La Plume d'Aliocha

20/05/2009

Trainée de poudre…

Filed under: Justice — laplumedaliocha @ 11:32

Tandis que l’Assemblée nationale vient d’adopter en première lecture le projet de rapprochement des Caisses d’Epargne et des Banques Populaires, deux membres de la commission de déontologie qui étaient visiblement en désaccord avec la nomination à la tête de l’ensemble de François Pérol, proche de Nicolas Sarkozy, viennent de démissionner. L’information, révélée hier par Mediapart (accès payant), a été reprise par de nombreux titres, dont Le Figaro. Cette nomination fait également l’objet d’une enquête pour prise illégale d’intérêts déclenchée  à la suite des plaintes déposées par des actionnaires et des syndicats.  

Rappelons que Mediapart a suivi ce dossier de très près…trop peut-être. Le site d’information piloté par Edwy Plenel fait l’objet de 11 plaintes en diffamation, 10 de l’ancienne direction des Caisses d’Epargne et 1 de François Pérol. Mediapart a lancé un appel à l’aide ainsi qu’une pétition déjà signée par de nombreuses personnalités. Vous y trouverez de plus amples informations sur le dossier. Arrêt sur images y a consacré un article intéressant (accès payant) qui donne un autre point de vue et permet notamment de comprendre le débat qui va se dérouler devant la justice. Par ailleurs, Edwy Plenel vient de publier le 14 mai « Combat pour une presse libre ».

La démission des deux membres de la commission de déontologie me semble amorcer un tournant dans cette affaire. Pour en savoir plus sur l’activité et les pouvoirs de cette commission, voir le dernier rapport annuel (2007). Un ennui n’arrivant jamais seul, des perquisitions ont été effectuées hier dans les deux établissements bancaires au sujet d’une autre affaire qui concerne les conditions d’introduction en bourse de leur fameuse filiale commune Natixis.

La partie qui se joue ici est importante. Non seulement parce qu’elle pose une question de taille sur le fonctionnement de nos institutions, mais parce que c’est l’avenir d’un site d’information qui est en train de se jouer. Si Mediapart a gain de cause, il en sortira grandi et la presse sur Internet avec lui. Dans le cas contraire….

Publicités

5 commentaires »

  1. Une nouvelle « affaire » dont le soufflé médiatique retombera de manière habile, dès lors qu’un/une joueur(euse) français(e) passera quelques tours à Roland Garros.

    On parie ?

    Aliocha : Parions en effet. Je partage votre défaitisme, je sais trop à quel point les lièvres levés par la presse ont tendance à n’intéresser que la presse, à un point tel que c’en est désespérant. Mais, car il y a un mais et même plusieurs ! Mais nous sommes dans un contexte très particulier de tension à l’égard du gouvernement, mais les journaliste s’agitent parce que leur liberté est en cause, mais ils sont appuyés dans cette affaire par les actionnaires et les syndicats, mais deux membres de la commission de déontologie viennent de démissionner, mais les groupes concernés ont d’autres ennuis parmi lesquels le malheur d’être des banques, ce qui n’est pas bon en ce moment, mais la justice est saisie. Les journalistes ne sont rien tout seuls. Et pour cause, ils n’ont de pouvoir que si le public suit. Or, il se pourrait bien ici qu’il suive.

    Commentaire par Mazarinet — 20/05/2009 @ 16:27

  2. En furetant sur le Web hier soir je suis tombé sur
    http://www.deputesgodillots.info/depute-de-nouvelles-pressions-politiques-sur-deputesgodillotsinfo.html

    Qu’en pensez-vous, chère Aliocha?

    Commentaire par DM — 20/05/2009 @ 17:39

  3. […] Trainée de poudre… La Plume d'Aliocha – PeopleRank: 5 – Il y a 18 heures François Pérol, proche de Nicolas Sarkozy, viennent de démissionner. L’information, révélée hier par Mediapart (accès payant), a été reprise par de nombreux titres, dont Le Figaro. Cette nomination fait également l’objet d’une enquête… + votez […]

    Ping par François Pérol - Radio-People — 21/05/2009 @ 06:00

  4. Aliocha, votre réponse au premier commentaire me donne l’occation de vous poser une question un peu vaste : comment les journalistes (et les journaux) arrivent à savoir si le public « suit » ou pas sur un sujet ?

    À long terme, bien sûr, les ventes ou l’audience permet de savoir si le public accroche à un journal en général, mais ça ne donne sans doute que peu d’indications sur l’intérêt pour un sujet particulier (sauf peut-être quand un journal sort un scoop en gros et à la une, il voit bien si ses ventes augmentent ce jour-là, mais ça me semble très ponctuel). À plus court terme ? Est-ce que le courrier des lecteurs donne une image fiable de l’intérêt global ? Y’a-t-il d’autres moyens ?

    Commentaire par Rémi — 21/05/2009 @ 11:45

  5. « Les journalistes … n’ont de pouvoir que si le public suit. Or, il se pourrait bien ici qu’il suive ».

    Admettons que le public se sente concerné, partage le point de vue des journalistes et suivent. Que pourrait bien faire concrètement le public pour faire pencher la balance du bon côté ?

    C’est souvent le même scénario : les choses se font davantage en fonction du pouvoir des uns qu’en suivant l’avis du public !

    Commentaire par Oeil-du-sage — 21/05/2009 @ 11:47


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :