La Plume d'Aliocha

15/04/2009

Un journal à quat’balles !

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 09:26

Le journal « 20 ans » disparu il y a trois ans va refleurir dans les kiosques. Vive le printemps. Enfin presque. D’après un article de 20 minutes que m’a adressé Ferdydurke (qu’il en soit ici remercié), le projet a tout pour faire frémir les amoureux de la presse de qualité. Facétieux, l’article de 20 minutes évoque la Une du premier numéro « 30 astuces pour devenir canon » (ébouriffant d’originalité !)pour proposer à son tour aux lecteurs « 7 astuces pour faire un magazine sans argent » (ça c’est drôle en revanche). Et en effet, si les informations délivrées par 20 minutes sont exactes (l’auteur du projet les conteste) tous les ingrédients sont ici réunis pour la recette de ce que j’appelle un « aspirateur à pub ». Nous sommes à l’extrême opposé de XXI (dont je vous recommande au passage l’éditorial du numéro 6). Pas d’inspiration, pas de souci de la qualité, pas de projet innovant, pas de vision du métier, pas d’approche originale. Rien. On récupère un ancien titre, on embauche une stagiaire pour jouer les rédactrices en chef, on sollicite des étudiantes pour écrire les articles que l’on paie royalement 10 euros la page, enfin que l’on paiera on ne sait trop quand et uniquement si le papier est publié, et roule coco ! On s’en fout bien de la lectrice, suffit de tout miser sur la maquette et les photos pour qu’elle s’empare du journal, quant au contenu, de toutes façons pour parler d’un nouveau rouge à lèvres inutile d’avoir reçu le Pulitzer, n’est-ce pas ? Non, en effet, ce n’est pas utile. Sauf que les petits malins qui jouent à ce genre de jeux stupides mettent généralement la clef sous la porte trois ou quatre mois après la sortie du premier numéro et s’en vont pleurer ensuite sur la mort de la presse papier. Ben voyons. Les initiateurs du projet visiblement n’ont qu’une obsession : mettre la main sur la manne de la publicité. Et c’est vrai qu’il y a plus de pub dans un canard féminin que de numéros de téléphone dans un bottin. Sauf que la pub en ce moment est en berne, il y a donc de fortes chances pour que la caverne d’Ali Baba ne contienne qu’une poignée de haricots. Je sais, on va encore me dire que je m’énerve pour rien, qu’après tout ce n’est qu’un féminin, qu’il n’est pas indispensable à la démocratie, qu’on se passait de son existence et qu’on ne regrettera pas sa disparition. Exact. Sauf que cet exemple reflète bien la tendance actuelle à la réduction des coûts, au bricolage, la volonté de faire des « coups financiers », des journaux sans journalistes, sans âme avec juste des photos et de la pub.

Si c’était un journal, je lui souhaiterais longue vie, seulement voilà, ce n’en est pas un, alors basta !

 

Mise à jour 10h24 : Yepok vient de m’envoyer un lien vers un article d’@si évoquant le fait que le repreneur de « 20 ans » contestait le contenu de l’article de « 20 minutes » y voyant une manoeuvre de ses concurrents pour lui nuire. C’est ici. L’affaire fait déjà du bruit et l’Express s’en est emparé, de même que Slate. 

Publicités

38 commentaires »

  1. Ben alors Aliocha, vous voulez recevoir vous aussi une mise en demeure de leur avocat ?
    http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php#id4047
    😉

    Aliocha : eh bien nous allons mettre la petite phrase d’usage et appeler notre avocat. Merci du tuyau, l’info m’avait échappée 😉

    Commentaire par Yepok — 15/04/2009 @ 09:57

  2. Et pendant ce temps là, le journal de 13 heures de France 2 vient de nous servir le chien d’Obama…
    Quel est l’intérêt de propager les effets de manche de la Maison Blanche ?

    Aliocha : aucun, je vous l’accorde. J’ai beau chercher, je suis incapable de m’expliquer l’intérêt de mes confrères pour ce genre d’âneries.

    Commentaire par Efelle — 15/04/2009 @ 13:29

  3. @ 2 et Aliocha, une explication comme une autre : Voici tire à plus de 500000 exemplaires, Gala à plus de 300000. Télé 7 Jours à 1,5 millions. C’est typiquement le genre de sujets qui entrent dans ces publications.

    est-ce qu’une des raisons aux nombreux lancements de magazines dont on peut raisonnablement s’interroger et sur la consistance du contenu et sur l’épaisseur du lectorat et sur la longévité (allez voir dans une maison de la presse, c’est fou le nombre de publications sur la chasse, la pêche, les armes à feu, les couteaux, les maquettes, les chars, les tanks, les autochenilles, les avions de combat, les avions de pas de combat, les voitures des années 30, les voitures des années 40, les voitures des années 50… sans parler de la presse féminine de niche – les blondes platines, les blondes cendrées, les blondes frisées, les blondes naturelles, les brunes d’Europe, les brunes d’Afrique, les brunes d’Asie…) ne réside pas dans le système d’aides à la diffusion et les péréquations entre publications qui permet de ne pas dépenser d’argent dans cette partie de l’affaire, voire éventuellement se faire payer une partie de sa publication ?

