La Plume d'Aliocha

20/11/2008

Déontologie journalistique, on avance enfin…un peu !

Filed under: Eclairage — laplumedaliocha @ 11:11

Vous vous souvenez que nous avons discuté de la déontologie journalistique à plusieurs reprises ces derniers temps et notamment le 11 novembre à l’occasion d’un billet intitulé « Debout la presse ». En réponse à un commentaire de Zythom (com 16) sur la manière dont nous pourrions renforcer nos règles éthiques, j’avais spontanément évoqué deux pistes :

– annexer une charte de déontologie rénovée au contrat de travail de chaque journaliste;

– conférer de nouveaux pouvoirs à la commission d’attribution de la carte professionnelle de journaliste et notamment celui de sanctionner les dérapages.

Or, en consultant le site des Etats généraux de la presse ce matin, je me suis aperçue que la réunion qui s’était tenue le 12 novembre sur la déontologie avait conclu exactement dans le même sens. Je ne connais aucun des membres participant à ces réunions, il s’agit donc d’une pure coïncidence. Ce d’autant plus que je n’ai commencé à réfléchir sérieusement à ces questions qu’en ouvrant ce blog. Non pas que jusque là la déontologie m’ait échappée, mais je la vivais en pratique et ne songeais pas à la théoriser à l’échelon de ma profession.  C’est en débattant avec vous sur ce blog, en répondant à vos questions, en lisant attentivement vos remarques que j’ai approfondi mes réflexions.  Comme vous voyez, ça marche ! En d’autre termes, nous avons abouti en débattant sous ce billet aux mêmes conclusions que les spécialistes qui ont planché le lendemain sur le même thème. Voilà qui illustre au passage l’extraordinaire richesse d’une discussion calme permettant de confronter les connaissances et opinions de chacun pour avancer dans la compréhension du sujet que l’on aborde !

Pour en revenir aux propositions issues des Etats généraux, il me semble qu’elles sont pertinentes et vont dans le sens de l’histoire.  L’éthique prend en effet une part de plus en plus importante dans les activités économiques, même si elle reste bien insuffisante. C’est pourquoi je crois que le journalisme ne saurait échapper à un renforcement de ses règles déontologiques.  A fortiori si l’on considère qu’il remplit une mission démocratique d’un intérêt majeur et qu’il est, dans le même temps, de plus en plus soumis à la pression d’intérêts en opposition frontale avec sa valeur la plus fondamentale, l’indépendance, par le fait de la publicité, de la communication, de la structuration de son capital et de ses difficultés économiques. Il n’y a qu’une chose que je regrette, c’est que les conclusions provisoires du groupe de travail n’aient pas permis d’arrêter des positions fermes sur ce sujet. Il est vrai que nous n’en sommes qu’au début des travaux. Cela étant, j’espère sincèrement que nous allons adopter ces préconisations et les mettre en oeuvre. C’est vital pour notre avenir. Et puisque nos agitations d’idées ici sont fructueuses, poursuivons donc notre discussion !

J’en profite pour faire une précision. Oui les Etats généraux de la presse sont organisés à l’initiative du Président de la république et oui cela peut à juste titre choquer une partie de la profession. Mais par pitié, ne ratons pas, sur le point précis de la déontologie, l’occasion d’avancer car c’est grâce à elle que nous seront mieux armés pour résister à toutes les pressions, y compris à celles du politique.

Publicités

8 commentaires »

  1. Bravo pour cette victoire qui est la vôtre (ne serait-ce que par coïncidences interposées) et la nôtre, citoyens. Rien n’est pire qu’un journaliste biaisé, car à travers lui c’est nous tous, lecteurs, qui nous faisons biaiser…
    Un petit exemple:
    http://opiniatre.wordpress.com/2008/09/30/un-4×4-plus-ecologique-qu%E2%80%99une-voiture-hybride-lorsque-la-vulgarisation-devient-vulgaire/

    Aliocha : Ne nous emballons pas, pour l’instant, on réfléchit, c’est bien. Mais j’espère que le temps de l’action viendra vite. Or, la profession s’est rebellée contre les Etats généraux au motif qu’ils étaient organisés par le pouvoir. A juste titre. Sauf qu’il fallait bien que les choses bougent, de sorte que même si je n’adore pas le procédé, je pense qu’il peut être salutaire. Le pire serait que les conclusions des Etats généraux soient entièrement rejetées au motif qu’elles viennent d’un groupe de travail piloté par le politique et que le débat soit enterré. Sur votre lien, plus on développera la sensibilité déontologique chez les journalistes et plus ils seront en alerte sur les questions d’éthique et conscients par exemple que certains scientifiques n’hésitent pas à apporter leur caution morale moyennant des honoraires conséquents, pour aider une entreprise commerciale à soutenir des âneries.

    Commentaire par Pedrock — 20/11/2008 @ 12:13

  2. A propos de déontologie, Le Figaro reconnaît avoir fait disparaître, par la magie de Photoshop, du doigt de Rachida Dati, une bague estimée à plus de 15.000 €, dans un article consacré à la Magistrature…

    J’estime ces manipulations grotesques et peu dignes d’un organe de Presse.

    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-37659356@7-37,0.html

    Aliocha : en effet, mais l’affaire de la troisième jambe du président que vous aviez aussi révélé ici était nettement plus drôle. Toute plaisanterie mise à part, photoshop a eu des conséquences catastrophiques en permettant à tout un chacun de corriger les photos. C’est déjà trompeur une photo si ce n’est pas correctement légendé, mais alors si en plus on peut la retoucher… Les journalistes ont tendance à oublier qu’une photo est une information en soi, et pas une jolie image destinée à aérer la page, par conséquent, la trafiquer n’est rien d’autre qu’une faute professionnelle.

    Commentaire par ramses — 20/11/2008 @ 16:36

  3. J’ai supprimé le post qui figurait en deuxième place à la demande de son auteur, que personne donc ne hurle à la censure, ce d’autant plus qu’il n’y avait rien à censurer 😉

    Commentaire par laplumedaliocha — 20/11/2008 @ 20:48

  4. @ramses : ça confirme mon idée sur le niveau d’inféodation intellectuelle du Figaro. C’est affligeant parce qu’une fois c’est toute la presse qui sera mise dans le même panier. Vivement le code de déontologie modèle Aliocha!

    Commentaire par Mussipont — 20/11/2008 @ 21:31

  5. Euh, dans l’indifférence actuelle, alors qu’on parle d’Etats Généraux et d’amélioration du fonctionnement de la presse, il est a regretter que l’on ne s’offusque pas plus des changements que les parlementaires souhaitent apporter au traitement journalistique:
    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1385

    [Vous êtes diffamé sur le site du Monde ? Vous aurez bientôt un an pour porter plainte. Mais …seulement trois mois si l’article est aussi paru dans le journal-papier. Absurde ? Oui. Une loi actuellement discutée vise à modifier le délai de prescription sur internet en matière de délits de presse.]

    Comme la presse est votre affaire (tiens ça me rappelle le dernier film avec Frot et Dussolier), chère Aliocha, je vous aurais attendu plus remontée… et tout au moins faisant l’objet d’un billet.

    [pour info, c’est le post supprimé a ma demande car je m’étais mélangé les pinceaux avec les logins… Aliocha m’avait d’ailleurs répondu ce que je recopie ci dessous]

    Aliocha : C’est que je ne peux pas être partout ! Pour mon activité professionnelle, je surveille l’actualité financière internationale, la réglementation française sur l’économie, l’actualité des professions réglementées, la comptabilité internationale, l’actualité de la justice, le droit boursier, une grande partie du droit européen, j’en passe et des meilleurs. Plus, depuis que j’ai ouvert ce blog, l’actualité de ma profession et d’Internet. Les journées n’ont que 24 heures, même pour un journaliste 😉 Merci en tout cas, je vais aller voir.

    Commentaire par Vonric — 21/11/2008 @ 00:09

  6. Dans un précédent billet, je résumais la situation en disant que le blogueur est son propre redac chef, alors que les journalistes salariés ou pigistes ne sont pas vraiment maîtres de ce qui sera ou pas publié. Sur ce thème, je vous invite à lire :
    http://novovision.fr/?Les-blogs-de-journalistes-grillent

    Et puis une nouvelle un peu triste : selon un récent sondage ( La Tribune ?), moins de 18% des Français sont au courant que se déroulent en ce moment des Etats Généraux de la Presse.

    Commentaire par Phedra — 21/11/2008 @ 13:44

  7. je veux dire  » commentaire » et pas « billet », of course.

    Commentaire par Phedra — 21/11/2008 @ 13:47

  8. XVIème Congrès de la Presse…

    La montagne accouche d’une souris !

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/11/22/face-a-la-crise-du-secteur-les-patrons-de-presse-font-des-propositions_1121851_3234.html

    Commentaire par ramses — 22/11/2008 @ 17:40


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :