La Plume d'Aliocha

19/03/2009

Journal d’un philosophe

Filed under: Brèves — laplumedaliocha @ 22:57

Au début, ce billet devait n’être rien d’autre qu’une brève destinée à vous annoncer la création d’un nouveau blog. Et puis, en réfléchissant à la manière dont j’allais vous le présenter, j’ai dû m’interroger sur les raisons pour lesquelles j’étais heureuse de cette naissance et, plus généralement, pourquoi j’aimais les blogs. Ce que je peux vous dire, c’est qu’un blog,  c’est tout sauf du journalisme. Je le vérifie chaque jour. Ce que je fais ici n’a strictement rien à voir avec mon métier, à la limite, ce serait même le contraire du journalisme.  En vérité,  les blogs s’apparentent  à un aréopage de spécialistes mettant généreusement à disposition leur savoir et même mieux, acceptant de répondre aux questions qu’on leur pose. A moins que ce ne soit,  plus simplement, une bande de camarades avec lesquels discuter pour apprendre ce qu’ils savent, comprendre avec eux l’actualité, répondre aux questions qu’on se pose. D’ailleurs quand j’ai créé ce blog mon idée était de proposer à tout ceux qui le souhaitaient une sorte d’amie journaliste à interroger quand ils voulaient comprendre le métier.  Grâce à Eolas, Maître Mo, Jules, Autheuil, Zythom, Artemis, chacun d’entre nous a la possibilité de discuter avec des juristes, un attaché parlementaire, un expert judiciaire, une spécialiste du droit social. J’en oublie, qu’ils me pardonnent. Sans compter bien sûr  tous ceux que je ne connais pas. Convenez que c’est quand même formidable.

Il se trouve que nous avons la chance sur ce blog d’avoir nombre de commentateurs éclairés qui participent amplement de sa richesse, dont un philosophe en la personne de Philarête.   A lire ses commentaires ainsi que les échanges que nous avons eus épisodiquement par mail, j’espérais bien qu’il se lancerait dans l’aventure du blog. C’est fait.  Il se trouve que Philarête est aussi très savant en théologie, et, ce qui ne gâche rien, qu’il aime la presse. S’agissant d’un garçon si cultivé, c’est un réconfort moral précieux quand le poids des attaques contre mon métier devient un peu lourd à porter. J’en profite pour vous signaler qu’il a rédigé d’excellents billets sur l’excommunication, sujet ô combien d’actualité !  J’oubliais, son blog s’appelle L’esprit de l’escalier. Bonne lecture !

Publicités

8 commentaires »

  1. Quel bonheur, un blog de plus !

    Depuis que j’ai fait le deuil de ma salle des profs, lieu privilégié d’échange pour les nouvelles matinales, mon premier plaisir de la journée (après la tasse de thé) est la tournée de mes blogs favoris.

    Merci Philarète, merci Aliocha, merci à tous les autres et bonne journée à tous.

    Aliocha : et moi, la première chose que je fais le matin, avec mon café, c’est lire les commentaires nocturnes ou très matinaux de mes lecteurs avant d’aller visiter mes copains blogueurs. Bonne journée 😉

    Commentaire par Odile — 20/03/2009 @ 08:13

  2. Merci pour le lien qui tombe à pic: j’avais plus grand chose d’intéressant à lire.

    Commentaire par Sad Panda — 20/03/2009 @ 09:25

  3. Bonjour aliocha.

    Je suis plutôt d’accord avec vous sur l’intérêt présenté par les blogs.

    Dit autrement, je pense également que leur nouveauté réside dans la possibilité qu’ils offrent d’une démocratisation des expertises.

    Je ne suis pas certaine que vous vous envisagiez vous-même sous cet angle, mais cela a plusieurs fois été l’objet de quelques uns de mes commentaires chez vous. Les journalistes sont (ou devraient être) des experts. Pas des experts en droit, en théologie, en économie ou autre, non. Il serait tautologique, mais exact, de vouloir en faire des experts en journalisme. Disons que pour ma part, j’en ferais des experts en discours (encore une fois : dans l’idéal). Leur mission pourrait consister d’une part dans le fait de permettre l’accès aux discours tenus sur tel ou tel sujet (discours des communiquants, discours des experts, discours des parties prenantes, des témoins, que sais-je), mais également (et à mon avis, surtout) dans le fait d’en permettre la compréhension – au sens le plus fort que vous pourrez mettre derrière ce terme.

    Je n’y reviens pas, c’est une conversation que nous avons déjà eu.

    Raison pour laquelle je profite de ce billet pour vous avouer que les discussions récurentes que vous avez avec Narvic m’évoquent grandement celles qu’un expert peut avoir avec un profane (éventuellement journaliste) qui se mêle d’avoir une opinion qu’un expert jugera fréquemment, voire à juste titre, insuffisamment éclairée sur son domaine d’expertise.

    Pensez-y la prochaine fois que vous serez tentée de voir dans la réaction outragée que provoquera l’un de vos confrères chez tel ou tel expert, l’indice révélant la particulière pertinence du lièvre qu’il aura soulevé.

    🙂

    Aliocha : heureuse de vous revoir, vous me manquiez ! pour l’expertise,je crois que nous sommes des experts de l’information, ce qu’on nous dénie d’ailleurs et ce que j’essaie de montrer ici. Quant à Narvic, il se trouve que c’est un ancien journaliste, je pense donc que nous avons lui et moi une querelle qui s’apparente plus à une querelle d’experts, sauf qu’elle est plus profonde que cela. Sinon, ce blog m’a enseigné quelque chose d’approchant, vous n’êtes pas tombée loin 😉 disons que j’observe les avocats d’un autre oeil sur certains de leurs combats, notamment pour préserver leur déontologie

    Commentaire par Fantômette — 20/03/2009 @ 12:20

  4. Bonjour Aliocha,

    Je rejoins votre analyse: un blog, cela permet de discuter avec quelqu’un. Ce n’est pas forcément un spécialiste, mais c’est une personne (ou un groupe de personnes) avec qui il est possible d’échanger des idées.

    Je profite de ce commentaire pour, d’une part vous remercier pour votre blog, et d’autre part pour vous dire la joie que j’ai eu (et que j’ai) de discuter avec une journaliste de qualité.

    Merci encore.

    Commentaire par Zythom — 20/03/2009 @ 13:33

  5. Bonsoir Aliocha
    Toujours merci pour votre Blog, et merci pour le lien.
    Lambda

    Commentaire par lambda — 20/03/2009 @ 22:39

  6. Aliocha bonjour

    lire certains blogs quelle richesse !!
    pouvoir discuter, blaguer, argumenter avec les uns et les autres cela crée des liens d’une manière ou d’une autre.
    quand on a gouté aux blogs on devient addict … enfin c’est mon cas

    merci pour votre blog Aliocha votre plume si particulière et de m’avoir citée

    bon week

    Commentaire par artemis — 21/03/2009 @ 18:40

  7. Bonsoir Aliocha.

    Ravie de vous avoir manquée 😉

    Votre avis est intéressant. Des professionnels de l’information… Je crois qu’il faudrait définir ce que vous entendez par « information » alors, une définition dont on pressent qu’elle ne sera pas si évidente que cela à trouver.

    Vous ne pensez pas que dans le contexte des problématiques que vous avez régulièrement l’occasion de rappeler dans votre blog, faire du journaliste un expert des discours serait plus pertinent ?

    Je pense comprendre ce que vous mettez derrière l’expression « expert de l’information », mais je me demande si « l’information » n’est pas un concept devenu légèrement trop flou pour être utile – c’est-à-dire pour évaluer correctement ce qui fait la qualité d’un travail journalistique.

    Souvent, ce n’est certes pas à vous que je l’apprends, l’information (entendue strictement) peut se résumer à celle qui est donnée par les communicants. Tel ministre annonce telle réforme, et organise la rédaction et la distribution par ses services de com’ d’une superbe plaquette en couleur, joliment agrémentée des tableaux, stats et camemberts qui lui apporteront toute sa crédibilité scientifique. Super. Il va sans dire qu’il s’agit là d’une information en soi. Il est légitime que la presse s’en fasse l’écho. Mais si elle ne fait qu’établir son expertise sur la publication de l’information, elle peut s’arrêter là.

    Or cela me paraît (assez nettement) insuffisant.

    Faire des journalistes des experts en discours ré-oriente leur travail dans un contexte qui devrait de facto leur imposer de devenir de tels experts.

    J’aurais tendance à dire que s’il fut un temps où la mission du journaliste consistait dans le fait d’aller chercher l’information là où elle lui était dissimulée, aujourd’hui devrait lui imposer de l’expliciter, là où elle est obscure, voire obscurcie. Je ne dis pas que plus personne ne dissimule quoi que ce soit à la presse. Mais enfin, pour parler comme sur internet, j’ai le plus souvent l’impression que le problème posé par l’actualité est celui d’un excès de « bruit », plus que d’un excès de « silence ».

    Faire du discours, plutôt que de l’information, la matière première du journalisme, permet de (re)distancier le journaliste du communicant comme de l’expert – qui l’un et l’autre sont aussi aptes à produire de l’information que le journaliste à la publier. Dans un contexte où les moyens de publication se sont à la fois privatisés et démultipliés, sauf à vouloir ne faire du journaliste qu’un simple garant de l’information qu’il délivre (ce qui me parait insuffisamment ambitieux), l’expertise de celui-ci sur les discours qu’on lui oppose me semble seule de nature à fonder sa valeur ajoutée.

    Aliocha : je réfléchis Fantômette, mais je peux d’ores et déjà vous dire que je m’en tiens à l’information. ce sera le sujet d’un billet. Je sais, l’information est difficile à définir, mais Dieu, la justice, l’amour aussi, ce n’est pas pour cela que ça n’existe pas 😉

    Commentaire par Fantômette — 22/03/2009 @ 20:27

  8. Ah, j’avais laissé de côté la lecture de votre blog depuis quelques jours (c’est que ça prend du temps, de lire tous ces blogs!), et voilà qu’à peine revenu, vous me donnez envie d’aller en voir un nouveau… Il va falloir que je trouve un moyen de rallonger mes journées…

    Merci en tout cas!

    Commentaire par Philonous — 26/03/2009 @ 22:11


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :