La Plume d'Aliocha

26/06/2009

« Edition spéciale »

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 09:49

Avez-vous regardé les chaînes d’info ce matin ? Si oui, vous aurez sans sans doute observé qu’elles ont toutes consacré des éditions spéciales à la mort de Michael Jackson. Avec les grands classiques : interview des gens qui sont tristes, images de rassemblements divers et variés, témoins, spécialistes, archives. Il n’y avait plus d’autre actualité dans le monde ce matin que cet événement là. En édition spéciale, avec bande défilante pour bien enfoncer le clou. Et du rouge partout. « Urgent », Edition spéciale » » etc, etc.

Néanmoins, toutes les chaînes n’ont pas bouleversé leur grille dans les mêmes proportions.

Mention spéciale à LCI qui a été la plus raisonnable. Les rubriques sports, économie, la chronique le Christophe Barbier ont été maintenues. L’information s’est cantonnée à occuper l’essentiel du journal. Mais il était possible de glaner quelques informations autres, y compris dans le journal. LCI recevait ce matin Christine Lagarde. Là encore, une autre information que la mort du chanteur a trouvé sa place. Il est vrai qu’on ne décommande pas un ministre.

BFM a été plus loin en bouleversant presque totalement ses programmes. Même la revue de presse qui, habituellement, présente les Unes des quotidiens, y compris économiques, s’est cantonnée à montrer les Une consacrées à Michael Jackson. La Tribune et les Echos sont donc passés à la trappe. Seule l’interview de Bourdin a été maintenue et pour cause, l’invité était Laurent Wauquiez. En voilà encore un qu’on ne décommande pas.

C’est I-Télé qui a fait le plus fort dans l’exercice de l’Edition spéciale. Aucune autre information (entre 7h45 et 8h30) que la mort de Michael Jackson, en boucle, en images et en musique. Même l’invité politique a été remplacé par l’auteur d’un livre sur le chanteur.

Il est vrai que les médias ont un rôle rassembleur et que le chanteur était une star planétaire. Alors rassembler sur ce qui rassemble déjà naturellement, c’est du billard. Vrai aussi que les journalistes aiment l’émotion, pas seulement parce que c’est vendeur, mais aussi parce que c’est à cela qu’ils carburent. L’information est une drogue dure, plus elle est exceptionnelle plus le shoot est puissant. Et cette émotion, cette adrénaline, forcément ils la diffusent au public… jusqu’à l’écoeurement.

Publicités

31 commentaires »

  1. LCI m’a tout de même un peu étonné hier soir lorsqu’ils ont annoncé l’hospitalisation de Michael Jackson sur la foi d’une news postée sur TMZ.com

    Alors que le journalisme s’efforce de se donner une image de respectabilité face aux blogs et autres sites de messages instantanés, que la première chaine d’info française ne puisse se permettre de vérifier une information et de trouver une source qui fasse plus autorité avant de la diffuser…

    Commentaire par dwarfpower — 26/06/2009 @ 10:10

  2. Qui est mort?

    AGNÈS
    Le petit chat est mort.

    ARNOLPHE
    C’est dommage: mais quoi
    Nous sommes tous mortels, et chacun est pour soi.
    Lorsque j’étais aux champs n’a-t-il point fait de pluie?

    L’école des femmes, Molière, acte II, scène V

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 10:36

  3. Mickael Jackson vs crash d’avion! Finalement, n’avons nous pas besoin de voir la mort pour nous sentir vivant?

    Commentaire par Artemis — 26/06/2009 @ 10:46

  4. Ça m’a toujours effaré le barrouf qui est fait à la mort d’une quelconque célébrité. Ça m’inquiète quelque peu quand à l’échelle de valeur de notre société que cela révèle.

    Commentaire par LordPhoenix — 26/06/2009 @ 11:01

  5. Au moins, avec cela, ils arrêteront un peu de broder des âneries sur l’aviation et l’accident de l’Airbus.

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 11:26

  6. Qu’est-ce qu’on va prendre au décès de Johnny!

    Commentaire par pollicarpe — 26/06/2009 @ 11:39

  7. De l’avantage d’avoir bloqué mon décodeur Canalsat sur les chaînes Cinéma…

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 11:47

  8. @pollicarpe: Voir la chanson des Fatals Picards sur ce thème.

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 12:00

  9. @ DM

    Heureusement qu’il n’était pas dans l’Airbus…

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 12:40

  10. Et Farrah Fawcett‎ on s’en fout? Salop de Michael qui bouffe tout l’attention!

    Commentaire par sad Panda — 26/06/2009 @ 13:53

  11. @Ferdydurke: Il est clair que Michael Jackson a été « suicidé » parce qu’il en savait trop après avoir appris des informations confidentielles auprès du fils préadolescent d’un pilote Air France au sujet de la maintenance des tubes de Pitot sur les A330.

    Ça ferait du moins un bon sujet pour Match.

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 14:07

  12. Heureusement qu’il est mort, un peu plus et il parlait de la crise, ou des élections à perpignan, ce qui est nettement plus drôle… quand on habite pas à Perpi.

    Commentaire par adrien — 26/06/2009 @ 14:38

  13. Je sais que le cynisme est de bon ton, et sans doute suis-je trop jeune pour en user suffisamment, ms je ne suis pas choquée de voir que les émissions ont bouleversé leurs programmes, dès l’instant où ce soir ou demain, on puisse revenir au reste de l’actualité.

    Ce n’est peut-être pas une « info » de grande valeur, ms depuis ce matin j’ai le coeur serré quand j’entends ses chansons, et tout le monde ne parle que de ça autour de moi. Les journaux sont-ils à blâmer de répercuter cette ambiance? Je ne pense pas que ce soit eux qui aient provoqué ces réactions, je l’ai appris via un bandeau en bas de mon écran et j’ai eu une vraie bouffée de tristesse en face d’une info « sèche ».Alors oui peut-être est-ce trop, mais tant pis je regarde les émissions spéciales et je me rappelle de ce que je ressens face à ses chansons.
    Ce n’était pas n’importe quel artiste. Il n’est pas né celui qui vendra 750 millions d’albums à travers le monde entier.Aussi génial que torturé, il a été au coeur de la tourmente médiatique tte sa vie, que les medias lui rendent hommage à son décès est un retour des choses.

    @ Pollicarpe: et pour Johnny H. ce sera deuil national et drapeaux en berne of course (quoique là bizarrement je me sens moins concernée, ms c’est vrmt pcq je ne suis pas de cette génération, mais des années 80!)

    Désolée de ne pas souscrire au cynisme ambiant et pour ce post grandiloquent :).

    Commentaire par Caro — 26/06/2009 @ 16:22

  14. Je vous rassure m chère amie… meme notre chère Lagarde n’a pas échappé a Mickael a priori
    http://fr.news.yahoo.com/67/20090626/ten-christine-lagarde-pas-mue-par-la-mor-3f728ab_1.html

    Commentaire par misty — 26/06/2009 @ 16:53

  15. @caro: Est-ce du cynisme que de vous rappeler que, chaque jour, meurent une quantité de personnes à travers le monde, qui pour certaines sont de grands artistes/scientifiques/médecins/whatever, ou tout simplement des « gens biens », qui dans leur immense majorité n’ont pas joui d’une vie opulente comme celle de M. Jackson, et que pour ces gens là on ne dit rien ?

    (Et là dessus, passez Eleanor Rigby.)

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 17:07

  16. Le parallèle peut être fait avec le politique.C’est ce que les sociologues appellent le consensus compassionnel.

    En effet, disent-ils, on est dans un système qui fonction à l’émotion. Et, l’émotion est comme une sorte de drogue. On va envoyer des décharges émotionnelles de plus en plus grandes dans l’opinion publique et c’est ce consensus compassionnel qui fait qu’aujourd’hui les politiques n’ont plus la possibilité de tenir face à un certain nombre de causes qui sont des causes hautement médiatisées.

    C’est aussi ce qu’exploite, dans une certaine mesure, le film « JEU DE POUVOIRS », actuellement sur les écrans avec Russell CROWE (journaliste)et la caricature faite de ses rapports avec sa rédactrice en chef.

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 26/06/2009 @ 17:37

  17. @ DM je m’attendais à ce genre de réponses, c’était assez facile au vu de la perche que je tendais pour me faire battre!

    Je ne dis pas que les medias ont raison, ms juste que je ne suis pas choquée de ce choix de mettre cette info en avant. Je rentre sûrement ds leur jeu, j’en suis consciente mais je l’assume. Bien sûr qu’on n’en fait pas autant pour des personnes bien plus méritantes, et que Mickael Jackson n’a pas inventé la poudre ou révolutionner le monde, ms il était universellement connu.. Enfin je ne veux pas polémiquer, pcq je ne me sens pas de taille et que je sens que je n’ai pas raison, je voulais juste exprimer un avis un peu plus discordant par rapport au billet et aux commentaires.

    Commentaire par Caro — 26/06/2009 @ 17:46

  18. @ DM

    Je relève toute l’insidieuse perfidie de votre mention du « fils préadolescent » d’un pilote d’AF confident de feu Michael Jackson. Tsss…

    @ Caro

    On peut avoir un avis sans avoir raison ni tort, non? N’est-ce pas là un des principaux avantages de la démocratie de permettre aux détenteurs d’avis divergents de se cogner dessus les exprimer et d’en débattre sans que l’un ou l’autre ait nécessairement raison, avec ces alternatives comme issues :
    – l’élévation commune vers l’harmonie d’une conclusion partagée (alléluia);
    – le statu quo de la bouderie « chacun dans son coin » jusqu’à la passe d’armes suivantes;
    – la soumission plus ou moins volontaire de l’une ou l’autre des parties (exemple : relation homme-femme, l’homme cède pour avoir la paix et retourne chasser les araignées derrière des meubles poussiéreux pendant que la femme peste contre ce gougnafier qui ose la contredire et pose à cet instant les yeux à l’endroit où une tâche de vin dont l’homme orna jadis un tapis yomouth…aie, aie, aie);
    – sombrer dans l’abîme de la destruction de l’une ou l’autre des parties (voire des deux et des spectateurs en cas de possession d’ogives nucléaires) ce qui techniquement permet à un éventuel survivant de déclarer qu’il a raison n’ayant plus de contradicteur pour prétendre le contraire voire de spectateurs susceptibles de reprendre le flambeau.

    Plus sérieusement, libre à chacun d’être attristé (ou pas), intéressé par cette information (ou pas). Il reste qu’Aliocha soulève l’idée que les médias ont une forte tendance nécrophile nécrophage même si la stature médiatique du défunt justifie que l’information connaisse un traitement à sa mesure. Je n’ose même pas penser aux cas où le décès est attendu à plus ou moins brève échéance. Hum.

    Ceci dit, le quidam de base n’est pas en reste. Je me souviendrai toujours de la réplique d’une amie libraire à une dame sans doute très pressée qui lui demanda une biographie (ou un livre, je ne sais plus) de Bernard Loiseau dans les quelques jours qui suivirent son suicide : « Madame, cela va venir mais laissez-lui au moins le temps de refroidir ». Je lui ai suggéré ce jour-là de présenter sur un panneau « le cadavre du mois, sa vie, son oeuvre ». Sûr que cela aurait marché. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 18:42

  19. Je ne sais pas si maintenir une chronique de Christophe Barbier est vraiment raisonnable.

    Commentaire par berli, toujours aérien — 26/06/2009 @ 20:06

  20. @DM certes des milliers de gens meurent chaque jour. Cependant seules quelques une ont ce pouvoir d’engendré chez nombre de leurs frères humain une émotion concordante. C’est bêtement cette énergie qui fait que nous sommes des animaux sociaux et qui nous lie. On peut rencontrer cette émotion pour des artistes des politiques des penseurs ou des hommes ou femmes de bien, mais ce sentiment est rare et d’autant plus rare que la population touchée est importante…

    Commentaire par dwarfpower — 26/06/2009 @ 20:58

  21. @ dwarfpower

    Personne ne conteste cette émotion. Il est même rassurant d’observer qu’elle existe et qu’elle s’exprime, que ce soit individuellement ou massivement. Comme vous dites, cette communion qui nait, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire, est la preuve que ce lien social dont on dit qu’il s’effiloche existe toujours. L’objet de ce billet ne portait pas là-dessus, mais sur le traitement médiatique réservé à cet évènement, car c’en est un, qu’est le décès de M. Jackson.
    Que cette information soit traitée de manière exceptionnelle est justifié au regard de l’évènement mais ce traitement est-il proportionné ou démesuré? Sans tomber dans la caricature du journaliste-charognard, avide de chiens écrasés même célèbres, c’est bien ce qui est critiqué ici, non?

    Commentaire par Ferdydurke — 27/06/2009 @ 06:03

  22. Bonjour,

    Voici un lien qui complète votre post : http://fr.readwriteweb.com/2009/06/26/analyse/michal-jackson-rvlateur-dune-nouvelle-hirarchisation-de-linformation/ . L’auteur y décrit comment l’information a circulé sur Internet dans la nuit avant que les éditions spéciales du matin soit mises en place chez nous.

    Commentaire par Jehjeh — 27/06/2009 @ 08:58

  23. Merci de ce post. Je n’étais pas une grande fan de M.Jackson (eh oui ça existe!), et c’est sans doute pour ça que je n’ai pas pu regarder les chaines d »information hier matin, tant elles étaient centrées sur M. Jackson, au point que le reste de l’actualité n’avait pas d’importance.

    Mais je note que ce phénomène d’adulation se produit, dans les médias, chaque fois qu’une personnalité meurt: pour l’abbé Pierre, c’était pareil, pour Lady Di… Je ne sais pas pourquoi les médias jouent ce « jeu »: est-ce conscient?

    Commentaire par Eowyn — 27/06/2009 @ 09:57

  24. @Ferdydurke
    ma reopnse s’adressait à DM qui avancé la mort de milliers de personnes chaque jour non evoqué; j’expliquait juste en quoi cet argument n’etait a mon avis pas recevable.

    Commentaire par dwarfpower — 27/06/2009 @ 10:21

  25. Puisque quelqu’un a parlé de TMZ.com :

    Je rejoins l’avis de Techcrunch (http://www.techcrunch.com/2009/06/26/mainstream-media-still-has-eyes-wide-shut-proves-michael-jacksons-death-reporting/) selon lequel, une fois que TMZ.com a donné l’information correctement et en premier, il est assez hors-sujet de mentionner la fiabilité supérieure d’autres sources.

    Je ne dis pas que TMZ.com est aussi fiable que CNN en général, mais n’empêche que sur cet événement, ils ont été meilleurs que tous les autres médias.

    Commentaire par Axonn — 27/06/2009 @ 11:00

  26. J’ai regardé iTélé la nuit de la mort de Michael Jackson, à 2h-3h du matin. J’ai constaté plusieurs choses. D’abord que je ressentais un besoin de regarder ces non-informations. Ensuite, j’ai trouvé intéressantes les deux réactions principales. L’une était de l’ancien manager du chanteur qui se lachait complètement et racontait l’addiction aux médicaments, l’entourage médical, mais qui parlait aussi de manière assez « cash » des scandales, de la candeur authentique du chanteur et du rôle de la presse et des maisons de disques dans sa ruine financière. Ce monsieur ne donnait que son avis, mais c’était diablement éclairant.
    Ensuite, le journaliste Olivier Benkemoun qui a offert au monde un quart d’heure de n’importe quoi journalistique : je donnerais beaucoup pour retrouver la vidéo de sa prestation. Visiblement tiré du lit pour l’occasion et n’ayant strictement rien à dire sur Michael Jackson, il a atteint un certain degré dans le vide informatif. Les autres médias ont fait pareil pendant 24 heures mais en ayant eu le temps de dormir avant, alors ça se voyait moins. J’ai chronométré : sur France 2 au JT de 20h, le premier sujet sans rapport avec Michael Jackson est apparu à 20h35.
    À ma grande surprise, je n’ai pas pu m’empêcher moi-même d’écrire sur le sujet. Pourtant si on y réfléchit, une célébrité planétaire est sans doute la personne sur laquelle il y a le moins à dire puisque tout le monde connait sa vie et son oeuvre. Mais il y a ce besoin de partager je ne sais quoi…
    J’ai été étonné par l’imprécision des commentaires. Partant du principe que « Michael Jackson est à tout le monde », aucun journaliste ne s’est donné la peine de relire ses fiches, et pèle-mèle on a entendu des bêtises telles que « Off the Wall, son premier album solo », on a eu droit à des âges fort différents pour parler du début de la carrière du chanteur, ainsi qu’à des chiffres eux aussi différents pour les ventes d’albums (et notamment celles du dernier album).

    Commentaire par hyperbate — 28/06/2009 @ 12:18

  27. Ah oui, une autre chose m’a frappée : sur les différentes chaines de télé je n’ai jamais vu d’images un peu originales, toutes passaient les extraits des mêmes clips. Or il existe des archives très fournies. Est-ce que ça signifie que dans ce genre de moments, on cherche plus à se rassembler sur ce qu’on connaît ?
    J’ai été frappé par l’absence du clip scream, qui est pourtant un des plus chers de l’histoire et sans doute aussi le meilleur avec Michael Jackson (et sa soeur Janet)

    Commentaire par hyperbate — 28/06/2009 @ 12:28

  28. @hyperbate

    Un extrait du clip scream est passé hier sur TF1 !

    Commentaire par Le Chevalier Bayard — 28/06/2009 @ 14:41

  29. @Chevalier Bayard : ah, ben alors ! 🙂

    Commentaire par hyperbate — 28/06/2009 @ 18:35

  30. Outre le fait que je suis un minimum touché par sa mort, (sans être toutefois éffondré) sur la façon dont c’est traité je suis partagé. D’un coté, je trouve ça en effet un peu malsain, « les dernières images de ça mort », les fausse polémique sur les différents scandale qu’il a provoqué, etc…

    D’un autre coté, voire que la mort d’un artiste peut devenir une information mondiale, plus traitée qu’une crise politique dans un Etat en passe de se doter de l’arme nucléaire, qu’un coup d’Etat en amérique du sud, ou que la plus grande crise économique depuis très longtemps, ça me rassure un peu sur l’humanité. Un peu.

    Commentaire par adrien — 28/06/2009 @ 18:45

  31. Il est vrai qu’on est submergé d’information le concernant.

    J’ai adoré les extraits lorsqu’il évoque lui-même sa carrière. C’était lors d’une remise d’un prix, qu’il pensait pour lui, alors qu’il devait le remettre à quelqu’un. J’ai enfin pu voir Thriller en entier, mais je suis assez déçu que les médias ont réduit la carrière de Michael Jackson à 5 ou 6 clips au grand maximum. Je me suis amusé des incohérences médiatiques comme sur MTV qui au début indiquait sur son écran 1959-2009, et qui a été transformé le lendemain en 1958-2009. Le nombre d’album vendu a oscillé entre 250 millions et 750 millions, mais il y a fort à parier qu’il atteigne 800 millions, pour peu que le chiffre de 750 millions soit juste, d’ici la fin de l’année, et le milliard d’ici quelques années, pour peu que la carrière post-mortem soit gérer à peu près aussi bien que celle du King.

    Dire que Michael n’a rien créé, c’est quand même assez fort. C’est un génie dans son domaine. C’est un peu le ‘Einstein de la chorégraphie/danse/musique/clip’. À moins qu’Einstein soit aussi quelqu’un qui n’a rien créer ? Il faut faire attention à ce que l’on dit donc : ce n’est pas parce que ça ne nous touche pas directement que ce n’est rien.

    En ce qui concerne la couverture médiatique, je ne trouve pas que ce soit excessif. J’aurai plus tendance à dire que ce sont les autres sujets qui ont été sous exploités. J’aurai tendance à me poser la même question que ‘pollicarpe’ surtout…
    Le principal problème, c’est qu’effectivement, il était difficile d’avoir une information autre quand 28 minutes sur 30 sont consacrées à Michael. Il aurait été peut être plus judicieux de faire des éditions spéciale pour cette info particulière. Il aurait été plus facile pour nous, simple keskidi, de trier l’information en basculant entre les édictions spéciale et les éditions normale sur l’actualité ‘autre’.

    Commentaire par Testatio — 29/06/2009 @ 13:38


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :