La Plume d'Aliocha

14/02/2011

Le coup de la fuite au Figaro

Filed under: Comment ça marche ? — laplumedaliocha @ 10:30

La bataille de communication de l’Elysée contre le système judiciaire continue.

Comment donner le maximum d’impact au rapport d’inspection remis ce jour à Michel Mercier, garde des Sceaux, sur l’affaire Laetitia en évitant dans le même temps qu’il ne soit soumis à la critique de ceux qu’il met en cause ?

En le faisant fuiter dans un journal ami, avant sa remise officielle. Ledit journal fier de son scoop recueilli au pied du fax va le sortir en faisant un minimum de bruit pour ne pas éventer l’information avant qu’elle ne soit publiée. En effet, quand vous détenez un scoop, si vous passez des coups de fil à droite et à gauche pour avoir des réactions, vous risquez :

1. de vous faire griller par un concurrent,

2. de ruiner votre effet de surprise.

Donc Le Figaro nous sort ce matin les grandes lignes du rapport à l’état brut et sans les avoir soumises au jeu classique du contradictoire.

Les conclusions du rapport sont immédiatement reprises par les concurrents.

Résultat ? L’information selon laquelle il y a eu des fautes de commises dans le suivi de Tony Meilhon tourne en boucle toute la journée. Au milieu du brouhaha médiatique, le lecteur/auditeur/téléspectateur retient une idée force : il y a bien eu dysfonctionnement. Ensuite, il suffit de laisser prospérer l’idée induite dans l’esprit du public : si le suivi de Tony Meilhon avait été assuré, il n’aurait pas tué Laetitia.

CQFD.

Mais vous pouvez toujours lire Eolas pour vous désintoxiquer.

Propulsé par WordPress.com.