La Plume d'Aliocha

23/12/2010

C’est Noël…même dans le métro

Filed under: Réflexions libres — laplumedaliocha @ 13:37

Paris, Mercredi Jeudi 23 décembre, midi quinze. Ligne 3 du métro, direction Gallieni.

La rame s’arrête à la station St Lazare. Soudain une voix rententit dans le micro : « Votre attention, s’il vous plait ! ». Amis parisiens, vous la connaissez cette voix impersonnelle, froide et lasse, qui nous assène avec indifférence informations générales, consignes diverses et messages de service. Quand on l’entend, on sait que les nouvelles ne sont pas bonnes :

« On nous signale des pickpockets dans cette station, veuillez veiller à vos effets personnels »,

« en raison d’un incident technique, le trafic est interrompu sur la ligne 3 entre République et Pont de Levallois, dans les deux sens », (généralement, c’est ce moment-là que choisit la rame pour arriver !)

« La station machin est fermée au public, veuillez emprunter les correspondances »,

« en raison d’un accident de voyageur, le trafic est fortement ralenti sur la ligne Une en direction de Chateau de Vincennes »,

« en raison d’un mouvement social, le trafic est perturbé sur la ligne A du RER » etc….

Je m’attendais donc à l’une ou l’autre de ces mauvaises nouvelles.

La voix reprit : « Votre attention s’il vous plait, un nounours marron vient d’être trouvé dans la station, merci de venir le récupérer à la sortie Place du Havre ».

La grâce de Noël faisait soudain irruption au milieu du fracas des rames, de la foule grise des passagers, de cet univers souterrain et angoissant où l’on évolue  par nécessité, rarement par plaisir. La grande mécanique à transporter les parisiens suspendait son souffle parce qu’un enfant avait perdu son ours et que, peut-être, il était encore temps de lancer l’alerte pour le lui rendre.

Et j’imaginai soudain cet ours, avec sa bonne petite bouille, sagement assis sur un comptoir triste à côté d’un agent de la RATP en uniforme,  attendant l’enfant qui tendrait les bras vers lui. Le métro cessa d’être gris, froid et malodorant. Un brin de tendresse venait de court-cicuiter la furie des adultes et des machines.

Joyeux Noël à tous !

Publicités

50 commentaires »

  1. Joyeux Noël à vous également !

    Commentaire par BABs — 23/12/2010 @ 14:01

  2. Itou.

    Commentaire par Goloubchik — 23/12/2010 @ 14:09

  3. Salut, j’adore votre blog et votre façon de raconter tout ça. Bravo et bonne continuation.
    Cartes virtuelles de noel Gratuites a imprimer

    Commentaire par yves_paquin@yahoo.fr — 23/12/2010 @ 14:14

  4. Il ne reste plus qu’à attendre l’intervention de tschok – vous savez, celui qui aime les bébés soit en sorbet soit grillés – qui viendra laminer, démembrer et éviscérer l’esprit de Noël… (et le doudou par la même occasion).

    Aliocha : bah, je lui apprendrai à les cuisiner à la gitane 😉 En revanche, s’il s’avise de toucher à un ours en peluche, je le pulvérise. Non mais des fois. On touche pas aux ours en peluche !

    Commentaire par Ferdydurke — 23/12/2010 @ 15:42

  5. Les larmes mouillent toujours mon regard, à l’évocation d’une histoire d’ours en peluche esseulé, orphelin de la main tendre qui le berce, tandis qu’ailleurs un gamin pleure la perte de son confident intime. Le temps de l’enfance est rythmé par ce genre de tragédie qui éveille à la dureté de la vie.

    Une collègue qui s’est lancée dans l’élevage de rats domestiques me confiait récemment le poids de l’affliction qu’elle ressentait à chaque trépas d’un de ses rongeurs, et qu’elle ne pouvait surmonter le deuil qu’en imaginant que l’animal vivait toujours quelque part, dans un paradis de fromage.

    Sa remarque m’a rappelé une expérience personnelle similaire, lorsque ma mygale a rendu son dernier souffle. On ne sort jamais indemne de ce type d’évènement.

    Aliocha : tiens, je peine à m’imaginer une mygale soufflant. Et moins encore le dernier souffle d’une mygale. Mais je suppose que ce doit être poignant.

    Commentaire par Switz — 23/12/2010 @ 16:51

  6. Petit moment de tendresse dans un monde de brutes… cela fait toujours du bien.

    Mais revenons un instant à notre monde (Monde ?…) de brutes : comment se fait-il qu’on parle si peu de ce qui se passe au Monde ? et vous Aliocha qui vous intéressez tant à la vie des médias, cela vous laisse-t-il indifférente ? La structure de Bergé, Niel et Pigasse s’appelle « Le Monde Libre », elle est en train de soumettre le Monde, cela mérite réflexion, au moins, non ?

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 23/12/2010 @ 17:08

  7. Ok Miss, apprenez-nous à cuisiner les bébés à la gitane et je vous montre comment négocier la montée d’un livreur (sans faire usage de force brute ni sacrifier vos fesses). Allez… Comme c’est Noël, je vais même faire cela gratuitement. C’est cadeau! Tiens, j’vais même vous envoyer deux-trois p’tites choses qui vous feront regarder le métro autrement (rien de scandaleux, je le précise).

    Commentaire par Ferdydurke — 23/12/2010 @ 17:34

  8. Bon, en même temps, la Direction de la RATP a peut-être été un peu légère, dans cette affaire.

    A-t-elle au moins vérifié, avant formulation de l’appel, que la peluche en cause était pleinement conforme aux normes CE ?

    C’était pourtant aisément contrôlable: http://www.toyassociation.org/AM/PDFs/Safety/2009-48-EC.pdf

    Peut-on donc totalement exclure qu’après avoir récupéré la bête, l’infortuné gamin ne se trouve pas actuellement aux urgences, atteint d’une dermite foudroyante ou encore d’une occlusion intestinale pour avoir gobé un oeil en plastique trop facilement arrachable ?

    Commentaire par Goloubchik — 23/12/2010 @ 18:18

  9. Mercredi 22, ou jeudi 23, au choix non? À moins que cela ne se soit produit une autre année que 2010?

    Aliocha : Mince, on est jeudi ! Un truc de dingue, je suis persuadée depuis ce matin qu’on est mercredi. Mais ça change tout……Et ça montre surtout qu’il est temps que je fasse un brak 😉 Merci.

    Commentaire par Kouett — 23/12/2010 @ 18:29

  10. Joyeux Noël, Aliocha !

    Si vous avez le sentiment de trop facilement vous attendrir face aux ours en peluche, je vous suggère de vous faire offrir pour votre Noël « Toy Story 3 » en DVD.
    Il y a dans ce film un gros nounours rose parfumé à la fraise qui vous fera passer cette de nostalgie…

    Vous regretterez alors que le nounours du métro ne soit pas un grizzly de 600 kg évadé du zoo de Vincennes !!!

    Commentaire par Physdémon — 23/12/2010 @ 19:20

  11. Il y a eu la même chose à Pigalle ce matin, mais là, ca n’était pas un doudou, mais un petit canard en plastique avec des piles….

    Commentaire par bj91 — 23/12/2010 @ 21:39

  12. @ Aliocha :

    Je suppose que vous êtes allée récupérer l’ours, ni vue ni connue, comme ça le cadeau pour le petit cousin est fait.

    Commentaire par Gwynplaine — 23/12/2010 @ 22:33

  13. Michael Menot vient de partager votre lien. Je trouve l’histoire charmant…enfin un peu d’humanité dans ce monde froid et hyper stressé de la RATP.

    Joyeux Noel à vous tous qui lisez ce blog que je découvre

    Crikette

    Commentaire par Crikette Guilimaux — 24/12/2010 @ 00:57

  14. Très bon Noël à vous et votre famille (et à tous les lecteurs de ce blog).

    Commentaire par H. — 24/12/2010 @ 10:16

  15. Quelle belle homélie.

    Commentaire par Aby — 24/12/2010 @ 10:30

  16. Et que la trêve de Noël s’étende à tous les ours blancs en danger.
    Les ours bruns du Canada et même ceux tués par Sarah Palin !!
    Les ours d’Asie qu’on martyrise
    Ceux des cirque
    Et même aux mâles dominants humains qui se conduisent comme tels..
    Car lorsqu’ils disparaîtront comme tous les autres animaux nous ne serons pas loin d’en faire autant.

    Commentaire par Scaramouche — 24/12/2010 @ 10:34

  17. Ho ho ho!

    Personne n’a été sage cette année sur ce blog, alors autant dire que je ne vous promets rien. Il vous reste quelques heures pour me faire changer d’avis: je vous conseille vivement de vous mettre en quatre pour faire un truc gavé sympa.

    Je suggère: faire un cadeau à l’un ou l’une d’entre vous.

    (Ou l’une, bien entendu)

    (Ah ben , j’l’avais déjà écrit)

    (Je suggère: Fantômette par exemple)

    Et joyeux noël!

    Commentaire par Père Noël — 24/12/2010 @ 11:38

  18. Je m’interroge : le Père Noël, est-ce tschok, ou est-ce Goloubchik essayant de se faire passer pour tschok déguisé en Père Noël ?

    Commentaire par Tocquevil — 24/12/2010 @ 11:52

  19. @ Tocquevil

    Je vous offre une réponse négative.

    (au demeurant, moi, j’ai été très sage cette année sur ce blog)

    Commentaire par Goloubchik — 24/12/2010 @ 12:09

  20. @ Tocquevil

    Et je parie 1000 roubles sur un Père Noêl-Fantômette…

    Commentaire par Goloubchik — 24/12/2010 @ 12:12

  21. @ Goloubchik : vous avez raison : c’est Fantômette cherchant à se faire passer pour tschok déguisé en Père Noël tout en espérant que des nigauds comme Tocquevil croiront que c’est Goloubchik essayant de se faire passer pour tschok déguisé en Père Noël.

    Commentaire par Tocquevil — 24/12/2010 @ 13:00

  22. Les garçons n’ont pas été sages donc… Tant pis pour eux…

    Les filles n’ont pas été sages donc… Tant pis pour elles…

    Et cela vaut quelques soient les préférences de chacun ! Pas la peine de se faire d’illusion, je connais mon affaire!

    Aliocha : Tenez vous tranquille, vous, je vous ai à l’oeil 😉

    Commentaire par Le père Fouettard — 24/12/2010 @ 14:07

  23. @ Aliocha

    Moi aussi, je vous ai à l’oeil. Vos lutins a rapporté à mes leprechauns que vous aviez une appétence prononcée pour le martinet, instrument que je manie avec habileté et vigueur.

    Gare à vous, donc, si vous voulez profiter de vos tabourets sans coussin… 😉

    Commentaire par Le père Fouettard — 24/12/2010 @ 17:17

  24. Il y a eu aussi une alerte enlèvement (vous savez cette annonce froide, austère et angoissante qui passe de temps en temps à la radio et à la tv) pour signaler l’enlèvement d’un petit lapin en peluche.

    Heureusement, grâce à l’efficacité du dispositif le petit lapin en peluche a été vite retrouvé et a rejoint sa famille.

    La grâce de Noël fait que soudain le monde de brutes dans lequel nous vivons se transforme quelques instants en univers de bisounours.

    Bonnes et Joyeuses fêtes de fin d’année à tous.

    Commentaire par Oeil du sage — 26/12/2010 @ 01:35

  25. bonne ann&ée à Aliocha et à tous ceux qui lisent ce blog

    Voici une idée de lecture pour la prochaine rentrée

    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/12/25/politiques-dans-le-piege-des-humoristes_1456788_3236.html

    c’est une analyse tout de même plus intéressante que ce qu’on lit habituellement sur ce sujet je trouve

    Commentaire par Fredo — 27/12/2010 @ 10:56

  26. c’est fou où l’humanité peu aller se cacher !! même dans le métro – l’année fini en beauté –

    à tous joyeuses fin d’année et puis une petite pensée pour ceux dans le métro qui viennent chercher un peu de chaleur et une autre pensée pur ceux qui sont seuls et qui passeront le réveillon comme les autres jours, à moins que Tschok dans un moment d’inconscience offre le champagne à tout le monde. Chiche !

    Commentaire par marsan — 28/12/2010 @ 11:59

  27. Tiens ? Il y a du monde ici ? Voilà qui me fait plaisir, je pensais que tous les lecteurs avaient disparu 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 28/12/2010 @ 13:18

  28. pour ma part je ne disparaîtrais qu’en fin de semaine pour aller du coté de Lescun, charmant village des Pyrénées à un vol de vautour du col du Somport et de l’Aragon espagnole

    Commentaire par marsan — 28/12/2010 @ 15:01

  29. Bon, noël est passé. Une bonne chose de faite.

    Je respire déjà mieux.

    Ca s’est bien passé pour vous, Aliocha?

    Aliocha : Mourdiou, depuis le temps qu’on vous attend, vous ! Voui, ça c’est bien passé. Etrange non, cette appréhension de Noël, dès qu’on a passé, je dirais…l’âge de 10 ans ? C’est dû à quoi d’après vous ? Parce que franchement, une fête de famille, ça ne devrait pas être une épreuve. Au contraire, on se réunit, on se fait des cadeaux, on bosse pas (dans un pays fanatique des congés, c’est du lourd comme argument), on mange bien (encore plus lourd, l’argument). Alors quoi ? Pourquoi on flippe ? Il est où le problème ? On est devenus cons à ce point là ?….Figurez-vous que c’est à mes yeux un des plus importants mystères de notre société. J’ai l’impression que toutes ses névroses se concentrent à cet endroit précis. Reste plus qu’à les décrypter. Sarko n’est pas en cause, la finance non plus, les OGM pas davantage. On est là, sans possibilité de dire c’est la faute à untel, juste face à nous et à nos embarras psychologiques d’occidentaux bien nourris et surprotégés, à craindre je ne sais quoi venant de je ne sais où. Moi je dis, ça mérite une enquête, non ?

    Commentaire par tschok — 28/12/2010 @ 19:17

  30. @ Aliocha : ouep. Perso, j’enquête depuis quelques années sur ce point (en gros, depuis que je suis la cruche de service qui se tape la permanence de Noël et/ou nouvel an) et je vous confirme : les gens flippent à Noël. Du coup, ils boivent. Et du coup, soit ils se suicident (égoïstement, je préfère cette solution qui a le mérite de n’enquiquiner que le parquetier de permanence entre la dinde et la buche), soit ils délinquent version j’te poursuis avec ma hache et j’essaye de te tuer. Cette année, pour l’instant, calme ; j’attends tout de même que le 31 soit passé avant de crier victoire.

    Enfin, moi aussi, je me dis : ça c’est fait, encore un de passé. Noël, en soit, ça va, ça me fait pas flipper. Ce qui me fout les j’tons, en revanche, perso, c’est quand arrive Roland Garros : vous avez remarqué comment Roland Garros arrive juste après Noël, et comme Noël suit Roland Garros ? et entre les deux, RIEN. C’est fou, non ?

    Commentaire par Jalmad — 29/12/2010 @ 07:59

  31. @ Tschok : quand vous aurez le temps, entre 2 bouzakchi, passez quand même récupérer votre cadeau à la maison (2 semi-remorques de PQ : en fait, dans le magasin, j’ai pensé à vous, j’ai pas pu me retenir).

    (et là, je percute seulement sur l’ambiguïté de ma formulation : je précise qu’il s’agit de n’avoir pas pu se retenir d’acheter du PQ)

    Commentaire par Jalmad — 29/12/2010 @ 08:03

  32. Aliocha, est ce que dans ce monde d’égoïste, d’individualiste et de narcissique névrosé faire du lien familial ça foutrait pas les jetons ? alors que pour le réveillon du nouvel an les gens se retrouvent plus facilement hors famille pour manger, picoler danser … curieux non ?
    mais bon peut etre que dans ce monde naphtalisé on n’a tout simplement pas envie de passer du temps avec des gens qu’on a pas particulièrement envie de voir et en plus leur faire à manger en mettant les petits plats dans les grands

    Commentaire par marsan — 29/12/2010 @ 10:00

  33. @Jalmad : comme quoi, l’équipe du Splendid s’était pas plantée avec le Père Noël est une ordure. Mais ça ne nous dit pas pourquoi ça dérape…
    @Marsan : Voui. Je pense qu’il faut repartir à la base, même si ça va me valoir des quolibets de la part de Tschok. Donc, la base, c’est la naissance du Christ. Ce qui fait de Noël une fête d’amour et d’espoir. Jusque là, tout va bien. Sauf que la spiritualité a pris un sérieux coup dans l’aile chez nous. Noël est devenu une fête de marchands. Ils nous assènent leur idée du bonheur, factice, pesante, obligatoire. Faut se dépêcher d’acheter, des cadeaux, de la bouffe, des jouets, des sapins, des décorations, faut être heureux matériellement, à tout prix. Du coup, cette ambiance aussi hyperfestive que trompeuse pèse sur tout le monde et plus encore sur ceux qui sont tristes. Ajoutez à cela les relations familiales, nécessairement difficiles puisque émotionnelles. Mettez-y une pointe de nostalgie de l’enfance. Placez le tout au coeur de l’hiver et vous avez un cocktail psychologique détonnant.

    Commentaire par laplumedaliocha — 29/12/2010 @ 10:14

  34. Ce qui cloche, c’est le fait de faire de Noël un objectif à atteindre, une case à cocher sur l’agenda (tick the box, tick the box!); plutôt qu’un moment à vivre – bon ou mauvais, peu importe – il devient un moment à passer. Un tâche à accomplir, quoi. Un truc en moins sur la « to-do list ».

    « – Ok, ça, c’est fait. What next? »

    Et ce n’est pas seulement valable pour Noël, du reste.

    Illustration de l’impitoyable dévoiement du principe de détour, qui à force de nous faire admettre qu’il est raisonnable de se détourner de nos objectifs principaux au profit d’objectifs accessoires – supposément dans le but d’atteindre les premiers ultérieurement, et dans de meilleures conditions – finit par nous les faire entièrement perdre de vue, si ce n’est oublier.

    Les vies se fragmentent ainsi en autant de feuilles d’agenda qu’elles comptent de jours, somme incompréhensible d’étapes sans justification ni destination.

    Faut changer de focale.

    (Et – évidemment – arrêter de confondre tactique et stratégie)

    (Le chocolat aide).

    Commentaire par Père Noël — 29/12/2010 @ 11:21

  35. Ouais bon ok, chuis grillée.

    C’était moi le père noël (comme tous les ans, d’ailleurs), et j’avais oublié de modifier mon pseudo.

    Commentaire par Fantômette — 29/12/2010 @ 11:23

  36. @ Goloubchik (#20): on fait fifty-fifty?

    Commentaire par Fantômette — 29/12/2010 @ 11:25

  37. Je signale aux amateurs de photos cette rétrospective 2010 sur Slate : http://www.slate.fr/grand-format/retro-2010-poulpe-volcan-lady-gaga-kerviel

    Commentaire par laplumedaliocha — 29/12/2010 @ 11:42

  38. Aliocha,

    Embarras psychologique d’occidentale bien nourri? Euh… En fait je n’ai aucun complexe à me goinfrer alors qu’un bon tiers de l’humanité crève la dalle. Je ne suis pas accessible à cette forme de culpabilité (absence d’éducation catholique sans doute).

    Côté famille, j’ai les mêmes névroses que tout le monde, ça n’empêche pas de passer Noël normalement.

    Non, ce qui me fait chier, c’est que Paris a été envahi par plein de gens que je ne connais pas et qui sont venus faire leurs courses dans MES magasins, avec des queues pas possibles, en conduisant leur bagnole comme des ploucs et en créant des embouteillages là où normalement ça circule, bref, ils m’ont gonflé et je suis content que ça touche à sa fin ce truc, parce que là j’en ai marre.

    Je crois je suis agoraphobe. Pour moi, le désert de Gobi est une destination de rêve. Seul dans ma yourte plantée dans l’immensité des plaines mongoles et pas un touriste en vue (sauf que je me regarderais dans la glace pour me raser le matin)… c’est le pied!

    Aliocha : parce que d’habitude vous les connaissez les gens que vous croisez dans la rue ? Z’avez de la chance, moi pas. Pour la culpabilité, c’est pas le problème, on peut-être conscient sans être coupable. C’est mieux d’ailleurs, parce que la culpabilité, c’est de l’orgueil, ça signifie : j’y suis pour quelque chose si le Nord crève de trop bouffer et le Sud de ne pas manger à sa faim. Moi je ne m’en sens pas coupable, mais je suis bien incapable de faire comme si ça n’existait pas. Vous saisissez la nuance ou vous avez trop consommé Freud et ses petits potes pour pouvoir justement vous empêcher de voir de la culpabilité partout en essayant de n’en voir nulle part ? Pour la yourte, ça me pose un problème, c’est rond, un yourte et moi les pièces rondes ça me rend dingue. J’ai horreur des cercles. Surtout en architecture.

    Commentaire par tschok — 29/12/2010 @ 14:23

  39. Bonjour Jalmad,

    Cette attention me touche. Deux semi-remorques vous dites? Va falloir faire tenir ça dans la yourte…

    Vous croyez que des yourtes à étages ça existe?

    Commentaire par tschok — 29/12/2010 @ 14:26

  40. @ Aliocha

    Tiens?

    Ce sont les coins ou les angles qui vous manquent, dans une pièce ronde?

    Aliocha : j’aime bien votre explication sur la to-do-list, je la trouve assez juste. Quant aux pièces rondes, j’sais pas. Faudrait que je réfléchisse…

    Commentaire par Fantômette — 29/12/2010 @ 15:54

  41. @ marsan (#28)

    De vrais vautours ? Vrais de vrai ? Ces bestiole planantes munies d’un col roulé d’origine, au bec cornu emmanché d’un cou flexible, qui, d’un oeil d’aigle, guettent de hauteurs variables la carcasse déchiquettée de l’ovin maladroit tombé de la paroi ?

    @ Jalmad

    M’étonne pas que Roland Garros vous angoisse. Tous ces êtres horriblement dysmorphiques qui hantent alors la Porte d’Auteuil, ça a un côté Quinzaine des Morts-Vivants…

    @ Fantômette

    Je ne mérite pas de partager : vous aviez laissé un très gros indice sur le lieu du crime.

    Je vous ai expédié un cadeau virtuel (une paire de gants légers et thermiques de running). Dans le doute j’ai pris du XS. Si vous êtes acromégale, n’hésitez pas à m’en informer, je vous transmettrai le ticket de caisse pour échange.

    @ Aliocha

    « J’ai horreur des cercles. Surtout en architecture. »

    Ben, pour une aficionada, ça le fait moyen…

    (HS : Dites, c’est votre soeur la meuf de la photo à laquelle renvoie le Père Fouettard ? Elle tient un blog elle aussi ? Et elle a le téléphone ?)

    Aliocha : non, ce n’est pas ma soeur, après enquête il s’avère que c’est la copine du Père Fouettard et qu’il est du genre jaloux. Vous voulez toujours son téléphone ? Sur les cercles et la corrida, je vous ferais observer que précisément, ces lieux de combat à mort sont ronds….

    Commentaire par Goloubchik — 29/12/2010 @ 17:07

  42. Ben, Aliocha, vous me parliez « d’embarras psychologique ».

    Arrivé là, ça devient de la « conscience ».

    Bien sûr que je saisis la nuance, mais si les mots changent en cours de route, me flanquez pas Freud et ses petits potes dans ma yourte sans me demander mon avis non plus, humpf!

    Aliocha : mais si, mais si, en ces périodes festives, invitez-les à dîner, j’suis sûre qu’ils sont comiques 😉

    Commentaire par tschok — 29/12/2010 @ 18:37

  43. @ Aliocha,

    Oui, faudrait.

    🙂

    (Vous l’avez cherché, en même temps).

    @ Goloubchik,

    Arf! Vous avez sagement agi en m’adressant des gants virtuels (quoiqu’à la bonne taille). Depuis que j’ai passé l’âge de les coudre aux manches de mon manteau, j’ai du en perdre en quantité suffisante pour bloquer le canal de Suez, probablement.

    Commentaire par Fantômette — 29/12/2010 @ 18:42

  44. @ Aliocha

    J’ignore qui a mené l’enquête, mais le boulot a été mal fait (sans doute un stagiaire sous-payé). D’abord il est de notoriété publique que votre Père Fouettard préfère les brunes. Ensuite, qu’il est large d’esprit. J’aurais préféré que vous expliquiez franchement que votre petite soeur était placée sous votre protection avertie et que le premier qui s’aviserait à poser un neurone dessus pourrait bien se faire briser les genoux à coups de barre-à-mine. Par accident, bien sûr.

    Sur les cercles et la corrida, vous me faites observer que précisément, les lieux de combat à mort sont ronds…. Eh bien justement, c’est ce sur quoi j’appelais justement votre attention. Comment peut-on apprécier la tauromachie sans apprécier le redondel et sa symbolique ? Pouvez-vous imaginer la corrida pratiquée dans une enceinte carrée ? De même, vous échappe-t-il que la marmite, objet pratique, civilisationnel et convivial s’il en est, est de forme ronde ?

    Le cercle (et spécialement le cercle rond) est à la géométrie ce qu’Adriana Lima est au sex-appeal. Le cercle peut certes s’avérer étroit et contraignant, au fil d’Ariane de ses pesanteurs personnelles, cel notamment pendant les fêtes de Noël. Mais le cercle peut être également réduit et chaud, ne parle-t-on point de « cercle d’amis »? Il peut aussi être élargi à l’infini et -pour ce que j’ai retenu de « la théorie des ensembles pour les nuls »- être croisé à d’autres et donc être constitutif de points de rencontre.

    Pour méditer sur le sujet, un lien sur « Le cercle rouge » de Melville : http://www.critikat.com/Le-Cercle-rouge.html

    Commentaire par Goloubchik — 29/12/2010 @ 21:51

  45. @ Aliocha

    Wouat? La naissance du Christ à la base de l’histoire de Noël! Ah ben non, alors! Une fête païenne célébrant le solstice d’Hiver (sol invictus, renaissance de Mithra, entre autres) récupérée par les chrétiens, oui.

    Quant au père Noël, il est inspiré de mythes nordiques, dont les dieux Gargan et Odin, et surtout du lutin Julenisse/Jultomte, et ensuite de Sinter Klaas/Santa Klaus/Santa Claus/Saint-Nicolas (mon collègue du 6 décembre)!

    Commentaire par Le père Fouettard — 29/12/2010 @ 22:23

  46. @ GOLOUBCHIK vous avez un problème avec les vautours ? – les miens sont sacrément plus sympathiques et majestueux que tous ceux que l’on peut croiser à PARIS,

    Commentaire par marsan — 29/12/2010 @ 22:24

  47. @ Goloubchik

    Pas d’inquiétude, elle a des cousines.

    (de toute façon, zavez pas été sage donc : ceinture!)

    Commentaire par Le père Fouettard — 29/12/2010 @ 22:29

  48. @ marsan

    Aucun problème avec les vautours. Au contraire. Je plaide de longue date en faveur des animaux particulièrement utiles mais desservis par des physiques que les lois de l’esthétique waltdisneysienne et morrisienne (le croquemort des albums de Lucky Luke) ont décrété ingrats.

    Et, quand je randonne, j’adore les voir planer (certes avec un maigre espoir) au-dessus de moi.

    @ Le père Fouettard

    On peut négocier 😉 ?

    Commentaire par Goloubchik — 29/12/2010 @ 23:06

  49. @ Goloubchik

    Tout est négociable. Je vous envoie Ferdydurke. J’ai une totale confiance en lui. Après tout, je lui ai tout appris sur la fessée même si je dois bien reconnaître qu’il a détourné la tradition en préférant les mamans (- alors, tu as été très vilaine? – Oh oui!).

    Commentaire par Le père Fouettard — 30/12/2010 @ 09:04

  50. […] à jour 11h33 : en fait, c’est à ce billet que songeait l’auteur. Je viens de recevoir un deuxième exemplaire du livre, dédicacé […]

    Ping par Chroniques minuscules du Paris souterrain « La Plume d'Aliocha — 10/01/2012 @ 11:43


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :