bien ». Murray est juste un analyste du malaise dans la civilisation . Comme Freud, comme Foucault, et bien d’autres.

    Exemple d’intellectuel critique précisément.
    Récupéré par certains individus qui se disent de droite, et alors ? Traité de « nouveau-réac » par ce crétin absolu de D. Lindenberg, et alors ?

    Commentaire par Schmilblick — 27/08/2012 @ 22:08

  21. j’ai oublié d’ajouter : Muray, pas plus que « Bouvard et pécuhet » n’est « de droite ».

    Commentaire par Schmilblick — 27/08/2012 @ 22:16

  22. Tiens une citation de Muray, parmi d’autres, où il épingle les travers de la gauche politique institutionnelle, d’un certain politiquement correct qui prétend réformer la langue, les moeurs et réglementer ceux-ci https://lekitschmoderne.wordpress.com/tag/philippe-muray/

    Pour moi, c’est le rôle d’un intellectuel, de ne pas se laisser piéger aux errances et stupidités de la gauche, (ni à la cuculterie normalisante et réglementatrice qui fait peur par son volontarisme redresseur de torts, d’une Ségolène Royal, pour prendre une de ses expressions les pires, caricaturale et moralisante), même et surtout parce qu’il penche à gauche et a une autre idée de la politique et de la civilisation.

    Un intellectuel ne se couche pas devant les évidences de son temps, ni devant les politiques qui les portent.

    Commentaire par Schmilblick — 27/08/2012 @ 22:38

  23. Un peu HS
    @Schmilblick : vous pensez que le succès de Wikipédia est lié aux sujets cons ?

    Commentaire par kuk — 28/08/2012 @ 01:04

  24. Yes, Aliocha, your telephone is very, very dangerous.

    Mais, avez-vous pensé à lire la notice de votre ordinateur ?
    Oserez-vous encore tenir un blog quand vous l’aurez fait ?

    Cela dit, au delà de l’anecdotique, il y a quand même des questions sérieuses à se poser :

    1) Qu’en est-il des rumeurs sur le caractère cancérigène des téléphones portables etc. ? Va-t-on découvrir d’ici quelques décennies un nouveau scandale de l’amiante ?

    2) Les notices des appareils téléphoniques sont destinées semble-t-il à assurer l’immunité judiciaire des fabricants plutôt qu’à faciliter l’usage de leurs produits. Quel est l’état de la jurispudence à ce sujet ? Que pensent les jurisconsultes de la judiciarisation ede la société contemporain et de la « courtelinisation » qui s’ensuit inéluctablement dans l’ensemble de la société ? (J’espère que vous m’excuserez ce néologisme) ?

    Aussi suis-je persuadé qu’après l’affaire Kerviel vous ne manquerez pas d’étudier les dysfonctionnements systémiques qui affectent l’industrie autant que la banque…

    Commentaire par Physdémon — 28/08/2012 @ 13:09

  25. Je vois que vous avez persisté à aller vous fournir en boutique tel l’agneau tendant sa blanche gorge à la machoire du loup.
    Le joli coffret est un sujet moins anodin qu’il n’y parait, ses similitudes réelles ou supposées avec d’autres jolis coffrets faisant partie des questions qu’à dû affronter – avec le peu de succès que l’on sait- son fabriquant.
    (A titre d’illustration


    )
    Un de vos collèques a fait un gros travail sur l’analyse du dossier, voir par exemple ici
    http://www.theverge.com/2012/8/23/3260463/apple-samsung-jury-verdict-form-nightmare

    Commentaire par OuvreBoîte — 29/08/2012 @ 17:06

  26. eh oui l’ère post moderne est dangereuse ! quand parlez vous des aliments qui deviennent immangeables au bout de deux jours, même conservés au réfrigérateurs. c’est juste une idée pour un article. pourquoi la nourriture pourrit en deux jours ?

    Commentaire par pesselbenoit — 27/09/2012 @ 09:49


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :