La Plume d'Aliocha

05/05/2011

Baptême de radio

Filed under: A propos du blog — laplumedaliocha @ 17:12

Mardi fut un grand jour, j’ai reçu mon baptême de radio !

En clair, je suis entrée pour la première fois dans un studio. Si j’en fait un petit billet, c’est que j’ai été très impressionnée. D’abord parce que je ne connaissais pas du tout le monde de la radio, j’appartiens à la presse écrite. Ensuite, parce que habituellement, c’est moi qui pose les questions. Je devinais déjà ce qu’il pouvait y avoir de stressant à parler à un journaliste et j’avais pris l’habitude d’expliquer, rassurer, mettre en confiance mes interlocuteurs. Cette fois, je l’ai vécu et cette expérience me conforte dans l’idée qu’il ne serait pas inutile que les journalistes passent parfois de l’autre côté du micro pour comprendre la difficulté qu’il peut y avoir à répondre à leurs questions. Saisir ce qu’attend celui qui vous interroge, s’acclimater en quelques secondes à l’endroit, cerner les autres intervenants, apprivoiser le micro, la lampe qui s’allume et qui s’éteint pour signaler qu’on enregistre ou pas, les pauses, les temps de parole, adapter son discours à un public dont on ignore tout, adopter le rythme qui convient, éviter de dire des âneries, structurer son discours etc. C’est un sacré exercice.

Au passage, cela explique pourquoi les journalistes sont tentés d’interviewer toujours les mêmes personnes, en particulier à la radio et à la télévision. Il y a ceux qui comprennent tout de suite l’exercice et les autres. Personnellement, j’en frémis encore de trac et pourtant l’émission n’était même pas en direct (exceptionnellement). Pour ceux que ça amuse, c’est ici. J’étais invitée par l’émission Grand Angle sur RCF, animée par Christophe Henning, à débattre sur le thème « L’information à l’heure d’Internet » avec Pierre de Charentenay, rédacteur en chef de la Revue Etude, et François Ernenwein, rédacteur en chef du quotidien La Croix qui vient de lancer sa nouvelle formule. Le plus amusant, c’est qu’on m’a souvent reprochée sur ce blog d’être critique à l’égard du web. Mes interlocuteurs, eux, m’ont trouvée un peu trop geek à leur goût. Leurs réserves sont fondées. Je partage en particulier la crainte d’un monde totalement déshumanisé par l’écran et les interrogations légitimes sur l’avenir de l’information et des journalistes. Mais j’assume aussi mes espérances dans les formidables potentialités du web. Ce ne sont en réalité que les deux faces d’une même médaille.

Accessoirement, j’espère que cette intervention rassurera tous les geeks qui me surveillent du coin de l’oeil en me prenant pour une taupe du vieux monde. Je trouve qu’Internet est un formidable outil, mais il le sera d’autant plus qu’on saura l’observer avec un oeil critique et en retirer ainsi le meilleur en tenant à l’écart le pire.

Publicités

21 commentaires »

  1. Très jolie voix 🙂 (Oui, cela m’a marqué)

    Commentaire par Kaamoulox — 05/05/2011 @ 17:43

  2. Je confirme, très jolie voix, mais qui ne masquait pas le trac 🙂
    L’idée de cette rencontre entre un rédacteur en chef ‘presse classique’, un intervenant plus orienté ‘philosophie-religion’ et vous était bonne, car ‘Internet et Information’ est un sujet aux angles nombreux. Hélas, j’ai eu l’impression que la rencontre ne s’est pas faite. Entre un discours tres défensif type prendre son temps – prendre du recul – garder l’âme dans les actes, un discours très promotionnel (entendre une responsable de La Croix positionner son journal en terme de marque 10 fois en trois minutes, ça surprend!) et vous qui vouliez expliquer la dualité de votre démarche, il y a eu peu de rapprochement. Une petite attaque contre vous et c’est tout.
    En fait, vous étiez la seule à faire le pas en avant, à approfondir la position de vos interlocuteurs pour l’éclairer sous un autre angle: typiquement en citant les expériences Marianne2 (journaliste/invité) en contre-point au projet de La Croix. Votre coté journaliste sans doute 🙂
    Une emission assez réussie en fait, manquant peut-être un peu de rythme, mais à laquelle vous avez beaucoup apporté.
    Après, on peut discuter des opinions émises, bien sur, mais l’essentiel n’était pas là: vous nous avez fournit matière à reflexion, ce qui est le plus important.
    C’est toujours un plaisir de vous lire: je suis désormais impatient de vous entendre à nouveau.

    Commentaire par kaeldric — 05/05/2011 @ 21:57

  3. Quelle voix, mon Dieu, quelle voix! J’ai copié l’émission sur mon mp3 et je vais me l’écouter en boucle! 😉

    Sérieusement, vous avez dit que vous ne faisiez pas de journalisme sur votre blog mais ce n’est pas tout à fait vrai à mon avis : vos articles sur les audiences du procès Kerviel c’était un peu de la chronique judiciaire, non?

    Commentaire par mussipont — 05/05/2011 @ 22:09

  4. Re-bonsoir !

    Je vous écoute en ce moment et j’éprouve une belle frustation, si j’ose dire, la voix en radio est toujours évocatrice…

    Bravo pour la justesse de ton et votre analyse dans cette émission.

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 05/05/2011 @ 22:41

  5. Oups ! Frustration…!

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 05/05/2011 @ 22:44

  6. Bonsoir Aliocha
    Très heureux de vous avoir écouté et entendu dans cette émission qui était, à mon avis, un peu un dialogue de sourd avec vos 2 interlocuteurs. J’ai particulièrement aimé votre remarque sur ce que j’appelerais la « déontologie implicite » associé aux pseudos.
    Bravo et encore merci.
    Lambda

    Commentaire par Lambda — 05/05/2011 @ 23:45

  7. Prochaine étape : le studio télé. Et si votre plumage se rapporte à votre rama… heu enfin bref.

    Commentaire par Tocquevil — 06/05/2011 @ 00:15

  8. Vous devriez également essayer la télévision, avec la voix du deus ex machina (en fait, plutôt le homo technicus à la console) qui vous annonce qu’il faut démarrer… très amusant aussi. On voit aussi le contraste entre la radio / TV riche (p.ex. LCI) et la radio / TV pauvre (petites stations à studio unique, tournage avec caméra DV dans un bureau…).

    Commentaire par DM — 06/05/2011 @ 08:43

  9. C’est tout chaud et ça concerne un sujet qui nous avait beaucoup mobilisé : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/05/06/secret-des-sources-du-monde-l-enquete-du-procureur-courroye-invalidee_1517859_3224.html

    Commentaire par laplumedaliocha — 06/05/2011 @ 11:38

  10. Il me semble que sur ce sujet précis, nous étions tous d’accord sur ce blog pour estimer qu’il était probable et souhaitable eu égard à l’esprit de la loi de protection du secret des sources que cette enquête de Courroye diligentée contre sa consoeur soit invalidée.
    Pas de nouvelles de la plainte du Monde dans l’affaire Sénat ?

    Commentaire par Tocquevil — 06/05/2011 @ 12:44

  11. Bonjour,
    Je pense que cet article (dans le monde) pourrait vous intéresser: http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/06/le-ras-le-bol-des-journalistes-espagnols_1517969_3214.html

    Il s’agit de la couverture d’une démarche des journalistes espagnols qui ont décidé de refuser de venir aux « conférences de presse » des hommes politiques si on leur refuse le droit de poser des questions.

    Je crois qu’il y a une leçon possible pour la France.

    Commentaire par Xav — 06/05/2011 @ 15:22

  12. Bonjour,
    Un commentaire un peu hors sujet mais en plein coeur des préoccupations de votre blog:
    Le ras-le-bol des journalistes espagnols
    Pas le droit de poser des questions ? Alors il n’y aura plus de couverture médiatique.

    La presse française saurait-elle faire pareil ou mieux?

    Commentaire par ji_louis — 06/05/2011 @ 16:22

  13. Oups! Pardon pour le doublon :/

    Commentaire par ji_louis — 06/05/2011 @ 16:22

  14. @ji_louis : pas de problème, l’enthousiasme des commentateurs excite ma curiosité, je vais lire cela dès que j’aurais quelques instants 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 06/05/2011 @ 16:29

  15. Qu’ajouter de plus, les autres commentateurs ont un peu fait le tour des réflexions que je m’apprêtais a soulever. Toutefois, j’ajouterais que le fait que vous ayez un pseudonyme pour préserver la séparation entre votre personne professionnelle et la Plume d’Aliocha ne gâche en rien l’intérêt que je porte à votre blog. D’ailleur j’utilise le même principe avec mon pseudo qui est mon nom de plume ( ouvert ).

    Commentaire par Ceriat — 06/05/2011 @ 19:17

  16. Visiblement, c’est de votre voix dont on se souviendra. Les hommes, du moins. Tu m’étonnes. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 06/05/2011 @ 21:29

  17. Bonsoir ma chère,
    si j’avais su que vous n’aviez jamais fait de radio, je me serais payé le culot de vous inviter à mon émission. Sur une toute petite radio de Bretagne, mais très chaleureuse ! 🙂

    Commentaire par Triskael — 06/05/2011 @ 23:06

  18. Merci à Aliocha d’avoir accepté mon invitation sur RCF : la discussion était, je crois, assez riche, même si je conviens avec certains commentaires qu’il y avait un « grand écart » entre les invités… Mais l’émission s’intitule « Grand Angle », et j’ai l’ambition, justement, de faire se rencontrer des invités de larges horizons… Qu’une blogeuse puisse intervenir dans le cadre d’une émission autour de l’information me semble important, et trop souvent négligé par ailleurs. Un « baptême radio » qui augure bien d’un dialogue possible. Preuve que ce ne sont pas toujours les mêmes invités qui sont au micro !

    Commentaire par Christophe Hennin — 07/05/2011 @ 08:55

  19. Aliocha, quel plaisir de vous entendre !

    Habituellement par internet c’est plutôt un visage qu’on fini par mettre sur une voix ou des écrits (vive les sites de rencontres 😉 )

    C’est amusant, on a l’impression de vous rencontrer un peu, mais on découvre le son avant l’image (comme aux débuts de la TSF). Prévenez-nous quand vous passerez la TV.

    En tout cas, c’est effectivement plus la voix que les propos qui a marqué votre fan-club ! (dont je fais partie). Bref, si vous en avez assez du blog ou du journalisme, je pense que vous avez déjà votre public dans la chanson !

    Commentaire par Oeildu sage — 07/05/2011 @ 11:53

  20. @Christophe Henning : merci à vous de m’avoir donné l’occasion de parler d’un sujet qui me passionne et en plus dans un cadre tout à fait sympathique. Je crois que les difficultés de communication entre journalistes et blogueurs s’enracinent dans des peurs respectives alimentées par quelques extrémistes de la toile hurlant à la mort de la presse traditionnelle et à son remplacement par les blogueurs. De fait, les presse se crispe et passe alors pour corporatiste. La vérité à mon sens, c’est qu’il s’agit de deux activités distinctes et complémentaires qui finiront bien par apprendre à cohabiter pour le plus grand bien de l’information. Depuis que j’observe tout ceci, j’ai le sentiment que les thèses extrémistes se calment, que les fantasmes liés à l’émergence d’un nouveau monde commencent à se heurter à une réalité récalcitrante et que la presse de son côté apprivoise de mieux en mieux ce nouveau média. Reste le délicat problème de la rentabilité des éditeurs de presse, mais je pense qu’à force de tâtonnements, on finira bien par y arriver 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 08/05/2011 @ 11:23

  21. Ayant beaucoup de plaisir à vous lire, j’en ai eu autant à vous entendre et j’ai repris vos mots ce vendredi 13 mai dans Médialogues, émission radio quotidienne en Suisse consacrée aux médias
    http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/medialogues/

    A 19’40 dans l’émission ou en podcast séparé dès l’après-midi

    Commentaire par martine galland — 13/05/2011 @ 11:54


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :