La Plume d'Aliocha

12/05/2009

De bien querelleuses ministres !

Filed under: détente — laplumedaliocha @ 20:47

Et moi qui avais décidé de prendre mes distances avec Internet aujourd’hui, estimant que le monde réel était finalement bien plus intéressant et surtout plus tranquille. Voici que les ridicules querelles qui me lassent sur le web s’invitent dans le champ politique. Mais où faut-il donc se réfugier grands dieux pour échapper à toute cette agressivité verbale ?

Bref, à 17h49  je reçois un message de la Chancellerie ainsi libellé :

« L’arrogance d’Elisabeth Guigou est révélatrice de l’attitude hautaine de certains socialistes vis-à-vis des souffrances de nos concitoyens dans leur vie quotidienne.

 Je renvoie les Français au bilan d’Elisabeth Guigou en tant que Garde des Sceaux : un taux record de délinquance +17%; des taux records de suicide en détention (125 suicides en 1999), et de mineurs incarcérés (975 en juillet 1999 contre 698 en avril 2009), un taux inacceptable de détention provisoire (40% des personnes en prison en 1998 contre 26% aujourd’hui), le taux record de fermetures de places de prison sans nouvelles ouvertures (497 places fermées contre près de 9 000 places créées entre mai 2007 et 2009).

 Je laisse le soin aux Français de juger de la grandeur d’Elisabeth Guigou en tant que ministre de la justice ».

Il faut vous dire, pour que vous mesuriez bien l’intérêt de la chose, que c’est la première fois que je reçois de la Chancellerie ou d’un autre ministère, pareil communiqué. La première fois en 13 ans. J’ai vu beaucoup de choses dans ce métier, mais ça, c’est franchement neuf. Et pour cause. Habituellement, les communiqués de presse sont rédigés dans une langue de bois à périr d’ennui. Je soupire, ferme ce document certes amusant, mais sans intérêt, et me replonge dans mes chers marchés financiers (mode ironique). Et puis tombe un deuxième communiqué à 19h11 intitulé : « suite ». Il contient simplement cette phrase, signée de la ministre :

« Compte tenu de l’intelligence de Mme Guigou, celle-ci devrait déroger au principe archaïque selon lequel tout prédécesseur mésestime ses successeurs ». 

Là, je me dis qu’il est temps d’aller rendre visite à mes confrères pour comprendre ce qui a déclenché pareille ire à rebondissements, tout en me félicitant au passage que nous ayons échappé à « successerisse » et « prédécesserisse ». Qui sait ce que Ségolène…oui, enfin passons.

Et je trouve ceci, rapporté par l’AFP :

« L’ancienne Garde des sceaux socialiste Elisabeth Guigou a estimé mardi Rachida Dati avait « gâché toutes ses chances » au ministère de la Justice, par « désinvolture », « autoritarisme » et « incompétence ».

« J’avais beaucoup de sympathie et d’estime pour elle, c’est fini », a déclaré Mme Guigou, interrogée par Europe 1 sur le bilan de la ministre de la justice, numéro deux de la liste UMP en Ile-de-France aux européennes.

« C’est quelqu’un qui, malheureusement, a gâché toutes ses chances, qui étaient grandes au départ. Par désinvolture, par autoritarisme mal placé, par incompétence aussi », a ajouté Mme Guigou. « Elle n’a pas assez travaillé. Elle n’est plus à son ministère, ou quasiment plus ». »

Tout s’explique…

 

Mise à jour du 13 mai à 9h08 : en réalité, le conflit est plus large et plus profond que cette petite passe d’armes. Voir sur Rue89 un article de Marylise Lebranchu qui a succédé à Guigou à la Chancellerie et le communiqué de Rachida Dati qui a suscité la colère.

Mise à jour 17h13 : Je viens de lire sur le site du Post (que je remercie au passage d’avoir cité ce blog parmi ses sources) que la ministre aurait « arrosé » les boites mail des journalistes avec ces deux communiqués, ce qui est présenté comme une circonstance aggravante. Rendons-lui justice sur ce point (c’est le cas de le dire), les communiqués de presse sont envoyés automatiquement aux journalistes inscrits sur la liste de diffusion. Ces deux communiqués ont suivi un trajet parfaitement classique et n’ont pas fait l’objet d’un traitement particulier. C’est leur contenu qui est inédit, rien de plus.

Publicités

20 commentaires »

  1. Et le pire est à venir avec une probable surenchère de Lefebvre…
    Dans mon entreprise on se fait virer pour des comportements moins craignos que ceux-ci.

    Commentaire par Sad Panda — 12/05/2009 @ 21:05

  2. Bouarf, mon avis sur la question est que Mme la ministre peut bien dire cela si elle le veut, puisqu’elle ne risque rien politiquement : elle est un fusible qui a déjà sauté…

    Commentaire par Triskael — 12/05/2009 @ 21:11

  3. La question est de savoir si Ségolène va excuser Mme Guigou ou bien Mme Dati…

    Aliocha : c’est aussi la question que je me posais 😉

    Commentaire par Mussipont — 12/05/2009 @ 21:29

  4. Çà ne serait pas un poison d’avril? Ah non, trop tard… ben alors probablement un directeur adjoint de cabinet qui veut se faire suspendre un mois afin de l’aider a préparer ses cartons a son retour ?

    Aliocha : Non, les communiqués sont signés de la ministre, ce qui est aussi inhabituel dès lors que l’en-tête tient lieu de signature en principe, mais il est vrai que là, c’est une affaire qui ne concerne pas la Chancellerie mais la ministre elle-même. En outre, il est certain qu’elle les a dictés, ou à tout le moins supervisés, vous observerez que la réaction est en deux temps, comme quelqu’un qui rumine sa colère pendant plusieurs heures.

    Commentaire par Vonric — 12/05/2009 @ 21:39

  5. Certes, mais on attend plus de dignité dans des communiqués de presse de ministères que dans des répliques spontanées sur RTL.

    D’ailleurs, vous dites « J’ai vu beaucoup de choses dans ce métier, mais ça, c’est franchement neuf. » devant le communiqué.

    Sur RTL, en revanche, est-ce si rare ?

    Commentaire par Axonn — 12/05/2009 @ 22:38

  6. Dites moi Aliocha, vous qui devez suivre je pense les histoires de la place Vendôme mieux que moi, il y a une raison particulière pour que ces deux ministres de la justice s’envoient de telles fleurs, genre inimité datant d’il y a plusieurs années ou autre ?…
    Parce que là, c’est quand même violent, et c’est étonnant que Mme Busiris perde ainsi les plombs…

    Aliocha : Guigou le dit elle-même, elle a commencé par l’apprécier avant d’être déçue. Il faut savoir qu’Elisabeth Guigou a été la première femme garde des Sceaux, je suppose que ça expliquait sa sympathie vis à vis de la deuxième, ce d’autant plus que la nomination de Dati correspondait à des valeurs de gauche et qu’en plus Dati s’est engagée dans des réformes dont Guigou connaissait la difficulté puisqu’elle n’avait pu les réaliser (carte judiciaire). En revanche, le volet pénal de la politique n’a pas dû lui plaire. En particulier sur les prisons, sujet sur lequel Guigou est très sincèrement sensible. Je me souviens de l’avoir vu s’indigner quand elle avait découvert en prenant son ministère que les détenus n’avaient droit qu’à une douche par semaine. J’ajoute qu’Elisabeth Guigou est une femme qui travaille énormément, elle m’avait bluffée quand elle était à la Chancellerie.

    Commentaire par Triskael — 12/05/2009 @ 23:04

  7. Tout ça ne confirmerais pas, qu’effectivement il y aurait bien eu un probleme de diplôme pas bien abouti ? 😀

    Commentaire par draftbold — 12/05/2009 @ 23:29

  8. @Sad Panda : on dirait bien qu’en politique les règles sont inversées ! plus vous en faites, plus on parle de vous, plus vous gagnez en notoriété.
    Même si là j’avoue, j’ai du mal à voir où elle veut en venir !

    Aliocha : Nulle part, c’est une vraie belle colère déclenchée par Guigou que je soupçonne de l’avoir fait exprès 😉

    Commentaire par Florent — 13/05/2009 @ 07:21

  9. Ne serait-ce pas la suite des « questions au gouvernement » de la semaine dernière, où Rachida Dati accusait les ministres socialistes de n’avoir rien fait dans les constructions de prisons entre 1997-2002, et où on voit E. Guigou et M. Lebranchu s’indigner de ces propos et la traiter de menteuse ?

    Commentaire par anne56 — 13/05/2009 @ 09:24

  10. Petit aparté sur Elisabeth Guigou : c’est amusant, j’avais dans l’idée que le passage d’Elisabeth Guigou place Vendôme n’avait pas vraiment été marqué par une attention soutenue pour la Pénitentiaire. De mémoire, ça râlait pas mal de ce côté.

    De mémoire aussi, et c’est ce qui m’a le plus marqué, Mme Guigou avait fait des pieds et des mains pour que les gardiens soient exclus du champ de la compétence de l’alors toute nouvelle Commission de déontologie des professions de sécurité, qui traitait des policiers, gendarmes et autres assimilés vigiles.

    De mémoire toujours, c’est sur injonction de son Premier ministre… qu’elle avait dû renoncer à cette position initiale.

    Mais peut-être que je surinterprète de vieux souvenirs…

    Commentaire par Le Nonce — 13/05/2009 @ 10:28

  11. Pas un message, un communiqué, avec contacts presse, en-tête et tout le bouzin.
    Pour ma part ça me fait penser davantage à un commentaire de skyblog qu’à la communication officielle de la Chancellerie, qui y perd au passage son crédit.
    Si elle se met à communiquer officiellement pour ça, en son nom propre et non de la Chancellerie, en faisant référence directement à une personne ancienne Chancelière, avec un pareil niveau d’enfantillage, ça ressemble à un « abus de biens ministériels », comme il existe des « abus de biens sociaux ».

    Commentaire par [ Enikao ] — 13/05/2009 @ 10:58

  12. Dati, Lefebvre, même combat ?

    http://www.lesmotsontunsens.com/frederic-lefebvre-mensonge-rachida-dati-communique-4473

    Commentaire par dati-one — 13/05/2009 @ 12:04

  13. Rachida Dati et Elizabeth Guigou sont deux individus qui brillent par la trivialité de leurs déclarations.
    Le problème étant que l’une est Garde des Sceaux, membre du gouvernement et l’autre représentant du peuple, membre du parlement.
    Cet avilissement des fonctions officielles est bien triste et témoigne d’un mouvement généralisé, voire accéléré par celui qui tient le haut de la pyramide.
    La dignité et la civilité sont décidément bien loin. Doit-on craindre que l’indiscipline gangrène définitivement toutes les strates de la population?

    Aliocha : le gouvernement actuel est assez décomplexé sur le terrain du vocabulaire. La volonté de Sarkozy de libérer la société française m’avait paru intéressante au départ, mais si la libération s’applique sur l’éthique, le respect, je ne marche plus. Or, c’est bien ce qui semble se produire. L’utilisation par une ministre d’un communiqué officiel pour régler ses comptes personnels me parait un peu limite, mais au point où nous en sommes, je n’ai même pas cru bon de le relever dans le billet. Je crains que les élites ne soient plus respectées depuis longtemps, si en plus elles cessent de se positionner de manière respectable…J’ajoute que ce que je regrette le plus c’est sans doute le manque d’esprit dans cette joute. J’ai souvenir de Giscard disant à propos de je ne sais plus qui « n’écoutons pas les cris indignés de l’incompétence offensée », ça avait quand même plus de chic !

    Commentaire par Nemo — 13/05/2009 @ 12:28

  14. Et moi qui croyais benoitement que la chose la plus dégradante pour les femmes était le catch dans la boue, et bien en fait c’est la politique. Comme quoi, chaque jour apporte son lot de surprises.

    J’allais vous poster une video dont j’ai le secret mais finalement je renonce par égard pour les jeunes lecteurs de ce blog.

    Commentaire par Mussipont — 13/05/2009 @ 12:57

  15. Mme Dati n’est pas la seconde, mais au mieux la 3ème femme Garde des Sceaux.

    Aliocha : exact, c’est un lapsus de ma part, vous observerez que ma mise à jour évoque Marylise Le branchu successeur de Guigou. Il se trouve que Marylise Lebranchu m’a toujours donné le sentiment d’être intérimaire à ce poste.

    Mme Lebranchu a occupé le poste de 2000 à 2002, même si elle n’a pas marqué, la réforme qu’elle devait porter (sur les prisons justement) ayant été torpillée à l’approche de la campagne électorale des présidentielles (de 2002).
    L’insécurité étant devenu un thème fort, la réforme sur les conditions de vie en prison était tout simplement devenue indéfendable (l’opposition accusait le projet de loi d’être du côté des criminels).

    Mme Guigou avait surtout oeuvré à des réformes de procédure pénale renforçant les droits de la défense et à l’indépendance de la justice, si je me rappelle bien (c’est à ce titre en tout cas qu’elle avait refusé d’accéder aux demandes répétées de Noel Mamère de mettre en examen Jacques Chirac). Jusqu’en 2000, le pénitentiaire n’était pas une priorité.
    Il me semble d’ailleurs (mais je me trompe peut-être) que c’est suite au rapport (calamiteux pour la France) d’une instance européenne sur l’état des prisons que la nouvelle garde des sceaux avait été nommée avec pour principal mandat, la préparation de ladite réforme.

    On a eu droit à un rapport assez similaire en 2005 (le rapport est fait tous les 5 ans et la situation avait sans doute plutôt empiré du fait de l’augmentation de la population carcérale entre 2000 et 2005). Celui de 2010 est sans doute sur les rails…

    Commentaire par Rom1 — 13/05/2009 @ 14:23

  16. Aliocha?

    Pourquoi vouliez vous prendre vos distances avec l’internet d’aujourd’hui?

    C’est sans doute une question un peu trop indiscrète.

    Mais pourquoi vous?

    Je ne nie pas que le monde dit « réel » (c’est un concept d’intellos, parce que pour moi le monde est réel, et le rendre irréel ce n’est pas lui donner sa vraie complexité, c’est le déguiser en autre chose, dont nous avons aussi besoin) soit contrariant.

    Or, il me semblait que vous étiez armée pour affronter ce monde et là, vous semblez dire le contraire.

    Vous me parlez ensuite de vos 13 ans d’expérience.

    Avant vous, chez eolas, il y a eu un parquetier qui nous a affirmé, à propos d’une GAV, assez stupide il faut bien le dire, qu’au cours de ses 15 ans de parquet il avait, je le cite de mémoire, « parfaitement respecté la légalité républicaine » (la légalité est républicaine à chaque fois qu’on fait une connerie, comme s’il faillait qu’on accuse au moins la république de ses propres conneries). On comprend qu’au cours de ces 15 années d’exercice professionnel il n’ait pas rencontré la parole contraire.

    Mais vous, vous l’avez rencontrée cette putain de parole contraire!

    Ne venez pas me dire, maintenant, au bout de 13 ans qu’elle vous désespère!

    Vous avez deux ans à tirer avant la fin.

    Vous avez deux ans à tirer avant la quille.

    Je les réclame. C’est mon droit. C’est mon droit d’exiger qu’une journaliste dure plus longtemps qu’un parquetier.

    Vous avez parfaitement le droit de me contester ce droit, c’est entendu.

    Mais dans ce cas il vous faudra me le disputer et, voyez vous, mon principal argument est votre valeur.

    Je vous laisse donc juge.

    Aliocha : je m’incline, à condition que vous commentiez régulièrement, il me faut bien des compensations 😉

    Commentaire par tschok — 13/05/2009 @ 14:28

  17. Ce crêpage de chignon en règle ne trouve-t-il pas tout simplement son origine dans l’inconscient féminin qui a toujours entretenu une instinctive et primitive rivalité entre blonde et brune ? 😉

    Commentaire par LaRouquine — 13/05/2009 @ 15:08

  18. @ LaRouquine

    Selon mes sources (Everworld et Harry Potter), les rousses manifestent également une forte hostilité envers les blondes et les filles à cheveux noirs 😉

    Commentaire par Axonn — 13/05/2009 @ 18:40

  19. […] De bien querelleuses ministres ! Et moi qui avais décidé de prendre mes distances avec Internet aujourd’hui, estimant que le monde réel était […] […]

    Ping par Top Posts « WordPress.com — 14/05/2009 @ 02:44

  20. Bon, alors je note que je peux compter sur vous pour deux ans.

    Et j’accepte votre condition en vous précisant que même si je ne commente pas toujours je vous lis régulièrement (avec ou sans paragraphe).

    (Mais je préfère avec)

    (Si possible)

    (D’ailleurs là j’ai vu que vous en avez mis)

    Commentaire par tschok — 14/05/2009 @ 10:03


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :