La Plume d'Aliocha

23/12/2008

Petite pause

Filed under: A propos du blog — laplumedaliocha @ 10:50

A mesure que Noël approche, l’activité ralentit, notamment sur la blogosphère. J’en profite donc pour faire quelques petites précisions. Je vais prendre un repos bien mérité et n’aurai accès que très ponctuellement à Internet, donc le rythme des billets va se ralentir. 

La semaine dernière, j’ai déjeuné avec une amie qui a commenté sans que je la repère. Elle en était blessée, du coup, il m’apparaît nécessaire de vous expliquer comment fonctionne le bel outil qui nous permet de discuter.

Mon écran est le même que le vôtre, à la simple lecture, je ne vois donc pas qui est l’expéditeur (adresse mail). Ce n’est que lorsque je réponds à un commentaire que mon écran affiche l’adresse mail de l’expéditeur.  Comme je n’avais pas répondu à mon amie et que j’ignorais son pseudo, je ne l’ai pas identifiée. 

Pourquoi je réponds souvent mais pas à tout le monde ? Sachez que je lis tous les commentaires sans exception. Mais il arrive que je n’ai pas le temps de répondre ou que je sois interrompue au moment où j’allais le faire. Or, je réagis la plupart du temps de manière spontanée.  Il arrive aussi que je n’ai pas de remarques particulières à faire. Parfois parce qu’une discussion s’est engagée et que je préfère m’éclipser et vous laisser débattre tranquillement. D’autre fois parce qu’il s’agit de commentaires d’approbation. Sachez que les remerciements me touchent mais, précisément, je ne sais jamais quoi répondre. J’en profite pour vous remercier ici en essayant de ne pas rougir de confusion. N’est pas Alain Delon qui veut !

J’essaie autant que possible d’identifier chaque commentateur. Ce n’est pas facile car je n’ai à ma disposition qu’un pseudo. C’est peu. Il est possible que je n’ai jamais répondu à l’un d’entre vous ou bien encore que j’ai donné l’impression à d’autres d’avoir oublié ce qu’ils avaient écrit auparavant. Si c’est le cas, ne le prenez pas à titre personnel. Mes journées sont lourdes, il peut arriver que je pêche par inattention ou précipitation.

Un petit mot à tous ceux qui enrichissent leurs commentaires par des liens : la machine est réglée pour se méfier des liens qui annoncent souvent des spams. Votre commentaire peut donc être bloqué. Inutile de vous inquiéter, je suis prévenue par mail et j’interviens en principe rapidement. Si je ne réagis pas, c’est que le commentaire est passé directement dans la boite à spams et là, comme la machine estime qu’elle a fait son travail, elle ne me prévient pas. Vous pouvez donc envoyer un commentaire sans lien ou un mail pour me prévenir, j’irai fouiller la poubelle.

Certains s’imposent de limiter la taille de leurs commentaires. N’hésitez pas à développer quand vous le jugez nécessaire, nous avons la place. J’ai choisi ce format de blog précisément pour que les commentaires aient un statut et un format en rapport avec les billets. Un blog peut être un formidable lieu de partage de savoirs, profitons-en. J’ai entendu vos demandes s’agissant de la possibilité de prévisualiser les commentaires avant de les envoyer. Pour l’instant, mon blog n’offre pas cette fonctionnalité, mais je surveille les innovations.

D’autres n’osent peut-être pas commenter. Sachez que l’un des grands plaisirs d’un blogueur, c’est de lire les réactions et de voir que le sujet qu’il a traité intéresse et suscite le débat. On a alors l’impression de ne pas écrire dans le vide, c’est encourageant et réconfortant.

Je suppose au vu des commentaires ces derniers temps que les déçus de la presse n’osent pas ou plus s’exprimer, ce que je regrette. Que les choses soient claires, l’objet de ce blog est de vous faire partager la vie et les réflexions d’un journaliste parce que je suis persuadée qu’une partie des critiques sur la presse naissent de malentendus. On nous reporche d’ailleurs souvent notre manque de transparence. Avec raison sans doute, mais il faut tenir compte du fait que notre rôle consiste à parler du monde, pas à nous raconter. Par ailleurs, j’ai tendance naturellement à voir ce qui va bien et ce qui donne des raisons d’espérer, c’est ma nature. C’est aussi devenu au fil du temps une discipline. Ce qui ne revient pas à nier les difficultés, simplement je les tiens pour acquises et je les trouve suffisamment développées ailleurs pour ne pas en ajouter ici. Cela étant précisé, je n’empêche personne d’évoquer les erreurs, fautes, et dysfonctionnements de la presse du moment que les choses sont dites posément et permettent d’amorcer une discussion constructive. 

Quelques chiffres enfin : depuis la création de ce blog  le 9 septembre dernier, vous avez pu lire 88 billets qui ont donné lieu à 133 000 visionnements et 2900 commentaires. La journée la plus active a reçu 6017 visiteurs. The « Eolas effect » bien sûr, cela correspond au jour où Eolas a annoncé la création de La plume d’Aliocha.

 

Voilà, il me reste à vous remercier pour les 4 mois que nous avons déjà passés ensemble et à vous souhaiter d’excellentes fêtes.

J’aurais aimé vous faire cadeau d’une vidéo ou d’une chanson pour Noël, mais je dois avouer que je ne suis pas encore assez dégourdie avec la technologie. Voici simplement un lien vers une chanson que j’aime particulièrement. Elle s’appelle « Je cherche l’or du temps » et parle d’un poète, mais ce qu’elle décrit n’est pas très éloigné de ce qui pousse à devenir journaliste, en tout cas elle me ressemble. Surtout, en ces temps de crise économique et à l’approche de Noël, elle nous rappelle qu’il existe d’autres richesses que matérielles. Ceux de ma génération (nés dans les années 70) se souviendront peut-être des débuts de la radio libre. Cette chanson passait en boucle sur l’une d’elle au milieu d’une vingtaine d’autres titres, c’est ainsi que je l’ai découverte, voilà qui ne nous rajeunit pas ! 

A très bientôt.

Aliocha

Publicités

43 commentaires »

  1. Bonjour,

    Je ne fais (généralement) pas de commentaire. Mais cela ne m’empêche pas de lire votre blog régulièrement (via le rss), et toujours avec le même plaisir. Et j’espère pouvoir vous lire longtemps encore.

    Bonne vacances 🙂
    Dylan

    Aliocha : alors doublement merci d’avoir pris la plume en cette période de fêtes !

    Commentaire par Dylan — 23/12/2008 @ 11:11

  2. Joyeux Noël !

    Aliocha : Tiens, ça fait longtemps que je n’ai rien dit de mal sur les ingénieurs 😉 je vous taquine, bon Noël aussi !

    Commentaire par Hub — 23/12/2008 @ 11:18

  3. Joyeux Noël chère Aliocha ! (Et faites gaffe aux marrons autour de la dinde, c’est super bon mais en général on regrette en janvier d’en avoir abusé… 😉 )

    Aliocha : Bah, on sait tous qu’en janvier on regrettera d’avoir trop mangé, profitons-en quand même !

    Commentaire par Mussipont — 23/12/2008 @ 11:21

  4. Noyeux Joël!

    Ma chère amie tout mes voeux pour ces fêtes.

    Petite mise au point aussi, je lis beaucoup, je travaille beaucoup, et furète beaucoup le veb, et je ne commente pas tout ce que je lis, pas possible (autre mise au point je suis parfois un peu fainéant certes je l’avoues !) ).

    Je consulte quasiment tout mes sites préférés via rss ces merveilleux outils (que je remplis aussi avec le travail des journalistes si,si).

    Je vous apprécie pour votre qualité d’écriture certes, mais surtout pour la flamme qui vous anime et qui brûle dans vos billets. J’aime les gens qui s’émeuvent, s’énervent, argumentent, se dressent, écoutent… Des gens qui vivent à coeur ouvert et s’ouvrent aux autres.

    Mais je vous commente peu…

    …Mais pense tout les jours à vous, lorsque j’ouvre mon agrégateur et que je cherche l’oeil humide, si vous avez posté aujourd’hui.

    (Bon, j’arrête, on va plus me croire, dire que je flatte).

    Grosses Bises de Noël!! 🙂

    Aliocha : vous me rappelez une jolie phrase lue il y a fort longtemps dans une gazette littéraire sur Sollers, l’auteur disait de lui « son bonheur est dur comme un bonheur d’enfant, je préfère les êtres qui saignent ». Bonnes fêtes aussi.

    Commentaire par Manu — 23/12/2008 @ 11:37

  5. Vous faites du bon boulot Madame !

    Votre succès ne se dément pas.

    Félicitations !

    Aliocha : ça y est, je rougis 😉 Bonnes fêtes et à bientôt pour de nouvelles aventures.

    Commentaire par KAMERUN SCOOP — 23/12/2008 @ 11:52

  6. Aliocha

    je vous souhaite également de bonnes fêtes et d’avoir le plaisir de vous lire bientôt
    quant à la musique vous allez sur le site deezer je ne veux pas faire de pub vous choisissez l’artiste et la chanson vous recopier le code et le tour est joué je vais essayer de trouver le code pour vous et je vous l’envois

    vous le recopiez dans votre billet en code html une petite barre apparait on clique et on écoute

    je n’ai pas trouvé mais je vous mets des grives au loup de c.Dumont une tres belle chanson

    Découvrez Charles Dumont!

    Aliocha : merci, mais je me mettrais sérieusement à la technique en rentrant, d’ici là je vous souhaite de bonnes fêtes !

    Commentaire par artemis — 23/12/2008 @ 12:00

  7. http://www.deezer.com/track/167135

    vous vous recopiez le code div en dessous

    Commentaire par artemis — 23/12/2008 @ 12:04

  8. http://fr.youtube.com/watch?v=IT3FTFgGdvo

    encore un lien vous vous recopiez le code pour mettre sur votre site et la vidéo apparait

    Commentaire par artemis — 23/12/2008 @ 12:13

  9. Bonjour Aliocha,

    Votre blog m’a permis de réfléchir, et vos billets et surtout vos réponses m’ont permis de faire progresser ma vision du journalisme.

    Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et comme je ne suis pas superstitieux, vous adresse d’ors et déjà mes meilleurs vœux pour l’année 2009.

    Aliocha : oups, mais moi je suis superstitieuse ! tiens, vous me rappelez qu’il faut que je mette votre blog dans ma blogroll !

    Commentaire par Zythom — 23/12/2008 @ 12:33

  10. Plaisir de vous lire,vous savez ouvrir l’esprit et le coeur,Merci et Joyeux Noël à vous et à tous.

    Aliocha : merci, il m’arrive de m’en vouloir de mon excessive émotivité, mais après tout il faut bien faire les choses avec coeur, sinon on s’ennuie 😉 joyeux Noël à vous également.

    Commentaire par monik — 23/12/2008 @ 12:38

  11. « Ceux de ma génération (nés dans les années 70) »

    bonnes fêtes, gamine!

    et à tous vos lecteurs.
    tiens j’y vais de ma chanson
    http://leinad.dp.free.fr/
    (cartes postales, composé, enregistrée chantée par votre serviteur)

    Aliocha : merci l’artiste ! et je ne suis pas une gamine, m’enfin 😉

    Commentaire par leinad — 23/12/2008 @ 12:54

  12. Merci Aliocha ! J’aime l’élégance de votre prose et votre point de vue sur des sujets qui m’intéressent. Au plaisir de continuer à vous lire en 2009.

    Aliocha : merci, à l’année prochaine alors, parce que là j’ai la plume un peu engourdie et le cerveau en compote 😉

    Commentaire par céline — 23/12/2008 @ 13:32

  13. Chère Aliocha,

    Bonnes vacances, Joyeux Noël, essayez d’oublier le tintamarre…

    Merci de tous ces bons moments que vous nous faites partager.

    Merci aussi de ce clin d’oeil à Charles Dumont (compositeur et parolier d’Edith Piaf et de tant d’autres, de Dalida à Barbara Streisand).

    Il est pratiquement tombé dans l’oubli. Je l’ai revu en « live » il y a quelques années, il était assez désabusé… Ainsi va la vie, on cherche désespérément « l’or du temps », mais l’or est rarement au rendez-vous.

    Aliocha : Bonnes fêtes Ramses ! Cette chanson de Dumont est très peu connue et pourtant, c’est une des plus belles. Vous savez que c’est Piaf qui l’a poussé à chanter lui-même ses textes ?

    Commentaire par ramses — 23/12/2008 @ 13:55

  14. Longue vie à votre blog, et à votre flamme 🙂

    Aliocha : merci !

    Commentaire par DePassage — 23/12/2008 @ 15:18

  15. C’est à nous de vous remercier pour ces quatre mois que vous nous avez offerts sur votre temps libre !!!!

    Dans l’attente de vous relire prochainement, profitez bien de vos congés : vous les avez, amha, très largement mérités.

    Joyeux solstice d’hiver et tout le reste et que votre optimisme obstiné éclaire votre chemin !

    À bientôt.

    Aliocha : bien vu l’optimisme obstiné, quant au temps libre, je vais en prendre un peu, ça ne sera pas du luxe !

    Commentaire par furax — 23/12/2008 @ 15:23

  16. Bonjour ma chère,

    Je vous souhaite aussi de bonnes vacances, un joyeux noël et une bonne année. J’espère que celle-ci verra enfin le jour où vous nous parlerez de Pour la Science. 😉 ^^

    Aliocha : là je rougis de honte, allons, un peu de repos et je serai d’attaque pour l-me plonger dans les revues scientifiques, bonnes fêtes Triskael !

    Commentaire par Triskael — 23/12/2008 @ 17:22

  17. Joyeux Noël Aliocha !

    Je vous le souhaite aussi passionné qu’un roman russe.

    J’ai noté également un petit ralentissement dans les critiques faites à la presse, mais je reviendrai bientôt y mettre bon ordre, ou plus exactement, joyeux désordre, ne vous en faites pas. 🙂

    Aliocha : allons Fantômette, je pars me reposer et vous m’annoncez déjà une rentrée polémique, fichtre, c’est bien vous ! Sinon, vous avez terminé vos expériences avec la Danette ?

    Commentaire par Fantômette — 23/12/2008 @ 19:23

  18. Aliocha

    Allez je me lance encore.

    Deux fois en l’espace d’une semaine; diable quelle audace de ma part!!

    Je ne serais pas fort original en vous souhaitant d’excellentes fêtes etc.

    J’espère toujours avoir autant de plaisir à vous lire moi aussi.

    Bonnes fêtes à tous !!!

    Aliocha : vous voyez que c’est amusant de participer ? Gardez le rythme pour la rentrée, surtout que lorsqu’on a le pseudo du personnage le plus verbeux de la BD il faut assumer 😉

    Commentaire par Achille Talon — 23/12/2008 @ 20:18

  19. Puisque c’est le moment. Bonnes fêtes.
    Continuez de nous faire découvrir votre métier avec autant de talent en 2009.

    Aliocha : il risque malheureusement de souffrir beaucoup à la rentrée mon métier, la crise va entraîner des baisses de pub de l’ordre de 20% dit-on, enfin, on verra bien, d’ici là bonnes fêtes !

    Commentaire par adrien — 23/12/2008 @ 21:04

  20. Merci pour ces précisions ma chère alliocha ;-))
    Chère consoeur, je vous salue bien bas et vous souhaite à vous et votre entourage de bonnes fêtes de fin d’année et à tres bientot sur la blogosphere pour réagir autant que possible à vos billets ! avec toujours autant de plaisir !

    Aliocha : c’est d’un chic ce vouvoiement entre nous 😉 bonnes fêtes à vous aussi ma chère !

    Commentaire par Misty — 23/12/2008 @ 22:13

  21. Bonnes fêtes, Aliocha!
    Merci pour vos billets, sensibles, éclairants, engagés, toujours optimistes. Je vous ai découverts depuis peu, et votre bon sens m’a touché.

    En espérant vous faire « rougir de confusion »!

    Aliocha : c’est malin, je ressemble à une tomate trop mûre maintenant 😉

    Commentaire par JiDé — 24/12/2008 @ 01:07

  22. Dans votre blog, ce qui m’interresse le plus ce sont vos billets qui analysent la crise financière. Vos billets sur la presse me semblent parfois trop optimistes, souvent décallés par rapport à la réalité de tous les jours dans les rédactions. Nous traversons une crise grave, qui implique des remises en question, des batailles internes…Et le malaise des rédactions intéresse peu le lecteur ( je parle de celui qui achète son journal ou son magazine). Il est mal relayé à l’extérieur.

    Je serai ravie de lire sur votre blog d’autres décryptages de la crise financière et plus généralement tout ce qui touche la finance. Il nous manque des outils pour comprendre ce monde là.

    Une très bonne fin d’année à vous.
    Phedra.

    Aliocha : ah, la crise, toujours la crise, de la presse, de la finance….voilà pourquoi je me concentre sur ce qui va bien, sinon, on coule non ? Noté pour la finance, j’essaierai d’expliquer le plus possible. Au fond, c’est une période passionnante, le tout est de savoir si nous saurons en tirer les enseignements, dans la presse comme dans la finance.

    Commentaire par Phedra — 24/12/2008 @ 04:29

  23. Ooooh, Aliocha, vous avez l’âge de mes enfants !

    Joyeux Noël et bonne année à vous et à tous ceux qui vous sont chers. Et merci pour votre blog toujours intéressant.

    Aliocha : peut-être mais ça ne m’empêche pas d’écouter Charles Dumont 😉 Joyeux Noël aussi !

    Commentaire par Odile — 24/12/2008 @ 07:45

  24. Les radios libres? Bon sang! (Verdamnt noch mal, devrais-je dire…) A l’époque, j’étais tout jeune expatrié en Allemagne, en RFA plutôt… Je vais donc être d’un classicisme à contre-courant : http://www.voyagedepenelope.net/dewplayer.htm 🙂

    Une version chantée par Nat King Cole, un peu modifiée, à laquelle manque ce vers de la chanson originale : « Die Hoffnung und Beständigkeit gibt Trost und Kraft zu jeder Zeit » (L’espoir et la constance apportent consolation et force à chaque instant)

    Ich wünsche Ihnen ein friedliches Weihnachtfest und alles Gute im neuen Jahr, Aliocha.

    Tschüss!

    Aliocha : Fichtre, moi qui ai fait allemand en seconde langue, vous êtes dur avec moi, enfin, si je rapproche votre phrase de la période de fête et que je considère que vous n’avez dissimulé aucun piège dans vos voeux, je crois en deviner vaguement le sens 😉 Merci !

    Commentaire par Ferdydurke — 24/12/2008 @ 10:01

  25. Bonjour,

    « les déçus de la presse n’osent pas ou plus s’exprimer »

    … ou alors simplement, vous avez contribué à faire évoluer leur façon de voir les choses.
    C’est en partie mon cas.

    Attention, je ne dis pas que je vois les choses en bleu maintenant, mais vos billets m’ont donné un regard un peu plus critique (au sens noble) sur la presse, en gommant certains lieux communs.

    Aliocha : vous me faites un bien joli cadeau, merci, j’essaierai de lever deux ou trois autres préjugés 😉

    En vous souhaitant une très heureuse fin d’année,

    Commentaire par Ferdi — 24/12/2008 @ 11:04

  26. Je n’ai pas eu le temps de venir ces derniers temps mais je me suis fait une obligation de venir vous souhaiter de bonnes fêtes de noël.
    Revenez-nous vite après avoir fait un plein d’énergie ; 2009 s’annonce déjà prometteuse en évènements que vous nous ferez l’honneur et le plaisir de commenter !

    Aliocha : tiens, vos sages observations sur la vie, les choses manquaient en effet !

    Commentaire par Oeildusage — 24/12/2008 @ 14:28

  27. Merci Aliocha.

    Aliocha : reposez-vous, je compte sur votre science de la philosophie pour éclairer les débats à venir…

    Commentaire par Philarete — 24/12/2008 @ 16:18

  28. Bonnes fêtes !

    Cette petite pause bien mérité permettra de rattraper un petit retard pris dans la lecture des billets (sans même parler des commentaires).

    Aliocha : Ah, je vais donc préparer une interrogation écrite 😉

    Commentaire par Kemmei — 24/12/2008 @ 19:28

  29. Bonnes fêtes et encore merci pour vore Blog.

    et surtout pas de crise de « foi »

    Lambda

    Aliocha : de foi non, mais de foie, il y a de fortes chances 😉

    Commentaire par lambda — 26/12/2008 @ 23:59

  30. Bonnes fêtes, et au plaisir de vous lire à la rentrée.

    Aliocha : ce qui pose la question de la date de rentrée, allons, je me laisse encore un peu de temps, disons jusqu’au 2 !

    Commentaire par Lindir — 29/12/2008 @ 14:00

  31. Bonsoir Aliocha,

    Vous lisiez les gazettes littéraires sur Sollers?

    Incroyable.

    Bonnes fêtes quand même :))

    Aliocha : et j’ai même lu Sollers, si, si !

    Commentaire par tschok — 29/12/2008 @ 18:22

  32. Bonne année à tous !

    Aliocha, vous me manquez !

    @ Tschok

    Vous ne m’avez pas dit si vous aviez lu « Portrait du Joueur » de Sollers…

    Sinon, comme je vous sais assez joueur, je vous le recommande vivement !

    Aliocha : Oups, je rentre in extremis ! Allons Ramses, déjà que Tschok batifole avec Fantômette sur le thème de la Danette, vous n’allez pas aggraver la situation en lui recommandant l’érotisme un peu épais de Sollers tout de même !

    Commentaire par ramses — 30/12/2008 @ 00:38

  33. J’étais moi aussi parti en « trève des confiseurs », mais je profite d’un passage rapide devant mon clavier (pas Christian), pour vous remercier de vos billets souvent instructifs sur « l’autre coté du miroir » (et non pas du « Daily Mirror ») ici, et de vos anciens commentaires chez Eolas.
    Merci aussi de m’avoir fait découvrir, entre-autre, « Seul dans Berlin » de Hans Fallada.

    Et à très bientôt pour une année pleine de billets doux ou amers !

    Aliocha : Contente que Seul dans Berlin vous ai plu, c’est à mes yeux un très grand livre, assez dostoïevskien quelque part et dont l’un des grands mérites est de décrire sans juger. Les pages en prison sur le chef d’orchestre qui explique la musique classique au héros sont sublimes !

    Commentaire par Yves D — 31/12/2008 @ 00:06

  34. @ Ferdydurke 24

    « Ich wünsche Ihnen ein friedliches Weihnachtfest und alles Gute im neuen Jahr, Aliocha. »

    Was ist das (petite fenêtre) ? Il faut lire :

    Ich wünsche Ihnen ein freudliches Weinachachtsfest… A la Périgoudine !

    Commentaire par ramses — 31/12/2008 @ 01:20

  35. « Aliocha : Oups, je rentre in extremis ! Allons Ramses, déjà que Tschok batifole avec Fantômette sur le thème de la Danette, vous n’allez pas aggraver la situation en lui recommandant l’érotisme un peu épais de Sollers tout de même ! »

    C’est vrai que « Portrait du joueur », c’est du lourd, mais que dîtes vous de « Femmes » ou « Le coeur absolu » ?

    Sollers a enchanté mes (plus) jeunes années…

    Bon bout d’an, comme on dit dans le Midi !

    Aliocha : je ne les ai pas lus, en revanche j’ai aimé son livre sur Mozart

    Commentaire par ramses — 31/12/2008 @ 01:26

  36. @ ramses 34

    Là, faut m’expliquer… N’ayant aucune expérience de quelque nature que ce soit de la Périgoudine 😉 j’avoue mon ignorance. Grâce à vous, je viens même de découvrir que périgoudine se disait autant que périgourdine. Y a-t-il une enclave allemande dans le Périgord ???

    @ Aliocha. Comme vous semblez être aussi jeune que moi, votre allemand a à peine plus de vingt ans! Ce n’est pas si loin… Ceci dit vous avez bien deviné. Je vous remercie d’ailleurs de n’avoir pas soupçonné une vacherie teutonne dans mon propos : « Je vous souhaite des fêtes de Noël paisibles et tout de bon pour la nouvelle année »

    Aliocha : votre « aussi jeune » m’enchante d’autant plus que c’est aujourd’hui mon anniversaire, voilà qui va adoucir la transition 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 31/12/2008 @ 11:39

  37. Je profite de cette petite pause festive de fin d’année pour m’instruire… mes « sages observations sur la vie » n’en seront que plus pertinentes en 2009.

    Bref, la crise économique et financière étant toujours là (et la crise de foie ne devant pas tarder), je souhaiterais quelques explications :
    J’ai lu que beaucoup de traders et autres seigneurs de la finance avaient spéculé à la baisse, accélérant ainsi des faillites et accentuant les conséquences de la crise.

    Quelqu’un peut-il m’expliquer ce mécanisme ?

    Autant, je comprends le principe du rachat d’une entreprise en faillite et revendue en morceaux pour en tirer le maximum, autant j’ai du mal à comprendre comment des spéculateurs sans scrupule ont pu gagner des sommes aussi astronomiques sur l’effondrement d’une entreprise ou d’une banque, sommes dépassant très largement la valeur résiduelle de l’entreprise décrépite !…

    Désolé de vous rappeler à cette cruelle réalité de crises, mais au moins c’est une bonne raison pour abuser de champagne et de foie gras ce soir… ce sera au moins ça que les spéculateurs n’auront pas ! 😉

    Sinon, bon bout d’an à tous et à l’année prochaine.

    Aliocha : vous faites allusion je crois au mécanisme des ventes à découvert.

    Commentaire par Oeildusage — 31/12/2008 @ 12:40

  38. Ni vous ni moi ne sommes obligés de nous vieillir avant l’heure, n’est-ce pas?

    Votre anniversaire? Allez, tous en choeur : Herzliche Glückwunsche zum Geburtstag, Aliocha!

    C’est l’occasion de vous offrir, sur fond de bulles, une petite chanson engagée, moqueuse et dansante de 1983, inspirée par l’intensification de la course aux armements pendant la guerre froide :
    http://www.voyagedepenelope.net/99_luftballons.htm

    Elle vous dira sûrement quelque chose! Quand vous aurez fini de danser, vous me la traduisez, voulez-vous?

    A ce rythme-ci, vous lirez Der Spiegel dans le texte d’ici trois semaines, vous verrez 😉

    Commentaire par Ferdydurke — 31/12/2008 @ 14:02

  39. @ Ferdydurke 36

    C’était un clin d’oeil à une réplique dans un film, d’un soldat allemand sur son char pendant la dernière guerre… Il évoquait une recette de cuisine… « A la Périgourdine » (avec un r, bien sûr). Etait-ce « La grande vadrouille » ? En tous cas, bon bout d’an à tous et attention avant de reprendre la voiture si vous avez un peu arrosé… On peut se retrouver en garde à vue à partir de 0,8g/l dans le sang…

    @ Aliocha

    Bon anniversaire et revenez-nous en pleine forme l’année prochaine.

    Commentaire par ramses — 31/12/2008 @ 16:34

  40. @ ramses

    La grande vadrouille? Si vous saviez combien de fois j’ai eu droit à cette référence dès que je parlais de mon passé allemand! Je chercherai. Nous proposez-vous un rendez-vous en GAV armés du manuel éolassien du gardé à vue 😉 ? N’ayant jamais passé le permis, je peux toujours chanter des chansons à tue-tête devant le commissariat pour vous y rejoindre! Bon bout d’an à vous.

    Commentaire par Ferdydurke — 31/12/2008 @ 17:54

  41. Je ne batifole pas, je discute, nuance.

    « L’érotisme un peu épais de sollers »

    Ca me donnerait presque envie de le lire, tiens! Juste histoire de me faire une idée de ce que peut être l’épaisseur dans un domaine comme l’érotisme.

    Je suppose que cela n’a rien à voir avec le nombre de pages?

    Aliocha : bah, disons que Portrait du joueur est à l’érotisme ce que l’entrecôte frite est à la gastronomie, mais ce n’est que mon avis 😉 du coup, l’opinion d’un amateur de Danette aussi éclairé que vous m’intéresse…

    Commentaire par tschok — 02/01/2009 @ 18:44

  42. Alors je vais me faire un devoir de le rajouter à mon programme de lecture.

    Commentaire par tschok — 04/01/2009 @ 19:45

  43. @ aliocha

    Bonne année ! Comparer Sollers à une entrecôte frite, vous n’avez pas honte ?

    Aliocha : c’est pas mauvais l’entrecôte frite mais franchement, ça manque un peu d’imagination, non ?

    @ tschok

    Bonne année aussi ! J’aimerais connaître votre point de vue sur cette entrecôte frite… pas épaisse, bleue ! Ce qui déplait à Aliocha, c’est que Sollers appelle un chat un chat…

    Ce n’est pas à vous que j’apprendrai que les femmes ont un point de vue sensiblement différent des nôtres sur l’érotisme…

    Commentaire par ramses — 06/01/2009 @ 01:48


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :