La Plume d'Aliocha

20/10/2009

Vive l’innovation française !

Filed under: Insolite — laplumedaliocha @ 09:47

Bon, je vois que la plus intéressante nouvelle de la semaine est passée inaperçue en raison des polémiques sur Mitterrand, le Prince Jean et autre fadaises démocratiques du même genre dans lesquelles moi-même je me suis laissée entraîner, au mépris du plus élémentaire sens de la hiérarchie de l’information. Il faut donc que je m’y colle, autrement dit que je vous affranchisse, comme dirait mon maître Audiard, car la seule idée que vous puissiez manquer une information de cette taille et, qui plus est, une bonne nouvelle économique, me plonge dans une culpabilité sans fond.

Il se trouve, voyez-vous, que je feuilletais avec gourmandise samedi dernier  mon hebdomadaire favori, Marianne, quand je suis tombée sur une brève  tout à fait enthousiasmante. Depuis sa création, Marianne a l’excellente idée de consacrer une rubrique intitulée « Ils l’ont fait » à ces informations drôles, inattendues, insolites rapportées par l’AFP qui nous font poiler de rire, nous les journalistes, mais que leur médiocre importance empêche généralement d’accéder – ne fut-ce qu’à la rubrique en bref- aux pages de vos journaux favoris. Quel dommage ! Elles nous offrent pourtant une vision bien amusante de l’actualité.

Le génie français se porte bien

Mais je sens que vous vous impatientez alors voilà. Je vous annonce que l’innovation française est en train de faire pâlir d’envie le monde entier, grâce au talent d ‘un désigner lillois dont la géniale invention est commercialisée par une boite charentaise. Mais encore me direz-vous ?

La France,  Mesdames et Messieurs (roulement de tambours) vient de lancer sur le marché le premier ……sex toy pour chiens ! Si. C’est ici . L’objet se présente sous la forme d’un caniche en plastique moulé équipé de pieds ventouses. N’est-ce pas que c’est ingénieux, le coup des ventouses ? Comme ça lorsque le chien…oui enfin bref.  Le créateur nous  décrit l’objet comme « décoratif, pratique, ergonomique et sécurisant ». Si vous étiez en panne d’idée déco originale, voilà qui devrait vous ravir…Ne riez pas. Il semblerait que l’objet réponde à une réelle attente, non pas des chiens  mais de leurs maîtres qu’on nous dit lassés de voir leur animal de compagnie confondre le mollet de leurs invités avec une petite partenaire de jeux érotique. La demande est, dit-on, aussi nombreuse qu’internationale.

Un nouveau marché fabuleux

Certains esprits chagrins m’objecteront sans doute que, décidément, la folie occidentale de la consommation frôle ici le délire le plus pur. Mais si on observe uniquement le sujet sous l’angle industriel, on se félicite que l’ innovation soit française. Et l’on s’émerveille des trésors d’ingéniosité dont nous sommes encore capables. Sans compter le fait qu’il suffit de se représenter la scène pour, au choix, être secoué de spasmes de rire, ou réprimer un haut-le-coeur. Personnellement, j’oscille entre les deux attitudes. Imaginez-vous prenant le thé chez une vieille copine anglaise. Vous devisez tranquillement de la pluie et du beau temps, lorsque soudain son yorkshire (vous savez la petite bestiole qu’on s’obstine à ridiculiser en la coiffant avec un noeud-noeud) décide après avoir gobé un muffin d’escalader sa canichette gonflable au beau milieu du salon pour terminer son goûter en beauté ? So choking ! Voici une illustration pour vous aider.

Bon, au risque de vous décevoir, il faut que je vous précise une chose : l’objet n’existe pour l’instant que pour les petits chiens.  On devine la frustration des bergers allemands et autres St Bernard.  Je songe personnellement à l’immense marché des animaux domestiques qu’il reste à conquérir et je me demande si je ne vais pas tenter de leur faire concurrence en lançant des sex toy pour poisson rouge, tortue, lapin nain ou canari. Surtout que ça va rapporter cette chose-là : le prix est fixé à 399 euros. Tout de même.  C’est cher, j’en conviens et déjà vous devez vous dire que Médor devra se contenter d’un joujou qui fait pouic-pouic pour son petit Noël. Cela étant, n’oubliez pas que c’est décoratif. Par conséquent, tout le monde s’y retrouve.

La face du commerce international va s’en trouver changée

Toujours est-il que je me prends à rêver de la prochaine visite officielle du notre hyper-président à l’étranger. Voilà qu’à côté de nos airbus et autres hélicoptères nationaux, il va pouvoir proposer l’ultime produit du génie français : des lots de sex toy pour chiens. Vous imaginez les titres dans la presse : « Nicolas Sarkozy remporte un marché de 8 millions de sex toys pour chiens en Chine ». Magnifique ! Là-dessus, Jean fraîchements élu à la tête de l’Epad aura sûrement une idée pour installer une boite française aussi méritante dans une tour de La Défense à la hauteur de son talent. Sans compter que nous tenons peut-être là une solution pour calmer Sumo, le chien de Jacques Chirac. Vous n’ignorez pas bien sûr que l’animal déprime depuis qu’il a quitté les jardins de l’Elysée et s’obstine à mordre notre ancien Président. La canichette gonflable lui serait sûrement du plus grand réconfort. A moins que Bernadette ne s’y oppose…. Déjà que les frasques de son mari l’irritent.

Quand je vous disais que l’affaire était autrement plus importante que les débats futiles qui nous agitent actuellement….

Propulsé par WordPress.com.