La Plume d'Aliocha

17/02/2012

Carla for ever….

Filed under: Coup de griffe — laplumedaliocha @ 21:58
Tags: , , , , ,

Et voilà ! C’est toujours pareil. Un dérapage sur les homosexuels, et tout le monde hurle au scandale. Idem pour les atteintes réelles ou imaginaires à la dignité des femmes, au respect de ceux que l’on nomme "étrangers" (concept flou qui mériterait d’être précisé), des handicapés (quand même moins bruyants que les autres), des religions, des victimes de ceci ou de cela etc….Dans tous les cas cités, les consciences sont maintenues en éveil par des associations. En revanche, il n’existe pas à ma connaissance d’association de défense de l’intelligence collective. Et donc personne pour s’indigner des interviews de Carla Bruni-Sarkozy suite à l’annonce de la candidature présidentielle…aux prochaines présidentielles.

Non, je ne suis pas en campagne pour Hollande, ni en crise d’anti-sarkozysme aigu. C’est en citoyen consommateur d’information et potentiel électeur que je réagis. Depuis des jours, ça hurle à tout va contre Guéant sur les civilisations, Vanneste sur les homosexuels, Hollande sur la finance. D’accord. Mais pourquoi personne ne hurle-t-il contre les interviews de Carla Bruni-Sarkozy ? Vous me direz, ce sont les minorités qui protestent, la majorité est silencieuse. Admettons donc qu’il y a dans ce pays une majorité très large d’individus intelligents. Mais alors le crime est encore plus grave, car le nombre de victimes est immense. Comment peut-on supporter de lire des âneries pareilles ? Franchement ?

A côté de ces déclarations insipides, le "qu’ils mangent de la brioche" faussement attribué à Marie-Antoinette semble tout droit inspiré de Machiavel. Ce que j’ai lu est une honte. Une honte orchestrée par la communication et  relayée docilement par les médias. "J’ai décroché une interview de la Première Dame, chef ! …..Elle ne dit rien dans cette interview, coco. Ben ouais, et alors ? Elle m’a parlé, tu ne voulais pas non plus qu’elle m’improvise une analyse de  la critique de la raison pure, tout de même ?! Non bien sûr, mais enfin, bon, là…..Remarque, t’as raison, on publie, ça va attirer le chaland et puis de toute façon on n’a pas le choix, on risquerait de vexer en mettant la chose au panier".

Je vous propose, puisque c’est la mode, de décerner un prix à cette interview. Celui de la "bulle d’or". Bulle comme vide et éphémère, gracieux et sans intérêt. Bulle comme zéro. Zéro intérêt, zéro valeur, zéro décence,  zéro contenu, zéro déclaration, zéro conscience, zéro information. Pourtant, le confrère s’est donné du mal, il a posé des questions dérangeantes. Mais rien. On imagine les réponses vides susurrées d’une voix mielleuse à vous en faire grimper le taux de sucre dans le sang, sous la haute surveillance d’une armée de communicants, sur place ou dans la pièce d’à côté.

Notre président peut bien faire ce qu’il veut de sa vie privée, mais par pitié, qu’il nous épargne les déclarations de son épouse. Il y a des mots qui ne valent que sur l’oreiller, des suavités qui n’ont pas leur place dans les médias, et moins encore dans une campagne présidentielle en pleine crise économique. Des niaiseries qui, sorties de leur contexte intime, font frémir. Des images volées de baisers que l’on préférerait ignorer…

Puisqu’il est devenu à la mode (aussi) d’être une victime, alors je me proclame officiellement victime de cette interview. J’estime que c’est une insulte à mon intelligence. Et je proteste avec la plus extrême virulence contre l’inanité du propos qu’on m’inflige. Attirée par le titre, j’ai lu l’article et m’y suis blessé l’esprit. J’invoque une incapacité temporaire de travail de 8 jours en raison du choc psychologique, assortie d’un incapacité partielle permanente à la consommation des médias. Je n’aurais qu’un mot : réparation !

C’est quand même fou que tous les crimes de parole dans ce pays fassent réagir, excepté un seul : le crime contre l’intelligence. Celui-la prospère à tous les niveaux dans la plus parfaite impunité. Mais il est vrai que la majorité est silencieuse…Sauf dans les urnes, bien sûr.

Thème Rubric. Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 256 autres abonnés