La Plume d'Aliocha

14/12/2010

Google dans le collimateur de l’Autorité de la concurrence

Classé dans : Comment ça marche ? — laplumedaliocha @ 12:34

Le communiqué vient de tomber : dans un avis daté de ce jour, l’Autorité de la concurrence estime que Google est en position dominante sur le marché de la publicité liée aux moteurs de recherche.

Voici l’extrait du communiqué concernant spécifiquement la presse :

"La presse est très concernée par le présent avis, car elle est à la fois cliente, partenaire, concurrente et potentiellement fournisseur de Google.

L’Autorité estime qu’il faut transposer les obligations de transparence de la loi Sapin au secteur de la publicité en ligne

L’une des raisons de l’insatisfaction des éditeurs provient de l’absence d’audit ou de certification des données fournies par Google, notamment les recettes nettes à partir desquelles est calculé le reversement dû à ses partenaires, dans le cadre des prestations AdSense3. L’Autorité de la concurrence invite le législateur à préciser ou compléter le cadre juridique actuel issu de la loi Sapin afin de tenir compte des nouvelles conditions de fonctionnement du secteur de la publicité. Celui-ci pourrait mettre en place, par exemple, des obligations minimales de « reporting » ainsi que, pour les réseaux les plus importants, un mécanisme d’audit, éventuellement contrôlé par un tiers certificateur (sur ces questions se reporter aux pages 68 à 70 de l’avis)

Les éditeurs de presse doivent pouvoir demander et obtenir d’être exclus de Google Actualités sans pour autant être déréférencés du moteur de recherche de Google

Les titres de la presse dénoncent une « une forme de parasitisme économique » de la part de Google via l’agrégateur « Google Actualités » : Google, en présentant le meilleur de chaque titre, ce qu’évidemment aucun éditeur ne peut proposer individuellement, se positionne comme le site de référence de l’accès à l’information, et ceci sans verser de contrepartie financière aux journaux qui supportent les coûts de la création d’une information de qualité. Il est très important que les éditeurs de presse puissent demander et obtenir d’être exclus de « Google Actualités » sans pour autant être déréférencés du moteur de recherche de Google. Cette dernière entreprise a pris récemment des engagements en ce sens devant l’autorité de concurrence italienne : l’indexation des contenus de presse dans « Google Actualités » doit être découplée – par une démarche simple et préalable des éditeurs – de celle des contenus accessibles grâce au moteur de recherche généraliste. L’Autorité de la concurrence française veillera à ce que ces engagements, que Google annonce avoir déjà mis en œuvre, soient respectés en France".

Le communiqué est accessible ici, il donne accès à la décision complète ainsi qu’à un dossier qui fait le point sur les différentes actions en cours à l’encontre de Google sur le terrain de la concurrence.

Il s’agit  d’un simple avis, rendu à la demande du ministre de l’économie. Il n’emporte donc aucune condamnation contre Google. Toutefois,  le moteur de recherche a tout intérêt à prendre acte de l’analyse de l’autorité, sous peine d’encourir des sanctions ultérieures…

Thème Rubric. Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 237 followers