    Commentaire par david — 15/04/2009 @ 14:07

  4. possible que je me sois avancé sur ce système d’aide. je peine à en trouver trace. il me semblait pourtant… je ne puis croire que seuls la pub ou l’achat au numéro, et même l’abonnement, fassent vivre toutes ces publications.

    Aliocha : je ne crois pas que vous vous trompiez, il y a en effet des subventions mais je ne peux pas vous en dire plus, ma spécialiste est en vacances. Sinon, votre inventaire à la Prévert ci-dessus m’a fait rire et puis, que d’espoir ! vous vous rendez compte du nombre de titres qui restent à créer 😉

    Commentaire par david — 15/04/2009 @ 14:18

  5. Euh…Aliocha, et c’est quoi en définitive, les “30 astuces pour devenir canon” ?

    Aliocha : dites donc vous, vous ne pensez tout de même pas que je vais vous révéler ici, comme ça, des secrets pareils ? M’enfin. Et révéler en plus gratuitement le contenu d’un journal payant de cette qualité ! Allons, soyons sérieux ! 😉

    Commentaire par Goloubchik — 15/04/2009 @ 16:16

  6. Waouuh! Cité chez Eolas (médaille d’argent à la chasse au trésor… nananère) et chez vous. Faste journée pour moi que celle-ci ^_^

    A la lecture de ce billet et du précédent, je constate que vous êtes en sacrée forme. Cela doit être du à la cure de chocolat du week-end pascal, il parait que c’est euphorisant. D’ailleurs vous en avez encore au bout des doigts 😉

    Aliocha : eh oui, il y a ceux qui renversent le vin sur les tapis et celles qui ont des moustaches de chocolat jusqu’aux oreilles. Euh pour la note d’honoraire de l’avocat au sujet de 20 ans, je vous la pose sur la cheminée ? 😉

    Plus sérieusement, j’imagine que les tarifs des piges auxquels vous m’avez renvoyé sont conventionnés. Faut-il être journaliste pour bénéficier de cette grille de salaire ou une simple étudiante (ou blogueuse) non journaliste est-elle en droit de prétendre à cette rémunération? Si tel est le cas, Frédéric Truskolaski prend des risques et je comprends qu’il ait fait appel à un avocat pour empêcher à coups de menaces de poursuites que cette histoire s’ébruite.

    Aliocha : c’est la grille de salaire des journalistes pro, je l’ai mentionnée à titre indicatif pour que les tarifs soient connus notamment des blogueurs. Etant précisé que c’est du salaire tandis qu’on leur verse à eux du droit d’auteur. J’ajoute qu’on ne paiera pas de la même façon un professionnel et un amateur. Mais de là à se retrouver avec 10 euros, il y a une marge.

    PS : Concernant la chaise, d’accord j’arrête de me balancer mais n’essayez pas de faire croire que vous écrivez assise, nous savons tous que ce n’est pas le cas et nous en avons une preuve formelle 😉

    Aliocha : Ah l’imaginaire masculin !

    @ Goloubchik

    Aliocha ne révèlera peut-être rien mais elle connait lesdits secrets : Z’avez vu ce galbe? o_O

    @ David… Et les rousses alors??? Qui plus est conductrices de char! M’en vais saisir la HALDE moi… 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 15/04/2009 @ 17:32

  7. Oups… Petite correction de lien : Z’avez vu ce galbe?

    Commentaire par Ferdydurke — 15/04/2009 @ 17:35

  8. @ Ferdydurke: Voui…Ai engagé des négociations secrètes avec le dessinateur, plutôt en bonne voie, concernant la partie centrale. Souhaitez mettre au pot?

    Aliocha : Halte là, c’est pas bientôt fini ce trafic ?! M’enfin.

    Commentaire par Goloubchik — 15/04/2009 @ 18:49

  9. @ david

    Je ne pense pas que les publications magazine que vous citez bénéficient de la moindre subvention. Elles sont très nombreuses et prospères en France pour deux raisons essentielles.

    La première s’appelle le conseil national de la résistance (CNR) qui, quelques mois avant la Libération, a mis sur pied un système de distribution des journaux strictement égalitaire sur l’ensemble du territoire français (les NMPP).

    Vous arrivez avec quelques dizaines de milliers d’exemplaires d’une publication d’extrème-gauche très groupusculaire ou avec une revue sur les vieux camions, les NMPP vous les prennent d’office et, quelques mois plus tard, vous reversent les bénefs. Aux USA, par exemple, on vous répond: c’est pas assez gros pour nous, on va pas gagner assez de fric, surtout si votre petit journal sur les motos de 1930 à 1950 se plante…

    Résultats des courses: la presse magazine en France est très riche car elle a pu exploiter toutes les niches économiques. Personnellement, je m’en réjouis. Je roule en 2 CV et, uniquement sur les deudeuches, il existe trois magazines réguliers.

    La deuxième raison, c’est que la presse magazine (qui fonctionne avec des pigistes ou des passionnés) est dispensée de la recherche quotidienne de l’information. Or, c’est ça qui coûte cher!

    C’est cette réalité économique qui est en train de détruire la presse quotidienne. Gros investissements en personnel par rapport au tirage et aux rentrées publicitaires, suivi quotidien d’un secteur donné, pillage dès la parution des meilleurs morceaux médiatisables nationalement, petits bénefs chaque jour et beaucoup de manipulations quotidiennes pour que le journal arrive devant le lecteur…

    En face la presse gratuite canada dry, la presse de propagande (journaux des conseils généraux, régionaux, des villes, des communautés urbaines payés par le contribuable), les télés et radios subventionnées (vous savez ceux qui ont râlé quand Sarko leur a coupé une partie de la pub qu’ils se goinfraient en plus!) mènent une concurrence déloyale à la presse quotidienne.

    A Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le maire socialiste est depuis peu en prison avec deux de ses collaborateurs. La justice estime qu’il existe des charges suffisantes pour le soupçonner de gros détournements. Il a été soutenu jusqu’au bout par le P.S. A votre avis, qui a parlé régulièrement des dysfonctionnements graves à Hénin-Beaumont?

    Récemment, pour empêcher les électeurs de lire un article de Gaëlle Caron, le maire d’Hénin avait fait acheter tous les Nord-Eclair de la ville…

    Dans dix ans, êtes vous sûr qu’il y aura encore quelqu’un pour parler de ces barons locaux?

    Aliocha : rien n’est moins sûr en effet, mais on vous répondra peut-être : les internautes. Eh oui, la rumeur. Je gage que les politiques pourraient bien un jour regretter les journalistes. D’ailleurs j’ai lu dans un article du Monde que les pro de la communication les regrettaient déjà mais chuuuut, faut pas le dire, ça fâche certains blogueurs 😉 Pour les subventions, je vais quand même vérifier. On me parlait justement il n’y a pas longtemps d’un spécialiste des lancements de nouveaux mags qui permettent de raffler des subventions. Lesquelles, that ‘s the question.

    Commentaire par didier specq — 15/04/2009 @ 22:04

  10. @david

    Ah, j’oubliais un point important. En dehors des deux journaux régionaux (Nord-Eclair et la Voix), il y a quelqu’un qui, à travers ses tracts, a tiré à boulets rouges sur ce maire: le quelqu’un est une quelqu’une et s’appelle Marine Le Pen. Elle compte bien prendre la mairie dès que de nouvelles élections municipales anticipées seront organisées.

    Commentaire par didier specq — 15/04/2009 @ 22:08

  11. @aliocha: L’intérêt de vos collègues pour le chien d’Obama est au contraire parfaitement compréhensible:
    * La news provient d’agence de presse, donc n’est pas chère (à l’opposé d’une vraie enquête).
    * Elle ne mécontente personne (à l’opposé d’une enquête sur la corruption d’un maire, par exemple).
    * Elle n’est pas anxiogène et n’incite pas à la réflexion, donc est parfaitement casable partout.
    * Et puis les autres en parlent, donc il faut en parler.

    Commentaire par DM — 15/04/2009 @ 23:00

  12. @ Million Dollar Aliocha 😉

    Merci pour la précision. Je ne comprends plus très bien la démarche de Frédéric Truskolaski s’il est juridiquement inattaquable côté rémunération. Il risque de créer plus de bruit encore en ayant recours à un avocat pour faire taire ledit bruit. Concernant la note d’honoraires, ma galanterie (et ma volonté de me repentir) m’obligent à l’accepter. Mais de grâce, cessez de titiller mon imaginaire masculin en me parlant de cheminée 😉

    Votre remarque en 9 est intéressante. En effet, l’Internet n’est pas contrôlable par les politiques et autres grands décideurs, de plus il constitue un vivier d’informations. C’est peut-être une piste pour organiser une collaboration entre blogueurs et journalistes. Connaissance du Net et recherche d’infos d’un côté, compétences journalistiques et capacité de diffusion de l’autre, réseaux complémentaires des deux côtés… Rêvons un peu.

    Les subventions, comme celle-ci, posent la question de l’indépendance de la presse car elles peuvent servir de moyens de pressions. Ceci dit, elles pèsent sûrement moins lourd que les investissements de grands groupes dans le financement d’un organe de presse et contribuent à atténuer la pression desdits investisseurs.

    @ Goloubchik

    Ne vous laissez pas impressionner… Que diriez-vous d’organiser une vente aux enchères sur Internet de quelques exemplaires signés et numérotés au bénéfice du dessinateur (et des acheteurs bien sûr)? Je suis sûr qu’Aliocha ne s’opposera pas à une action soutenant la liberté d’expression de son dessinateur favori et la création artistique. Son éthique personnelle le lui interdit….

    Commentaire par Ferdydurke — 16/04/2009 @ 08:22

  13. @DM

    Votre raisonnement est économiquement parfait et explique sous un autre angle le processus que je décrivais plus haut: l’étouffement économique de ceux qui suivent au quotidien ce qui est susceptible de faire de l’info recherchée par les lecteurs.

    Vous parliez d’enquête mais je pense que ça concerne de plus en plus l’info de base la plus prosaïque. Imaginez le temps que met un journaliste simplement à suivre le conseil municipal d’une petite ville à destination, tendanciellement, d’un petit nombre de lecteurs, puis à en rendre compte, surtout, si, en plus, il n’en reste pas à ce que lui raconte l’attachée de presse de la mairie?

    La reprise d’une dépêche et d’une photo pré-mâchées sur le chien d’Obama est d’un bien meilleur rapport! D’autant qu’elle intéresse aussi les lecteurs et que, si le journal ne la traite pas parce qu’il estime que ce n’est pas son boulot, le journal voisin (ou le gratuit, ou le média subventionné) va en faire état.

    Dans l’affaire d’Hénin-Beaumont que je raconte rapidement, il ne faut pas oublier que quasi jusqu’au bout la gauche classique, y compris ses leaders locaux connus nationalement, ont soutenu le maire. Désormais, à Hénin-Beaumont, la droite locale, c’est pour l’essentiel Marine Le Pen.

    Si un jour la presse locale n’est plus en mesure économiquement de faire son travail, vous voyez tout de suite qui pourrait être l’expression unique de la population qui, évidemment, apprécie médiocrement les agissements suspectés du maire socialo.

    Ceci dit, Aliocha a raison: de plus en plus souvent les élus (par exemple car on pourrait dire la même chose des avocats ou des magistrats) se plaignent de l’absence de journalistes un peu aguerris en face d’eux. Mais ils ont la réponse: un journal ou une télé subventionnés par le contribuable et contrôlés par eux.

    Commentaire par didier specq — 16/04/2009 @ 08:55

  14. @ Ferdydurke: Je suis hélas moins désintéressé que vous. J’ai finalement acquis la partie convoitée pour la modique somme de 200.000 € (quand même 20.000 de plus que le superbe squelette d’ichthyosaure parti le 7 avril dernier chez Christie’s !), puis l’ai mis en vente sur e-bay. Les enchères sont parties très fort, 4 internautes aux noms improbables (Laseo, Zok, Tom Zhy et Medacri) tiennent la corde en ne cessant de surenchérir. Avec ma plus-value, j’envisage d’acheter le Château de Chenonceau. Sur les bons conseils de David, j’ai acheté ce matin le n°624 de « Cerf albinos Magazine », pour acquérir une douzaine de ces bestioles afin d’agrémenter le parc. Bref, ça roule…
    Ah oui, j’oubliais une exclu : la totalité de l’affiche fera par ailleurs la page centrale du numéro d’été de « Femmes Journalistes Blogueuses Magazine », dont je prépare actuellement la maquette dans ma cuisine avec la jeune fille au pair.

    Aliocha : halte là, vous avez acquis un objet volé, je vous invite donc à le restituer dans les meilleurs délais et à vous débrouiller avec le vendeur pour récupérer vos fonds. Par ailleurs, je bloque la vente sur e-bay pour les mêmes raisons et vous interdis évidemment de publier quoi que ce soit sous peine d’avoir à vous en expliquer au tribunal. Je crains que vous ne soyez obligé de rendre vos cerfs albinos à leur propriétaire et d’oublier le chateau. Entre nous, quelle idée d’acheter des horreurs pareilles !

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 10:33

  15. @Didier Speck: C’est d’ailleurs de la même façon que j’analyse la prolifération des éditoriaux, articles d’opinion, « chroniques » etc., dont la forme la plus outrée (pas encore arrivée en France) est la « talk radio ».

    Chercher une information, ne serait-ce qu’en se déplaçant à une réunion de conseil municipal, ou en lisant de la documentation, a un coût.

    En comparaison, fournir une opinion qu’on n’aura pas besoin de vraiment étayer est bon marché.

    En ce qui concerne la presse quotidienne régionale, je suis assez pessimiste. Tous les journaux locaux auxquels j’ai eu affaire (est-ce bien la peine de donner des noms ?) consistent en: faits divers, annonces locales, reportages sur des évènements d’importance comme le rapport annuel de la brigade de gendarmerie, et 2 pages national/international faites de dépêches d’agence. Il n’y a pas d’informations un tant soit peu fouillées sur les enjeux locaux réels et encore moins d’enquêtes sur les sujets qui pourraient fâcher les politiciens ou les grandes entreprises locales.

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 11:16

  16. Je vais tout de même donner un exemple précis: dans _Var Matin_, il y a une chronique « humoristique » de Philippe Bouvard, dont je suppose qu’elle est reprise par tous les journaux régionaux du groupe auquel appartient ce journal. Cette chronique ne coûte quasiment rien (Bouvard ne se renseigne sur rien, il se contente de faire quelques remarques censément humoristiques sur l’actualité, un peu comme d’autres font devant la machine à café, et puis les frais sont amortis sur de nombreux titres). Il est cependant plausible qu’elle plaise au lectorat de cette presse, notamment aux retraités de droite.

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 11:21

  17. selon le classemnt Datalib des ventes de livres que publie Libé, XXI arrive en tête devant les bouquins de E. Carrère, C. Lanzmann, E-E. Schmitt, J. Harrison, S. Meyer ou Sempé-Goscinny qu’on chronique pas mal dans la presse, ce qui est quand même une super bonne nouvelle, je trouve.

    Commentaire par david — 16/04/2009 @ 12:25

  18. @ aliocha: Bon, bon, je cède devant vos menaces (pas les moyens pour contester vos droits en justice de m’offrir les services d’Eolas ou de Dupont- Moretti puisque je ne bénéficie pas comme vous d’un régime fiscal privilégié, moi). Mais le propriétaire des cerfs ne veut pas les reprendre et dans mon 3 pièces ils sont un peu à l’étroit. Z’êtes pas intéressée à en récupérer au moins un pour me débarrasser? Je vous assure, ce sont des animaux intelligents et très affectueux, faut pas croire sur eux tout ce que disent les journalistes non spécialisés…

    Aliocha : Je vous dispense de vos perfidies à connotation fiscales. Sinon, que voulez-vous que je fasse d’un cerf albinos à Paris ? Vous me voyez le sortir en laisse tous les matins pour faire le tour du paté de maisons ? Et je lui propose quoi comme lieu de vie ? De se rouler en boule entre la télé et le canapé en broutant mes plantes vertes ? Franchement, vous m’auriez proposé un lama j’aurais au moins pu l’emmener au bureau et lui apprendre à cracher à la figure de mes rédacteurs en chefs, des méchants lecteurs, des sources mal embouchées et autres importuns mais un cerf albinos….

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 16:44

  19. @ Aliocha: eh bien, ça tombe pile-poil pour le lama: un de mes copains est reparti au Pérou en me laissant le sien. Je vous le fais livrer demain. Il crache très bien. En plus c’est une vigogne, vous pourrez vous tricoter des pulls pas cher, à en faire baver vos consoeurs…

    Concernant par ailleurs l’avantage fiscal, je suggère courtoisement que, dans le cadre de vos efforts méritoires de rapprochement entre journalistes et lecteurs, vous pondiez un jour un billet d’éclaircissement sur cette question qui m’apparaît touche à la déontologie de la profession .

    Y a quelqu’un qui m’a dit que chaque fois qu’un Ministre du Budget esquisse d’envisager l’hypothèse de la suppression de cette niche, des amis politiques plus avertis le font dans l’heure interner à Ste Anne par le Préfet de Police…Que la suppression dudit avantage obligerait en effet des journaux déjà mal en point à augmenter les journalistes… Que les politiques, curieusement, préfèrent ne pas trop se mettre la presse à dos. Que les journalistes useraient donc de leur 4ème pouvoir à des fins franchement personnelles. Comprenez, je ne suis pas, personnellement et par principe, opposé à l’idée financer aussi la presse en tant que contribuable, mais, le faisant au demeurant déjà, j’aimerais bien mieux savoir pourquoi et comment.

    Aliocha : Super pour le lama. Dites, il ressemble à celui qui dévore la barbe du capitaine Haddock ? Sinon pour les avantages fiscaux aux journalistes, je n’ai rien à ajouter, j’avoue même que je n’avais pas fait le lien avec une aide indirecte, ce qui est pourtant évident. Pendant longtemps, nous avons bénéficié si ma mémoire est bonne d’un abattement de 30% supplémentaire, et puis il y a quelques années (genre début 2000) cet abattement a été remplacé par une déduction forfaitaire de 7650 euros. Vous savez tout.

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 18:23

  20. @ Goloubchik

    En effet : totalement perfide, l’allusion au régime fiscal privilégié… En plus, vous insistez… Million Dollar Aliocha étant coachée par Eolas, je ne mise pas un kopeck sur vous, désolé.

    @ Million Dollar Aliocha (Va falloir vous y faire 😉 )

    Pouvez-vous nous prouver que vous êtes la propriétaire légitime du document que vous prétendez volé? Je me permets en outre de vous signaler que trimballer un lama (ou un cerf albinos) dans les rues de Paris risque d’être bien plus préjudiciable à votre anonymat que vos escarpins roses. Enfin, vous pourriez quand même être fière qu’une simple représentation d’une partie de vous soit vendue 200000 €.

    Finalement, je suis bien content d’être désintéressé… Quel punch! (à moins que cela ne soit une conséquence du manque de chocolat après les excès du week-end pascal). Aïe, elle m’a mordu!

    Commentaire par Ferdydurke — 16/04/2009 @ 19:10

  21. @ Ferdydurke : il reste certes que le régime prévu par l’article 81- 1° du CGI au bénéfice des journalistes n’en est pas moins dérogatoire au droit commun (exactement au même titre que l’allocation aux adultes handicapés et les pensions temporaires d’orphelins…); que, si j’en crois la presse de la semaine et en dépit des dénégations de M. Woerth, les classes moyennes vont fiscalement morfler un max dans les proches années à venir (ce qui va de nouveau soulever la problèmatique des bénéficiaires de niches); et que personnellement, à l’inverse du lama (dénommé Penchen, oui, je sais, -3) désormais propriété d’Aliocha, je ne cracherais pas sur un abattement supplémentaire de 7.650 euros…

    Mais, outre qu’il serait rat et inélégant d’en mégoter le bénéfice à la maîtresse de maison (ne serait-ce pour qu’elle puisse financer son blog, ladite allocation forfaitaire ne pouvant textuellement « donner lieu à aucune vérification de la part de l’administration »), votre avertissement, old chap, est empreint de sagesse: face à son mordant, je pars battu d’avance intellectuellement (au surplus, elle n’a même pas besoin d’utiliser l’arme fatale, à savoir les larmes).

    Concernant le respect de son incognito, je suggère le port de la burqa. En poil de vigogne, assorti de ce délicieux sac griffé Hermès repéré par elle dans M…

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 20:15

  22. @Goloubchik: Cet abattement fiscal et quelques avantages en nature (entrées gratuites dans des musées) est sans doute la raison pour laquelle certains magazines font donner des cartes de presse à des personnels qui ne sont pas franchement des journalistes (genre le maquettiste), en leur donnant des titres qui ne correspondent pas à la réalité de leur travail.

    Aliocha : prenez garde à ne pas franchir de nouveau la ligne jaune avec moi. Votre haine récurrente des journalistes me lasse. Beaucoup d’éditeurs de presse font les pires ennuis aux journalistes et refusent de leur donner les documents nécessaires à leur carte de presse. D’autres tentent de les régler en droits d’auteur. C’est donc tout le contraire de ce que vous dites. Par ailleurs, est journaliste pas seulement le rédacteur, mais aussi le cameraman, le photographe, le secrétaire de rédaction etc. Vous devriez vous imposer la prudence que vous exigez de la presse.

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 20:27

  23. @aliocha: Là encore, je ne fais que rapporter ce que me disent des gens que je connais personnellement et qui travaillent dans la « presse de loisirs ». Vous savez, les mêmes qui ne partent en mission que tous frais payés par les fabricants ou importateurs de produits sur lesquels ils écrivent leurs articles.

    Vous parlez de « secrétaire de rédaction » — ce type de magazines n’en a évidemment pas (on compresse les frais). Ils n’ont pas de photographes : ce sont les rédacteurs des articles qui doivent faire eux-mêmes les photos qui leur sont nécessaires (j’ignore si en plus ils doivent s’acheter à leurs frais le matériel photographique). Ils n’ont pas non plus de locaux de rédaction suffisants pour faire rentrer tout le monde — la même société d’édition produit plusieurs titres, il faut vraiment se serrer les coudes.

    Globalement, ça a l’air d’être un peu la dèche. Pas au point du « journal à quatre balles » que vous évoquez, mais suffisamment pour que les piges soient payées avec retard.

    J’ignore où vous travaillez, mais ça m’a l’air d’être un univers relativement privilégié par rapport à certains de vos confrères. (Si c’est _Les Échos_, sachez que j’apprécie ce journal, et pas seulement parce que je l’ai parfois en distribution gratuite.)

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 21:05

  24. Je crains par ailleurs, chère Aliocha, que vous vous méprenez. Où voyez-vous de la haine ? Ai-je fait preuve d’une quelconque incorrection ? Dites tout de suite que je suis un menteur, tant que vous y êtes ? Ou mes amis journalistes qui travaillent dans la presse de loisirs qui n’a pas de sous sont des menteurs ?

    Je ne fais que rapporter des faits, comme quand je signalais que LeMonde.fr et Le Monde était des entités distinctes, que la loi créait certaines exceptions au profit des journalistes professionnels.

    Aliocha : ne me prenez pas pour une imbécile, ça aussi ça me lasse. A chaque fois que vous parlez de la presse ici ou sur votre bog c’est pour ressasser les mêmes mauvaises expériences, évoquer les mêmes mauvais exemples (invérifiables d’ailleurs) ou bien encore vous saisir d’une de mes phrases pour aller gloser contre les journalistes.

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 21:10

  25. Si je suis par mégarde ou inconscience l’origine involontaire de cette apocalypse nucléaire sur un site que j’apprécie fréquenter, je vous prie de bien vouloir m’en excuser et vous dis à tous deux: ‘En vérité, paix sur internet aux blogueuses et commentateurs de bonnes foi et volonté ».

    Aliocha : du tout mon cher. Monsieur DM a une dent contre la presse, ce qui a tendance parfois à m’irriter. Dites-moi, quelle est donc l’origine de votre étrange pseudo ?

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 22:02

  26. @aliocha: J’admets, en effet, que ce que me racontent mes amis est invérifiable. De la même façon, d’ailleurs, que la plupart des choses que je lis dans les journaux ou dans pas mal de livres, faute de citation de sources vérifiables. C’est bien pour cela que je milite pour la traçabilité des sources, dans la mesure du possible.

    Par ailleurs, il est faux que je ne dise que du mal de la presse. Par exemple, je viens de dire ici que j’aimais bien _Les Échos_. J’aime bien aussi le _Monde Diplomatique_, indépendamment de son orientation politique.

    Enfin, je ne pense pas que le problème vienne des journalistes individuellement et en tant que personnes, mais du système médiatique dans son ensemble, qui me semble aller droit vers une situation peu ragoûtante.

    Ne prenez pas cela personnellement ! Par exemple, je pense que le système d’enseignement supérieur et de recherche français comprend de nombreuses personnes d’une grande qualité, tant chez les chercheurs que chez les administratifs. Il n’en reste pas moins que c’est parfois une bureaucratie épouvantable.

    Là, c’est pareil. On peut, sans mettre en cause les personnes, déplorer qu’on demande à des journalistes de produire 10 dépêches dans la journée sur des entreprises dont ils ne savaient rien 10 minutes avant (comme me disait encore récemment un autre ami journaliste). On peut trouver que la compression des frais et des effectifs est excessive quand on demande à une unique personne de couvrir tout le champ sciences (tous domaines confondus), techniques, technologies, et droit des technologies, de sorte qu’un jour cette personne couvre la biologie moléculaire et le lendemain le droit de l’Internet. Etc.

    Ces gens ne sont évidemment pas responsables de leurs conditions de travail, qui sont imposées par les donneurs d’ordres, eux-mêmes soumis à des pressions économiques.

    Les problèmes qui découlent de cette situation, vous les dénoncez aussi : à force de vouloir augmenter les rendements, on finit par préférer couvrir des frivolités (moins cher, moins risqué) et par copier des communiqués de presse et de la com’ (moins cher, moins compliqué).

    Malheureusement, comme pour les photographes professionnels (dont la situation est il me semble assez dramatique), certains ont choisi, assez curieusement, d’attribuer ces problèmes aux « amateurs sur Internet », et de dénoncer des turpitudes réelles ou imaginaires. Là, je ne suis pas d’accord, donc je râle, et je sors ma liste de griefs.

    Contrairement à d’autres, je n’ai pas tribune ouverte dans les médias, aussi je râle sur mon blog. Franchement, il n’y a pas de quoi fouetter un chat : vous êtes anonyme (donc même si je disais des méchancetés sur vous, cela n’aurait pas grande conséquence) et mon blog n’a certainement pas une audience comparable à celle des journaux qui vous emploient.

    Commentaire par DM — 16/04/2009 @ 22:30

  27. @ Goloubchik

    Résumons-nous… Aliocha vêtue d’une seule burqa en poil de vigogne, chaussée d’escarpins roses, un sac Hermès au bras, promène son lama prénommé Penchen (-3, je confirme…) dans les rues de Paris, en mijotant sa prochaine agression par crachat d’un rédacteur en chef ou d’un lecteur, entre son cours de boxe avec Raging Eolas et son rendez-vous avec son conseiller fiscal. J’ai bon, là?

    Je m’associe à Aliocha (Psst… DM bouge encore 😉 ) qui s’interroge sur l’origine de votre pseudo. Il m’intrigue moi aussi. Est-ce un pseudo, d’ailleurs? Allons, dévoilez-vous! En tout bien tout honneur, bien entendu. Je ne cherche pas à voir ce blog de haute tenue et de bonne éducation se transformer en lupanar que l’armée prussienne tout entière envahirait avec frénésie.

    Commentaire par Ferdydurke — 16/04/2009 @ 23:05

  28. il n’y a pas beaucoup de commentaires sur la défense du rouge à levres.
    je suis un graçon et m’interroge l’intérêt des « féminins » je me suis intéréssé mais vraiment je reste fidèle à l’équipe…

    et pourquoi ce truc ne serait pas un buzz super bien huilé… bien prpéparé 20ANS c’est pour les 15/20 ans non ? je ne connais pas jamais lu! cette cible (plus que lectorat!) est très buzz, zapette dans l’instant, doncbien joué économiquement. Mais d’une moralité éxécrable…

    Commentaire par unouveaucompte — 16/04/2009 @ 23:10

  29. @ Aliocha: L’origine de mon pseudo ? Mais vous, ma chère ! Allons, vous êtes une journaliste sérieuse. Une petite recherche peut-être…Rassurez-vous, c’est très basique et beaucoup moins difficile que de retrouver où M. Madoff a planqué le gros de la fraîche (au fait, elle avance votre enquête sur ce sujet?).

    @ Ferdy: A ce point de contraction synthétique par vos soins de ma vision d’Aliocha (ce qui m’autorise à votre endroit l’usage d’un diminutif), vous êtes soit un alien originaire de la planète Xorglub, 3ème Soleil à gauche, Système du Sagittaire,(dont les indigènes sont renommés, comme vous le savez, pour leurs pouvoirs wifitélépathiques), soit Grand Responsable des services secrets des Illuminati. Dans les deux cas, vous connaissez déjà la réponse à votre question. Vous pourriez donc, bien sûr, tenter de vous attirer encore davantage les bonnes grâces d’Aliocha en lui fournissant la réponse. J’en appelle toutefois à votre solidarité masculine. Avec tout le temps qu’elle passe avec son blog, faut qu’elle reprenne un peu l’habitude de bosser.

    Commentaire par Goloubchik — 16/04/2009 @ 23:41

  30. Commentaire par Ferdydurke — 17/04/2009 @ 00:25

  31. Oups… fausse manip…

    @ Goloubchik

    Je ne peux, hélas, vous laisser ainsi me raccourcir le pseudo. Rien de personnel mais outre le fait que cela fait un peu mal (vous l’amputez d’une moitié! Rendez-vous compte!), il n’a plus beaucoup de sens ainsi diminué.

    Concernant le vôtre, j’ai trouvé ceci qui rapproche votre pseudo de Dostoievski, lequel fait le lien avec Aliocha. Golubchik signifie petite colombe ou ma colombe. Dostoievski surnommait nommait ainsi Anna Grigorievna Snitkine, qu’il engagea comme dactylo avant de l’épouser.

    Aliocha : et hop, vous regagnez 15 000 points ! La note de nettoyage pour le tapis, sur la cheminée aussi ?

    Commentaire par Ferdydurke — 17/04/2009 @ 00:29

  32. @ Ferdydurke : Je vous désampute bien volontiers de votre pseudo et, concernant le mien, vous décerne un Herlock Sholmès d’argent.
    Aliocha -qui dans le passé ne s’est pas révélée insensible aux honneurs et distinctions de telle nature (perfidie)- n’aura donc pas la maigre satisfaction d’en encombrer son for intérieur.
    Trophée d’argent seulement car il comporte une deuxième composante, de sens celle-là, non décelée par vous: ce pseudo me semblait en accord avec l’esprit positif de recherche de dialogue et d’amabilité courtoise (n’excluant pas la taquinerie) ayant procédé à la création de son blog. J’espère qu’elle ne s’écartera pas de cette ligne: je me suis presque cru hier soir tombé en pleine baston dans la Taverne de l’Irlandais!
    Ceci étant et sur le fond, j’acquiesce pleinement au principe de base entièrement justifié par la passion des créateurs de blogs et la peine constante qu’ils se donnent pour les faire vivre et prospérer: « mon blog tu l’aimes ou tu le quittes ». Le droit à l’agacement constitue une de leurs prérogatives.

    Aliocha : pour le pseudo, joli ! J’ignorais cette anecdote mais pour tout vous dire je m’intéresse assez peu à la vie des écrivains que j’aime. Si j’ai lu à peu près tout ce qui existait en français sur l’oeuvre de Dostoïevski, je crois n’avoir jamais ouvert une seule biographie. Quant à l’ambiance, je ferais tout pour qu’elle demeure sereine et conviviale. Néanmoins, je ne suis qu’une femme, mes rares coups de gueule représentent à peine 1% de ceux que je pousserais si je me laissais aller 😉

    Commentaire par Goloubchik — 17/04/2009 @ 11:32

  33. @ Aliocha a dit: « je ne suis qu’une femme »…
    Come on, you’re pulling my leg!

    Commentaire par Goloubchik — 17/04/2009 @ 12:43

  34. @ Didier Specq en 9 et suivantes, Le Monde publie dans l’édition datée du samedi 18 avril un papier sur le cas d’Hénin Beaumont que vous mentionnez.
    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2009/04/17/a-henin-beaumont-le-maire-est-en-prison-et-marine-le-pen-a-l-affut_1181920_3208.html

    Commentaire par david — 17/04/2009 @ 17:14

  35. @ Million Dollar Aliocha

    15000 pts c’est très gentil de votre part et je vous en remercie mais je me dis que si le prochain palier est à 1000000000 pts, je ne suis pas rendu (comme disait un homard en route vers Brest). En outre, j’observe que votre récompense est assortie d’une contrepartie… C’est beau le désintéressement! Ceci dit, chère Aliocha, vous pouvez aussi mettre les notes d’honoraires et de nettoyage DANS la cheminée… Ne vous gênez pas, je me ferai un plaisir d’y allumer un feu 😉

    A peine 1%… Je ne m’en plaindrai pas ,-) Ayons une pensée émue pour l’homme dévoué et courageux qui a hérité des 99% restants. Non merci, Monsieur Aliocha, je comprends que vous ayez besoin d’être soulagé de quelques % mais vous savez… on en est tous au même point! Comme je le disais à Mussipont lors de ma visite chez votre châtelain de voisin : « Si ces dames mettaient autant d’ardeur à s’enflammer pour nous qu’à s’embraser contre nous, nous finirions toujours aussi épuisés qu’aujourd’hui, néanmoins nous serions repus »

    @ Goloubchik

    Merci de m’avoir remembré et merci pour ce Herlock d’argent dont je vais orner la cheminée, bien en vue à côté de la médaille d’argent et des notes d’Aliocha dont je découvre le montant à l’instant même… o_O (aparté : Aarrgh, Aliocha, z’êtes sûr que ce n’est pas la facture du tapis Yomouth que vous m’avez refilée???? La vache… J’espère qu’il a un pedigree votre tapis à ce prix-là!)

    Personnellement à chaque fois qu’une femme déclare « je ne suis qu’une femme… » (forcément faible, c’est toujours le cas quand cela les arrange…), je me dis qu’il y a anguille sous roche et je passe en alerte de niveau 2.

    Aliocha : il faut beaucoup aimer les femmes pour s’en méfier autant 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 17/04/2009 @ 22:17

  36. @ Ferdydurke :

    Aliocha distribue effectivement les bons points comme les compagnies aériennes attribuent des Miles: il faut être Cagliostro ou Mathusalem pour pouvoir bénéficier dans mille ans d’un aller simple gratuit Orly Ouest-La Garenne-Colombes.

    Pour rebondir sur le thème du billet dont nous nous sommes très légèrement écartés au dam peut-être de certains fidèles du blog, je vous laisse: j’ai gagné le concours organisé par le « Nouveau 20 ans », à savoir une soirée avec Angélina Jolie au Macumba Blue Bar et il faut que je file la rejoindre après m’être passé un coup de peigne.

    Commentaire par Goloubchik — 18/04/2009 @ 00:27

  37. @ Aliocha en 35

    J’avoue cette faiblesse. Toutefois, je parlerais plutôt d’attitude prudente et avisée, telle celle du volcanologue épris de paisibles volcans et de leurs pentes fertiles, dont il n’ignore pourtant rien du potentiel éruptif et de la brûlante intensité de leurs coulées de lave. Mieux vaut être attentif à l’évolution des fumerolles 😉
    J’avise derechef l’élue de votre pertinente remarque en espérant qu’elle accordera plus d’importance à la première partie qu’à la seconde, au risque de me voir calciné à nouveau 😉

    @ Goloubchik

    J’espère que votre soirée fut agréable et Angelina jolie 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 18/04/2009 @ 10:16

  38. Aux dernières nouvelles, la grande arnaque ne s’est pas arrêtée au magazine 20 ans !

    http://www.rue89.com/2013/03/10/people-story-histoires-vraies-des-magazines-lempire-du-mensonge-240329

    Commentaire par Eleonore — 27/05/2013 @ 21:39


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :