La Plume d'Aliocha

23/10/2009

Jean le Petit

Filed under: Brèves — laplumedaliocha @ 11:08

Figurez-vous qu’en feuilletant hier le dernier numéro de Courrier International qui titre en Une « Quelque chose de pourri au Royaume de France » et propose un dossier complet sur les retentissements de l’affaire Jean dans la presse internationale, j’ai trouvé un savoureux papier d’encouragement à notre Dauphin. Eh oui ! Il s’agit d’un article de Lucy Jones publié dans le Daily Telegraph. L’auteur rappelle que la principale attaque contre Jean réside dans sa jeunesse et son inexpérience. Or, souligne l’article, c’est oublier que Mozart a composé son andante en do majeur à 5 ans (qui l’oublie, c’est le truc le plus tarte à la crème que je connaisse), que Cléopâtre est devenue reine d’Egypte à 18 ans, qu’Alexandre le Grand est monté sur le trône de Macédoine à 19 ans et qu’Orson Welles a réalisé Citizen Kane à 26 ans. Evidemment, dans ces conditions, présider l’Epad à 23 ans, c’est rien moins que naturel pour un génie de la politique. Ce qui amène l’auteur à cette conclusion : « Il est des hommes qui sont, par naissance, destinés au pouvoir. Nous ne devrions pas essayer de les faire trébucher sous le coup de reproches jaloux et mille fois ressassés ». Amen. Le Prince Jean ayant renoncé hier au trône de l’Epad malgré son âge déjà très avancé par rapport à ses illustres prédécesseurs, il faut se rendre à l’évidence, il a gagné son surnom de Jean Le Petit.

 

A lire, ce billet désopilant sur la probable future nomination, pardon, ELECTION, à la tête de la SPA. En plus sérieux, voir l’intéressant debriefing de l’affaire sur le monde.fr.

Publicités

22 commentaires »

  1. Venant d’un journal pro-conservateur le « Torygraph » (pour les initiés) c’est EPAD..ant !

    Aliocha : joli !

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 23/10/2009 @ 12:04

  2. J’aurais dit « Jean sans Terre »

    Aliocha : évidemment, ça convient mieux que Jean sans peur…

    Commentaire par Paul — 23/10/2009 @ 12:26

  3. @Paul
    Vous m’avez devancé…

    Commentaire par adrien bis — 23/10/2009 @ 12:38

  4. Je vous ai déjà lu moins perfide ! C’est vrai que la jeunesse et l’absence de diplôme sont de lourds éléments à charge aujourd’hui. Ah, la bonne époque où on avait l’intelligence de mourir jeune pour laisser la place à de jeunes jouvenceaux. Ah, notre belle époque ou nous avons des énarques, polytechniciens, mines et autres grandes formations pour nous diriger sereinement dans une quasi unique pensée rassurante.
    Il a été élu ? Mais qui sont donc ces électeurs qui n’ont pas vu Jean Le Petit caché derrière le bulletin ? Il est temps de mettre en place un diplôme « électeur » pour éviter ces bévues. Bac + 5 me semble un minimum.
    Il a osé se présenter à des élections ? sans diplôme. N’importe quoi ! Il est urgent de limiter ce genre d’occupation à des diplômés, et vieux de surcroît.
    Il va manquer des maires !
    Non, en fait c’est son acte de naissance qui pose problème. C’est balot, ça. Il n’y peut pas grand chose. A moins, au nom d’une discrimination égalisatrice, d’interdire un certain nombre de postes à tous ceux dont les parents occupent un poste à responsabilité. C’est compliqué. Il y aurait peut être aussi la solution de répartir aléatoirement les nouveaux nés aux parents présents.
    Nous vivons une époque formidable. Vite, un nouveau scandale.

    Aliocha : vous aurez remarqué l’intéressante ambiguité dans le terme de « naissance » utilisé par l’auteur de l’article 😉

    Commentaire par Albireo — 23/10/2009 @ 13:04

  5. C’est de l’humour « so brittish » ?

    Aliocha : si comme moi vous trouvez les anglais irrésistibles, même lorsqu’ils sont sérieux, alors oui, c’est de l’humour.

    Commentaire par Sylvert — 23/10/2009 @ 13:33

  6. L’article est consultable dans la langue de Shakespeare ici: http://blogs.telegraph.co.uk/culture/lucyjones/100004008/jean-sarkozy-could-be-the-next-alexander-the-great/

    Je n’ai l’impression qu’elle ait tenté de faire de l’humour.

    Aliocha : moi non plus. Merci pour le lien, ce d’autant plus qu’on s’aperçoit que c’est un billet de blog et non pas un article. CI aurait dû le préciser.

    Commentaire par lucasbfr — 23/10/2009 @ 13:37

  7. Indubitablement, la question de l’âge n’a pas de sens. Celle des compétences, oui.

    Aliocha : So ? Vous êtes bien elliptique chez Zythom…

    Commentaire par Zythom — 23/10/2009 @ 14:52

  8. @Albireo
    C’est vrai ça où va-t-on si on ne peux plus mettre un type qui à mis cinq ans pour valider une année et demi de droit à la tête de milliard d’euros?

    Vous dites que si on interdisait les élu moins de bac+5, il manquerait de mettre et que rien que ça suffit à légitimer l’élection de « Jean le petit »… Mais vous oubliez que pour gérer un village de 800 habitants il n’est besoins de grandes qualification tant les budget sont faibles… Là on parle de milliard d’euros, d’un établissement qui mine de rien est stratégique en France. On peut donc légitimement exiger des candidats qu’ils ait soit un parcours étudiant poussé (qui prouve donc leur intelligence) soit un parcours professionnel dans ce secteur reconnu. Il pouvait se vanter duquel déjà?

    Quand à l’argument de sa jeunesse, (et les comparaisons à mozart, alexandre etc.) il me fait bien rigoler. Il aurait eu 40 ans, et le même parcours estudiantin et pro que celui qu’il a, le scandale aurait été le même, voir pire…

    Commentaire par adrien bis — 23/10/2009 @ 14:59

  9. @ adrien bis
    Ne sous estimez pas les maires des petites communes. Il est bien plus compliqué de gérer et d’endosser toutes les responsabilités d’un maire, même pour 100 habitants, car il est quasiment seul et réellement responsable (le budget n’est pas l’essentiel), que d’être président d’une très grande structure, avec pour mission principale de serrer des louches. Les conseillers sont alors pléthorique, bardés de diplôme et largement expérimentés.
    Effectivement, Aliocha, je suis passé trop vite sur le terme « naissance » de l’auteur de l’article…J.S. ne répond pas à sa destiné. Ce n’est pas de la perfidie, mais du réalisme, au regard de l’article.
    Mais j’aurais bien aimé savoir ce qu’aurait pu écrire la DRH de l’EPAD à des jeunes sans expérience ou avec un bac +4, pour leur dire qu’ils n’avaient pas le profil requis pour travailler dans cette institution ! là, il y avait un véritable challenge.

    Commentaire par Albireo — 23/10/2009 @ 17:47

  10. @ adrien bis : le maire d’une petite commune n’a absolument aucun conseiller pour l’aiguiller dans le maquis des 18 codes de lois qui concernent de près ou de loin la gestion d’une petite commune rurale alors je pense sincèrement que, pratiquant au quotidien des maires de grosses communes ou de petites communes (37 habitants pour la plus petite!), il est beaucoup plus difficile d’être maire d’un trou perdu que d’une grosse ville !

    Commentaire par mussipont — 23/10/2009 @ 18:04

  11. Je suis abattu par cette terrible nouvelle.

    Encore une fois, la dictature des sondages impose son joug à talon clouté à notre belle démocratie.

    Putain! Il était quasiment élu à ce foutu conseil d’administration! Y avait puka mettre les bulletins de vote dans l’urne et faire le compte!

    Qui a eu l’idée saugrenue de faire lire les sondages de popularité à son père?

    On l’aurait oubliée cette histoire, d’ici 15 jours.

    Ralala, chuis déçu, déçu, déçu.

    Aliocha : Mince, qu’est-ce qu’on peut faire…ça me désole de vous voir comme ça. J’ai une idée, je vais vous offrir un Prince Jean en peluche, ça vous fera un joli doudou pour vous consoler, non ? Et puis vous pourrez lui dessiner des moustaches avec de la Danette…trop sympa !

    Commentaire par tschok — 23/10/2009 @ 19:08

  12. Aliocha, on ne joue pas avec la nourriture…. et encore moins avec de la danette….

    Commentaire par adrien bis — 24/10/2009 @ 02:10

  13. Contrairement à ses illustres exemples, notre bon prince n’a encore rien fait de palpitant du haut de ses 23 ans.

    Commentaire par Rebeca — 24/10/2009 @ 04:14

  14. Il est Petit-Jean comme devant!

    Commentaire par Julie — 24/10/2009 @ 10:02

  15. L’age… On en a beaucoup parlé ces derniers temps. Tantôt pour appuyer un argument « pour », tantôt pour récuser une position « contre »… « Trop vieux pour ceci, pas assez pour cela. Quel âge le boxeur de 40 ans ? Bah ! elle avait 12 ans 3/4 mais en parraissait 24 2/3 ! Et Alexandre, et Mozart, et Jean, et Einstein. Elu, certes mais par qui et comment et à cause de quoi ? Hein, ça interroge, non ? »

    Je propose donc l’établissement d’un tableau à entrées multiples nous permettant de croiser des données ( connues de tous et relatives à un panel scientifique de personnalités historiques) à savoir :
    1. Première relation sexuelle (sous colonne : hétéro ou homo ou zoo ou auto; sous sous colonne : nationalité du partenaire; sous sous sous colonne : tarifée ou non; sous sous sous sous colonne : sur territoire national ou non);
    2. Niveau d’études à 20 ans (sous colonne : avec ou sans triche; sous sous colonne : avec ou sans travail);
    3. Premier fait de bravoure sur champs de bataille et à quel age;
    4. Mise en rapport des données précédentes avec espérance de vie a) à la naissance, b) à 20 ans, c) à la mort;
    5. Pondération de l’ensemble avec les mêmes données mais cette fois relatives aux parents des deux cotés.

    Un fois le tableau réalisé et actualisé en temps réel, dès qu’un truc possiblement scandaleux / ignoble / injuste / ridicule / bref : « pas bien », est porté à notre connaissance, on regarde le tableau et on trouve la position adéquate par rapport aux leçons de l’Histoire.

    C’est pas beau ça ?

    Commentaire par Zenonlp — 24/10/2009 @ 11:47

  16. et ici, une analyse sur la technique du « viser plus haut pour obtenir finalement ce qui était scandaleux au départ »:
    http://www.le-grand-barnum.fr/jean-sarkozy-renonce-a-lepad-democratie-sauvee-ou-nepotisme-denude/

    Commentaire par javi — 24/10/2009 @ 23:45

  17. Le frère Jean a-t-il accompli son service national? Je me gausse…..

    Commentaire par Markus — 25/10/2009 @ 12:22

  18. Tschok !

    Ne vous laissez pas abattre !

    Peut-être aurez-vous remarqué que Jean Vole Jean a simplement dit que, s’il était élu comme administrateur de l’EPAD, il n’en « briguerait pas la présidence » ?

    Il n’a pas dit qu’il ne l’accepterait pas, après tout.

    Les statuts de l’EPAD lui permettent peut-être d’être élu sans avoir été candidat ? Avec un peu de chance ?

    Regardez, qui veut prendre sa place pour le moment ? Personne !

    Et c’est bien normal.

    Il faut être en deuxième année de droit, avoir 23 ans et des étoiles plein les yeux, pour accepter de consacrer du temps à travailler bénévolement pour d’aussi justes causes. Ses condisciples les plus vénaux, attirés par l’or et le clinquant travaillent probablement au Mcdo de la rue Soufflot, tandis que d’autres et lui-même, nobles et désintéressés, travaillent (ou tentent de travailler) au gisti, à la ldh, au conseil d’administration de l’EPAD ou au génépi.

    Je pense, comme l’indispensable Martin Vidberg, qu’il y a encore quelque chose à faire. Nous pourrions faire une pétition pour soutenir son élection ?

    (De toute façon, s’il n’est pas élu à la tête de ce fichu conseil d’administration, c’est simple, je n’irais pas faire mes courses de Noël au 4 Temps)

    Commentaire par Fantômette — 25/10/2009 @ 12:45

  19. @ Aliocha, hors sujet du billet.

    Vous qui vous intéressez tant au journalisme et à sa qualité, que pensez-vous du titre en 1ère page de Libération de ce matin : « Karadzic, le procès du bourreau de Srebrenica » ?

    « Coupable » était un lapsus, « bourreau » l’est-il aussi ?

    Commentaire par Denis Monod-Broca — 26/10/2009 @ 10:25

  20. Fantômette,

    Je signe tout se suite!

    Et j’irais même plus loin: lançons une souscription nationale! Payons lui une Rolex!

    Aliocha,

    Je préfèrerais un coin coin en plastique jaune, pour jouer dans mon bain (je remplis des baignoires de larmes en ce moment, snifff). Heureusement que j’ai un stock de Danette dans le frigo.

    Monod,

    Le bourreau étant celui qui exécute la peine, il n’est coupable de rien du tout, enfin voyons! Et comme de juste, notre bourreau plaide innocent. Les choses sont bien faites…

    Commentaire par tschok — 26/10/2009 @ 21:16

  21. Le Times, pourtant bien conservateur lui aussi, a été beaucoup plus critique 9et c’est un euphémisme). Je lirai plutot cela comme de l’humour britannique: comparer Jean Sarkozy avec Mozart ou Cleopatre, c’est tout de même raffiné !

    Commentaire par Vonric — 27/10/2009 @ 17:00

  22. zhBse8 Excellent article, I will take note. Many thanks for the story!

    Commentaire par Cialis — 06/03/2010 @ 20:27


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :