La Plume d'Aliocha

31/03/2009

Censure et protestations

Filed under: Droits et libertés — laplumedaliocha @ 09:31

C’est la loi des séries, ou en tout cas, ça y ressemble. L’heure semble en effet à la protestation généralisée chez les lecteurs de la presse. Je me suis toujours demandé si la loi des séries correspondait à une réalité ou s’il ne s’agissait que de l’effet d’une attention particulière portée à un événement qui incite à en rechercher d’autres du même type. Question cruciale en matière de presse, car on nous reproche souvent de nous acharner sur certains sujets, la justice, la pédophilie, la rémunération des patrons etc.

Toujours est-il que dans le prolongement de ce billet, deux nouvelles m’intéressent ce matin, toutes deux relevées par @si. La première concerne Plantu. Celui-ci a eu le malheur de faire un dessin  sur le Pape et le préservatif dans Le Monde, ce qui a déclenché un raz-de-marée de protestations chez les lecteurs. Songez donc, 500 mails par heure ! C’est ici et la chronique de la médiatrice du Monde est . Cette affaire illustre bien une nouveauté contemporaine, la censure n’est plus le fait de l’Etat ou presque plus, elle est devenue celle de l’opinion, et plus particulièrement des intérêts ou des sensibilités catégoriels. Je suis catholique, je vous l’ai dit, pas une catholique pratiquante, c’est sûr, mais quand même, lorsqu’on a passé toute sa scolarité dans une école religieuse, ça laisse des traces. Pourtant, je n’ai pas été choquée par « La dernière tentation du Christ » qui fut à l’origine d’un cinéma brûlé à St Michel, si ma mémoire est bonne. Je n’ai pas été choquée non plus par l’affiche du film « Amen » et je ne m’explique toujours pas pourquoi l’affiche de l’excellente exposition « Controverses » est déchirée à la station de métro Courcelles. Il m’arrive de me demander si c’est le fait d’un 17ème arrondissement très catholique, ou celui des orthodoxes qui fréquentent, à quelque pas de là, la cathédrale Nevsky. Allez savoir. En tout cas c’est piquant car l’exposition aborde précisément le thème de la censure en photographie. La censure est toujours un réflexe qui m’étonne. Si quelque chose dérange, on peut détourner le regard, non ? Ou même mieux, se demander si un dessinateur de la qualité de Plantu n’a pas suffisamment démontré son intelligence de l’actualité pour lui faire la grâce de réfléchir quelques minutes avant de s’indigner et de hurler au blasphème ? C’est un débat que j’ouvre ici : par quel mécanisme se sent-on en droit d’exiger le retrait de ce qui nous choque ou la sanction de celui qui nous a choqué ? La liberté d’expression me semble bien trop précieuse pour la dénier à qui que ce soit.

La deuxième nouvelle a trait au conflit des enseignants-chercheurs. @si consacre un article très intéressant au traitement de ce sujet dans la presse. Je ne vais pas déflorer ici leur travail qui est en accès payant. En deux mots, les universitaires estiment que leur mouvement, le plus important depuis 68 disent-ils, est peu et mal relayé par la presse. Rappelons-leur tout de même que nous traversons une crise économique qui elle est la plus importante depuis 29 et qui touche tout le monde, ce qui a tendance à mobiliser les rédactions. Mais admettons qu’ils aient raison. Un article (accès payant) de Luc Cédelle journaliste du Monde a déclenché des protestations telles que celui-ci s’est fendu d’une réponse dont je vous recommande la lecture. Il y explique en substance que son métier consiste à relater les faits, pas à considérer comme justes les craintes non démontrées des enseignants-chercheurs vis à vis des intentions du gouvernement. Allez-y et vous verrez que vous retrouverez exactement les mêmes mécanismes que ceux de la querelle sur l’aide juridictionnelle : « le journaliste de connivence avec le pouvoir politique qui défend une réforme soupçonnée d’être fort mal-intentionnée au mépris de l’opinion des principaux concernés ». Je ne sais rien de ce dossier, il ne s’agit pas pour moi ici de trancher dans un sens ou dans l’autre, mais simplement de vous proposer une fois encore d’entendre les explications d’un journaliste.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.