La Plume d'Aliocha

13/01/2012

Triple hystérie

Filed under: Réflexions libres — laplumedaliocha @ 18:33
Tags: , ,

« Allo Chérie, c’est maman, tu as vu ? On va perdre notre AAA, tu crois que c’est grave ? ». Mince alors, si même maman s’angoisse tout au fond du Loiret… »Ne t’inquiète pas, ils sont hystériques, ça leur passera » lui répondis-je sur le ton blasé de la journaliste à qui on ne la fait pas. J’avoue en avoir rajouté un peu. On aurait cru Marc Touati sur BFM TV assénant, en pleine tornade boursière, son traditionnel discours rassurant sur les fondamentaux économiques. Il faut dire que la tentation est grande de prendre le contrepied de cette agitation. Tous les financiers savent que les marchés ont tendance à hyper-réagir, c’est dans leur nature. De leur côté, les médias ont une fâcheuse propension à hystériser l’information. Quant aux politologues, ils auront aperçu à quel point il est tentant pour l’opposition, surtout en pleine campagne présidentielle, de noircir la situation pour illustrer l’échec du sarkozysme. Maintenant, additionnez les trois phénomènes et vous vous retrouvez face à une gigantesque bulle financiaro-politico-médiatique. Grave la perte de notre AAA ? A en coire le bruit que l’on fait autour de la chose, ce n’est pas grave, c’est juste la fin du monde. Et Baroin convoqué à l’Elysée prend soudain des allures de Bruce Willis dans Armageddon. Permettez-moi de ne pas surveiller frénétiquement sur Google news à quelle heure exactement l’astéroide Standard & Poor’s va s’écraser sur Paris. Ce soir, j’ai piscine.

Publicités

45 commentaires »

  1. Plus d’A Plus !

    Il n’y a plus d’A plus !
    Plus rien dans les caisses
    la température monte, et la vue baisse
    Alors ? je saute ou je ne saute pas ?
    si je réfléchis, je ne saute pas…
    si je ne saute pas, je cède le pas !
    et la roue continue de tourner…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/plus-da-plus/

    Commentaire par lejournaldepersonne — 13/01/2012 @ 18:38

  2. Pourtant, les taux pratiqués à la France intéresse même les Suisses … parce que leur monnaie s’apprécie ou pas, en fonction.
    Cela a des répercussions sur certains emprunts toxiques (structurés) pour certaines collectivités locales … posant des problèmes pour les impositions locales …

    http://www.romandie.com/news/n/CRISELa_France_a_leve_en_tout_8419_mrd_EUR_lors_de_l_emissions_d_OAT_de_jeudi090120121201.asp

    Et pour suivre les cours :
    http://www.aft.gouv.fr/rubriques/dernieres-adjudications_101.html

    Commentaire par fultrix — 13/01/2012 @ 19:03

  3. @fultrix : je n’ai pas dit que le sujet n’était pas important, je pense simplement qu’il faut laisser retomber la mayonnaise. Comment voulez-vous raisonner sainement dans un climat d’hystérie pareille ? Surtout sur des sujets aussi complexes, assortis d’une inconnue majeure, l’évolution des phénomènes économiques et la réaction des marchés. Autant essayer de comprendre les cyclones en se plaçant dans l’oeil de l’un d’entre eux.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 19:07

  4. Allez les français!
    Comme d’habitude la tête dans les nuages de l’abstrait, âpres tout l’argent est une chose sale en France, comme le sexe aux USA n’es ce pas?
    Rappelez-vous de seulement une chose: La règle d’or est faite par ceux qui en sont propriétaires!
    Donc la prochaine fois que vous faite un achat d’ une voiture a crédit et que les payements ont augmentes d’une somme ahurissante, alors vous comprendrez a quoi sert l’agence de notation S & P.
    Les agents de notation ne sont pas les responsables, les personnes ou les gouvernements demandant un prêt le sont! Car les taux montent quand la confiance descend !

    Commentaire par Richard Fitoussi — 13/01/2012 @ 20:32

  5. Pour le coup, il n’y a pas que l’opposition pour noircir la situation de la perte du triple A: c’est Sarko lui même qui répétait il y a quelques mois, avec ses copains de l’UMP, que la perte du triple A c’était le drame, et qu’il fallait surtout pas que ça arrive. Ça permettait de justifier les plans de rigueur. C’est quand même la droite au pouvoir qui a dramatisé l’importance du triple A.

    Et quand ils ont fini par comprendre qu’on y couperait pas (ce qui est qu’à moitié étonnant vu la politique économique qui est menée depuis presque dix ans…), ils tentent de dédramatiser. Il y avait même eu une tentative de mettre cette future perte du triple A (à l’époque) sur le risque que François Hollande soit élu en 2012 (pendant les primaires PS, si je ne m’abuse). Alors, que l’opposition souligne l’échec de la droite au pouvoir actuellement, c’est de bonne guerre non ?

    Commentaire par Jor — 13/01/2012 @ 20:35

  6. Pas d’accord du tout !
    Les gouvernements successifs français n’ont pas balancé un seul budget depuis 1974 !
    Et qui pensez vous qui fournit les fonds monétaires pour achetez vos votes a chaque élections ? OUI les politiciens, de droite et de gauche, achètent vos votes en vous promettant des programmes sans argent a l’appuit, pourquoi pas la lune !
    Le marketing vous fait danser a leurs grées et eux préservent le pouvoir comme d’habitude.
    La dette s’accumule depuis 1974, donc il soit normal de réveillez tout le monde non seulement en France amis aussi sur toute la planète
    On ne trouve pas l’argent dans les arbres que je sache !

    Commentaire par Richard Fitoussi — 13/01/2012 @ 20:49

  7. @Richard Fitoussi : je me prosterne au pieds des agences de notation, j’ai installé chez moi les logos des trois grandes (les autres on s’en fout), allumé des bougies et j’ajouterais bien des offrandes, mais je préfère garder ma monnaie pour me payer des pâtes. Du coup, je m’interroge, vont-elles me dégrader ?

    @Jor : très juste, je pensais dans le métro que j’aurais dû ajouter que Sarko lui-même avait noirci le tableau pour accroître la prouesse de nous sortir de l’enfer. Aujourd’hui il tempère puisque tout est perdu. Tout quoi, d’ailleurs ?

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 20:52

  8. @Richard Fitoussi : je répondais en 7 à votre commentaire 4 tandis que vous postiez le 6. Laissez-moi souffler et poser un bol de riz au pied du petit autel que j’ai dressé aux agences de notation. D’ailleurs, j’ai dû pousser mes icônes, ces vieux trucs poussiéreux, pourvu que Dieu ne m’en veuille pas trop. Après tout, c’est pas la première fois qu’on lui fait le coup du veau d’or. Je vous laisse, Moïse est en train de hurler sur le palier. J’sais pas ce qu’il veut mais ça a l’air grave !!!!!

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 20:55

  9. Aux deux cigales c’est le temps de consulter Lafontaine
    Passez une tres bonne soiree
    la Fourmie

    Commentaire par Richard Fitoussi — 13/01/2012 @ 21:01

  10. Ce n’est un drame national que parce que le gouvernement a fait tout ce qu’il a pu l’été dernier pour dramatiser la situation – dans le cas contraire, les Français n’y auraient que modérément accordé attention. Le rétropédalage de l’automne n’a servi à rien, tellement l’hystérie avait été attisée… Bel exemple de la politique de Griibouille: il pleut, donc pour ne pas me mouiller, je me jette à la rivière.

    Commentaire par Gwynfrid — 13/01/2012 @ 21:12

  11. Allez y ……..100 euro pour la boue de sauvetage

    Commentaire par Richard Fitoussi — 13/01/2012 @ 21:20

  12. @Richard Fitoussi : hop, fin de la récré, vous deviez réviser La Fontaine si je ne m’abuse….

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 21:35

  13. @Aliocha (7):
    « Aujourd’hui il tempère puisque tout est perdu. Tout quoi, d’ailleurs ? »

    La raison, sûrement ? 😉

    Ça me fait penser à cette fameuse citation de Moody’s, au lendemain du deuxième plan de rigueur, qui résume bien la « logique » de toutes les « solutions » proposées, et leur fiabilité sur le long terme:
    « Les mesures d’austérité fiscale accroissent une pression fiscale déjà élevée et peuvent compromettre la croissance (…) ce qui peut entraîner la nécessité de plus d’austérité fiscale. »

    J’ai du mal à voir si c’est un encouragement ou une simple constatation.

    Commentaire par Jor — 13/01/2012 @ 21:55

  14. @Jor : c’est clair !
    Quand je pense qu’hier encore ma rédactrice en chef me disait que les agences de notation, bof, question sujet. je signale le livre de Norbert Gaillard (découvert dans l’excellente émission consacrée pas @si avant Noël aux agences, la seule à ma connaissance) Les agences de notation, éditions La Découverte, collection repères 2010. Le prix n’est pas sur la couverture, mais c’est petit et de mémoire pas cher (mais très documenté et concentré)
    Sinon, le rebelle de la toile Seb Musset part en vrille sur le sujet et c’est jouissif. Il propose notamment le retraite à 213 ans : http://sebmusset.blogspot.com/2012/01/top-13-des-solutions-ump-durgence-pour.html

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 22:00

  15. Alors ça c’est magique, 20 minutes nous fait le coup de la perte du Triple A en direct : http://www.20minutes.fr/economie/859144-live-perte-triple-direct-baroin-confirme-degradation-note-francaise-d-cran
    j’aurais du rester à la piscine. Bref, l’astéroïde Standard & Poors est tombé sur Paris à 20h02. Retenez bien, c’est historique. Et allez lire le compte-rendu de 20 minutes, il me rappelle le 11 septembre que j’ai vécu dans la salle de rédaction d’un quotidien économique. Les dépêches tombaient les unes derrières les autres, plus flippantes à chaque fois. Personnellement, je cours à ma fenêtre pour vérifier les dégâts.

    Commentaire par laplumedaliocha — 13/01/2012 @ 22:11

  16. Richard Fitoussi aurait l’attention d’animer le débat, mais encore faut-il s’appuyer sur des faits et non sur des élucubrations ( dont à mon avis font partie les notations de ces agences, dont il faudra peut-être s’interroger un jour sue leurs véritables motivations )
    La France est riche, le stock d’or à la Bdf ( je me demandais récemment à quoi pouvait encore servir la Bdf, mais c’est bien sûr à entrer au capital de la BCE ) et chez les particuliers est impressionnant, le montant placé en assurance-vie est supérieur à la dette de l’Etat, le nombre de millionnaires est un des plus importants au monde, etc.etc.
    Le Français est dégourdi et travailleur, et a d’autant plus de mérite qu’il est souvent mal payé….alors le culpabiliser en le rendant responsable de « sa » dette…NON

    Commentaire par gilberto — 13/01/2012 @ 22:14

  17. De Gaulle disait : « la politique ne se fait pas à la corbeille ». Il dirait aujourd’hui : » la politique ne se fait pour les beaux yeux de Moody’s ». La perte du AAA n’est rien. Ce qui est grave c’est que nous soyons faits comme des rats, pris dans les rets de la dette. Et ce n’est pas en persistant dans le déficit que nous nous libèrerons. Si au moins les nouveaux bons du trésor étaient écoulés auprès des Français, la dette pourrait être progressivement ré-nationalisée, ce serait un moindre mal.,,

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 13/01/2012 @ 22:17

  18. @Denis Monod-Broca et gilberto
    Oui mais eux, De Gaulle et puis Pompidou, balançaient les budgets de la France, donc n’avait pas à emprunter a la corbeille!
    De Gaulle a même paye la dette national due aux USA (1945 dette de guerre), et il demanda a Johnson de rapatrier l’or français des Etats Unis.
    Et c’est la corbeille dont les épargnants engagent pour investir leurs économies, que ce soit assurances ou autres véhicules d’investissements et même la caisse d’épargne y passe.
    Ou je réside, nous avons tous, riches et pauvres, passez cette transition dure, AH oui elle a été très amère la pilule, le résultat 20 ans plus tard? Budget balancer, moins de gâchis des gouvernementaux, la RAISON a prise pied !
    Je suis certain que les Français vont en sortir de cette crise passagère.
    Mais blâmer le gouvernement pour la dette c’est ridicule, puisque les citoyens sont le gouvernement, se sont les citoyens qui a élus les responsables, et se sera aux citoyen de payer l’addition. Pas moyen de s’enfuir

    Commentaire par Richard Fitoussi — 13/01/2012 @ 22:59

  19. @Richard Fitoussi : la seule question est : qui paye ?
    Ceux qui ont prêté à un Etat très endetté ? ou les citoyens du pays endetté (qui se recoupent à 40%, en France) ?
    Les argentins ont choisi la 1ère position, et personne ne peut dire qu’ils s’en seraient mieux sortis avec la 2ème, bien au contraire.

    Commentaire par kuk — 13/01/2012 @ 23:31

  20. @ Aliocha Le Loiret? Vous êtes du Loiret? Mince alors, j’ai fait mes études à Orléans, si ça se trouve j’ai déjà croisé sans le savoir votre regard bleu azur sur la place du Martroi…Mince alors, voilà qui me bouleverse nettement plus que la perte de notre triple A.

    Commentaire par Marquis de Mussipont (@Mussipont) — 13/01/2012 @ 23:57

  21. Hm… AA+ c’est pas exactement la fin du monde. Surtout que ce n’est qu’une des agences de notation. Mais sinon, pour les effets, il va falloir ouvrir les yeux parce que ca va pas durer longtemp. Certains vont chercher a parier sur la nouvelle, vite fermer les positions et c’est finit. Ce qui est plus inquietant, c’est ce que ca indique. Les agences suivent les marchers. Donc si on degrade la note de la dette, cela fait longtemps que les marchers ont perdu la confiance. Cela dit, je le repete, AA+ c’est une tres bonne note. Ceux qui parlent de l’Argentine ou de la Greece devraient se rappeler que la Grece etait a la limite du junk (A-) et l’argentine deja dans le junk avant leur crise. (BB+) La situation n’est pas la meme du tout.

    Commentaire par PrometheeFeu (@PrometheeFeu) — 14/01/2012 @ 02:56

  22. Quoi ? Perte du triple A ??
    Incroyable !
    Pourtant on nous avait bien dit le contraire:
    >

    .

    Commentaire par Kuing Yamang — 14/01/2012 @ 10:14

  23. N’oublions pas une chose quand même, nous sommes en pleine guerre idéologique, c’est-à-dire le modèle américain contre tous les autres. Les agences notent évidemment sur la base de convictions idéologiques. Par ailleurs, on découvre à nos dépens l’importance prise par la finance et le fait que le politique a bien du mal à lutter contre cela. Et puis les Etats-Unis ont aussi perdu leur triple A, donc l’écran de fumée de l’Europe leur est bien utile.

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 10:20

  24. @Mussipont : peu probable, c’était une de mes grand-mères qui s’était transportée près de Montargis après avoir vécu à Pantin et je n’ai que rarement mis les pieds à Orléans 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 10:32

  25. @Richard Fitoussi en 9 : au fait, j’oubliais. Vous devriez lire la dernière enquête sur les français et la finance. On y apprend que les français gèrent bien leur budget, qu’ils sont peu endettés, qu’ils épargnent et sont plutôt rarement à découvert. Cerise sur le gâteau, ils n’aiment guère les produits financiers et s’en tiennent à l’immobilier et à leur Livret A parce qu’ils ont une vision assez juste du couple risque/rentabilité. Et d’un seul coup, on leur apprend que leurs gouvernants les ont surendettés. Ce sont les politiques qui ont joué les cigales, pas les français.
    http://www.amf-france.org/documents/general/10196_1.pdf

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 11:34

  26. @ Alicha : finalement ça me rassure, j’aime autant, pas de regrets comme ça! ;o)

    Commentaire par Marquis de Mussipont (@Mussipont) — 14/01/2012 @ 12:29

  27. C’était un homme politique qui avait convié un économiste à lui expliquer, dans un restaurant, la perte du triple A. L’élu ne voulait pas passer pour une bille aux yeux des journalistes qui s’apprêtaient à le titiller.
    Un individu passe-muraille est entré, qui avait froid et la mine pas d’ici. Il a tenté sa chance à la générosité, entre les tables.
    Avant que la patron ne l’éconduise, le politicien qui n’avait pas de monnaie, lui a donné sa carte et l’économiste, entraîné par la logique indémontable de son discours, n’a pas eu le temps de lui prêter attention.
    Sollicité à son tour, un client qui coinçait son attaché case entre ses godasses de marque, lui a suggéré de travailler. L’individu a dit merci.
    En le voyant hésiter à partir, la serveuse lui a fait un signe discret. En catimini elle lui a préparé un chocolat tandis que le patron faisait mine de ne rien voir et que les autres clients ne voyaient déjà plus que leur assiette ou leur journal.
    Quand l’individu est ressorti avec un sourire pour la serveuse et un regard de gratitude envers ce commerce pas encore inhumain, le politicien remerciait son interlocuteur pour la clarté de ses analyses et l’économiste réglait leur repas en prenant soin d’empocher la note pour se la faire rembourser.
    On a chacun les liens qu’on peut avec les grands nombres.

    Commentaire par Denis Ducroz — 14/01/2012 @ 12:51

  28. Bonjour Aliocha,

    J »en suis tout surpris (pas que vous ayez eu piscine hier soir). Je ne m’y attendais vraiment pas tant j’ai confiance dans nos dirigeants.
    Pour un commentaire intéressant: http://leblogalupus.com/2012/01/14/a-chaud-du-vendredi-13-janvier-de-vendredi-13-chapitre-2-a-lexorcisme-1-ou-quand-marianne-perd-sa-virginite-par-bruno-bertez/

    Bon week-end

    Commentaire par H. — 14/01/2012 @ 13:01

  29. Hello, je répond ici parce que vous avez fermé le fil de commentaires après m’avoir pris pour ce que je ne suis pas : un débile.

    Vous avez de merveilleux principes, mais vous semblez être profondément naïve. Je le répète, renseignez-vous et informez-vous sur le 11 septembre. Votre opposition aux thèses alternatives est sans aucun fondement factuel, cela semble davantage être une considération morale.

    Il y a des centaines de preuves matérielles qui démontrent que les versions officielles (car elles ont évolué, mais vous devez le savoir, puisque vous semblez si sûre de vous ?) est fausse.

    Quelques faits indiscutables et vérifiables + des questions auxquelles vous ne pourrez répondre vu votre paradigme de pensée :
    – Présence de nanothermite dans les poussières des bâtiments… (je suppose que vous ne savez même pas ce que c’est !)
    – 2 avions… 3 tours tombées. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des bâtiments à structure d’acier se sont effondrés suite à un incendie. Idem pour le béton pulvérisé.
    – Comment un avion de 38m d’envergure peut-il faire un trou de 4m dans un mur et disparaître totalement ? (Pentagone)
    – Le gouvernement a reçu toutes les informations nécessaire pour être en alerte, rien n’a été fait, pis encore, les enquêtes démarrées par des agents non corrompus ont été freinées ou annulées.
    – Ben Laden a été soigné (deux semaines) à l’hôpital américain de Dubaï par le chirurgien américain Terry Callaway. Il y aurait reçu la visite de Larry Mitchell, représentant local de la CIA. Je dis « aurait », parce que la CIA n’a évidemment pas confirmé l’info. Alex Standish éditeur de Janes Intelligence Revue a d’ailleurs conclu que le 11 septembre était dû à « la décision politique de ne pas agir contre Ben Laden ».
    – Voir tous les témoignages et les preuves écartés
    – Pourquoi la chasse américaine n’a pas agit (alors même que les procédures sont très strictes), sauf pour l’avion qui s’est mystérieusement crashé à Shanksville ?
    – Comment un pilote incapable de piloter un Cessna a-t-il pu effectuer la manoeuvre improbable relevée par les radars sur le Pentagone ?
    – Pourquoi au moins 5 des présumés kamikazes sont-ils toujours en vie ?
    – Que faire du témoignage de Susan Lindauer ? http://jmoadab.wordpress.com/2012/01/05/11-septembre-guerre-en-irak-une-ex-agent-de-la-cia-temoigne/ Elle est folle elle aussi ?

    Je ne suis pas un troll, bien au contraire, mais je suis assez agacé par le fait que 10 ans après, certains s’évertuent à défendre une version totalement déconnectée de la réalité et à calomnier ceux qui cherchent la vérité sans prendre le temps de vérifier les informations.

    Journaliste vous vous dites hein…

    Soit vous êtes de bonne foi et vous faites l’effort de vérifier ce que je vous dis, et vous acceptez d’avoir vécu plus de 10 ans dans l’erreur (je conseille la lecture de « Le nouveau Pearl Harbor » de David Ray Griffin, professeur de philosophie et de religion), soit vous restez dans l’ignorance et vous continuez à croire que vous détenez la vérité.

    Mais dans ce cas, pour la santé mentale du public, merci de changer de métier ! L’honnêteté intellectuelle est indispensable pour être journaliste, cela évite d’être manipulé, comme vous l’avez été.

    Mon message n’a rien d’agressif, donc si celui-ci est supprimé, j’en concluerais que votre position n’est pas neutre, et que vous avez vous-même intérêt à faire taire l’évidence du complot.

    J’ai décidé de mettre ma vie au service de l’information des citoyens. Toute personne s’opposant à cette démarche transparente et documentée sera considérée comme un ennemi à abattre intellectuellement parlant.

    Mais j’ose croire que vous êtes de bonne foi et que vous saurez modifier votre jugement, et que vous n’userez pas de procédés malhonnêtes pour vous défiler.

    Errare humanum est persevare diabolicum, n’oubliez pas 🙂

    Bien à vous,

    Jonathan

    http://jmoadab.wordpress.com

    Commentaire par Jonathan Moadab — 14/01/2012 @ 14:51

  30. PS : j’ai pris mon commentaire en screenshot, au cas ou vous auriez la sordide idée de le supprimer…

    Commentaire par Jonathan Moadab — 14/01/2012 @ 14:52

  31. @Jonathan Moadab : c’est fou ce que la parano est intimement lié au complotisme. Comme je ne supporte ni les agressifs, ni les gens qui viennent se faire de la pub chez moi et encore moins les procéduriers, vous êtes officiellement viré. Ce qui vous donnera l’occasion de rédiger chez vous un billet sur les médias mainstream, ce dont je me délecte par anticipation.

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 14:56

  32. J’ajoute que ce blog est programmé pour retenir les commentaires contenant plus de deux liens pour lutter contre les spams, tous les commentateurs ici le savent. Au moment où vous rédigiez votre commentaire de menaces, j’étais en train de débloquer le com’ précédent. Cet exemple illustre à merveille la manière dont on peut tordre la réalité en substituant à des raisons simples et techniques, des interprétations excentriques.

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 15:02

  33. C’est quoi, le screenshot? ça paraît bien intéressant!
    Hi, hi!
    Je sors.
    Une dernière pour la route: anagramme de TAXE TOBIN?
    EXIT NABOT!

    Hi, hi!
    Je sors pour de bon (il y a un match de rugby à Toulouse…)

    Commentaire par araok — 14/01/2012 @ 16:40

  34. @araok : un screenshot ? C’est un truc de la CIA. Chuuuuuuuut, faut pas le dire. Bon match !

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 16:46

  35. « J’ai décidé de mettre ma vie au service de l’information des citoyens. Toute personne s’opposant à cette démarche transparente et documentée sera considérée comme un ennemi à abattre intellectuellement parlant. »
    Visiblement, on a affaire à un journaliste de Marianne, pas moins. 😉

    @ Araok

    Excellent. Total respect.

    Commentaire par H. — 14/01/2012 @ 16:50

  36. @laplume

    je n’ai pas d’opinion tranché sur le 11 septembre et pour tout avouer je m’en bats la breloque, mais vous pourrez avouer tout de même que ce n’est pas forcement la vérité qui sort et que les journaliste ne font pas tout le temps le travail d’investigation nécessaire pour « trouver », il y a par exemple des sujets qui ne sont pas sortis
    – Mazarine pingeot, alors que tout le monde savait.
    – Quand on voit le nombre de journaliste et seulement un seul qui a sorti l’affaire clearstream, dans la réprobation totale de toute la profession, vous y compris (alors qu’il gagne tous ses procés – en appel), donc ce qu’il dit est _vrai_
    – Quels journalistes enquêtent sur Karachi ?

    et c’est sans trop chercher, juste de mémoire.

    Attention, je ne dis pas que les complotistes ont raison, je dis juste que votre argument, « si c’était vrai, les journalistes « mainstream » le dirait » n’est pas 100 % vérifiable.

    Commentaire par herve_02 — 14/01/2012 @ 16:55

  37. @laplumedaliocha
    Ce ne sont pas les façons d’investire des français que je mets en cause, mais les compagnies auxquelles ils ont confie et investie leurs épargnes.
    La dette nationale devient donc la responsabilité entière de la population dont l’empreint a bénéficie les citoyens, contribuable ou pas.
    Dépenser plus que l’on gagne mène a la faillite, donc l’état en premier doit trouver les revenues équivalents au dépenses, sinon les déficits s’accumulent. Imprimer plus de monnaie conduirait la France au désastre comme cela a été constate en Argentine et pendant la République de Weimar, et j’en passe.
    La notation AA n’est pas un désastre, des précautions budgétaires sont a prendre pour redresser la confiance fiscale du pays et de l’Europe.
    Le manque de confiance fiscale n’encourage pas les investisseurs d’acheter les bons des trésors français (que ce soit votre grande mère ou une banque)
    Surtout, n’oublions pas le taux des empreints de la dette montera, et cet argent devra sortir de la poche des contribuables et réduire les programmes sociaux. Cela n’est pas mon idee seulement une constatation que j’ai vecu.
    L’investissement pour la croissance des petites entreprises deviendra plus sérieusement affectées, et plus difficile de trouver des fonds pour leurs expansions, ainsi éliminerait les possibilités de créations d’emploie, la création d’emploie est la clef vital pour ce sortir d’une telle salade.
    J’oubliais : aux lecteurs n’assassiner pas le messager.
    Passez une bonne fin de semaine
    RF

    Commentaire par Richard Fitoussi — 14/01/2012 @ 18:50

  38. @kuk
    Vous êtes dans un cauchemar si vous croyez que l’Argentine est un choix pour la France!
    Pour votre salut, j’espère que les dirigeants français ne feraient jamais ce choix que vous proclamez.
    Avez-vous vraiment vécu en Argentine pour écrire une chose si désolante?
    RF

    Commentaire par Richard Fitoussi — 14/01/2012 @ 18:58

  39. @herve_02 : oula ! ne mélangeons pas tout. D’abord je trouve très sain qu’on se pose des questions, y compris sur le 11 septembre, et qu’on continue de chercher. Je me méfie simplement des thèses complotistes que l’on vous assène comme des vérités vraies. Parce que derrière le complotisme, il y a une idéologie : les médias « officiels » (en réalité les professionnels de l’information) mentent volontairement pour maintenir le système en place, à la solde du grand capital. C’est un mélange mal compris de critique des médias par des philosophes et sociologues, nourri de révolte individuelle et alimenté par des gens qui ne se reconnaissent pas dans les médias, souvent parce qu’ils appartiennent aux extrêmes (droite ou gauche). Le tout largement pétri de paranoïa et de folklore ésotérique, et porté par des ego surdimensionnés (hypertrophie du moi et délire de persécution sont de mémoire les caractéristiques du paranoïaque, mais je ne suis pas psy, c’est à vérifier). Le résultat de ce petit bordel intellectuel est souvent séduisant autant que discutable. Donc il ne s’agit pas de défendre les médias en prétendant qu’ils ont toujours raison, mais de se méfier des farfelus alternatifs 😉 ne serait-ce que parce qu’ils nuisent à ceux qui ont vraiment quelque chose à dire qui ne va pas dans le sens de la pensée dominante du moment.
    Sur Pingeot, convenez que c’est quand même moins important que les attentats du 11 septembre, les confrères savaient mais se sont tus. C’est pas du complot de médias maintenant en place le système dominant, c’est de la lâcheté mondaine.
    Sur Clearstream, la justice a donné raison à Denis Robert et j’en suis autant heureuse pour lui que pour la profession. Mais les juges n’ont pas dit qu’il avait raison, ils n’en n’ont pas le pouvoir, ils ont dit qu’il avait fait un travail sérieux et donc commis aucune faute professionnelle ou pénale en livrant le fruit de ses recherches. C’est différent. Pour ma part, je ne le suis pas dans son raisonnement, Clearstream pour moi est un simple outil technique susceptible d’être bien ou mal utilisé, mais je peux me tromper, c’est lui qui a enquêté, pas moi.
    Quant à Karachi, j’avoue que je n’ai pas suivi, je n’aime pas les affaires, ce qui m’intéresse ce sont les grands courants de fond qui agitent la société. Pour moi les affaires ne sont que des épiphénomènes, mais là-dessus, je suis une bizarre par rapport à mes confrères, donc ça ne regarde que moi. Toujours est-il qu’il me semble que Mediapart a fait du foin là-dessus, non ?

    Commentaire par laplumedaliocha — 14/01/2012 @ 19:00

  40. Le triple A : complot ou pas complot ?
    On ne peut, logiquement, décider a priori sur le fond (sur la vérité), lorsque celui-ci est indiscernable : si on le fait, on est de mauvaise foi (on est embarqué soi-même dans un a priori qui nous mène par le bout du nez).
    L’histoire montre qu’il y a eu, bel et bien, des complots, qu’il y a eu des gens qui se sont imaginés, bel et bien, être victimes de pseudo complots, et qu’il y a eu, pour compliquer encore un peu plus la situation, des gens qui ont fait croire qu’ils étaient victimes d’un complot pour se tirer d’un mauvais pas.
    Il y a deux voies : l’une que suit, à la loupe, le détective qui va mettre bout à bout tous les morceaux du puzzle pour en tirer des probabilités (faibles, fortes ..). Le 11 septembre a laissé derrière lui des éléments et on attend une synthèse qui mettra tous les éléments en relation et tout le monde d’accord (pour l’heure, comme on dit dans les romans, aucune hypothèse n’est à négliger) : personnellement je crois « en » Ben Laden (et je n’ai jamais douté).
    L’autre voie, est en quelque sorte, plus méditative. Quid de la presse, pour que, de fait, beaucoup de gens doutent des « nouvelles »? Comment expliquer ce « phénomène » de doute partagé. On doute lorsqu’on a des raisons de douter. A-t-on raison de douter de la parole officielle US? Oui, mille fois (Irangate, Guerre en Irak ..) .. bref, dès que l’armée US ouvre la bouche, on peut, on doit, douter. A-t-on raison de douter de la presse ? C’est là, l’os (ça va encore être de notre faute !). Car si on peut raisonnablement douter de la parole d’un politique dont on sait qu’il est, essentiellement et jusqu’à la saint glinglin, un machiavel condamné à faire gober à son électeur que la pluie ne mouille pas (en tout cas, moins que chez nos voisins), par contre douter de la presse nous répugne (comme de devoir douter de notre ami), car c’est le monde familier qui s’écroule. Que beaucoup ne fassent pas confiance en ce qui pourtant est écrit, noir sur blanc, dans le journal, c’est signe de dictature (personne ne lisait plus la Pravda et l’URSS s’est écroulé)! Comme le médecin qui s’interroge sur ce qui se passe dans ce corps en voyant tel symptôme, la presse devrait se demander pourquoi, systématiquement, et contre la raison, « on » doute d’elle.
    Ce « on » est, peut-être, ce qui va nous mettre sur la voie. Prenons le triple A. A droite, on n’est pas content et on crie au complot (les agences de notation font partie du monde anglo-saxon, or.., donc ..et que-sais-je encore..), à gauche on est content et la presse qui se fait l’écho, sans analyse critique, des Agences ne provoque aucune émotion particulière. Par contre à droite, on dit : les journalistes sont de gauche,la preuve, ils ne critiquent pas les Agences, ils sont de mèche avec le parti de l’étranger et tuti quanti. Bref la mauvaise foi, qui masque l’enjeu véritable, le pouvoir, n’en finit pas de s’en prendre à la presse qui ou bien, sert un camp, ou bien sert l’autre. L’idée que la presse pourrait être impartiale et vertueuse (cherchant la vérité factuelle et ouvrant ses colonnes à des débats contradictoires sur les sujets qui comptent) est en perte de vitesse et c’est dans cette brèche que l’eau s’engouffre, le doute. Le doute ne touche pas quelques illuminés seulement, mais le « on » qui souffre de voir son camp attaqué ignominieusement et dont l’imagination s’enflamme au moindre « signe » de compromission de la presse avec l’autre camp.
    C’est une montée du doute que révèlent toutes ces théories du complot, et en deçà de leur contenu plus moins farfelu, il y a à entendre la question de la vérité dans la presse (telle que Cornu tente d’en prendre la mesure dans son livre).

    Commentaire par Bray-Dunes — 14/01/2012 @ 22:09

  41. @Aliocha…

    Excusez du peu, lorsque l’on voit à qui appartienne les médias, on SAIT qu’ils ne voudront jamais renverser le système. Maintenant peut être que ce n’est pas le but.

    Ensuite, sur le fond de votre post, vous bottez en touche et ne répondez à rien, parce qu’il n’y a rien à répondre. Oui peut être que les thèses complotistes sont des billevesées ou peut être pas. Maintenant dès qu’une personne en parle : elle se fait expulser de partout alors qu’a aucun moment et dans aucun endroit, et dans aucun organe de presse, on a expliqué tous les faits troublants et répondu aux questionnements des complotistes. Moi je ne vois que cela, et cela m’interpelle.

    Si c’était aussi évident que ce qu’ils racontent c’est des conneries, il y aurait des réponses à chacun de leurs arguments.
    Par exemple la 3ème tour pas touchée et qui s’effondre quand même.
    Par exemple un avion complet qui disparait en percutant le pentagone.
    Par exemple, ou en est l’enquête officielle et l’enquête indépendante.

    Voila, maintenant peut être qu’il n’y a pas de complots, juste des cons à tous les niveaux, ce qui serait presque » encore plus préoccupant. Après les armes de destructions massives invisibles de l’irak, la guerre à ben laden en Afghanistan, les hordes de démons de l’iran… on nous prend tout de même pour des cons, et cela ne vient pas des complotistes.

    ps : Denis robert sait qu’une chambre de compensation est un outil et qu’il n’est pas mauvais en soit, il dit juste que CET outil est utilisé à des fins de blanchiment d’argent et que, en gros, le monde politique et le monde économique s’en sert pour détourner du fric.
    Et que même si c’est un outil, on ne devrait pas pouvoir effacer des transactions.

    Commentaire par herve_02 — 14/01/2012 @ 23:18

  42. @Richard Fitoussi : Je n’ai jamais vécu en Argentine. Je vous renvoie une question : pouvez-vous affirmer que l’Argentine, qui avait commencé à appliquer le remède du FMI (cure d’austérité et coupes dans les budgets publics suite à la déflation) si elle avait continué à appliquer le plan du FMI et de la banque mondiale ?

    Par ailleurs, je ne dis pas qu’on doit appliquer les mêmes recettes que l’Argentine, notre monnaie n’est pas aussi fragile que le peso argentin, mais que les créances peuvent être renégociées (c’est bien ce qui a été fait pour la Grèce ?), qu’elles résultent d’un rapport de force, ou qu’elles peuvent être payées avec d’autres emprunts à taux zéro à une banque centrale. Car l’essentiel de notre dette provient, depuis 73, des intérêts qui pour être payés ont nécessité de nouveaux emprunts générant des intérêts sur les intérêts.

    La seule question qui m’intéresse est : qui va payer et à quelle échéance, qui est responsable ?
    Les citoyens français ? nos enfants ? les investisseurs privés qui ont acheté des bons du Trésor ? Les gouvernants ? Les banques ? Les assurances ?

    Commentaire par kuk — 15/01/2012 @ 02:04

  43. Kuk
    VOTRE QUESTION: qui est responsable ? Les citoyens français ? nos enfants ? Les investisseurs privés qui ont acheté des bons du Trésor ? Les gouvernants ? Les banques ? Les assurances ?

    REPONSE: TOUS, d’une façon ou d’une autre, par l’impôt l’état utilisera les fonds relevés pour payer les intérêts et le principale de la dette.
    Une dette est une dette et doit etre repayee.

    L’Argentine fut forcée de dénationaliser la plus grande majorité des compagnies nationales, Télé communication, transport, mine, sidérurgie et j’en passe en plus les retraites furent coupée toutes assistance sociales furent éliminées et pire leur monnaie ne valais plus rien. Les revenues de ces ventes sont parvenues au détenteur de la dette après des négociations menant à $0.10 pour chaque $1.00.

    Les banques et tous leurs associées financiers du monde entier ont durement casquées, mais personne n’a versée de larmes pour eux.
    Aujourd’hui les Argentines souffrent encore, mais ils ont choisi un gouvernement qui ne s’engage plus en déficits dérisoires. Dans cinq ans l’argentine sera au même niveau que le Chile.

    Les protestations en Grèce ne servent à rien. La Grèce à beaucoup trop citoyen qui ne paye pas d’impôts et la dénationalisation ne va pas tarder.

    La France est tres loin de cet enfer fiscal, car vous avez les dirigents de votre gouvernement plus sensible aux affaires fiscales.
    Ci la France désire suivre un model fiscal qui a été épargné des débâcles de NY; le CANADA est la réponse! les resultats le prouvent!
    Je vous souhaite une bonne soirée.
    RF

    Commentaire par Richard Fitoussi — 15/01/2012 @ 06:30

  44. @Richard Fitoussi :

    « Une dette est une dette et doit etre repayee ».
    « Les banques et tous leurs associées financiers du monde entier ont durement casquées, mais personne n’a versée de larmes pour eux »

    No comment.

    Commentaire par kuk — 15/01/2012 @ 11:51

  45. @Richard Fitoussi : vous faites bien de rappeler le triste sort de nos amis banquiers, je vais placer de nouvelles idoles sur mon petit autel, à côté des agences de notation…
    @Kuk : 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 15/01/2012 @ 13:18


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :