La Plume d'Aliocha

23/02/2009

Haro sur les méchants

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 11:54

Tiens, ça faisait longtemps que JMA n’avait pas défendu un puissant contre un empêcheur de tourner en rond. Fort heureusement, il est rentré de vacances et c’est l’humoriste Stéphane Guillon qui en prend pour son grade ce matin à cause de l’affaire DSK. Ce qui nous fait, en quelques semaines, une défense de Kerviel contre les voyous du Parisien, de Drai contre la curiosité de ces chacals de journalistes, de Kouchner contre le supposé antisémite Pean et enfin, de DSK contre le méchant humoriste. Eh oui, il est méchant Guillon, c’est JMA qui le dit. Entre nous, des humoristes gentils, j’en connais assez peu. Allez faire rire avec les qualités d’un individu, essayez donc de flatter avec humour sans immédiatement ruiner le compliment en lui donnant des allures de cruelle dérision. Drucker n’est pas drôle, sauf aux yeux de ceux qui pensent qu’à force d’aimer tout le monde, il finit par en devenir comique, au second degré bien sûr. Mais revenons à notre sujet. Je l’ai trouvée très amusante la chronique de Guillon, amusante au point de dédramatiser les frasques de DSK, c’est là toute la force des humoristes, ils sont une gigantesque soupape de sécurité, ils transforment la colère, le dégoût, la révolte en un éclat de rire salvateur. A supposer évidemment qu’ils ne dérapent pas à la manière de Dieudonné. Mais ici Guillon s’en tient à la très classique caricature d’un trait psychologique de son sujet. Et au fond, être accusé en France de trop aimer les femmes, voilà qui n’a jamais ruiné la carrière d’un homme politique, bien au contraire. Toujours est-il que la liste des victimes des médias s’allonge de façon si inquiétante, à en croire JMA, que je me demande si nous ne devrions pas nous auto-dissoudre. Au fond, qui pourrait bien regretter la disparition de gens aussi méchants que les journalistes et les amuseurs publics ? Tous ceux qui ne regardent pas Drucker, peut être.

Publicités

15 commentaires »

  1. Honnêtement j’ai entendu le billet et autant j’adore Guillon, autant là c’était vraiment violent.

    Mais Guillon n’est pas son vrai propos. JMA est plus en train de donner un grand coup de pied a la matinale de France Inter et à Demorand qui l’avait accusé d’avoir avalé son chapeau pour l’interview de Sarkozy cause collusions RTL/Elysée. (cf. http://blogs.rtl.fr/aphatie/index.php/post/2009/02/04/Reponses-aux-questions-de-Nicolas-Demorand-04/02 )

    Aliocha : ce ne serait donc une fois encore qu’un problème de concurrence ? 😉

    Commentaire par Luk — 23/02/2009 @ 12:33

  2. A propos de JMA et de sa semaine de vacances : je ne croyais pas penser cela un jour, mais franchement, cette semaine en regardant le grand journal de C+, j’ai regretté son absence. Parce que les remplaçants que j’ai vu, Giesbert et Val, étaient désastreux, aussi bien dans leurs analyses que dans leurs questions. Le premier lécha ses invités comme jamais, tandis que le second fut tellement obtus dans ses réflexions qu’il n’en avait que peu d’intérêt.

    Je n’apprécie toujours pas JMA, mais je dois bien avouer qu’il est quasiment ce qui se fait de mieux en journaliste politique télévisuel actuellement. C’est un peu triste pour ce journalisme télévisuel…on n’a que ce qu’on mérite.

    Aliocha : entendons-nous bien, ce n’est pas parce que je ne suis pas d’accord avec lui que je remets en cause ses compétences professionnelles. Je ne l’attaque pas ici, j’observe simplement que tout ce qui le choque me parait à moi au contraire salutaire, c’est un débat, ni plus ni moins.

    Commentaire par Moktarama — 23/02/2009 @ 12:36

  3. Sauf que Aphatie tape moins sur Guillon que sur son supérieur, dont il pointe l’incohérence et l’hypocrisie. C’est cela le vrai sujet de son billet, et vous passez à côté.
    Loin donc de protéger un puissant (il ne prend pas la défense de DSK) il tape sur un patron de radio en faisant remarquer que le bouffon est dans son rôle, celui que lui a assigné le patron.

    Qu’il n’apprécie guère l’humour de Guillon, c’est son choix, et c’est plutôt courageux de le dire au moment où la convention réside plutôt dans le ravissement béat devant l’insolence de nos humoristes cathodiques. Mais ce n’est pas l’essentiel de son billet.

    Faire le procès d’Aphatie sur le thème « il ne s’en prend pas aux puissants » est donc un peu spécieux, surtout lorsqu’on convoque aussi l’affaire Kerviel. Vous ne convainquez pas grand monde lorsque vous le présentez comme le puissant face aux petits journalistes.

    Cela dit, Aphatie n’est pas mon ami. Et bien d’accord avec vous sur son très regrettable traitement de l’affaire Kouchner/Pean.

    Aliocha : je voulais m’en tenir à un billet court sur ce qui m’intéresse, l’insolence, l’humour et le courage de chahuter les puissants, qu’on soit journaliste ou humoriste. Cela étant, je ne suis pas d’accord non plus sur son attaque de fond, en effet dirigée contre le patron de Guillon. Le rôle classique d’un patron de presse est d’apaiser les conflits suscités par son équipe et d’en protéger l’indépendance. Je ne vois rien de choquant à dire, « nous avons fait notre métier, excusez-nous si nous vous avons blessé ». Le problème de l’indépendance se serait posé si Guillon avait été viré. Ce qui n’est pas le cas.

    Commentaire par Tocquevil — 23/02/2009 @ 12:42

  4. Aliocha,

    C’est amusant je viens juste de lire le billet de JMA.
    Je m’interroge sur le fait que son travail est peut être salvateur dans la mesure où s’inscrivant dans l’impérieuse recherche de l’objectivité, il essaye d’apporter un contre-argumentaire à une levée de boucliers ambiante.
    Ne croyez-vous pas qu’il essaye d’apporter du contradictoire dans un débat majoritairement univoque en apparence?

    Notez que je m’interroge plus que je n’affirme.

    Aliocha : bonne question, je n’en sais strictement rien, raison de plus pour s’autoriser à marquer son désaccord 😉

    Commentaire par Nemo — 23/02/2009 @ 12:48

  5. Aliocha,

    Je ne comprends absolument pas votre billet.
    A moins de lire celui d’Apathie avec la mauvaise fois la plus grande, ou alors à moins de le lire en diagonale, celui-ci ne contient rien de particulièrement désagréable contre Guillon.
    Il ne me semble pas qu’Apathie lui reproche d’être méchant, il ne fait que le constater !

    Comme le souligne Tocquevil, c’est en effet davantage le supérieur de Guillon qui en prend pour son grade, alors je m’interroge….

    Auriez-vous lu votre confrère trop rapidement ?

    Bien à vous…

    Aliocha : je l’ai lu et j’ai rebondis sur ce qui m’a interpellée, comme nombre de commentateurs rebondissent ici sur un sujet que parfois j’estime secondaire, ce sont les mystères de l’écrit et de la différence entre ce qu’on exprime et ce que les autres comprennent. Cela étant, il voit dans cette chronique de la méchanceté, moi j’aperçois surtout l’humour, il y a donc bien un désaccord entre nous.

    Commentaire par MB — 23/02/2009 @ 13:06

  6. Oui S GUILLON été violent lors de ce billet mais pas davantage lorsqu’il y a quelques mois il parlait des handicapés.

    On aime ou on aime pas c’est tout.

    Quant à son patron , sa réaction ca s’appelle comment?…. du courage??? …de la lèche???

    Aliocha : ça s’appelle le dur métier de patron de presse et ça nécessite de passer 98% de son temps à faire de la diplomatie pour que l’équipe rédactionnelle puisse travailler le plus librement possible en évitant que ceux qui sont heurtés n’exigent sur le champ le licenciement de celui qui les a agacés.

    Commentaire par noel — 23/02/2009 @ 14:02

  7. franchement JMA tape à la fois sur Guillon et sur son chef. Même si on peut comprendre qu’il souligne l’ambiguité du chef qui donne toute liberté à son employé mais qui ne le couvre pas en cas de pépin, on sent bien qu’il s’agit essentiellement d’un prétexte pour jeter le discrédit sur une radio concurrente…il se trahit à ce sujet dans les derniers lignes de son billet.

    Commentaire par turquoise — 23/02/2009 @ 15:13

  8. @ Aliocha : Je ne comprends plus. Etre un patron de presse ne signifierait-il pas plutôt protéger ses équipes face aux réactions – outrées – des puissants raillés et critiqués ?

    Parce qu’autant je désapprouve JMA à propos de ce qu’il dit sur Guillon (qui n’est pas tendre, mais que je trouve moi aussi drôle et courageux), autant je suis d’accord avec lui pour me poser des questions sur les excuses bidons de la direction de France Inter – vous l’avez peut être déjà lu chez moi 🙂

    Je suppose que c’est une histoire de gros sous ou de lutte d’influence, mais une direction peut bien protéger ses employés face à un DSK, non ? Pour le coup, je suis perplexe.

    HS : à propos, comment signe-t-on ses commentaires sur un blog en mettant son propre blog en lien sur son nom, comme certains parviennent à le faire ici notamment ? Je confesse que cela me serait utile 🙂

    Aliocha : en indiquant l’adresse de votre blog dans l’emplacement intitulé »site web », c’est magique la technique non, mon jeune ami ? Quand je pense que c’est une antiquité comme moi qui doit expliquer cela à la génération Internet 😉
    Pour le reste, la diplomatie fait souvent des merveilles, à quoi bon envenimer le conflit en campant sur ses positions, DSK a été blessé ? Dont acte. Mon grand-père disait souvent « qui s’excuse s’accuse » mais il était d’une immense mauvaise foi. On peut s’excuser d’avoir blessé tout en estimant qu’on n’a rien fait de mal.

    Commentaire par leoguirlet — 23/02/2009 @ 15:28

  9. En l’occurence je ne pense pas que les frasques gauloises de DSK altèrent en quoi que ce soit l’opinion positive ou négative que les Français ont sur le personnage, l’affaire Kouchner c’est un autre calibre, nous sommes moins regardant sur la sexualité des coquins qui font métier de politique que sur les combines mafieuses en vogue depuis 40 ans (je suis peut-être optimiste là). A propos je rappelle cette aimable potacherie au sujet de DSK que j’avais je crois déjà posté chez vous, mais l’occasion faisant le larron :

    http://frenchcarcan.com/2009/02/11/dsk-le-priape-fou/

    Commentaire par La French Connexion — 23/02/2009 @ 17:50

  10. C’était vraiment pas méchant contre DSK… A la rigueur, Agnès truc, ou Bernard Kouchner pouvaient se sentir plus touchés. Je comprends mal que DSK le prenne comme ça, m’enfin.
    Normal que le directeur des programmes de France Inter arrondisse les angles ensuite, mais c’est étonnant qu’un personnage public de la stature de Dominique Strauss-Kahn se fâche pour si peu.

    Commentaire par Irfan — 23/02/2009 @ 19:07

  11. Aliocha,
    Guillon me déplait car son « humour » consiste trop souvent à railler une disgrace physique de l’invité(sa chronique le lendemain sur Martine Aubry en est une illustration). Je regrette beaucoup les « pointes sêches » de Philippe Meyer à France Inter jadis (dont il a été viré pour avour déplu à Mitterrand ou Giscard je ne sais plus). On les trouve au Seuil. Vous êtes peut être trop jeune pour les avoir entendues…

    Commentaire par araok — 23/02/2009 @ 23:21

  12. Guillon s’est de toute façon vengé dès ce matin… et voila JMA habillé pour cette fin d’hiver.

    Commentaire par javi — 24/02/2009 @ 10:57

  13. Stéphane Guillon a (mal) réagi à ce billet de JMA dans sa chronique de ce matin mardi. On ne peut pas dire qu’il ait été très bon… Quand on travaille sous pression, on perd ses moyens! Pourtant j’aime assez Guillon mais il faut bien avouer qu’il est souvent à la limite…

    Commentaire par Maraudeur — 24/02/2009 @ 11:01

  14. Bonjour Aliocha,
    Ce matin, Stephane Guillon s’attaquant de façon pitoyable au physique de JMA, justifie complètement mon commentaire 11.

    Aliocha : en effet, j’atteins là aussi la limite de ce qui me fait rire, en revanche, le fond des attaques est assez décapant. Sur @asi, Daniel Schneidermann observe que moins le journalisme peut s’exercer librement, plus l’humoriste devient corrosif, c’est une idée intéressante.

    Commentaire par araok — 24/02/2009 @ 12:58

  15. @Aliocha: Et d’égos froissés, j’en suis certain 😉

    Aliocha : c’est ce qu’il y a notamment en filigrane dans la réponse de Guillon.

    Commentaire par Luk — 24/02/2009 @ 14:02


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :