La Plume d'Aliocha

25/06/2009

Anonymat ? Mon oeil…

Filed under: Réflexions libres — laplumedaliocha @ 15:02

Arrêt sur images relance le débat sur l’anonymat dans les forums à la suite d’une de ses émissions.  En deux mots, la journaliste du Monde, Pascale Robert-Diard, oui, celle qui fait rougir Eolas et que je jalouse atrocement à cause de cela, s’est plainte de la violence des commentaires sur son blog. Une violence bien sûr permise, facilitée, voire encouragée par l’anonymat.

Or, il se trouve que j’assistais ce matin à un intéressant colloque intitulé « Droits et libertés sur internet ». Je n’ai pu malheureusement entendre tous les intervenants pour cause d’article urgent à boucler. Mais j’ai noté l’insistance avec laquelle le sénateur Trégouët appelait à une séparation de l’identité de l’internaute et de celle du citoyen. Pour lui, c’est le grand défi des années à venir, celui que nous pose, vous l’aurez compris, l’extraordinaire capacité d’Internet de collecter et de conserver un nombre incalculable d’informations, lequelles font ensuite le bonheur des commerciaux, de nos futurs employeurs et de tous les curieux en général. Il me semble que cette séparation, nécessaire en effet, est celle qu’offre l’anonymat, même si celui-ci a d’autres travers. A condition bien sûr qu’on puisse le garantir, ce que semble remettre en cause la justice britannique.

A ce sujet, allez donc lire, si ce n’est déjà fait,  le « Portrait de Marc L. » paru dans le Tigre et reproduit par la CNIL dans son dernier rapport annuel à titre d’exemple des dangers du web en ce qui concerne les données personnelles.

Et pour finir ce billet un peu décousu en raison de ma charge de travail, une anecdote.

J’ai reçu récemment un mail de la FNAC m’informant que puisque j’aimais les polars et que j’avais par ailleurs commandé un livre de Michel Foucault, je serai sans doute heureuse d’apprendre la parution de tel et tel titre. Il se trouve que je n’ai jamais, ô grand jamais, rien commandé sur le site de la FNAC. J’aime trop toucher les livres, les respirer, les reposer puis les reprendre, bref, il y a entre eux et moi un rapport bien trop charnel pour que je les achète sans que nous ayons au préalable fait en quelque sorte physiquement connaissance. J’en déduis donc que la FNAC m’a surprise en train de flirter avec eux sur le web (à chacun ses sites roses !) et qu’elle a cru nécessaire de le noter, de s’en féliciter et de m’en avertir. Dont acte. Me voici donc prévenue du fait qu’il existe quelque part dans un fichier la mention que je consomme du polar à haute dose. La prestation de service qui s’ensuit ne suffit pas à tempérer chez moi l’irritation et même l’inquiétude de me savoir ainsi surveillée. Du coup, pour tromper l’ennemi, je m’en vais dès à présent concentrer mon attention webesque sur la philosophie, le droit, les sciences et je passerai ainsi aux yeux des espions pour l’un des plus grands esprits du siècle. On ne sait jamais, ça peut servir.

Pour le reste, je continuerai de dévaliser mon libraire de son stock de polars et peut-être même que j’oserai lui acheter un roman érotique. Après tout, il vaut mieux rougir 5 minutes devant un commerçant que d’être fichée à vie sur le web. Autres temps, autres moeurs…

Publicités

55 commentaires »

  1. C’est ce que j’ai voulu pointé sous un ancien billet concernant l’anonymat – https://laplumedaliocha.wordpress.com/2008/10/18/imperieux-anonymat/#comment-6219 – d’où deux question HS subsidiaires : le droit droit de suite existe-t-il en matière de blog ? et à partir de quand un billet devient-il une archive ?

    Commentaire par gwynplaine — 25/06/2009 @ 15:31

  2. Oubli : et voilà l’article que j’avais mis en lien – http://www.rue89.com/2009/06/22/la-presse-a-t-elle-le-droit-douter-un-blogueur-anonyme – où tout autant que la remise en cause faite par la justice britannique c’est l’attitude du Times qui est pointée.

    Commentaire par gwynplaine — 25/06/2009 @ 15:38

  3. Hallucinant cet article du Tigre
    je me desinscrit tout de suite de facebook et je cherche un pseudo pour écrire !

    Commentaire par misty — 25/06/2009 @ 15:57

  4. Hors-sujet : j’imagine que vous suivez pas mal de choses, mais les journées n’ayant que 24 heures, je me permets de vous signaler
    http://www.economist.com/blogs/democracyinamerica/2009/06/nico_pitney_and_blind_norms.cfm
    sur les normes de l’éthique journalistique.

    N’hésitez pas à me rembarrer si vous estimez ce genre de suggestions malvenues.

    Aliocha : Mon côté prof tournesol et la courtitude regrettable des journées me font rater beaucoup de choses. Par conséquent, n’hésitez jamais à m’envoyer une info. Au pire, si je la connais déjà, elle sera utile aux lecteurs, par conséquent, c’est tout bon 😉

    Commentaire par Mathieu P. — 25/06/2009 @ 16:07

  5. @misty
    En fait le fameux Marc L. avait laissé son profil accessible à n’importe qui : il suffit d’aller retoucher un peu les paramètres de confidentialité de Facebook pour filtrer les personnes qui pourront y avoir accès.

    Après, on n’est évidemment pas à l’abri d’une faille de sécurité sur le site.

    Commentaire par Jaina — 25/06/2009 @ 16:31

  6. Bonjour,

    Je pense qu’il faut prendre le probleme des sites qui analysent nos comportements à l’envers pour le résoudre.

    En gros vous vous plaigniez des publicités ciblées du à votre navigation. Il suffit juste, pour parer cette intrusion, de les submergé d’informations. Des extensions firefox existent pour envoyer des fausses informations qui évitent donc ce type de profilage.

    bonne continuation

    Commentaire par Jahman — 25/06/2009 @ 16:43

  7. Pour votre histoire de la fnac, sachez qu’elle n’a pas forcément besoin de vous voir sur son site, elle peut aussi vous tracer via votre carte adhérent (donc, même si vous y allez physiquement). Par contre, si vous n’avez jamais acheté ce livre, faites quelques vérifications car il y a peut-être quelqu’un qui commande frauduleusement à votre nom (c’est arrivé à une connaissance)

    Aliocha : bien vu. Pour tout vous dire, je me demandais s’ils tiraient en effet leurs infos du web ou de ma carte. J’ai quand même un soupçon sur le web, vu que je visite souvent le site, vais observer cela de plus prêt. Dans tous les cas, ça pose un problème de fichier informatique, mais j’aimerais bien savoir d’où viennent leurs infos. Et oui, j’ai acheté un livre de Foucault, là au moins, je suis tranquille. Mais vous me faites penser soudain à quelque chose. Des cartes de fidélité j’ai ai des dizaines, on peut donc tout savoir de moi, de ma taille de chaussure à mon parfum en passant par mes lectures, infernal !

    Commentaire par Ryuu — 25/06/2009 @ 17:29

  8. Ne vous en faites pas on ne rougit pas longtemps.

    Commentaire par Ardalia — 25/06/2009 @ 18:01

  9. Pensez que de nombreuses personnes réclament encore moins d’anonymat, au prétexte que celui ci favorise la copie illicite des œuvres protégées par le droit d’auteur et les droits voisins, la diffamation, etc.

    Or c’est justement l’anonymat qui permet de s’exprimer sur des sujets sensibles. Qui par exemple ose témoigner publiquement et sous son propre nom de malversations, quitte à risquer de perdre son emploi ou de subir des pressions?

    (Problématique qui rejoint par exemple celle de l’anonymat des contributeurs de Wikipédia. Certains subissent déjà actuellement les diffamations et menaces de déséquilibrés… heureusement, le plus souvent, ils sont sous pseudonymes.)

    Commentaire par DM — 25/06/2009 @ 20:18

  10. Pas du tout d’accord avec votre dernière phrase. Que je sois considéré comme un islamiste sioniste nazi pédophile par des robots indexeurs, ça n’est pas trop grave. Ils ne pensent pas.

    Alors que je n’oserait même pas acheter Twilight à un libraire sans préciser que c’est pour offrir.

    Aliocha : les moteurs ne pensent pas en effet, ceux qui récoltent les infos derrière si. Ceux qui les consolident aussi. Et ceux ensuite qui les cherchent pensent également.

    Commentaire par Axonn — 25/06/2009 @ 20:28

  11. Vous aussi, vous étiez ce matin à l’institut d’océanographie…

    Aliocha : Mince, on s’est loupés ! J’aurais bien aimé vous rencontrer. Ne me dites pas que vous faisiez partie de la bande de supporters de la quadrature du Net….J’ai bien aimé la présentation de Bensoussan. Et j’ai applaudi bien sûr la défense des droits d’auteur, on ne se refait pas 😉

    Commentaire par authueil — 25/06/2009 @ 21:01

  12. Chère Aliocha,

    Vous qui consommez du polar, connaissez James Lee Burke (l’auteur que Tavernier a excellement adapté pour son dernier film « Dans la brume électrique ») ?

    A part ça, il est vrai que les commentaires sur le blog de Pascale Robert-Diard sont très décevants (sauf les miens, il va sans dire). Je crois que cela vient du fait que son blog soit relié au site du journal « Le Monde » qui attire, comme tous les sites de presse, le pire des commentaires du web. Elle devrait monter un blog indépendant, la qualité des commentaires s’améliorerait immédiatement mais sa visibilité sur le net s’en trouverait certainement amoindri.

    Aliocha : Non ?!!!!!!! Vous bloguez aussi ? Et pourquoi suis-je toujours la dernière informée de tout ?

    Commentaire par Mussipont — 25/06/2009 @ 22:21

  13. Bonsoir Aliocha,

    En fait, je suis sur que c’est vous qui faites rougir le libraire…

    Concernant l’anonymat, il ne tient pas longtemps en cas de délits sur Internet.
    Par ailleurs, j’aime assez cette phrase de Wikipédia: une personne anonyme peut être connue sans être identifiée ou au contraire être identifiée sans être connue.

    Salam aleikoum

    Commentaire par Zythom — 25/06/2009 @ 23:34

  14. @aliocha: Tiens, vous avez quelque chose contre la Quadrature du Net? Pourtant ce sont des gens qui maîtrisent les dossiers sur lesquels ils interviennent, non… c’est tellement rare de nos jours!

    Aliocha : sur le principe rien. Sur son expression publique, un peu. J’y est retrouvé l’insolence immature d’une partie du web qui m’irrite. Non tous les gens du monde réel ne sont pas des ignares mal intentionnés. Non, l’intention de réguler le web n’est pas un fantasme de dinosaure qui n’aurait rien compris au film. Il serait peut-être temps de sortir de cette fronde systématique qui ne mène nulle part. Ce colloque était l’occasion de discuter sérieusement, pas celle de traiter tout le monde d’imbéciles sur un air de supériorité ricanante.

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 07:02

  15. En direct de N 25° 13′ E 55° 17′ : Salaam ‘Alaikum, Aliocha nécessairement.

    « pourquoi suis-je toujours la dernière informée de tout? »

    Parce que vous êtes journaliste papier 2.0 peut-être? 😉

    Aliocha : Tiens, je m’attendais à quelque propos sexués à défaut d’être sexistes, j’avoue même avoir délibérément joué de l’appeau en songeant à vous et curieusement, rien. Va pour le journalisme papier 2.0 ça me plaît bien comme concept 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 07:45

  16. @ Ferdyduke : vous êtes un vilain garçon!

    Aliocha : dites, vous ne voulez pas le provoquer en duel, ça serait d’un chic ! Et puis j’ai toujours rêvé qu’on se batte pour moi, à fleurets mouchetés, bien sûr 😉

    @ Aliocha : vous constaterez sans peine que mon blog, notre blog puisqu’il est bicéphale, s’adresse à une certaine élite et qu’il sera très certainement considéré comme une étape majeure dans l’Histoire du ouèbe, vous en conviendrez aisément. 8)

    Aliocha : Alors là, je dois dire que je comprends enfin la douleur d’être dans la peau d’un Mekesskidi. D’ailleurs, à l’instar d’Eolas, vous devriez songer à vos Mekesskidi, parce que franchement, votre discipline excède de loin l’ésotérisme du droit.

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 08:58

  17. @ Mussipont

    J’en conviens. Elles disent toutes cela (mais pas que cela…) 😉
    De toute façon, là où je suis actuellement, la température matinale de 38°C sous abri suffit à éteindre toute velléité de représailles. Un véritable assommoir. Allez hop… Je vais jeter un oeil à « l’étape majeure dans l’Histoire du ouèbe. »

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 09:33

  18. @ Aliocha

    Que de préjugés 😉

    @ Mussipont

    Si c’est pour faire plaisir à Aliocha, je suis d’accord pour le duel. Je vous laisse évidemment le choix des armes mais je sens bien que vous allez opter pour le wargame 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 09:37

  19. Ah merci Aliocha pour cette excellente idée de billet! Sincèrement, je n’y avait pas pensé, je vais pondre un billet « Mais nom de Zeus, qu’est ce que c’est qu’un wargame? ».

    Et pour le duel, pas de fleurets mouchetés, au sabre de cavalerie façon les Duellistes :

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 09:39

  20. Tiens, je m’attendais à ce que quelqu’un apporte la réponse à la question d’Aliocha sur la Fnac. Puisque personne ne s’y colle, c’est pour moi. Quand vous allez sur un site web, celui-ci a la possibilité d’installer un petit fichier, dénommé cookie, dans lequel il stocke des informations variées, dont les pages visitées sur son site et les recherches que vous y avez faites. Si cela vous gêne, les paramètres de confidentialité de votre navigateur vous permettent de définir des politiques restrictives d’acceptation des cookies, par exemple en n’acceptant que ceux provenant de sites de confiance.

    Première approche :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cookie_(informatique)
    Voir l’article anglophone pour plus de détail.

    Commentaire par Mathieu P. — 26/06/2009 @ 10:20

  21. @ Mussipont

    Je suis votre homme! Comme feu mon grand-père était dragon (« dragon porté » pendant la 2e GM), j’ai toujours ses fleurets d’entrainement, ayant pratiqué moi-même l’escrime. En cherchant bien, je retrouverai sûrement son sabre.

    Si j’ai bien compris, j’ai le rôle du méchant et vous celui du serviteur dévoué de la belle. Cela me va. En tant que méchant, je suis autorisé à être retors. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 10:30

  22. Ah ah Ferdyduke, et moi j’ai un arrière arrière grand-père qui fût dragons au 6ème pendant la guerre de Crimée puis dragon de l’Impératrice en 1859 et chargea donc à Solférino (il y a pile 150 ans d’ailleurs)! On a la cavalerie dans le sang chez les Mussipont! Tremblez donc, je vais vous pourfendre allègrement!

    Sur ce, je fais mes valises et court me cacher en Alaska. Oups. 😀

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 10:42

  23. @ Mussipont

    Hé bien, si les faits d’armes de votre aïeul sont impressionnants, nous verrons si le rejeton en est à la hauteur. Vous semblez oublier qu’un certain Sun Zi énonça que les premières vertus d’un bon général étaient la prudence et l’humilité.

    Reposez donc vos valises, cessez de pérorer et envoyez-moi vos témoins. Vous n’allez quand même pas vous défiler alors que la belle vous demande de défendre son honneur et sa cause? 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 11:03

  24. Et au duel au canon de marine de 380 mm, ça vous dit?

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 11:08

  25. Avec plaisir. Mais vous reste-t-il une flotte en état de prendre la mer après les tirs de goyave?

    Si vous voulez voir un peu de pays, nous pouvons faire cela dans le Golfe persique. Je suis juste devant. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 11:13

  26. Vous êtes à Dubaï?

    On va demander à l’US Navy de nous prêter quelques uns de leur navires qui se baladent dans le coin…

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 11:44

  27. @ Mussipont

    Je suis à Dubaï, en effet. Comme tout ceci est virtuel, peu-être devrais-je poster une photographie d’un journal du jour pour le prouver… 😉

    Emmenez la belle dont vous défendez la vertu l’honneur, nous lui trouverons une bonne place sur un plage très ensoleillée (sans trop de boulettes de pétrole, comme cela arrive parfois) pour qu’elle puisse se pâmer devant nos joutes. Moi, si je trouve un pédalo, je tente d’arraisonner deux navires US. Vous avez une préférence?

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 12:48

  28. oups : peuT-être…

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 12:49

  29. Je vous crois sur parole Ferdyduke, et je vous nomme derechef Ambassadeur du Marquisat de Mussipont auprès de l’Emir.

    Question navires, vous pouvez déjà tenter d’arraisoner l’USS Dwight D. Eisenhower qui je crois doit se trouver en ce moment au nord de l’océan indien, nous aurons déjà de quoi nous amuser.

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 12:55

  30. @ Aliocha

    C’est cela, l’appeau dont vous parliez précédemment?

    « J’aime trop toucher les livres, les respirer, les reposer puis les reprendre, bref, il y a entre eux et moi un rapport bien trop charnel pour que je les achète sans que nous ayons au préalable fait en quelque sorte physiquement connaissance. »
    Moi aussi, j’aime feuilleter de belles pages, les tourner du bout d’un doigt humide, revenir sur un passage afin d’en réveiller l’ardeur et m’offrir , caresser et presser le moindre mot pour le faire frémir, etc… mais je vous laisse la responsabilité du « je les achète ». A chacun sa façon de lire 😉

    @ Mussipont

    Je suis très honoré par cette nomination et me présenterai dès demain devant Son Altesse Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum » pour établir des relations diplomatiques entre l’Emirat de Dubai et le Marquisat de Mussipont.

    L’Eisenhower, rien que ça? Je vais voir ce que je peux faire… A défaut, nous pourrons toujours régler cela par une course à ski

    Commentaire par Ferdydurke — 26/06/2009 @ 13:25

  31. Pas de problème pour le ski, je peux moi aussi m’entraîner toute l’année à moins d’une heure de chez moi : http://www.snowhall.fr/piste.htm

    Vous transmettrez mes amitiés à Momo et lui en serrerez 5 de ma part.

    Commentaire par Mussipont — 26/06/2009 @ 15:04

  32. @aliocha: Oui mais voilà, qu’est-ce que le « monde réel » ? Le microcosme parisien, cher à feu Raymond Barre ?

    Commentaire par DM — 26/06/2009 @ 16:22

  33. @Mathieu P: Et si Aliocha veut sortir le grand jeu, on peut aussi évoquer TOR+Privoxy. 🙂

    Et on pourrait aussi évoquer la contradiction qu’il y a en France à ce que d’une part on encense des solutions techniques d’anonymat (par exemple l’outil Psiphon, qui a reçu un prix au Sénat), destinées aux journalistes et dissidents en pays autoritaires, tandis que d’autre part on aimerait voir disparaître cet anonymat afin de pouvoir lutter contre la copie de films de Luc Besson ou je ne sais quoi.

    Commentaire par DM — 27/06/2009 @ 07:28

  34. Ce que je soulignais, c’est que ces données ne sont quasiment jamais lues par des humains, ou à la rigueur statistiquement. Mais pour ces histoires de livres, la page est générée automatiquement.

    D’ailleurs vous n’êtes pas forcément fichée dans un serveur de Big Brother : dans ce genre de cas, les informations sont plutôt stockées SUR VOTRE PROPRE ORDINATEUR. Car ce sont le plus souvent des cookies.

    Je vous laisse juger si c’est mieux ou pire.

    Commentaire par Axonn — 27/06/2009 @ 10:54

  35. @ Mathieu P (#20)
    @ Ryuu (#7)
    @ Aliocha (ce blog a tendance à devenir le « Messenger » de Mussipont et Ferdydurke, non ?)

    Je reçois moi aussi régulièrement ce genre de message de la FNAC.

    Avec le recul, je suis persuadé que leur base de données est mixte: suivi de nos consultations « fnac.com » (en ayant en effet installé un « cookie » lors de notre première identification comme adhérent) et surtout, suivi des achats (sur le Net tout comme en magasin) réalisés en ayant présenté notre carte adhérent.

    Mais en effet, la possession de cartes de fidélité est un formidable outil de « profilage » de clients !
    Pour le moment, les enseignes d’un même groupe ne me semblent pas avoir de base de donnée commune et unique.

    Mais imaginez la puissance de renseignement privé qu’aurait un groupe comme Auchan / Mulliez : en plus de vos « courses » hebdomadaires, on saurait ce que vous faite comme sport (Décathlon), si vous êtes bricoleur (Leroy Merlin), si votre voiture est bien entretenue (Norauto), si vous possédez un Home Cinema (Boulanger), etc …

    Ca me semble autrement plus exhaustif que le simple duo Printemps / FNAC du groupe PPR …

    Commentaire par Yves D — 29/06/2009 @ 00:01

  36. @ Yves D

    Certes, mais sur Messenger il n’y a pas de tapis yomouth, il n’y a pas Aliocha ni la vodka qu’elle nous offre de temps à autre. 😉

    Pourquoi le conditionnel (« la puissance de renseignement qu’aurait un groupe… »)?

    Vous citez PPR mais regardez la composition du groupe Et encore, il en manque… dont Finaref, l’organisme de crédit, dont vous retrouverez la marque sur bon nombre de cartes d’adhérent/fidélité/etc des filiales du groupe. Organisme de crédit qui détient vos coordonnées, des informations sur la nature de vos achats, sur leur montant, sur votre situation financière et votre solvabilité, etc… La carte de fidélité, c’est le cookie des grand magasins…

    Commentaire par Ferdydurke — 29/06/2009 @ 07:04

  37. Merci, Ferdydurke, d’avoir pris ma dernière remarque comme elle se devait : avec humour (j’avoue avoir eu peur que vous le preniez mal) !

    Le conditionnel pour le Groupe Mulliez s’explique par le fait que des tensions au sein de la famille font qu’il n’y a pas de vraie synergie de Groupe (des « méthodes » et des conseils sont partagés, mais chacun est le maître chez lui).

    Mais je vous rejoint à 100% en ce qui concerne PPR (et Finaref).

    Commentaire par Yves D — 29/06/2009 @ 21:42

  38. Et ce n’est que maintenant que vous découvrez que le ouèbe est tout sauf anonyme? Je suppose que non, mais que vous attendiez une occasion d’en parler. Le papier du Tigre est excellent, d’ailleurs.

    Si vous allez sur le site 123 People, vous vous apercevrez vite à quel point vous pouvez être tracé par n’importe qui, sans parler des bots qui effectivement se délectent de vos cookies.

    Pour ma part, je surveille régulièrement ce qui sort de google lorsque l’on tape mon vrai nom (pas juste légisphère), juste pour être sûr que les infos qui sortent ne sont pas incohérentes avec les profils publics professionnels que j’ai laissé ici ou là, et qui servent en réalité ma visibilité professionnelle sans me coûter un rond. Bref, n’importe quelle personne souhaitant me trouver peut le faire, et retracer mon itinaire professionnel de 1995 à maintenant, et cela me convient, j’en ai même besoin. En revanche, pas de photos (quasiment) sur Facebook, rien de stocké sur les sites du type « flickr », bref, la visibilité sur ma vie privée est réduite au minimum.

    Quant à ce que les gens sachent où j’habite et quel est mon numéro, finalement, ayant eu l’habitude de figurer dans les annuaires papiers de la fin du siècle dernier, cela ne me dérange pas tant que ça… 🙂

    Commentaire par Légisphère — 30/06/2009 @ 14:48

  39. @Mussipont: excellent votre blog.

    Pour ma part, j’ai laissé tombé le papier et le carton il y a un sacré moment compte tenu des contraintes matérielles, mais j’ai trouvé sur PC des choses qui s’en rapprochent diablement: il y a quelques fondus (dont moi, mais je vous défie de me retrouver – autre pseudo) qui traînent à cette adresse:

    http://www.campaigns-france.org/index.php

    Commentaire par Légisphère — 30/06/2009 @ 14:52

  40. @ Légisphère : Merci d’être passé sur le blog (et aussi pour le lien, je vais regarder ça)!

    Personnellement, je n’aime pas trop jouer sur écran, j’ai besoin d’une vision complète du plateau de jeu et surtout du contact tactile avec le papier et le carton des petits pions! Mais je suis un vieux réac’, ça doit venir de là! 😉

    Commentaire par Mussipont — 01/07/2009 @ 10:40

  41. @ Mussipont,

    Ca peut aussi venir de votre façon de modéliser un espace en 3D à partir d’un écran qui reproduit une image en 2D, même si cette image intègre de la perspective et du volume.

    Je pense rencontrer la même difficulté: quand je joue aux échecs sur un ordi, j’ai besoin de jouer la partie sur un véritable échiquier, alors même que les jeux d’échecs modernes sont 3D avec changement d’angles de vue.

    Commentaire par tschok — 01/07/2009 @ 13:22

  42. @ tschok : en fait, c’est surtout parce que je n’aime pas jouer seul. Il me faut absolument un adversaire à chambrer (surtout si c’est mon ami Ariok) et voir 2 bières posées à côté du plateau de jeu. 😉

    Commentaire par Mussipont — 02/07/2009 @ 12:06

  43. @ Mussipont

    Il est certain que trinquer est encore difficile via internet. Le jour où cela sera possible, Aliocha pourra nous servir des vodka à haut débit (attention kit robinet en USB indispensable) et je pourrais renverser du vin rouge sur le tapis sans me prendre de coups sur le museau… Encore que s’il devient possible de se servir à boire via internet, je dois envisager l’hypothèse que la main d’Aliocha surgisse de l’écran pour m’en coller une… Hum… le casque à pointe est à prévoir. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 02/07/2009 @ 15:52

  44. @ Mussipont,

    c’est vrai que la guerre psychologique fait aussi partie du jeu. Mais ça marche pas sur la bière. Hips!

    @ Ferdydurke,

    Prêtez moi votre casque à pointe, je crois que je vais en avoir besoin.

    Commentaire par tschok — 02/07/2009 @ 18:00

  45. @ Ferdyduke et tschok : je passe demain matin par Gravelotte, je vous prends un casque à pointe à tout les deux? 😀

    Commentaire par Mussipont — 02/07/2009 @ 18:36

  46. @ Mussipont, certes, je ne disconviens pas que le côté convivial y perd un peu, même si je ne joue que contre des adversaires humains, raison pour laquelle, sans doute (car je ne vois pas d’autre explication rationnelle) les fora internets furent inventés, qui permettent tout autant de chambrer nos adversaires, voire même de les rencontrer en vrai régulièrement après les avoir humiliés (ou inversement) par correspondance… 🙂

    Cela permet en outre de faire des parties en 250 tours sans immobiliser une pièce pendant 2 ans…juste quelques MO sur un disque dur.

    Enfin, je reconnais, il faut aimer jouer par correspondance, mais attendre l’e-mail qui portera en PJ un fichier à extension bizarre (.PBL, .PT2, .bte par exemple) est tout aussi plaisant que le jeux lui-même. Finalement, c’est peut-être même le meilleur moment, de même que souvent, le meilleur moment d’une corrida, c’est lorsque l’on marche vers les arènes avec quelques amis et qu’on imagine ce que l’on va voir avant, précisément, de le voir (j’ai aussi d’autres comparaisons en tête que j’épargne aux lecteurs d’ici).

    En bref, internet est aussi un outil fabuleux, lorsqu’on sait exactement ce qu’on en attend et qu’on y prend certaines précautions.

    Il n’empêche pas la vie sociale, il l’enrichit en peremettant des contacts avec des parfaits inconnus. Au moment prochain (dans 20 ans?) où les longues distances deviendront plus difficiles à franchir physiquement faute d’énergie, cela permettra de garder le contact plus sûrement qu’un bout de papier confié à une poste aléatoire.

    Pour en revenir au sujet, évidemment, si on met ses photos de vacances sur un site ouvert à tous (après tout, pour le partage entre amis sélectionnés, les serveurs ftp sont fait pour ça), et si on écrit sa vie sur FACEBOOK et copains d’avant, faut pas s’étonner de ne plus pouvoir avoir de vie privée. Nos contemporains sont souvent exhibitionnistes à leur manière. Il faut avant tout choisir ce que l’on veut montrer avec soin.

    Commentaire par Légisphère — 02/07/2009 @ 20:17

  47. @ Mussipont

    J’ai encore de vieux masques d’escrime, je suis paré. Merci quand même!

    @ Tschok

    Je peux vous en prêter un en attendant le retour de Mussipont. Qu’est-ce que vous avez fait, vous qui avez l’air si sage? J’ai bien dit « l’air »… Je me suis laissé dire que les avocats ne le sont pas autant qu’on peut le supposer. 😉

    Z’avez énervé la donzelle? C’est vrai qu’elle a le sang chaud. Je suis même certain que dans l’arène c’est le taureau qui est le plus à plaindre. Le mélange breton/gitan doit y être pour quelque chose. Ajoutez à cela un petit verre de vodka (de trop), quelques atteintes à la presse, un interviewé qui la prend pour une agence de com’, un rédacteur en chef mal luné et des blogueurs qui annoncent l’apocalypse journalistique pour demain 16h23… Pour peu qu’elle se soit foulée un escarpin et nous sommes bons pour un remake de l’éruption du Vésuve. Dire qu’on n’a même plus Narvic sous la main pour qu’elle se soulage… Pauvre de nous.

    Ca va, Aliocha. C’est pour rire. Posez cette fourchette, je vous prie. Non, pas dans les oreilles! Aïe. Pitié… Ok, ok, je retire ce que j’ai dit 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 02/07/2009 @ 20:32

  48. Cela me rappelle une petite histoire tiré des Absurdités et paradoxes de Nasr Eddin Hodja. Elle s’intitule Ce qu’est un homme et traite de l’autorité masculine… La voici :

    « Une fois de plus une violente dispute éclate en Nasr Eddin et son épouse, laquelle, comme d’habitude en pareil cas, se saisit du tisonnier, si bien que le Hodja se replie en vitesse sous la table pour éviter les coups qui ne vont pas tarder à pleuvoir sur son turban.
    – Sors de là ! hurle Khadidja en furie.
    – Non !
    – Sors de là immédiatement !
    – Non, je ne sortirai pas !
    – Sors donc de là, si tu es un homme !
    – Justement je suis un homme et quand un homme dit non, c’est non ! »

    Ben oui, quoi, à la fin, non mais sans blague… 😀

    Aliocha : je vois que nous avons les mêmes lectures ! à ce sujet, je viens d’acheter Ferdydurke (pas vous, le roman)

    Commentaire par Ferdydurke — 02/07/2009 @ 20:41

  49. @ Mussipont:

    Je suis preneur de tout ce qui ressemble à un équipement individuel de protection, du dragon skin à l’abri anti atomique en passant par le casque à pointe. 🙂

    @ Ferdydurke:

    En fait j’ai un côté testeur de limite qui a une nette tendance à se retrouver de l’autre côté de la limite.

    Mais là, je pense qu’il fait trop chaud pour qu’il y ait des conséquences.

    Commentaire par tschok — 02/07/2009 @ 21:28

  50. @ Tschok

    A la relecture de mon propre commentaire, je crois comprendre de quoi vous parlez… Tout le problème de la limite est qu’on se rend rarement compte qu’on l’a franchie avant que cela soit le cas. D’où l’intérêt de la stratégie du homard (ou du poulpe).

    D’expérience, je vous invite à ne pas considérer la chaleur comme un frein mais comme un accélérateur. Nous avons affaire à des entités hautement inflammables, je vous le rappelle. Prudence donc et respect pour les volcanologues.

    Aliocha : veuillez je vous prie ne pas vous hisser du col en vous comparant au poulpe. L’animal a deux coeurs quand certains hommes n’en ont aucun. Il est capable de mémoire et de pensée conceptuelle, ce que je n’ai jamais observé chez un individu de sexe masculin. Comme vous le voyez, la comparaison ne tient pas un instant. Ah le brave animal.

    Commentaire par Ferdydurke — 03/07/2009 @ 05:44

  51. Ca c’est ce qu’on appelle un piège à second degré.

    On le tend quand on est en manque.

    Commentaire par tschok — 03/07/2009 @ 18:48

  52. @ Aliocha

    Ouh, la menteuse! Ne faites pas votre Nadine, je vous prie 😉

    « Il est capable de mémoire et de pensée conceptuelle, ce que je n’ai jamais observé chez un individu de sexe masculin » Rooooh, si cela, ce n’est pas un mensonge effronté vu la quantité de preuves formelles sur le présent blog qu’un homme est capable de mémoire et de pensée conceptuelle. Tsss…

    S’agissant du coeur, je vous donne raison. Comme vous aimez me l’entendre dire (j’suis un bon gars, hein?)… J’en suis dépourvu, l’ayant offert – encore bien ardent et palpitant malgré les mauvais traitements que jadis il connut – à l’Elue afin qu’elle en dispose selon son bon plaisir (ou plutôt ses humeurs et sa nature) pour lui infliger mille tortures dont le raffinement m’étonnera toujours ou s’y réchauffer tendrement, ce qui m’étonnera toujours tout autant. 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 04/07/2009 @ 07:22

  53. @ Aliocha

    Du coup, j’en oublie de vous souhaiter une bonne lecture de Ferdydurke (pas moi, le roman) et j’en profite pour vous préciser suite à mon précédent commentaire que le produit Ferdydurke (moi, pas le roman) n’étant pas complet, il a été retiré de la vente 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 04/07/2009 @ 12:44

  54. […] viens de lire un billet d’Aliocha qui m’a un peu énervé. Non pas que je souhaite à tout prix m’opposer à elle, mais […]

    Ping par Quel rapport entre droit à l’anonymat, vie privée, et utilisation commerciale d’informations personnelles ? | Le blog de vetetix — 30/06/2010 @ 01:22

  55. […] viens de lire un billet d’Aliocha qui m’a un peu énervé. Non pas que je souhaite à tout prix m’opposer à elle, mais […]

    Ping par Quel rapport entre droit à l’anonymat, vie privée, et utilisation commerciale d’informations personnelles ? | Le site de vetetix — 15/08/2010 @ 14:13


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :