La Plume d'Aliocha

23/04/2009

Un document important

Filed under: Brèves — laplumedaliocha @ 10:45

Je vous avoue qu’ignorer le contenu précis de la fameuse lettre de Ségolène Royal à Zapatero suscitait chez moi une effroyable frustration. Jean-Michel Aphatie en publie le fac simile ce matin sur son blog. Rien ne vaut la possibilité de se faire une opinion « sur pièce ». J’ignore s’il est le premier ou pas à publier la chose, toujours est-il qu’elle est .

Publicités

11 commentaires »

  1. Ça ressemble à une lettre privée, en fait. Sait-on comment la presse en a eu connaissance?

    Mme Royal semble avoir simplement donné son avis à Mr Zapatero et l’avoir assuré de son amitié, quand bien même elle aurait mal compris les propos rapportés ça ne déshonore pas la France entière, pas plus que les blagues du président ne sont des déclarations politiques. On dirait bien que cette affaire à été monté en épingle inutilement. Peut-être que certains avaient… j’ose à peine l’imaginer… des arrières-pensées politiques? Bon travail en tout cas, puisqu’au final tout le monde est semble vouloir se ridiculiser.

    Sinon, les journalistes n’en ont-il pas fait un peu trop sur des propos ambigus tenus en « off » et un courrier personnel? 🙂

    Aliocha : les journalistes n’y sont pour rien. Libé reproduit le parler vrai de Sarkozy, c’est intéressant, quant à la lettre, c’est Désirs d’avenir qui a fait un communiqué de presse pour en parler et c’est ensuite Ségolène elle-même qui l’a remise à Aphatie.

    Commentaire par Kemmei — 23/04/2009 @ 20:38

  2. En fait, je crois que je peux répondre tout seul à ma question, en fait… ils ont simplement suivi les personnalités politiques, qui se sont emparées de cette polémique comme un délinquant multirécidiviste cagoulé le ferait d’un sac à main abandonné.

    Heureusement que nos élus sont là pour traiter les vrais problèmes.

    NB : Il y a un « est » de trop dans mon post précédent.

    Commentaire par Kemmei — 23/04/2009 @ 20:46

  3. @ Kemmei: Apathie a confirmé son billet ce soir sur Canal +, en exhibant la lettre en cause, dont copie lui a été remise par SR à la fin de l’interview du matin sur RTL. Le buzz a donc été délibérement voulu par SR. Ou alors il faut considérer comme normal pour un(e) politique de communiquer à un journaliste une copie de son courrier personnel. Il est d’ailleurs « publicitairement » dommage que la lettre n’ait pas été volée ou trouvée dans un sac laissé sur un banc. Le buzz aurait été encore plus grand. Mais à l’allure où la com’ des politiques lâche la bride, on peut toujours espérer un nouveau vrai-faux attentat de l’Observatoire tous les jours, histoire d’occuper le terrain médiatique.

    Aliocha : je n’aurais pas mieux dit 😉

    Commentaire par Goloubchik — 23/04/2009 @ 21:43

  4. Ce qui prouve que le buzz a été voulu par SR, c’est le communiqué, pas la remise du courrier.

    En effet, on peut aussi considérer que la remise de la lettre « originale » est une manière de contre-attaque face au tollé provoqué par le communiqué. En ramenant les excuses sur un terrain plus privé, elle pourrait bien essayer de réduire l’impact des critiques, concernant son droit à parler au nom de la France et à s’adresser au premier ministre espagnol.

    En effet, il y a une différence de fond entre le contenu du communiqué : « Elle lui a assuré que ces propos n’engageaient ni la France, ni les Français » et celui de la lettre : « Je suis certaine que les français ne se reconnaissent pas dans ce comportement ». Dans un cas elle s’exprime à la place des français, dans l’autre elle donne son avis sur ce que pensent les français. De même, les excuses sont présentées par SR en son nom propre dans le fac-similé de la lettre, pas de soucis.

    On dirait qu’après avoir envoyé la lettre elle a voulu pousser plus loin le « coup » politique dans le communiqué, en fait. Un peu trop loin.

    Commentaire par Kemmei — 23/04/2009 @ 23:50

  5. bonjour chère Aliocha

    je profite de ce billet pour vous demander votre avis sur un phénomène qui m’attriste et sur lequel ma plume est stérile aussi j’en appelle à la votre

    nous avions cette étudiant qui se mettait en vente sur eBay , maintenant nous avons des chômeurs qui se mettent en scène sur dailymotion en chantant leur demande d’emploi
    j’ai peur que nous assistions à une dérive
    m

    Commentaire par artemis — 24/04/2009 @ 08:30

  6. toujours mon problème avec l’ordi (suite)

    oui j’ai peur que nous assistions à une dérive
    et puis je pense qu’il y a des limites
    se mettre en scène c’est comme se vendre ce n’est qu’un avis qui n’engage que moi
    j’ai peu être une approche ringarde du sujet mais je dois avouer que je suis inquîete de notre société.

    Commentaire par artemis — 24/04/2009 @ 08:33

  7. A artemis :
    je crois bien que lorsqu’on passe un entretien d’embauche, on tente de vendre son temps contre de l’activité professionnelle.
    Enfin, en tout cas, autour de moi, dans l’entreprise dans laquelle je travaille, je ne côtoie pas de bénévoles…
    La forme change, le fond reste le même.
    A une époque les lettres de motivation se devaient d’êre manuscrites, aujourd’hui il est conseillé qu’elles soient, euh comment dit-on déjà, dactylographiées ?
    il existe de plus des sites internets où l’on peut présenter son profil, où les entreprises présentent les profils qu’elle recherchent.
    Je ne crois pas que ce soit inquiétant que les nouveaux outils soient utilisés.

    Mais peut-être y vois-tu autre chose, du fait que ces « pionniers » s’exposent au tout venant, comme un joueur de bongo dans la rue, devant le tout venant, dans une sorte d’impudeur.
    Que serait-ce donc, plus précisément ?

    Commentaire par DePassage — 24/04/2009 @ 11:23

  8. @ Depassage
    merci Depassage pour ta réponse

    c’est un sentiment un peu confus en moi une sorte de crainte encore mal cernée
    je sais que lorsqu’on cherche on travail il y a cet aspect de se vendre qui m’a toujours heurté mais bon nous sommes dans un monde de sélection et de choix

    mais je crains que nous allions crescendo dans les idées « novatrices »
    regardes ce qui se passe autour de nous en ce moment la base a perdu confiance dans ses dirigeants, ses syndicats,sa police, sa justice et pardon chère Aliocha ses journalistes c’est l’ère de la « débrouille » du chacun pour soi, le temps ou on n’hésite pas à écraser pour dominer sans regret sans remord

    c’est le temps aussi d’actions jusqu’au-boutistes pour se faire entendre et avoir gain de cause ( grève de la faim, séquestrations etc…)

    je pense que tout ceci fait partie d’un ensemble d’une ambiance d’une nouvelle culture sociétale
    c’est pour cela que j’en appelais à la plume d’Aliocha afin qu’elle nous écrive un billet sur ce sujet

    voilà en quelques mots mes inquiétudes

    Commentaire par artemis — 25/04/2009 @ 10:12

  9. Il semblerait que Ségolène maîtrise un peu mieux sa Com’

    Cet exemple en est un : après avoir « fait le Buzz » avec les « excuses de Dakar », elle a voulu se montrer à nouveau en « première opposante » et « représentante d’une autre France » en indiquant, sur le site Désirs d’Avenir, ses « Excuses à Zapatero ».

    Mais pour le coup, la polémique fut plus violente, même au sein du PS.
    J’écrivais moi-même en commentaire à un précédent billet que je trouvais ces nouvelles excuses comme une erreur tactique.

    La « publication », à travers le blog de JMA, de la lettre « originale » (à supposer qu’il s’agisse bien de la copie de la lettre effectivement envoyée à Zapatero) permet à la fois d’enfoncer le clou (d’opposante) tout en dégonflant les critiques (elle s’exprime en son nom, et en mémoire du soutien passé de Zapatero, et elle prends des précautions en écrivant « propos rapportés par le presse », « vécus comme tels »).

    Joli coup de billard à (au moins) 2 bandes !

    L’époque de la « Bravitude » semble s’éloigner … reste à bosser le fond …

    Commentaire par Yves D — 27/04/2009 @ 13:41

  10. @ artemis :
    Je crois plutôt qu’aujourd’hui, l’accession à l’écrasement d’autrui pour augmenter son capital est de venu accessible à un plus grand nombre, et pour ce type de personnalité, lorsqu’on regarde comment les différents gâteaux sont partagés, il reste de la place. Finalement, la répartition des richesses s’opère un peu ^^
    Les actions jusqu’au boutistes découlent je crois du fait que l’accès à l’information, et donc au fait de savoir comment créer une pression par « l’image » (de la comm’ en fait) et aussi à la plus grande facilité de diffusion.
    Je crois que petit à petit, nous apprenons naturellement le langage de la comm’, on en vient à la théorie des jeux, en quelque sorte, où l’on se trouve dans la situation où les différentes parties savent que les autres savent qu’elles savent, ce qui est nouveau, il me semble.
    Et les manifestations récentes des employés qui se braquent dénotent plutôt une forme de solidarité.

    J’ai pour ma part toujours le sentiment que les nouveautés qu’on découvre, ce n’est que la divulgation d’un phénomène qui est nouvelle, mais pas ce dernier.

    je crois que la nouvelle culture sociétale est du même ressort dans une moindre mesure quand même) que la bascule entre l’aristocratie et la haute bourgeoisie. Ce ne sont plus tout à fait les mêmes personnes, mais les vocations sont les mêmes.

    —-

    A propos du commentaire de Yves D, je m’étais fais la réflexion que Ségolène Royal prenait une posture qui pourrait attiré des électeurs plus à gauche.
    Je crois qu’elle sait qu’il lui sera offert d’autres occasions de se manifester en tant qu’opposante en rapport avec les valeurs qui concernent « la gauche », en fait j’ai le sentiment qu’elle utilise un peu la même stratégie, sur ce plan, que Nicolas Sarkozy.
    Il semble flagrant qu’elle ait bien préparer son coup en deux étapes, le hasard est difficilement défendable je trouve.

    Commentaire par DePassage — 27/04/2009 @ 15:00

  11. A la voir agir ainsi, avec des excuses à répétition, elle me fait penser à un commercial qui aurait trouvé une niche et l’exploiterait à l’excès de peur qu’entre temps on ne lui pique l’idée. Elle avait inventé la bravitude, la voilà promouvant l’excusitude. Jusqu’où n’ira-t-elle pas, sincère ou pas, pour faire parler d’elle ? J’ai du mal à réprimer mon envie de blâmer cette attitude.

    Commentaire par Gicerilla — 01/05/2009 @ 19:51


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :