La Plume d'Aliocha

17/02/2011

Ne citez plus le Président de la République sans guillemets

Filed under: Droits et libertés — laplumedaliocha @ 10:16

Bon, l’actualité du jour m’oblige à vous venir en aide. BFM TV m’apprend en effet que le professeur français qui a participé à une manifestation en Egypte avec une pancarte sur laquelle il était inscrit « Casse-toi pauvre con » (vous noterez au passage le soin apporté à l’orthographe, quand tout le monde écrit habituellement « cass’toi pov’con ») ce ressortissant français donc vient d’être rapatrié à Paris. Comme quoi, quand le Quai d’Orsay est vraiment motivé, il arrive sans difficulté  à extraire nos compatriotes des pays dangereux. Je me demande au passage si nos otages n’auraient pas intérêt à se faire filmer avec une pancarte arborant fièrement la citation présidentielle. Allez savoir…

Bref, ce professeur a été rapatrié, dit-on, pour sa sécurité, ce que dément le journaliste, François-Xavier Ménage, qui l’a interviewé lors de la manifestation.

Toujours est-il que ce n’est pas la première fois qu’un admirateur de Nicolas Sarkozy ne peut résister à la tentation d’exprimer son adoration à l’égard du Chef de l’Etat en reprenant l’un de ses propos les plus célèbres. Je les comprends. Il y a du Audiard dans cette saillie aussi courte qu’efficace et parfaitement balancée. Quand on l’entend, on voit immédiatement défiler les images en noir et blanc de quelques monstres sacrés du cinéma français, Gabin, Ventura etc. Les Tontons flingueurs version années 2000.

Mes chers compatriotes, comme dirait un président français, je vous en prie. Votre amour du Chef de l’Etat est louable, l’enthousiasme que suscite chez vous ses propos inspirés est largement partagé, mais cessez donc de jouer les plagiaires. C’est ça qui l’irrite Nicolas Sarkozy. Quand on cite quelqu’un, il est de bon ton de mettre des guillemets et de préciser le nom de l’auteur.

Par conséquent, je vous en conjure, la prochaine fois que vous voudrez utiliser cette phrase sur une pancarte, faites ainsi :

« Casse-toi Pauvre con »

(Nicolas Sarkozy, salon de l’agriculture 23 février 2008)

Publicités

51 commentaires »

  1. Toutes mes excuses aux lecteurs du blog pour cette série Nicolas depuis quelques jours. Je suis irritée, mais ça va passer et nous pourrons reprendre le rythme normal de nos discussions déconnectées des sujets un peu trop à la mode.

    Commentaire par laplumedaliocha — 17/02/2011 @ 10:31

  2.  » Je vous ai compris  »

    (Charles de Gaulle, Alger le 4 juin 1958)

    Commentaire par raven-hs — 17/02/2011 @ 10:59

  3. Ah mais oui mais… non ! Si on cite, faut citer correctement, M’ame Aliocha, et notre chercheur-de-croissance-avec-les-dents n’a pas prononcé le « re » de l’épithète. Et où est passée la ponctuation ?

    Je vote donc pour que la citation-étalon à entreposer au pavillon de Breteuil soit :
    « Casse-toi pauv’con ! »
    (Nicolas Sarkozy, salon de l’agriculture 23 février 2008)

    Aliocha : c’est tout le problème des mots historiques, ils sont souvent déformés. D’ailleurs est-on sûr qu’il a dit cela ? Moi je me demande si ce n’était pas plutôt « pousse-toi, mon bon » ? Vous noterez que la ryhtmique est la même, les sonorités sont similaires, si ça se trouve, c’est un gigantesque malentendu…De fait, il me semble qu’avant tout dépôt, nous ferions mieux de procéder à des analyses approfondies.

    Commentaire par Yepok — 17/02/2011 @ 11:07

  4. ça vient de tomber :

    « Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés, constate que, dans la situation créée par la publication du rapport de l’inspection des services pénitentiaires relatif aux conditions de la prise en charge de M. Tony Meilhon par le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de Loire-Atlantique, et eu égard aux informations que révèle celui-ci, le directeur interrégional des services pénitentiaires de Rennes n’est plus en mesure d’exercer son autorité dans des conditions compatibles avec l’intérêt du service.

    Il prévoit donc de mettre fin à ses fonctions après que l’intéressé, comme l’exige le droit, aura été mis en mesure de présenter ses éventuelles observations ».

    Commentaire par laplumedaliocha — 17/02/2011 @ 12:35

  5. Gigantesque malentendu : ah oui tiens, maintenant que j’y pense et si ma mémoire est bonne, il n’y a pas eu de démenti officiel qu’il ait prononcé ces mots qu’on lui prête…

    Commentaire par Yepok — 17/02/2011 @ 12:38

  6. « Je vous ai pris pour des cons et je ne me casse pas! »
    Citation de…bah un paquet de dirigeants…

    Commentaire par Ozarmétcétaira — 17/02/2011 @ 13:22

  7. Ne surtout pas oublier la ponctuation, comme on en prend si souvent l’habitude. Même si c’est plus rapide, retenez-vous donc d’écrire:

    « Casse toi pauvre con Nicolas Sarkozy […] »

    …qui pourrait être mal interprété.

    Bon je -> []
    (Mais aujourd’hui j’ai une excuse, j’ai dormi que 3 heures cette nuit)

    Commentaire par jor — 17/02/2011 @ 14:09

  8. Pour un prof’, je suggère plutôt:

    Vade retro, stultus pauperum

    qui a nettement plus de classe!

    Commentaire par Tendance — 17/02/2011 @ 15:17

  9. En fait, je crois qu’on vient de trouver mieux qu’Europe Assistance, c’est Orsay assistance : où que vous soyez à l’étranger, il suffit de brandir une pancarte « casse toi pauvre con » et immédiatement vous êtes rapatrié par le Quai d’Orsay. Pratique, non ?

    Commentaire par laplumedaliocha — 17/02/2011 @ 16:38

  10. @Aliocha :
    Bon, puisque mon comm’70 sous « Le coup de la fuite » s’est perdu dans la masse ou que vous m’avez mis un vent, je réitère ici en assumant pleinement le HS : avez-vous vu la série « Reporters » ? J’insiste, parce qu’après 5 épisodes, je trouve que ça reprend pas mal de questions que vous soulevez régulièrement ici, et que ça les traite plutôt intelligemment. Une bonne série, pas tout à fait à la hauteur de Engrenages quand même, mais très largement au-dessus du décevant Mafiosa (pour s’en tenir aux séries Canal+).

    Aliocha : non, rien ne se perd dans la masse, je lis tout, j’ai simplement oublié de vous répondre (de mémoire, j’étais en pleine cuisine et mon dîner allait brûler). Je ne connaissais pas et je vais regarder. Sauf que je suis pas abonnée à Canal….

    Commentaire par Vil Coyote — 17/02/2011 @ 17:27

  11. Fort bien 🙂 Ne vous en faites pas pour l’abo Canal+ : vous voulez le lien Amazon ou BitTorrent ? (/FuckHaopdi)

    Aliocha : bon, alors, on ne dit pas fuckhadopi devant une juriste blonde, ça la fait doublement rougir. Et on ne lui parle pas en croate ancien non plus, parce qu’elle comprend rien 😉

    Commentaire par Vil Coyote — 17/02/2011 @ 17:51

  12. Le jour où on mettra NS sur orbite, CB n’a pas fini de tourner.

    Commentaire par Ozarmétcétaira — 17/02/2011 @ 18:27

  13. A hadopi on lui dit : « Get the butter » ! (les cinéphiles reconnaitront)

    Aliocha : Tiens, ça faisait longtemps. Venant de vous, je ne sais pas pourquoi mais je pense à un film que je connais sans l’avoir vu 😉

    Commentaire par Un furet (il est passé par ici, il repassera par là) — 17/02/2011 @ 19:00

  14. Hein ? Comment ? On s’connait ? C’est que j’parle pas aux blondes inconnues comme ça, moi. J’suis un furet de bonne famille, hé ho. 😉

    SI vous pensez à un film dans lequel joua une actrice récemment décédée, laquelle regretta cette fameuse et visiblement douloureuse scène qui lui colla au train (c’est le cas de le dire) au point que dans les restaurants on lui offrait du beurre à profusion, vous avez tout bon.

    PS : assurez-vous l’assistance juridique si on se trimballe une pancarte comme vous nous invitez à le faire ????

    (et maintenant je retourne à mes montagnes…)

    Commentaire par Le furet (qui vient de passer par ici, et en toute logique repassera par là) — 17/02/2011 @ 20:21

  15. @ raven-hs (2)

    Et 54 ans plus tard…

    « Je vous ai pris pour des cons » (Nicolas Sarkozy, Fouquet’s, 7 mai 2012)

    Commentaire par Le furet (qui vient de passer par ici, et qui traine encore un peu dans le secteur et repassera quand mêmepar là) — 17/02/2011 @ 20:26

  16. Aliocha, sous le com 10,

    Vous oubliez de répondre à vos commentateurs? Tout ça parce que vous faites la cuisine. Brûlée, en plus. Ca, ça m’étonne pas: vous et la cuisine, cela ne peut se terminer qu’en une vaste incompréhension ou un incendie.

    Enfin bref, tel le mineur vous avez mangé du charbon (une fois de plus) et vos voisins vous appelle gueule noire. Je comprends que vous aimiez qu’on vous invite au resto. Ca vous change du carbone.

    M’enfin tout de même! On est là est on commente, quoi!

    Aliocha : or, donc, vous disparaissez sans prévenir, vous revenez, sans prévenir non plus, et en plus vous fomentez une mutinerie ! Mordiou. Sachez mon cher que je cuisine fort bien, je suis même actuellement l’objet d’une traque infernale organisée par quelques chefs étoilés qui tentent de m’arracher le secret de mes recettes. Les fous ! Ils ignorent que le génie ne se copie pas et que même s’ils connaissaient mes secrets, ils seraient bien en peine de les reproduire…

    Commentaire par tschok — 18/02/2011 @ 00:50

  17. @ Bonsoir tschok,

    Comme le jogging qu’elle aurait laissé tomber, c’t histoire de cuisine brûlée, ça tient pas la route, c’est de la com’ qu’elle essaie de nous faire gober alors qu’elle se joue de nos efforts participatifs.

    Dans le genre gros mensonges plus imaginatifs, y’a ça :

    http://www.liberation.fr/sports/01012320410-les-meilleures-excuses-de-dopage

    (j’aime bien l’histoire des 40 vaches par jour pendant 20 ans)

    Commentaire par Goloubchik — 18/02/2011 @ 01:19

  18. @ Tschok (16)

    Farpaitement ! Et j’ajoute « Foutredieu ! Bordel à queue ! F*ck ! F*ck ! F*ck !  »

    @ Aliocha (16) « traque infernale organisée par quelques chefs étoilés qui tentent de m’arracher le secret de mes recettes »

    Ca, ça ne s’appelle plus mitonner mais mythonner… Arf !

    Commentaire par Ferdydurke — 18/02/2011 @ 09:04

  19. Mon Dieu que c’est passionnant ! En temps de crise, je me demande bien laquelle des deux héritières nous allons porter sur le trône de France :
    http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/sinclair-bruni-le-match-a-commence-18-02-2011-1320902.php
    Qu’avez vous fait pour tant de biens, vous vous êtes donné la peine de naître, écrivait Beaumarchais, rien n’a changé, excepté que l’on pourrait ajouter ici « et d’épouser des politiques ». Franchement, on a vachement bien fait de faire la révolution.

    Commentaire par laplumedaliocha — 18/02/2011 @ 11:03

  20. à aliocha 18
    Chère hôtesse, il me semble que ce sont, en l’occurence, les politiques qui ont épousé de riches roturières (on dit que madame Sinclair écrirait un livre où elle explique l’origine de sa fortune…).

    Commentaire par araok — 18/02/2011 @ 11:34

  21. Aliocha,

    Mais faut ouvrir un resto! J’ai déjà le nom: La Cocotte d’Aliocha.

    Quelle est votre spécialité?

    PS: mais vous savez que je ne vous quitte jamais des yeux, m’enfin voyons.

    Aliocha : tradition familiale transmise sur plusieurs générations : lotte à l’armoricaine, noix de veau à l’italienne. Plus récemment, le bar de ligne en papillotte. Sans compter bien sûr mes créations personnelles 😉

    Commentaire par tschok — 18/02/2011 @ 12:04

  22. @ Aliocha en réponse au 16 tschok
    « …vous fomentez une mutinerie  »
    Mais non ! Il proposait juste une minuterie !
    Accessoire indispensable pour surveiller la cuisson, quoi !

    Aliocha : accessoire de débutant. La cuisson, c’est une question de parfum, de musique, de couleur, de texture, bref de sens, de feeling ! La minuterie, c’est bon pour le congelé au micro-onde. Pft !

    Commentaire par Clafoutis — 18/02/2011 @ 12:39

  23. @ Clafoutis : vous rigolez, ce type, vous ne le connaissez pas : c’est un grand adorateur des plaques à induction devant l’éternel. Il lui est même arrivé de soutenir que les plaques électriques, c’était pas si mal. Sûr, qu’il voulait mettre le bazar.

    Commentaire par Jalmad — 18/02/2011 @ 12:49

  24. M’en fous… j’serai privé de dessert de toute façon. Comme d’hab.

    Aliocha : c’est amusant chez vous, cette propension à vous plaindre d’obtenir ce que précisément vous recherchez. Mystère de l’âme masculine…

    Commentaire par Ferdydurke — 18/02/2011 @ 12:59

  25. Quand je vous dis qu’Orsay assistance fonctionne de manière optimale pour peu qu’on ait l’idée de citer le président sur une pancarte :
    http://www.rue89.com/2011/02/17/casse-toi-pov-con-la-france-invente-loutrage-a-dictateur-190985

    Commentaire par laplumedaliocha — 18/02/2011 @ 13:25

  26. @ Ferdyduke : De toute façon y’a jamais jamais de Danette chez Aliocha.

    Commentaire par Mussipont (=Opération Aliocha sur Twitter en 2011) — 18/02/2011 @ 13:46

  27. C’est mon côté p’tit con-rebelle-adolescent qui veut ça…

    (d’toute façon, j’en veux pas de vot’ dessert, il est même pas bon. Groumph !)

    Commentaire par Ferdydurke — 18/02/2011 @ 13:49

  28. Mais Jalmad, je le maintiens!

    La plaque à induction, c’est élégant, facile d’entretien, pratique, écolo (si) et cela assure une cuisson d’une précision millimétrique. Je ne peux imaginer qu’on puisse tarir d’éloges à son sujet et je la recommande vivement aux anxieux du gaz (ceux qui se souviennent de quoi est mort Zola) ou au grands distraits qui, comme moi, oublient régulièrement un truc sur le feu, car la plaque à induction, Mesdames et Messieurs, est dotée d’une sécurité infaillible. On ne peut donc pas fondre les plombs (comme on disait à la SNCF).

    Ca a un seul défaut: c’est allemand.

    (pourquoi les plaques à induction sont elles noires? Parce qu’elles portent le deuil de notre industrie, sniff)

    Commentaire par tschok — 18/02/2011 @ 14:46

  29. @ Clafoutis,

    Vous avez parfaitement raison: la cuisine est une affaire de thermochimie. Tout est dans la mesure de la cuisson.

    Ne vous laissez pas impressionner par Aliocha qui nous fait son numéro d’apache à la poursuite de son troupeau de bisons. Les sens n’ont rien à y voir: la recette et le thermostat, plus la minuterie, rien d’autre.

    D’ailleurs les aveugles font très bien la cuisine aussi, comme quoi c’est des salades toutes ces histoires de grands mères.

    Commentaire par tschok — 18/02/2011 @ 14:51

  30. Avec les vicissitudes rencontrées récemment par des compatriotes ayant souscrit aux services d' »Orsay assistance », je ne serais pas sûr de vouloir souscrire un contrat auprès de ce prestataire, si je devais un jour me déplacer dans une contrée dangereuse.

    Sinon, il est pas mal ce blog, on y parle également cuisine. J’ai moi-même une question existentielle: pour les woks, faut-il plutôt choisir l’acier-carbone ou la fonte? D’après ce que j’ai compris l’acier inox est à bannir, de même que les revêtements anti-adhésif, et la plaque à induction ne semble pas adaptée aux Woks.

    Pour simplifier la cuisson de riz et s’épargner l’obligation de la minuterie, je recommande également les autocuiseurs de riz: La découverte de cet outil ménager a réenchanté ma modeste existence.

    Commentaire par Switz — 18/02/2011 @ 15:32

  31. @ Switz

    C’est pas tant l’outil qui compte que la matière première. Aliocha, par exemple, ne jure que par le riz complet (dont elle bourre ses placards). A raison, car la cuisson du riz incomplet se révèle extrêmement délicate.

    Commentaire par Goloubchik — 18/02/2011 @ 16:15

  32. il faudrait quand même rendre justice à notre président, qui ne diraterait plus ce genre de propos depuis qu’il apprend la grammaire en lisant Céline et lutinant Carla, tandis qu’icelle lui narre le Littré

    mon amoureux : on ne dit pas « casse-toi pauv’ con »
    mais on dit : « il fusserait préférable cher amoindri du neurore de gauche que vous déplassassiez l’intégralité de votre personnage en un endroit éloigné qui ne pusserait point êtrasse visible de mon auguste personne présidentialisée »

    On pourra d’ailleurs le vérifier prochainement au salon de l’agriculture.

    Commentaire par alainx — 18/02/2011 @ 16:43

  33. tschok, allemande, la plaque à induction?

    Elle ont été développées et popularisées par feu le groupe français Thomson-Brandt. Ses marques Brandt, De Dietrich et Sauter sont désormais sous la bannière du groupe espagnol Fagor, mais les tables à induction restent essentiellement fabriquées dans les usines françaises reprises par ce groupe.

    Bon si vous avez du Siemens-Bosch, c’est bien mais c’est plus cher…

    Commentaire par Tocquevil — 18/02/2011 @ 17:20

  34. @ Tschok

    Verdammte Scheißerei!

    Etre allemand n’est pas un défaut… hum… sauf de 1933 à 1945, bien évidemment.

    Commentaire par Ferdydurke — 18/02/2011 @ 17:48

  35. @ tschok (à vos souhaits)
    Oui, l’induction est parfaite : souplesse, sécurité, rapidité, économie, et la fameuse minuterie !
    Quant à la phrase stigmatisée car mal comprise, je pense que son auteur s’adressait en fait à un cuisinier de bas étage (et ayant fait son service dans la Royale – raison supplémentaire de le détester) et l’apostrophait ainsi : « casse-toi, pauvre coq ».
    Depuis les doeufs sont brouillés…

    Commentaire par Clafoutis — 18/02/2011 @ 17:58

  36. @ Switz : du riz à l’autocuiseur ? arghhhhhhhh, hérésie…..le riz à l’iranienne, il n’y a que ça de vrai.

    Commentaire par Jalmad — 19/02/2011 @ 09:30

  37. @ Jalmad

    Je ne doute pas de la qualité du riz cuit à l’iranienne mais pour avoir hérité d’un cuiseur à riz d’une japonaise (ustensile qu’on trouve aussi bien sûr en chine, le cuiseur, hein, pas la japonaise), je vous assure que le riz cuit ainsi est excellent.

    De toute façon, une cuisson de qualité dépend avant de la préparation du riz :
    D’abord on le lave afin de le débarrasser de son amidon, en le massant entre les doigts sans l’écraser dans un récipient rempli d’eau qu’on change. On le masse jusqu’à ce que l’eau du récipient reste claire. 3-4 fois suffisent la plupart du temps.

    Puis, on le laisse s’égoutter dans une passoire avant de le passer au cuiseur, surtout sans le noyer dans l’eau : Le niveau de l’eau ne doit pas dépasser de plus de deux centimètres (la première phalange d’un doigt) celui du riz. Après environ dix minutes de cuisson à couvert, on éteint le cuiseur, on laisse le couvercle et la vapeur finit de gonfler le riz. Evidemment, il ne doit plus y avoir d’eau dans le cuiseur et de cette dernière étape dépend la « viscosité » du riz.

    Si on préfère un riz plus tendre, on le laisse reposer dans de l’eau froide avant de le cuire.

    On fait à peu près pareil au wok (leçon d’une franco-vietnamienne…) : On utilise d’ailleurs les premières eaux de rinçage pour dégraisser le wok (jamais de savon ou de détergent dans un wok) ce qui permet d’éviter de devoir culotter son wok trop souvent.

    C’était la minute popote… 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 19/02/2011 @ 12:19

  38. Puisqu’on en est à la cuisine et que je prépare le déjeuner, qui connait ici les haricots azukis ? Ce sont de remarquables petits haricots rouges très consommés au Japon. Vous les faites cuire environ 1 heure, un volume de haricots trois volumes d’eau, et une algue Kombu pour faciliter la cuisson (on les trouve sèches, en maisons de régime et parfois même fraiches). Vous les servez tièdes ou froids, avec un peu d’huile de sésame grillée et une pointe de Tamari. C’est à tomber ! Pour les amateurs de dessert, je recommande le spécialiste à Paris de la pâtisserie japonaise, justement à base d’azukis : http://www.toraya-group.co.jp/paris/magasin/index.html

    Commentaire par laplumedaliocha — 19/02/2011 @ 12:37

  39. @Jalmad

    Ben, je suis un garçon et les défauts de mon genre me pousse à choisir l’effort minimal pour une efficacité maximale lorsque j’œuvre aux fourneaux. Et pis, l’autocuiseur c’est quand même bien, n’osez pas critiquer mon sublime riz thai au jasmin, qui a déjà fait chavirer en pâmoison plusieurs de mes invités.

    Pour l’heure, le riz à l’iranienne m’inspire trop de craintes pour que je me risque à la chose. çà semble bien compliqué.

    Commentaire par Switz — 19/02/2011 @ 12:42

  40. @ Aliocha (38)

    Yep, je connais. Ladite japonaise m’en a fait manger mélangé avec un fromage (du moins quelque chose qui s’en rapproche et dont le nom m’échappe) fondu à l’odeur aussi forte que le goût. A ce qu’elle m’en disait, cela venait de l’île d’Hokkaido d’où elle était originaire, zone au climat plus rigoureux que dans le reste du Japon et longtemps plus pauvre, donc encline aux plats simples et qui tiennent bien au corps. Ile où, pour l’anecdote, un ours boulotte de temps en temps un p’tit vieux…

    Je vais essayer votre recette. Cela m’a l’air bien bon !

    Aliocha : j’ai toujours su que vous préfériez les brunes. Si vous avez vécu avec une japonaise, vous savez qu’on ne sale pas à la cuisson, mais avec un peu de sauce soja avant de servir. Surtout si vous utilisez les algues. Je ne vous apprends pas non plus qu’il faut les dessaler avant, et qu’on peut les manger, très bon pour corps !!! 😉 L’huile de sésame grillé est à se pâmer, vous la trouverez aussi en maison de régime.

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011 - 2ème bataillon) — 19/02/2011 @ 13:14

  41. @ Aliocha

    Ben… disons qu’en Asie, la question de la couleur de cheveux ne se pose pas vraiment et je sens que je vais vous envoyer une photo d’une jolie blonde pour vous rassurer 😉

    Yep pour le reste. De toute façon, je ne sale jamais rien – à part le café – tout aliment étant déjà naturellement salé. J’essaierai l’huile de sésame bien que j’évite l’utilisation de corps gras en cuisine… hum… à part l’huile d’olive de qualité, avec modération.

    (ça va, ça ne fait pas trop macho de parler cuisine ? :-° )

    Aliocha : ne supprimez pas le gras mon cher, il est vital. Et c’est une allergique gustative aux graisses qui vous le dit 😉 Personne ne me ferait manger par exemple de cuisine au beurre ou le gras d’un jambon, fut-il d’une qualité exceptionnelle. L’huile d’olive est excellente, mais ne suffit pas. Pensez à utiliser de temps en temps un filet d’huile de colza. Quant à l’huile de sésame grillé, une cuillère à café suffit tant elle est parfumée. Le flacon est minuscule et coûte les yeux de la tête (6 ou 7 euros les 25cl) mais pour moi, c’est du caviar…ça va, c’est pas trop chieuse maternelle comme conseils ? 😉

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011 - 2ème bataillon) — 19/02/2011 @ 14:34

  42. Prochainement sur ce blog, un comparatif sur le massage tantrique du partenaire à l’huile de sésame grillé/à l’huile d’olive première pression à froid.

    Commentaire par Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011 — 19/02/2011 @ 14:47

  43. @ Aliocha (41)

    Non, non. La chieuse de qualité supérieure ayant toujours un p’tit côté maternel (fais comme ci, fais comme ça), rien de plus normal et rien de gênant : ce sont souvent des remarques judicieuses.

    (si en plus elles expriment leur fibre maternelle de manière câline… nous donner le sein, des trucs comme ça… j’suis tout à fait pour ! ^_^ )

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon - Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, 2ème escouade, parce que ya pô de raison !) — 19/02/2011 @ 15:22

  44. @ Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon – Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, 2ème escouade, parce que ya pô de raison !)

    Merci de votre soutien. Une manif de motivation est prévue demain à 10h00 devant le bistrot où Aliocha consulte dominicalement la presse. L’autorisation préfectorale n’ayant pu être obtenue, se munir -à défaut de casque disponible- d’une dinde, selon mode d’emploi suivant : http://www.wat.tv/video/mr-bean-sa-dinde-34crx_2in99_.html

    Aliocha : Hum, on avait dit pas de porno ici. Si, si, je m’en souviens très bien. Qu’est-ce que je vais dire aux parents des hackers en herbe qui ont désactivé le contrôle parental pour venir ici, moi, maintenant ?

    Commentaire par Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011 — 19/02/2011 @ 16:14

  45. @ Aliocha (44)

    Vous n’aurez rien à leur dire. Ils ne savent même pas que leurs mômes ont désactivé le contrôle parental. Logique, non ?

    @ Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011 (44)

    C’est ce qui s’appelle « fourrer une dinde » ! ^_^

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon - Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, 2ème escouade, parce que ya pô de raison !) — 19/02/2011 @ 22:16

  46. @ Aliocha

    Houlà. Si pour vous, Mr Bean, c’est du porneau, j’abandonne l’Opération. On part de trop loin.

    Commentaire par Opération abandonnée Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011 — 19/02/2011 @ 23:21

  47. @ Opération abandonnée Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011

    Yep. Visiblement, il y a toute une éducation à (re)faire. Commençons par lui suggérer un peu d’exercice.

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon - Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, 2ème escouade, parce que ya pô de raison !) — 20/02/2011 @ 12:26

  48. @ Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon – Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, 2ème escouade, parce que ya pô de raison !) (47)

    Votre suggestion est intéressante, mais on part quand même de –459,67 °F, là. Vaudrait p’têt mieux commencer l’éducation plus basiquement, tout en douceur : http://www.priceminister.com/offer/buy/81086466/pelt-jean-marie-evolution-et-sexualite-des-plantes-livre.html

    Commentaire par Opération abandonnée Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011 — 20/02/2011 @ 15:36

  49. @ Opération abandonnée Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011

    Le cas de notre hôtesse est donc si grave ! Peut-être faut-il alors envisager de commencer avec la multiplication asexuée ?

    Allez, un p’tit porno cellulaire, ça me rappellera mes études (si elle savait que cela se passe ainsi en elle… ouh la la) :

    Commentaire par Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon - Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, abandonnée pour cause de pudibonderie excessive de l'hôtesse) — 20/02/2011 @ 19:52

  50. @ Ferdydurke (Opération Aliocha sur Twitter en 2011, 2ème bataillon – Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, abandonnée pour cause de pudibonderie excessive de l’hôtesse)

    Hoshh! Absolument torride votre porno cellulaire! Peut aller se rhabiller, la Morgane…

    De l’immeuble d’en face, un de mes amis paparazzi a réussi à prendre une photo de l’hôtesse au visionnage : http://blog.comeinmyworld.com/wp-content/uploads/2008/07/rouge-pivoine.jpg

    Commentaire par Opération Rubrique cuisine érotique sur ce blog en 2011, abandonnée pour cause de pudibonderie excessive de l'hôtesse — 20/02/2011 @ 21:42

  51. Au fait, vous saviez que Casse-toi Pauvre con est désormais une maque déposée ? Voilà au moins une phrase qui aura été utile.

    Commentaire par dirtybird — 21/02/2011 @ 00:08


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :